Sugden A21 se
#21
RE: Sugden A21 se
(04/11/2021-10:41:51)calivin a écrit :
(04/11/2021-08:20:13)escartefigue33 a écrit : ...
Tous les amplis à transistors ne sonnent pas pareil, contrairement à ce que j'ai longtemps pensé, je dois me rendre à l'évidence.
Cdt, 
Gérard
Bonne démarche.
Idem pour les amplis à lampes.

Bonjour Vincent,

Oui, mais pas toujours facile à faire admettre... tout comme certaines légendes urbaines.

Belle journée

JR
Répondre
#22
RE: Sugden A21 se
Bine vu pour le condensateur il est bien sur le collecteur de  Q11.
Il y en a qui suivent, ça fait plaisir...
Cdt, 
Gérard
NAS Synology, RaspberryPI 3B+ carte Allo Digione MiniDSP nanodigit 2x8, 2 DAC DIY Wolfson dual 8741, ampli grave clone Quad 405 alim SMPS, amplis médium/aigu Spectral DMA90, enceintes DIY "Papillon" V1, Jedi, Jack Russel audiophile.
Répondre
#23
RE: Sugden A21 se
Citation :Hé, hé... une sorte de SRPP de puissance avec des bipolaires.
Bonjour forr

Oui, je pense que l'on peut le considérer ainsi, à voir ce que les autres en pensent.
Ce qui est bizarre dans ce circuit, c'est que tout a été conçu pour avoir un maximum de gain en tension... qui en BO doit être assez monstrueux et particulièrement scabreux au niveau linéarité en fréquence.
Le taux de cr global doit être énorme, faudrait s'amuser à le calculer.
Sans parler comme l'a dit Gérard, des 10000µF et autres 470µF sur le trajet du signal, résolument "anti-audiophile" dans des temps plus modernes...
Et pourtant il est vrai que cet amplificateur reste malgré les années très bon à l'écoute.
P.S. Si quelqu'un peut m'expliquer à quoi sert le 4700µF en // sur la 1 ohm du bas, je le remercie par avance.
Jean François
Répondre
#24
RE: Sugden A21 se
Pour moi, deux possibilités, ce condensateur sert à filtrer la mesure du courant ou peut être à "booster" le courant au démarrage.
Si on considère le nombre de condensateurs électrochimiques dans ce schéma, ça devrait donner des boutons à Mr Kaneda...

En ce qui concerne la résistance ajustable de 1K, elle est branchée directement en parallèle avec la résistance de 1 Ohm la résistance de 2K7 est mal placée.
Le curseur est raccordé à la base de Q7 à travers une résistance de 2k7 et une seconde résistance de 2k7 également est connectée entre le curseur et le point chaud de l'ajustable, sans doute pour éviter la catastrophe si le curseur fait mauvais contact.
Vous pouvez modifier le schéma ainsi, je n'ai pas le temps de le rectifier.

Le 1000pF sur la CR mérite d'être un mica argenté ou un Styroflex.
Une remarque évidente, c'est que le concepteur de ce schéma tordu a galéré pour obtenir la stabilité.

Sur mon exemplaire, j'ai changé la valeur de quelques composants pour éviter les accrochages, je récupère l'ampli dimanche et je ferai quelques mesures.
Je viens de terminer le dépannage du Hiraga 20W qui servira de comparaison, avec l'Etalon Suprampli que j'ai réparé hier.

Rassurez vous, je ne ferai pas la comparaison avec mes oreilles, je ne serai pas seul.

Cdt, 
Gérard
NAS Synology, RaspberryPI 3B+ carte Allo Digione MiniDSP nanodigit 2x8, 2 DAC DIY Wolfson dual 8741, ampli grave clone Quad 405 alim SMPS, amplis médium/aigu Spectral DMA90, enceintes DIY "Papillon" V1, Jedi, Jack Russel audiophile.
Répondre
#25
RE: Sugden A21 se
Petite simulation de cet ampli :
Avec une tension d'alim de 40V on obtient 20W / 8 Ohm pour un peu moins de 1% de THD.
Bande passante, rien à dire : Moins de 10Hz à plus de 400Khz avec 27db de gain.

