projet "After The Rain" en qualité studio

Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
#21
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Etmo a écrit :Pour information et compléter ce que je viens de dire.

http://aesfrance.info/le-loudness-ou-sonie

C'est utilisé pour les oeuvres audiovisuelles, le contenu fourni au diffuseur doit respecter la norme r128. Depuis sa mise en ouvre nous n'avons plus par exemple sur les chaines de francetélévisions de sauts de niveau sonore lors du passage d'une programme à un autre ou pour les publicités.
Répondre
#22
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
xn a écrit :Et toi tu as compris quoi Raoul ? Parce que finalement tu n'as pas exprimé ta compréhension des choses.

C'est gonflant. Certains écoutent sur des systèmes non calibrés et viennent te dire bizarrement: "Il existe des différences entre le CD et un Vinyl c'est flagrants"
Qui n'a rien compris dans l'histoire?
Mon projet - "Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton
Répondre
#23
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Edit.
CD: Sphinx Myth9 MkII+Parasound DAC2000/ LP: Technics SP10 MkII+Schröder 2+Phasemation PP500/ Transfo: Sculpture A/ Pré-phono: Audionet PAM/Pré: Firstwatt B1 DIY/Ampli: Firstwatt AlephJ DIY/HP: Petite Onken+Altec 414-8B+Faital HF10AK+Audio Pavillon MA600.
Répondre
#24
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Ragnarsson a écrit :
Etmo a écrit :Pour information et compléter ce que je viens de dire.

http://aesfrance.info/le-loudness-ou-sonie

C'est utilisé pour les oeuvres audiovisuelles, le contenu fourni au diffuseur doit respecter la norme r128. Depuis sa mise en ouvre nous n'avons plus par exemple sur les chaines de francetélévisions de sauts de niveau sonore lors du passage d'une programme à un autre ou pour les publicités.

Si tu relis le lien sur Spotify, tu verras qu'il propose aussi une normalisation des niveaux pour la musique.
C'est dans le but de favoriser des contenus de meilleur qualité avec de la dynamique. Il faut vraiment prendre le temps de lire la FAQ pour les artistes, c'est instructif.
Mon projet - "Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton
Répondre
#25
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
supprimer.
Mon projet - "Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton
Répondre
#26
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Ragnarsson a écrit :
tonipe a écrit :Quels sont les éléments concrets qui permettent de dire que le vinyle utilise un autre master que le CD ?

C'est simple. Comme le son issus d'une platine vynile ne peut pas être meilleur que le son issu d'un système de reproduction plus moderne et plus performant techniquement, si le son de du vynil est mzilleur que celui du CD c'est que le master du CD est pourri.

Le drame est qu'aujourd'hui la référence sont l'enceinte Bluetooth et le casque. Et Il faut que l'oeuvre artistique puisse être entendue avec le bruit du train ou du métro.
Comme les CD ne se vendent plus il serait temps d'avoir des versions ciblant les usages, à l'image des contenus vidéo. Pour les oeuvres cinématographiques on part d'un master de qualité édité dans un format interopérable duquel seront converties toutes les versions (DVD, BluRay, UHD BluRay HDR ou pas, versions pour le streaming sur Box, ordi ou smartphones...).
C'est assez marrant, finalement vous discutez (délirez) tous les 3 Gaston Lagaffe, Merlin l'enchanteur le Viking et l'autre pour raconter un peu n'importe quoi, sans parler de l'ortotgrafe (si le son de du vynil est mzilleur)
Un peu de décence, si vous n'aimez pas le vinyle dites le une fois pour toute et c'est bon, on s'en fout.
Il y a surement des forums pour vous, PC xxx ou autres.

Jean-Michel
Platine lourde Nantex/plomb/Paulstra - Sheu 80mm - Clone SME 3012 I - DL103 PRO - Porte cellule bakelite Ortofon - Sonore microRendu - Dac Naim V1 - Lecteur CD Naim CD5 XS - Kaneda 210 - Filtre LCR MDA - Kaneda N° 164 - 2 K209+ Grand_Floyd - Petite Onken - Clone Ledauphin - TAD 2001 - Fostex T90A - Mogami
Répondre
#27
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Supprimer.
Mon projet - "Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton
Répondre
#28
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Par déontologie scientifique je ne peux pas laisser dire n’importe quoi. Si sur un vynil le son est plus dynamique c’est du au master qui l’est par rapport à sa version CD. A niveaux électriques du signal rigoureusement identiques bien sur. Le reste n’est que croyances sans fondements.

En tout cas de ton coté tu racontes n’importe quoi probablement trop influencé par des croyances. Etudie l’électronique analogique et numérique, les maths, le traitement du signal et l’acoustique. Cela va t’ouvrir l’esprit. J-M Bernard-Gui, merci de cesser de m’insulter et d’essayer de me faire passer pour un guignol. Etmo et xn ont probablement plus de bagage technique que toi, il faut les respecter.
Répondre
#29
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Ragnarsson a écrit :Etudie l’électronique analogique et numérique, les maths, le traitement du signal et l’acoustique.

On considère que le musique telle que nous la connaissons commence avec l'Ecole de Beauvais, au moyen âge, vers l'an 1100. A cette époque personne n'a entendu parler de l’électronique analogique et numérique, le traitement du signal et l’acoustique.
Les maths, oui, le vinyle, non. Et ce vinyle dans tout cela c'est la continuité de l'expansion de la musique, tout comme plus tard le CD en encore plus tard la dématérialisation en attendant autre chose. Ce débat est judicieux mais il est aussi sans fin. Donc à dans mille ans.

RCGV
Répondre
#30
RE: Pourquoi on peut s'autoriser à préférer le vinyle au numérique
Supprimer
Mon projet - "Ne soutiens jamais par colère quelque fait que ce soit, surtout s'il est douteux : La raison vainement t'offrira sa lumière, lorsque la passion te fermera les yeux." Denys Caton
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)