Donzac (82) mai à octobre 2021 - Les débuts du son avec la TSF et au cinéma

2 - COMMENTAIRES : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
#11
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Faute de frappe (145€ a plus)
Ah le correcteur ipad!
Répondre
#12
RE: GPA 802-8G en tweeter
Bonjour Dominique T,

J'ai examinée l'impulsion. SVP quand tu fais ta mesure coche center peak of impulse response.

Je ne peux agrandir et cadré le CSD correctement et obtenir la THD.

La phase est très bien, le groupe GD super en haut, il reste une perturbation assez forte entre 500Hz et 1,5 kHz.

Dernier point pour votre TUTO.

SPW donne la phase et la réponse en tension.

Je t'ai envoyer au départ un fichier JLMC cible qui simulait un filtre optimum en fonction du type de filtre, des coupures, et des pentes.
Ce fichier à Jean-Michel simule la réponse d'un filtre sans tenir compte des impédances des HP's. Mais donne la réponse théorique par rapport au type de filtre et les inter actions des fréquences de coupures les unes par rapport autres.

Il donne ( ce que ne fait pas SPW) la réponse en tension, en coïncidence, en opposition, en phase, groupe délais et sur signaux carrés.

Avant de se lancer dans l'optimisation du filtre, il est nécessaire de bien choisir sont type de filtre et ses fréquences de coupures par rapport à l'état théorique de l'ensemble des contraintes de l'enceinte.

C'est ce qui peut être fait après le point 4 et ne peut être ignoré sous peine de ne pouvoir optimiser correctement l'enceinte.

Très cordialement.

Eric
Répondre
#13
RE: GPA 802-8G en tweeter
EBA a écrit :Bonjour Dominique T,

J'ai examinée l'impulsion. SVP quand tu fais ta mesure coche center peak of impulse response.

Je ne peux agrandir et cadré le CSD correctement et obtenir la THD.

La phase est très bien, le groupe GD super en haut, il reste une perturbation assez forte entre 500Hz et 1,5 kHz.

La perturbation est liée, je crois, à la remontée du délai de group du 1505B filtré qui intervient assez tôt. J'ai peur qu'il n'y ait pas grand chose à faire.

EBA a écrit :Dernier point pour votre TUTO.

SPW donne la phase et la réponse en tension.

Je t'ai envoyer au départ un fichier JLMC cible qui simulait un filtre optimum en fonction du type de filtre, des coupures, et des pentes.
Ce fichier à Jean-Michel simule la réponse d'un filtre sans tenir compte des impédances des HP's. Mais donne la réponse théorique par rapport au type de filtre et les inter actions des fréquences de coupures les unes par rapport autres.

Il donne ( ce que ne fait pas SPW) la réponse en tension, en coïncidence, en opposition, en phase, groupe délais et sur signaux carrés.

Avant de se lancer dans l'optimisation du filtre, il est nécessaire de bien choisir sont type de filtre et ses fréquences de coupures par rapport à l'état théorique de l'ensemble des contraintes de l'enceinte.

C'est ce qui peut être fait après le point 4 et ne peut être ignoré sous peine de ne pouvoir optimiser correctement l'enceinte.

Très cordialement.

Eric

En fait, ce n'est pas "notre tuto". Je serai très content que toi et d'autres apportent leur contribution. Il faudrait que ce soit un travail collectif.

Tu as raison, le choix du filtre a beaucoup d'importance. On peut ajouter un message sur ce sujet. Dis moi à quel endroit du sommaire tu veux que je l'insère et si tu veux rédiger le message, nous en serons tous super contents !

Merci !

Dominique T
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#14
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Eric,

J'ai mis à jour le sommaire pour prendre en compte ta remarque.

Tu peux préparer un topo, mais ne poste rien avant que les deux sujets précédents soient traités.

Merci !

Dominique T
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#15
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Je suis désolé je n'ai pas trop de temps en ce moment ... malheureusement !


Répondre
#16
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Merci Anaël,

Je crois que cela vaut la peine de t'attendre... Il faut que je fasse un topo sur la mesure d'impédance et la construction du jig. Il vaut mieux prendre son temps et faire un tuto de qualité qui restera dans l'histoire ! Smile

Dominique T
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#17
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Bonjour Dominique,

Ok pour le paragraphe choix du filtre, si Jean-Michel, Dominique P et Jimbee veulent bien me relire et corriger.

Le sujet n'est pas évident et vaste.

Amicalement.

Eric
Répondre
#18
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
J'ai mis à jour le fil en ajoutant le chapitre relatif à la mesure d'impédance.

Je pense trouver du temps pour ajouter le chapitre relatif à la mesure des HP seuls.

J'espère que Eric pour proposer un premier jet (même perfectible) pour le choix du filtre (notions de base au début).

Anaël, peux tu confirmer si tu auras un peu de temps pour parler du premier import et de la création des HP dans SPW?
[b]
Pour info, on recrute ! Que les volontaires se manifestent !
[/b]


Amicalement,

Dominique
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#19
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Tutoriel mis à jour. Cela prend du temps, je ne sais pas si je pourrai compléter ce week-end. Des volontaires pour aider ?

Dominique
Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
Répondre
#20
RE: Commentaires : Mesures pour optimiser la conception d'un filtre passif
Bonjour,

Le texte pour le choix du filtre ne pas hésitez à commenter et ou modifier. Il restera à ajouter des vues en exemples pour les paramètres HP's.

Ps : La feuille EXCEL de Jean-Michel est sur le site, mais je ne sais plus ou ?Rolleyes


Choix du filtre pour enceinte HR avec pavillons.

Le titre restreint le sujet volontairement aux systèmes HR avec pavillons.


