Donzac (82) mai à octobre 2021 - Les débuts du son avec la TSF et au cinéma

ceci est un Cube...
RE: ceci est un Cube...
Merci pour ta réponse et sympathie habituelle.

Je viens de percuter juste avant de te lire qu'effectivement, des 2200uF/35V en polymère, ça n'existe pas...

Par ailleurs, à 3,70€ ht le 680uF/50V (plus gros polymère de chez Kemet dispo chez Mouser), on explose le budget alimentation... et effectivement, ça devient rédibitoire en terme d'implantation.

Je m'étonne, par contre, de ne pas les voir plus souvent employé chez les diyers, en découplage, par exemple.
Je me suis même posé la question de remplacer, sur mes zenquito, les découplage 100uf + 1uF par ça.

Je doute de percevoir à l'écoute quelque changement que ce soit, mais l'expérimentation est toujours enrichissante.

La dénomination "chimique classique" que j'ai utilisé était bien évidemment une façon de parler.
Les séries low esr/105°, comme les FM/FC, sont effectivement excellents et sans comparaison avec du standard, ou du bas de gamme évidemment.

Fabien
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Ah oui, une autre question...

Pourquoi l'utilisation du Téflon en entretoise entre le ci et les transistors sur ton full bipolaire 100W ? (Rapport au coût)

Merci
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Fabien,

Pourquoi l'utilisation du Téflon en entretoise entre le ci et les transistors sur ton full bipolaire 100W ?

Cette entretoise est également sur le Cube. Elle permet un montage thermique direct des transistors sur le dissipateur, sans maltraiter les broches grâce à un pliage plus souple. Ce lien court vers le dissipateur, c'est moins de résistance thermique totale, mais c'est aussi une inertie thermique plus grande aux puces (moins de distorsion d'enveloppe ?).

Le Teflon, pour une stabilité métrique face aux variations de température et face au fil des ans. La constance de la force d'appui en dépend. (un ami Bruxellois m'a un jour dit que je construisais mes électroniques pour mes petits-enfants Wink )

Protocole de montage (une fois tous les petits composants soudés et les coupes nettoyées de leur déchets à l'acétone et au fin pinceau) :
  • plier les broches aux transistors à la bonne côte, suivant l'épaisseur de l'entretoise
  • serrer avec vis-écrous le sandwich pcb-Tefon-transistors
  • souder les pins, côté cuivre puisque pcb simple face
  • enlever les vis-écrous, les remonter et les resserrer pour le sandwich pcb-Teflon-transistors-Keratherm-dissipateur
Bien à toi, Jean-Marc.
Répondre
RE: ceci est un Cube...
A mon invitation, des nouvelles de la province de Hainaut :

Un petit mot de ma réalisation du Cube.

Mon aventure a commencé après une écoute chez Espace Musical. Réflexion faite, je me suis lancé dans la réalisation de cet ampli pour une raison simple, le rapport qualité prix, le côté compact et bien sûr le son.

Composition électronique : Transformateur 18v 300 VA ; Transistors 2sk1058, 2sj162, 2sk170GR

Après quelques explications techniques de Jean-Marc, le montage ne pose aucun problème, ça fonctionne dès la première mise sous tension. Un soin particulier du câblage doit être pris pour éviter les buzz, sur ma réalisation pas de problème. Il faut suivre les recommandations du concepteur.
-    
Après quelques heures d'écoute voici mon avis : Le son est clair, sans agressivité, l'image générale très cohérente dans tout le spectre audio.
Je dirai que cette ampli sonne sans artifice, très stable, à conseiller sans réserve.
L'adjonction d'un préampli actif n'apporte rien de plus, le gain de l'ampli est suffisant, tout ce qu'il peut arriver c'est d'avoir une coloration du au pré actif, donc le choix d'un pot de 10k me semble la meilleure des solutions.
En remerciant Jean-Marc Plantefève pour cette réalisation ouverte pour toutes personnes voulant avoir un amplificateur de très bonne qualité pour un prix abordable.