Et puis, on enlève la baguette magique appelée boucle de cr globale :
Alors là, c'est une catastrophe. 26db d'écart entre 20Hz et 20Khz...  Plus de 7% de THD pour 1W/ 8 ohm et 31% pour 20W... gain qui dépasse les 91dB entre 1Khz et 10Khz... le taux de cr est donc de 64db... une paille.
Jean François
Répondre
#26
RE: Sugden A21 se
(04/11/2021-16:58:44)6336A a écrit : Et puis, on enlève la baguette magique appelée boucle de cr globale :
Alors là, c'est une catastrophe. 26db d'écart entre 20Hz et 20Khz...  Plus de 7% de THD pour 1W/ 8 ohm et 31% pour 20W... gain qui dépasse les 91dB entre 1Khz et 10Khz... le taux de cr est donc de 64db... une paille.
Bonjour Jean-François,

Je ne trouve pas cela du tout. Même en prenant un schéma plus ancien, mais qui respecte une architecture identique :
  • étage de gain avec émetteur commun et contre-réaction à l'émetteur (cet émetteur commun est cascodé dans la dernière version)
  • collecteur commun en étage suiveur (étage push-pull suiveur dans la dernière version)
  • étage de puissance avec émetteur commun polarisé en pseudo-SE (branche du haut avec bootstrap à 470µ)

   
Limitation en courant non implantée. En pratique pour la stabilité thermique, 1Ω dans l'émetteur de Q6, résistance shuntée en dynamique par un condensateur pour garder du gain.

J'obtiens un gain en BO de 71dB, linéaire de 40Hz à 160kHz (même sans les compensations) avec 0,7% de distorsion harmonique à 1W/8Ω à 1kHz.
Un gain en BF de 27dB, un gain de boucle de 44dB, une distorsion qui passe à 0,006%.

Donc pas de catastrophe, si cela peut rassurer les potentiels acheteurs du Sugden de l'annonceur opera3.

Jean-Marc.
Répondre
#27
RE: Sugden A21 se
Bonjour Jean Marc
Effectivement, je ne conteste nullement ta simulation, je trouve pareil que toi avec ce schéma, sauf pour le gain en BO (79,4dB) ce qui nous fait un taux de cr de 52,4dB.
Mêmes chiffres concernant la distorsion.
Mais j'ai utilisé le schéma donné par Gérard, que l'on retrouve d'ailleurs sur diyaudio avec une variante sur les transistors utilisés:

https://www.diyaudio.com/forums/attachme...en-a21-asc

qui doit correspondre à un clone où autre schéma que l'on trouve sur le net... ???  et là, ce n'est plus du tout pareil... l'étage d'entrée est un cascode, avec son alimentation régulée.

Voici son gain en BO, sauf erreur de ma part : Et je maintiens que c'est une catastrophe. Je ne comprends pas comment le concepteur de ce circuit a pu en arriver là...

   

Par ailleurs, il n'est nullement question d'affoler  "les potentiels acheteurs du Sugden de l'annonceur Opera 3" , il me semble bien avoir écrit que cet amplificateur était bon à l'écoute.
Jean François
Répondre
#28
RE: Sugden A21 se
Bonjour,

la moitié du haut autour de Q8 Q10 peut être vue comme une émulation d'une self, faible impédance en continu augmentant avec la fréquence.
La moitié du bas comporte une boucle de stabilisation du courant de repos très lente donc active uniquement pour le continu et les très basses fréquences.
L'étage d'entrée est linéarisé localement par une boucle.

Les points de fonctionnement de l'étage de puissance sont fermement fixés par la self virtuelle et par la boucle de stabilisation du courant de repos, les variations du genre distorsions thermiques et autres pollutions basse fréquence ne sont pas ramenées à l'étage d'entrée par la contre réaction qui peut alors travailler dans de meilleures conditions.

