Donzac (82) mai à octobre 2021 - Les débuts du son avec la TSF et au cinéma

2 - COMMENTAIRES : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
#71
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Bonsoir Pascal,

Il est trop tard pour développer ce soir, mais on ne peut quand même pas nier l'évidence...

Si je recule le HP de grave pour rattraper les 12 cm d'avance, les mesures (réponse, GD, CSD) sont moins bonnes (beaucoup moins bonnes) et l'écoute mauvaise.

Donc, il ne faut pas être dogmatique, mais plutôt chercher à comprendre.

Amicalement,

Dominique T
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#72
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Dominique-Tanguy a écrit :Bonsoir Pascal,

Il est trop tard pour développer ce soir, mais on ne peut quand même pas nier l'évidence...

Si je recule le HP de grave pour rattraper les 12 cm d'avance, les mesures (réponse, GD, CSD) sont moins bonnes (beaucoup moins bonnes) et l'écoute mauvaise.
Donc, il ne faut pas être dogmatique, mais plutôt chercher à comprendre.

D'accord avec tous tes termes : tu as dit toi-même que tu acceptais une réponse pas du tout linéaire. On est précisément dans le cas de figure que j'évoquais, c'est-à-dire une bonne continuité de GD mais pas de la réponse elle-même. On n'est donc pas cohérent avec la définition d'un alignement optimisé. Evidence, pas dogmatisme.
Je renouvelle ma demande : c'est quoi la définition d'un "bon" alignement ?

Pascal
Répondre
#73
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Juste pour pouvoir lire le message de Pascal.
CD: Sphinx Myth9 MkII+Parasound DAC2000/ LP: Technics SP10 MkII+Schröder 2+Phasemation PP500/ Transfo: Sculpture A/ Pré-phono: Audionet PAM/Pré: Firstwatt B1 DIY/Ampli: Firstwatt AlephJ DIY/HP: Petite Onken+Altec 414-8B+Faital HF10AK+Audio Pavillon MA600.
Répondre
#74
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Debug 1 (combien ce soir?)
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#75
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Debug 2
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#76
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Bonsoir Pascal,

Je trouve ce débat très intéressant. Il est un peu tard ce soir et je vais écouter un peu de musique avant d'aller me coucher. Je pars en déplacement demain matin. Je te propose de poster ici deux fichiers PIR d'ici la fin de la semaine, à mon retour. Le premier correspondant à la configuration que j'écoute, et pour laquelle le démarrage du grave semble décalé, et l'autre pour laquelle je vais m'approcher de ce que tu préconises. Je te laisserai faire l'analyse et les conclusions.

Je crois qu'il est important que nous proposions une méthode simple et compréhensible par tous les membres de Melaudia qui souhaitent optimiser l'alignement de leurs HP.

Cordialement,

Dominique
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#77
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
OK Dominique

Je te souhaite un bon voyage !
Je suis effectivement intéressé à faire du simple et compréhensible, of course, mais aussi et surtout du rigoureux.
J'aimerais que notre communauté MELAUDIA s'accorde sur une définition partagée de ce doit être un "bon alignement", une fois pour toutes. C'est quoi l'objectif ?
J'ai proposé une définition, elle attend objection, commentaires, contre-proposition, sinon je propose de l'adopter. Ou alors, je ne vois vraiment pas à quoi pourraient bien servir nos discussions, on risquerait de rapidement sombrer dans le subjectif.

Pascal
Répondre
#78
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Bonjour,

Pascal : "Ma définition d'un bon alignement : c'est celui qui produit la meilleure continuité de réponse et de GD de part et d'autre du raccordement, ce qui garantit une bonne réponse impulsionnelle
Mais sommes-nous tous d'accord sur cette définition ? "

"J'aimerais que notre communauté MELAUDIA s'accorde sur une définition partagée de ce doit être un "bon alignement", une fois pour toutes.
"

Le " bon alignement" est variable, défini selon la cible / filtre, il ne garanti pas en soi une bonne réponse impulsionnelle mais une réponse conforme à ce qu'on peut espérer, laquelle diffère, par exemple , entre un LR4 ( alignement des départs des HP )
et un Q.O. 4 ( "désalignement" étudié pour réduire et stabiliser le group delay )

crd


Pièces jointes Image(s)
       
Répondre
#79
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Bonjour jimbee

Merci de ton post, mais il constitue plus un commentaire qu'une réponse.
Ce que tu indiques, c'est qu'on commence par faire un choix de principe pour le filtrage, et qu'ensuite on fait au mieux ?
Pourquoi pas, d'ailleurs.
Mais une fois ce choix fait, quels sont les critères que tu utilises pour décider que tu as atteint le "bon" alignement ?

Cordialement

Pascal
Répondre
#80
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
jimbee a écrit :Bonjour,

Pascal : "Ma définition d'un bon alignement : c'est celui qui produit la meilleure continuité de réponse et de GD de part et d'autre du raccordement, ce qui garantit une bonne réponse impulsionnelle
Mais sommes-nous tous d'accord sur cette définition ? "

"J'aimerais que notre communauté MELAUDIA s'accorde sur une définition partagée de ce doit être un "bon alignement", une fois pour toutes.
"

Le " bon alignement" est variable, défini selon la cible / filtre, il ne garanti pas en soi une bonne réponse impulsionnelle mais une réponse conforme à ce qu'on peut espérer, laquelle diffère, par exemple , entre un LR4 ( alignement des départs des HP )
et un Q.O. 4 ( "désalignement" étudié pour réduire et stabiliser le group delay )

crd

Bonjour Jimbee,

Je n'aurai pas fait moi-même de meilleure réponse.

La courbe de retard de groupe d'un LR4 avec des HPs grave et aigu parfaitement alignés montre un retard important du grave sur l'aigu. Si on compense ce retard pour aligner les départs des réponses impulsionnelles du grave et de l'aigu, alors la première conséquence c'est qu'il faut inverser la polarité d'un des deux haut-parleurs sous peine d'obtenir sur la courbe de réponse, un énorme trou à la fréquence de coupure. La deuxième conséquence c'est qu'on obtient une courbe de réponse avec deux trous d'1 dB placés de part et d'autre de la fréquence de coupure.
La troisième conséquence c'est que la courbe de retard de groupe, si elle montre bien un alignement entre grave et aigu présente aussi un très important retard à la fréquence de coupure.

Voir copie d'écran d'un LR4 à 1kHz à débuts d'impulsions grave/ aigu alignés

   

en conséquence le résultat n'est pas bien beau et certainement moins intéressant que celui de tous les filtres quasi-optimaux
mentionnés ...

Bien cordialement,

Jean-Michel Le Cléac'h
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)