projet "After The Rain" en qualité studio

Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
#71
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
(27/12/2021-18:15:21)calivin a écrit : Ces fameux diktats des canaux de diffusion, sur quoi reposent ils exactement, au fond ?

Plus c'est fort, plus elles vendent comme dans les bars.

Si tu veux avoir la paix pour ton thé-menthe tu trouves des endroits mais à 8€ la tasse. Il faut bien payer pour les autres.

PFB
Enceintes de 300W plastoc+subwoofer de 300W replastoc. 60 millions d'albums sous l'index et 3000 disques sur étagère.
Répondre
#72
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
C’est bon le thé menthe ?
La musique de bar, c’est cool, surtout en live avec un piano !
Répondre
#73
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
(27/12/2021-18:15:21)calivin a écrit : Ces fameux diktats des canaux de diffusion, sur quoi reposent ils exactement, au fond ?
boufferont la même mélasse, ils comptent pour du beurre dans le bilan comptable.[/color]
-les écarts de niveau sont mal retranscrits sur les médias à faible définition (mp3, web radio, streaming grande diffusion, ...)
-la concurrence fait que ton morceau ne doit pas gueuler moins fort que celui de ton voisin
(27/12/2021-18:15:21)calivin a écrit : Les maisons de disques n’ont elles pas maintenant plusieurs médias ?
Avec une qualité (contrainte / diktat) différente pour chaque ?
ça c'était avant, quand on pouvait se permettre de produire plusieurs masters pour des destinations différentes, aujourd'hui on en sort un seul, qui doit en premier lieu satisfaire les canaux de grande diffusion où on va vendre en masse, les autres canaux plus qualitatifs boufferont la même mélasse, ils comptent pour du beurre dans le bilan comptable.
Répondre
#74
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Ça peut pas être réglementé ?
Que fait Roselyne ?

Le bilan comptable, il est tout trouvé pour les labels indépendants, enfin espérons.
Répondre
#75
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Merci Raoul, ton explication est super claire !...et laisse peu d'espoir pour les productions à venir...gardez vos vieilles galettes Wink
Répondre
#76
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
(27/12/2021-18:15:21)calivin a écrit : Ces fameux diktats des canaux de diffusion, sur quoi reposent ils exactement, au fond ?

Les maisons de disques n’ont elles pas maintenant plusieurs médias ?
Avec une qualité (contrainte / diktat) différente pour chaque ?

sans oublier les playlists ou les différences de niveaux d'un morceau à l'autre sont une plaie pour l'auditeur, l'écoute itinérante en voiture, transport en commun ou à vélo, à cheval je sais pas, dans un environnement bruyant ou les passages faibles seront de toutes façons gâchés. La qualité audiophile s'efface devant ces nécessités et c'est bien dommage pour nous...

Dommage , cette compression aurait pu être faite au niveau de l’appareil de lecture au choix de l'auditeur mais pour cela il aurait fallu que les fabricants s'entendent et que certains producteurs ne cherchent pas à faire plus fort que le concurrent quoi qu'il en advienne...

Dommage aussi que le Flac ait pris la place du MP3 pour ce type de lecteur, du MP3 doublement compressé était parfait pour cet usage.

Comme l'a dit Raoul, va falloir faire avec.
En attendant des jours meilleurs les vieux CD du temps d'avant la guerre des volumes deviennent de vrais petits trésors.

joël
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)