Les non-linéarités de l'étage d'entrée n'étant pas réduites par la contre réaction sa linéarisation locale est une bonne idée.

A mon avis tout cela est intéressant pour l'audio, c'est un premier petit pas vers une bonne solution. Il y aurait encore beaucoup à faire et comme déjà signalé beaucoup trop de condensateurs dans ce schéma!

joël

(05/11/2021-12:22:33)6336A a écrit : Bonjour Jean Marc
Effectivement, je ne conteste nullement ta simulation, je trouve pareil que toi avec ce schéma, sauf pour le gain en BO (79,4dB) ce qui nous fait un taux de cr de 52,4dB.
Mêmes chiffres concernant la distorsion.
Mais j'ai utilisé le schéma donné par Gérard, que l'on retrouve d'ailleurs sur diyaudio avec une variante sur les transistors utilisés:

https://www.diyaudio.com/forums/attachme...en-a21-asc

qui doit correspondre à un clone où autre schéma que l'on trouve sur le net... ???  et là, ce n'est plus du tout pareil... l'étage d'entrée est un cascode, avec son alimentation régulée.

Voici son gain en BO, sauf erreur de ma part : Et je maintiens que c'est une catastrophe. Je ne comprends pas comment le concepteur de ce circuit a pu en arriver là...

Bonjour,

la courbe de gain de boucle de cet ampli n'est pas très conventionnelle, le gain diminue en basse fréquence alors que d'habitude il est au plus haut.
A mon avis ce n'est pas une mauvaise chose pour l'audio et d'après les travaux d'Héphaïstos bien au contraire!

Comme expliqué plus haut cela réduit la ré-injection de perturbations basse fréquence dans l'étage d'entrée par la boucle de contre réaction ce qui réduit le phénomène de modulation de son point de fonctionnement par les variations de l'étage de sortie. L'oreille est très sensible à cas "mauvaises" distorsions, genre d’intermodulation avec des bruits plus ou moins corrélés à la musique.

Le pire en la matière est dans l'utilisation de fonctions du genre "super servo" qui augmentent énormément le gain de boucle en basse fréquence pour réduire l'offset en sortie. Très efficace au voltmètre mais catastrophe assurée pour l'oreille!

joël
Répondre
#29
RE: Sugden A21 se
Jean-Marc Plantefève a écrit :étage de puissance avec émetteur commun polarisé en pseudo-SE (branche du haut avec bootstrap à 470µ)
Bonjour Jean-Marc,
Les schémas Sugden présentent une résistance dans l'émetteur du transistor
de puissance de la branche du haut, R20 et VT4 dans celui-ci:

http://www.audiomisc.co.uk/JES/A21series2/circuit.html

Cette résistance me paraît jouer un rôle important,
la configuration globale me rappelant celles des circuits SRPP
en bipolaires telle que je les avais imaginées après être tombé
dans L'Audiophile sur les articles de Hiraga décrivant le préampli
Anzaï et les suiveurs de tension à FETs du filtre Kaneda 3 voies
à 18 dB/o.
Tout est difficile avant d'être simple. Thomas Fuller
Répondre
#30
RE: Sugden A21 se
Bonjour, 

Merci pour ces précisions qui dépassent largement mon niveau en électronique analogique, ce schéma a le mérite de poser un tas de questions, les bonnes ?

En tout cas celui qui écoute cet ampli en ce moment m'envoie des messages tous les jours pour me dire qu'il le trouve excellent même à faible volume.

Dès que je le récupère, je fais quelques mesures.

Si un de vous souhaite réaliser cet ampli, je peux envoyer le dessin du cuivre que j'ai créé, Email en message privé.

Inconnus s'abstenir.

Cdt, 
Gérard
NAS Synology, RaspberryPI 3B+ carte Allo Digione MiniDSP nanodigit 2x8, 2 DAC DIY Wolfson dual 8741, ampli grave clone Quad 405 alim SMPS, amplis médium/aigu Spectral DMA90, enceintes DIY "Papillon" V1, Jedi, Jack Russel audiophile.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)