Donzac (82) mai à octobre 2021 - Les débuts du son avec la TSF et au cinéma

initiative "Piuma" en qualité studio
#61
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
naim82 a écrit :Bonjour Raoul,
lors de mon engagement dans ce projet, je n'ai pas précisé le format qui m'intéressait. Je souhaiterais disposer d'un vinyle (je ne peux lire que du 33 tr/min), d'un CD et d'un fichier.
Bonne journée
Patrick

Bonjour Patrick,

Il n'y aura que le meilleur dans chaque format.

En numérique je fournis la copie du mix studio (24/48), pas de résolution inférieure. A chacun de dégrader le fichier fourni selon ses besoins.
En analogique, on va essayer d'avoir : gravure sur lacques (non-DMM), half speed cutting et pressage 45T.

La distribution numérique pourrait être faite dès maintenant, mais c'est une opération globale et je veux attendre qu'on se détermine sur la prestation en vinyle.

a+mitiés raoul
Répondre
#62
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
Bonjour à tous

Quelques éclaircissements sont nécessaires, sur l'intention qui sous-tend cette opération, sur ma posture personnelle.

1. Ceci n'est pas un achat groupé.
Quand j'ai négocié le tarif pour un lot de DL103 auprès d'un ami qui tient une boutique hifi à Paris, c'était un achat groupé.
Quand j'ai négocié le tarif pour les plots coupelles-billes sur la base d'une annonce du Boncoin, c'était un achat groupé.
Quand Dominique et Christian ont proposé par deux fois un kit pour assembler un K209, c'était un achat groupé. Le travail de conception en amont était autrement plus consistant que d'attraper sur l'étagère les DL103 ou les plots, mais ça n'est pas le propos.
2. L'opération en cours consiste à faire se rencontrer une oeuvre d'artistes et des amateurs. Le matériau de départ est disponible, il faut coordonner plusieurs métiers pour faire naître le produit qui sera mis à disposition des amateurs qui auront adhéré à la souscription. On n'est pas face à des acteurs du commerce qui vont fournir un (lots de) produit(s) sur étagère.
3. C'est un projet éditorial à l'issue duquel seront rémunérés :
- les artistes
- la plateforme Mélaudia pour avoir servi de support
- une réserve pour d'autres opérations similaires à venir
4. Quelle est la légitimité à constituer cette réserve ?
Dans l'opération en cours, tous les acteurs sont à ma proximité, les artistes, les ingés-son pour le mastering vinyle, l'usine de pressage de vinyles. Seuls le gravure et la galvanoplastie vont se faire à distance (Paris et Franche-Comté).
Pour les prochaines opérations, les artistes ne seront pas forcément locaux. Et puis je suis très intéressé d'aller rencontrer les rouages essentiels qui traitent la gravure et la galvano. Ce qui occasionnera des frais de déplacements, voire un prélèvement conséquent de mon temps utile.

L'aspect financier de l'opération n'impliquera pas Mélaudia, qui aura seulement un rôle de soutien moral et de cadre social.
La clé de répartition sera négociée entre les artistes pour leur rémunération, le CA de Mélaudia pour services rendus et moi-même pour la constitution de la réserve entre ces parties, les souscripteurs bienfaiteurs s'il y en a.

Je pense que je ne couperai pas constituer une structure pour réitérer le même typtopération dans la durée. Mais ça c'est mon problème.

a+mitiés raoul
Répondre
#63
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
rliyung a écrit :...
3. C'est un projet éditorial à l'issue duquel seront rémunérés :
- les artistes
- la plateforme Mélaudia pour avoir servi de support
- une réserve pour d'autres opérations similaires à venir
4. Quelle est la légitimité à constituer cette réserve ?
Dans l'opération en cours, tous les acteurs sont à ma proximité, les artistes, les ingés-son pour le mastering vinyle, l'usine de pressage de vinyles. Seuls le gravure et la galvanoplastie vont se faire à distance (Paris et Franche-Comté).
Pour les prochaines opérations, les artistes ne seront pas forcément locaux. Et puis je suis très intéressé d'aller rencontrer les rouages essentiels qui traitent la gravure et la galvano. Ce qui occasionnera des frais de déplacements, voire un prélèvement conséquent de mon temps utile.
Une souscription peut en cacher une autre...
- Je m'invite aussi à ces sorties. Si j'ai bien compris, c'est aux frais de Mélaudia qui peut les financer grâce à la générosité des souscripteurs de la première heure.
@mitiés, Dominique,
Squeezebox Touch, Yamaha CD-S700, Yamaha T-D500, DAC DIY AD1865 SRPP, 2 x K209+ Grand_Floyd option Bi-Amp, Altec 515-8G/VOT, Altec 288C/pavillon Philips 15 cellules, tweeters André Klein.
Répondre
#64
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
rliyung a écrit :Bonjour à tous

Quelques éclaircissements sont nécessaires, sur l'intention qui sous-tend cette opération, sur ma posture personnelle.

