DIRAC LIve
#11
RE: DIRAC LIve
Salut Dominique,
Corriger le grave peut avoir du sens dans la mesure où les modes sont stationnaires. Ce sont des endroits dans la pièce où il se crée une surpression ou une sous-pression. Et l'oreille n'a plus aucun repère spatial pour comprendre, filtrer, rejeter ou privilégier de l'information. Il n'y a aucune notion de trajet direct ou réfléchit. La correction par EQ, si elle n'apporte rien sur le trainage des modes, permet de les réduire en niveau. Lorsque tu sorts du régime modale, c'est tout l'inverse. L'oreille parvient très bien à privilégier le trajet direct ou du moins ce qui provient de devant, fait le ménage en faisant son affaire de ce qui parvient de derrière, filtre aussi temporellement. Ce que capte un micro n'aura jamais rien à voir avec ce que tu perçois. En égalisant tu modifies le trajet direct qui sera toujours privilégié, donc tu dégrades la seule information viable de base.
J'ai été longtemps adepte des corrections, j'ai tout essayé, REW est un outil extraordinaire pour calculer les corrections automatiquement, sur toute mesure et traitement de mesure que tu pourras faire, pas besoin d'un autre outil pour ça. J'ai testé des lissages élevés, faibles, du fenêtrage, de la mesure multi-points, de la mesure en moving-mic/RTA, de la moyenne vectorielle pour privilégier le direct...etc. Mais je suis toujours revenu à l'enceinte plate en champ libre et aucune correction hors régime modal (même si je ne pratique plus non plus ces corrections en régime modal). Toujours meilleur pour peu que tu respectes un point d'écoute avant la distance critique et une symétrisation correcte enceintes/pièce.

J'ajoute un point important sur l'extrême grave. Je suis de ceux pour lesquels il faut suivre une courbe d'isotonie. Donc le 40 Hz à env. +20dB au dessus du 500 Hz en suivant la courbe d'isotonie tout autour. Les modes aident parfaitement à cette tâche (suivant la pièce).
Ecoutes par exemple The Wall des Pink Floyd en égalisé plat au point d'écoute, puis en isotonie dans le grave. Premier cas : pas d'assise, pas de percussions. Second cas, c'est bien assis et bien vivant et percutant.

Pour finir, la seule chose réellement destructeur de qualité (d'autant plus qu'on monte le niveau), ce sont les réflexions, donc l'aspect temporel, pas l'aspect fréquentiel (pour peu que l'enceinte soit bonne en anéchoïque). Et ça ne peut pas se corriger électroniquement (excepté pour un point unique et précis par déconvolution). Donc on s'approche des enceintes si la pièce ne peut être traitée, ou on traite la pièce pour autant que faire ce peu.
Advance X-UNI, mini-DSP OpenDRC DA-8, Monitor Actives Accuton AS250-4-552, ATC SM75-150S, Monacor DT-25N + deux Sub Monacor SPH450TC
Répondre
#12
RE: DIRAC LIve
Ragnarsson a écrit :Oui il a une entrée phono et du filtrage deux voies en plus des EQ iir ou fir et du room correction. Il fait aussi player réseau.

Je n'arrive pas à trouver de renseignements concernent l'architecture matėrielle de ce Trinnov...

- Processeur ?
- Puces AD et DAC ?
- Qualité de l'entrée phono hybride ?

En sais tu davantage ?
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#13
RE: DIRAC LIve
Processeur Trinov : PC x86.
Advance X-UNI, mini-DSP OpenDRC DA-8, Monitor Actives Accuton AS250-4-552, ATC SM75-150S, Monacor DT-25N + deux Sub Monacor SPH450TC
Répondre
#14
RE: DIRAC LIve
xn a écrit :Processeur Trinov : PC x86.

C'est quand même un peu vague ?

Depuis 2012, les PC et les DAC ont ėvolué... Est-il possible que le système soit resté dans la configuration de 2012 (est il vraiment sorti en 2012?) ?
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#15
RE: DIRAC LIve
Carte mère mini-itx avec pour la version stereo un cpu de la famille Atom de mémoire et plus gros pour les versions multicanal, fonctionnant sous Linux, carte son specifique conçue par Trinnov (autrefois c’étaient des RME PCI, 9632 pour le ST1 par exemple, de la RME AES pour le multicanal en AES3) avec un étage phono. Le Dac est un AKM de mémoire, le reste est à identifier à partir des photos de l’intérieur.

Tu peux aussi les contacter pour qu’ils t’en disent plus, ou les rencontrer lors du prochain PAVS si ils y sont ou au High End où ils sont toujours présents et sympathiques.
Victime du pipotron de Folkdeath95 et d'insultes de la part de jys, - (la fin de la signature a été censurée par la modération car je la mets en cause et la considère en partie responsable de mon départ)
Farvel.
Répondre
#16
RE: DIRAC LIve
Ragnarsson a écrit :Carte mère mini-itx avec pour la version stereo un cpu de la famille Atom de mémoire et plus gros pour les versions multicanal, fonctionnant sous Linux, carte son specifique conçue par Trinnov (autrefois c’étaient des RME PCI, 9632 pour le ST1 par exemple, de la RME AES pour le multicanal en AES3) avec un étage phono. Le Dac est un AKM de mémoire, le reste est à identifier à partir des photos de l’intérieur.

Tu peux aussi les contacter pour qu’ils t’en disent plus, ou les rencontrer lors du prochain PAVS si ils y sont ou au High End où ils sont toujours présents et sympathiques.

Merci !
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#17
RE: DIRAC LIve
Je viens de lire le manuel du Trinnov Amethyst. Cela semble très bien conçu. Je n'ai pas trouvé d'information sur le type de cartes AD et DA de RME qui sont utilisėes, certains sur le forum Home Cinema mentionnent qu'elles sont assez anciennes.

Mais ce qui m'intéresse, c'est surtout le bloc de 4 micros, et le mapping 3 D, qui serait assez précis pour corriger phase et alignement. Impressionnant !
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#18
RE: DIRAC LIve
Trinnov utilisait des cartes RME autrefois dans les premières versions de leurs produits (Optimizer et ST-1) au milieu des années 2000 (cartes PCI). Aujourd’hui c’est une carte conçue par Trinnov Audio.
Victime du pipotron de Folkdeath95 et d'insultes de la part de jys, - (la fin de la signature a été censurée par la modération car je la mets en cause et la considère en partie responsable de mon départ)
Farvel.
Répondre
#19
RE: DIRAC LIve
Ragnarsson a écrit :Trinnov utilisait des cartes RME autrefois dans les premières versions de leurs produits (Optimizer et ST-1) au milieu des années 2000 (cartes PCI). Aujourd’hui c’est une carte conçue par Trinnov Audio.

Et ce mapping 3D, tu as pu l'essayer ?
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#20
RE: DIRAC LIve
Citation :Mais ce qui m'intéresse, c'est surtout le bloc de 4 micros, et le mapping 3 D, qui serait assez précis pour corriger phase et alignement. Impressionnant !

Avant d'investir, peut être serait il bon d'écouter un système corrigé trinnov dans un local pas ou peu traité afin de savoir si le son est à ton goût.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)