Avant toute chose, s'assurer que les fiches constructeurs des HP's indiquent qu'ils pourraient être "mariés" ensembles. Leurs courbes de réponses, niveau de distorsion ainsi que leurs dispositions les uns par rapport aux autres, l'alignement, seront des éléments de base. Pour les pavillons profonds l’alignement peut devenir difficile voir impossible en filtrage passif sans y avoir bien réfléchi au préalable.


Choix du filtre théorique

Dans tous les cas et enfin d’éviter de la distorsion d’intermodulation ou une directivité prononcée du pavillon aux hautes fréquences, une bande de travail d’environ une octave est souhaitable pour chaque HP.

Il existe pour l’instant quelques types de filtres qui donnent des résultats meilleurs que les autres.


Le 6 db par octave

Réponse en coïncidence et en tension droite et centrée sur 0 db.
Courbe de Phase droite et centrée sur 0°.
Courbe de groupe délais droite et centrée sur 0 mms.
Signaux carrés parfaits ( carrés).
Attention, la faible pente qui, si les HP’s ne sont pas coupés bien à l’intérieur dans leurs zones de travail, peut provoquer de la distorsion, THD et de la distorsion d’intermodulation, IMD.


Le 18 db JLMC

Il se comporte de moins bonne façon que le 6 db, mais tous les paramètres sont très acceptables.
Sa pente, beaucoup plus forte et le décalage des fréquences de coupures, permettent de se rapprocher des extrémités de la bande de travail de chaque HP et l’avance du HP de grave réduit la distance d’alignement du pavillon bas médium ou médium.


Le 24 db JLMC

Mêmes observations que le filtre précédant mais sans l’avance du HP de grave, ce qui peut être très gênant surtout en filtrage passif si le pavillon de bas médium ou médium est profond.
Bien sûr,il a une pente plus forte qui peut être utile dans certains cas.


Le 36 db + 24 db MARCO GEA

Je n’ai pas examiné ce filtre, Marco pourrait nous donner les grandes lignes.



Les paramètres mesurés de chaque HP, vous indiquent ou les fréquences de coupures pourraient être positionnées.



Dans l'ordre.

Le courbe de groupe délais.

Globalement, la portion utile des HP's médium et aigu est celle qui est droite ou à + ou - 0,3 ms par rapport au point 0.
Pour le HP de grave qui travaille en piston jusqu'à 300 Hz environ, nous faisons bien souvent avec les possibilités du HP de médium.


La courbe de phase ( minimum phase ).

La plus droite possible centrée sur 0°.


La distorsion ( THD).

Même chose, toute remontée de la courbe de THD est à éviter.


La courbe de réponse

Pour le HP de grave, il y a plus d'incidents ponctuels très restreints dont nous ne tiendrons pas compte, par contre une baisse ou hausse de niveau significative sur une bande plus large sera à prendre en compte.

Pour les Pavillons et compressions médium et aigu, il est nécessaire de corréler le courbe d'impédance à la courbe de réponse. Un incident au milieu de la zone de travail ou une bosse ( dôme )pourront être corrigés par le filtre passif.


Une fois les fréquences de coupures choisies, il reste à vérifier l’interaction de ces fréquences de coupures les unes par rapport aux autres et le choix du type de filtre théorique.

La feuille de calcul de Jean-Michel ou le site de Dominique PETOIN permettent de simuler les paramètres des filtres et l’interaction des filtres les uns par rapport autres.

Cette feuille est très simple d’utilisation.

   

Dans l’onglet « your parameter » et en présumant que l’alignement théorique est parfait( à voir plus tard) on rentre dans les cases :



Type : le type de filtre

Order : 1,2,3,4 pour les pentes respectives de 6db, 12 db, 18db et 24 db.

Cut off frequency : votre fréquence de coupure théorique entre les 2 HP’s.

Donc la même pour le HP de grave et la fréquence de coupure basse du médium et idem pour la fréquence de coupure haute du médium et celle du tweeter.

Les différents résultats du filtre s’affichent :

Au début de ce résumé et dans le paragraphe, le filtre 6 db est décrit les résultats vers lesquels on doit tendre.



Pour un filtre 18 db JLMC et pour les paramètres que vous venez de saisir dans « your parameters» il suffit de cliquer sur l’onglet Optimal_3rd_order en bas à gauche de la feuille Excel.

   



Le Hp de basse

La fréquence de coupure est décalée vers le bas par rapport à la fréquence théorique.
Added phase = 0 le hautparleur est en phase.
Driver offset = 106,2 mm = le haut parleur de basse doit être avancé vers l’auditeur de cette valeur par rapport à l’alignement théorique 0 pdes Hp’s de grave et médium.


Le Hp médium

Sa fréquence de coupure basse est plus haute que celle théorique.
Added phase = 180 ° le haut parleur est en opposition de phase + et – inversé.
Gain = -0,5 db = sa courbe de réponse est abaissée de 0,5 décibels / au HP de grave.
Sa fréquence de coupure haute est plus basse que celle théorique.


Le twetter

Sa fréquence de coupure basse est plus haute que celle théorique.
Added phase = 0 le hautparleur est en phase.
Gain = -0,5 db = sa courbe de réponse est abaissée de 0,5 décibels / au HP de médium.
Driver offset - 10,2 mm = le tweeter doit être reculé par rapport à l’auditeur de cette valeur
par rapport à l’alignement théorique 0 des Hp’s médium et tweeter.



La visualisation du filtre 24 db JLMC se fait de la même façon en cliquant sur l’onglet «optimal_4TH_order » en bas gauche de la feuille Excel.

   



En jouant simplement sur les espacements des fréquences de coupures, les courbes de réponses en coïncidence et dans l’axe peuvent s’améliorées fortement et vis et versa.



Eric
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)