1. Ceci n'est pas un achat groupé.
Quand j'ai négocié le tarif pour un lot de DL103 auprès d'un ami qui tient une boutique hifi à Paris, c'était un achat groupé.
Quand j'ai négocié le tarif pour les plots coupelles-billes sur la base d'une annonce du Boncoin, c'était un achat groupé.
Quand Dominique et Christian ont proposé par deux fois un kit pour assembler un K209, c'était un achat groupé. Le travail de conception en amont était autrement plus consistant que d'attraper sur l'étagère les DL103 ou les plots, mais ça n'est pas le propos.
2. L'opération en cours consiste à faire se rencontrer une oeuvre d'artistes et des amateurs. Le matériau de départ est disponible, il faut coordonner plusieurs métiers pour faire naître le produit qui sera mis à disposition des amateurs qui auront adhéré à la souscription. On n'est pas face à des acteurs du commerce qui vont fournir un (lots de) produit(s) sur étagère.
3. C'est un projet éditorial à l'issue duquel seront rémunérés :
- les artistes
- la plateforme Mélaudia pour avoir servi de support
- une réserve pour d'autres opérations similaires à venir
4. Quelle est la légitimité à constituer cette réserve ?
Dans l'opération en cours, tous les acteurs sont à ma proximité, les artistes, les ingés-son pour le mastering vinyle, l'usine de pressage de vinyles. Seuls le gravure et la galvanoplastie vont se faire à distance (Paris et Franche-Comté).
Pour les prochaines opérations, les artistes ne seront pas forcément locaux. Et puis je suis très intéressé d'aller rencontrer les rouages essentiels qui traitent la gravure et la galvano. Ce qui occasionnera des frais de déplacements, voire un prélèvement conséquent de mon temps utile.

L'aspect financier de l'opération n'impliquera pas Mélaudia, qui aura seulement un rôle de soutien moral et de cadre social.
La clé de répartition sera négociée entre les artistes pour leur rémunération, le CA de Mélaudia pour services rendus et moi-même pour la constitution de la réserve entre ces parties, les souscripteurs bienfaiteurs s'il y en a.

Je pense que je ne couperai pas constituer une structure pour réitérer le même typtopération dans la durée. Mais ça c'est mon problème.

a+mitiés raoul

C'est une magnifique opération, merci de l'initiative et de la porter pour nous Raoul. Puisse t'elle grandir encore Cool
Au passage, combien de souscripteurs à ce jour ?
Répondre
#65
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
Bonjour,

Avec l'accord des artistes, j'ai mis en ligne un extrait de chacun des 12 titres du mix, en 24/48 donc, à télécharger depuis :
http://www.melaudia.net/ztransit/PiumaX.zip

J'ai eu deux longues discussions avec le graveur que j'ai retenu. Impossible de synthétiser ce que j'ai appris.
Les options qualitatives retenues restent pertinentes, sauf la half speed cutting qui ne sera pas retenue.

a+mitiés raoul
Répondre
#66
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
Jean-Louis P a écrit :...
C'est une magnifique opération, merci de l'initiative et de la porter pour nous Raoul. Puisse t'elle grandir encore Cool
Au passage, combien de souscripteurs à ce jour ?

Bonjour Jean-Louis,

On est à pas loin de 60 je crois.

a+mitiés raoul
Répondre
#67
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
rliyung a écrit :On est à pas loin de 60 je crois.
a+mitiés raoul

61 René
Répondre
#68
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
Bonsoir,

J'ai posté une demande de confirmation à l'ensemble des souscripteurs. Quelques uns me posent la question du prix.
Bien entendu, quiconque peut se rétracter à n'importe quel moment, pour n'importe quelle raison, en particulier quand le tarif proposé sera affiché.

Je rappelle que ce n'est pas un achat groupé où il s'agit de profiter d'un prix serré sur une opération globale. En aucun cas je n'ai l'intention de serrer la ceinture aux artistes.
J'espère pouvoir positionner des prix réalistes par rapport au marché. La philosophie de la clé de répartition du surplus a été exposée précédemment.

a+mitiés raoul
Répondre
#69
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
Je ne réponds pas individuellement sauf question personnelle et particulière.

On me demande si le 24/48 est le standard en studio.
Non, on peut trouver de tout, les équipements de studio permettent de choisir un certain nombre de résolutions parmi celles qui existent.
Cet enregistrement a été capté et mixé en 24/48. Je fournis une copie du mix studio.
Inutile de le passer à une résolution supérieure pour l'écoute.
Ma religion m'interdit de le proposer dans une résolution inférieure.

Le sortir au format vinyle est un autre sport.
Répondre
#70
RE: initiative "Piuma" en qualité studio
C'est très bien le 24/48, c'est le format de l'ADAT qui permet de multiplexer 8 canaux en 24/48 sur une fibre de type Toslink. C'est très rependu en audio pro car très pratique.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)