Merci à Arnold pour la confiance accordée et le temps pris pour ce petit texte illustré.
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Bonsoir,

Aujourd'hui, j'ai reçu les transformateurs Toroïdy. Super emballage, et les toriques semblent de bonne facture... Reste à savoir ce que cela donnera une fois qu'ils seront raccordés, mais je confiant Cool Wink

       
Cordialement, Dom.
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Bonjour Jean Marc,

Cette entretoise est également sur le Cube. Elle permet un montage thermique direct des transistors sur le dissipateur, sans maltraiter les broches grâce à un pliage plus souple.

Je ne suis pas sûr de comprendre...
En fait, le teflon sert juste d'entretoise entre le ci et les transistors, pour écarter le coté piste du ci, du radiateur, c'est bien ça ?
On pourrait tout aussi bien remplacer l'entretoise par de grandes rondelles plastiques, non ? Rolleyes

Ce lien court vers le dissipateur, c'est moins de résistance thermique totale, mais c'est aussi une inertie thermique plus grande aux puces (moins de distorsion d'enveloppe ?).

Je ne te suis pas du tout... les transistors sont dans tous les cas montés sur le dissipateur de cette manière, qu'est ce qui diffère ici ?

Désolé si j'insiste un peu mais je ne comprends pas là... Wink

Fabien
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Bonjour Fabien,

En fait, le teflon sert juste d'entretoise entre le ci et les transistors, pour écarter le coté piste du ci, du radiateur, c'est bien ça ?
Oui, l'entretoise sert d'entretoise. (hihi !)

On pourrait tout aussi bien remplacer l'entretoise par de grandes rondelles plastiques, non ?
Oui. Avec assez de diamètre pour la stabilité mécanique et en Teflon pour la stabilité thermique.

Ce lien court vers le dissipateur, c'est moins de résistance thermique totale...
Je ne te suis pas du tout... les transistors sont dans tous les cas montés sur le dissipateur de cette manière, qu'est ce qui diffère ici ?
Oups, je n'ai pas tout écrit. Lien court par rapport à un montage sur équerre en aluminium. Aussi, moins d'encombrement, un peu plus facile à usiner, on gagne deux boulons et de la graisse thermique entre équerre et dissipateur,... enfin, c'était mon choix.

Bien à toi, Jean-Marc.
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Oups, je n'ai pas tout écrit. Lien court par rapport à un montage sur équerre en aluminium. Aussi, moins d'encombrement, un peu plus facile à usiner, on gagne deux boulons et de la graisse thermique entre équerre et dissipateur,... enfin, c'était mon choix.

ahhh voilaaaa.... je me disais je suis completement c.. ou quoi Big Grin

Merci pour les éclaircissements.

Tiens sinon, j'ai vu en ligne des pad thermique céramique qui sembleraient plus performants que des keratherm (exemple), qu'en penses-tu ?

https://fr.aliexpress.com/item/50pcs-TO-...Title=true
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Je viens de lire un pdf de chez Keratherm et suis assez impressionné du nombre de solutions techniques existantes pour la gestion de la dissipation de chaleur.

Je ne savais pas, en tout cas, que les keratherm souple étaient, pour certains, eux-même en céramique... ce qui m'amène à penser que les souples restent probablement meilleurs question transfert de chaleur de par leur capacité de remplissage des "micro-aspérités" de surface...

Après, question isolation électrique, évidemment les plaquettes rigides 1 ou 2mm ont probablement une tension de claquage plus élevée...

Pour en discuter

Ps : je vais peut-être arrêter de polluer le topic Cube... Wink
Répondre
RE: ceci est un Cube...
Fabien,

L'oxyde d'aluminium (Al2O3) en céramique est effectivement meilleur conducteur thermique que l'élastomère du Keratherm Pink. (Lambda respectivement de 25 W/mK et 3.5W/mK). Toutefois, ce qui nous intéresse, c'est la résistance thermique effective : Rth = épaisseur/(Lambda*S) ; en K/W

Une semelle souple Keratherm Pink de 0.225mm, c'est une épaisseur 9 fois inférieure au 2mm d'une semelle de céramique. Pour une même surface S, on revient à un Rth comparable. Ou, il faut passer à des épaisseurs plus fines, avec le risque d'une casse au serrage de ce matériau rigide. Et cette même rigidité demande une pose de graisse thermique pour combler les aspérités.

Bien à toi, Jean-Marc.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)