Raoul
#11
RE: Raoul
Salut Raoul!

Au fait ce passage à Lyon est-il pour bientôt? Je suis à Besançon mais je descendrai peut-être pour l'occasion...

a+[/align]
Systemdek IIX avec bras Zeta, DL-103, Hiraga 2, RIAA à tubes
Répondre
#12
RE: Raoul
Ludovico a écrit :Au fait ce passage à Lyon est-il pour bientôt? Je suis à Besançon mais je descendrai peut-être pour l'occasion...

Salut Ludo,

Je n'ai pas oublié mais pas encore programmé.
Tu seras tenu au courant.

a+mitiés raoul
Répondre
#13
RE: Raoul
Classiquement, la liaison Kanéda DC1 > Hafler était assurée par un câble assymétrique, sauvagement traitée par un adaptateur RCA>jack (j'ai réutilisé ces adaptateurs que j'avais pour entrer dans la TASCAM 144).

Sans trop de surprise, je me suis récupéré une ronfle très audible.

Jean Hiraga que j'avais consulté auparavant sur l'utilisation du P4000 m'avait donné quelques conseils :
.faire attention au choix de l'adaptateur
.mettre le circuit en flottant ou la terre
.connecter ou pas la terre de la prise secteur
Mais ça peut malgré tout ne pas marcher. Ce fut mon cas.

Ensuite Jérôme m'a fait essayer une autre manip : débrancher un canal. Si le bruit disparaissait, c'est bien qu'il y a une boucle de masse.
Dans ce cas, et c'était le cas, une astuce consistait à ne pas connecter la masse sur un canal, soit en sortie de préampli, soit en entrée d'ampli.
Rien à faire, je me récupérais un bon vieux 50Hz dans tous les cas.

La seule solution était donc de symétriser en sortie de préampli.

Jérôme étant un garçon plein de ressources, lors d'un passage à Paris, il m'a prêté une paire de transfo de la RTF et m'a gratouillé le schéma de câblage sur un bout de papier.
   
Depuis, le bonheur est dans mon pré. Ce qui explique mon intervention sur le fil de transfos Jensen. Parce que je ne sais pas encore si Jérôme est disposé à s'en séparer, ensuite je me demande si j'ai à gagner à les remplacer.
Répondre
#14
Retour sur mes VOTT
Ce sont en fait des Western Electric, ancêtres des Altec dont elles ne diffèrent que par la disposition des évents, verticales plutôt qu'horizontales. Ils sont équipés d'un Altec 515 de 1953 (première version : suspension en carton, dans le prolongement de la membrane).

Ces enceintes ont une histoire. Installées en 1956 au Pathé Wepler, place Clichy, une des plus grandes salles de cinéma parisiennes, elles vont tourner pendant près de 40 ans, jusqu'en 1994, date à laquelle elles sont démontées à l'occasion de la rénovation du cinéma.
Jean Hiraga les récupère. Il traite l'intérieur pour limiter les résonances : tapissage des parois et rideau de feutre à l'intérieur de la caisse, sous le pavillon.
Elles sont ensuite reprises par William Walther, qui les utilise pour le cadre des démonstrations de la Maison de l'Audiophile.

En 1995, William cède ces enceintes à Serge, dans la configuration démo MDA, avec les filtres, les pavillons Ledauphin et les TAD 2001 :
http://www.melaudia.net/ > écoute chez... > chapitre#1 > chez Serge
http://www.melaudia.net/ecouteSerge.php

En 2008, ce système prend place dans le cadre d'une réunion MELAUDIA :
http://www.melaudia.net/ > écoutes et travaux (#2) > Rueil mai 2008 > écoute VOT et conférence JMLC
http://melaudia.net/rueil0805votJMLC.php
C'est à cette période qu'elles passent dans les mains de Yves, qui les garde jusqu'à ce que je lui rachète les caisses de grave et les filtres, en cette belle année 2012.
Répondre
#15
RE: Raoul
Monoamplification, filtrage passif...il reste des puristes. ça fait plaisir à voir.
Cayin CDT 17, pré Classic 9.0, amp Crown SR 1, Onken W (Ciare PW388), JBL 2392/2490H, McCauley 9620 / DS18-ProHA50 ou Megaton C9090
(+caissons infra 4x55cm pour la déco...)
Répondre
#16
RE: Raoul
Salut à tous,

D'abord un grand merci à Olivier qui a accepté de s'embêter à me faire un colis, ce qui m'a permis de tester l'interface Jensen DM2-2RX.

Le test n'a pas été concluant.
RCA en sortie de préampli, le boitier, XLR vers le P4000. Une petite ou une grosse ronflette, selon la position des switchs sur le DM2-2RX. Les positions float et chassis ont bien sûr été testées sur l'ampli. Rien à faire.
Je remarquerai que les transfos RTF présentent un point milieu, ce qui réalise une vraie symétrisation, contrairement aux Jensen.

Je n'utilise pas les mêmes câbles avec les transfo RTF, puisqu'ils sont captifs et soudés directement aux bornes.
Dans le doute, j'ai vérifié les câbles, continuité et isolation. Aucun problème de ce côté.

Les quelques jours qui précèdent, j'ai eu de longs échanges avec Jérôme, ce qui m'a donné l'occasion d'en apprendre sur les liaisons, as/symétrique, l'isolation galvanique, ...

La curiosité m'a aussi poussé à explorer la gamme de transfos Jensen, les productions Lundhal et Sowter.
Aucun produit n'effectue une vraie symétrisation, chez Jensen comme chez Lundhal. A contrario, Sowter propose des modèles à point milieu au secondaire. On a donc une vraie symétrisation. Il faudra que je puisse tester ça.

a+mitiés raoul
Répondre
#17
RE: Raoul
Salut,

Je lis avec regret que tu galères un peu avec la ronflette. Moralité:
- hafler c'est vraiment mal fout, c'est à se demand s'ils ne cachent pas leurs erreurs de cablage et de gestion des masses en posant des prises jack, et ainsi être sur que c'est l'utilisateur qui va croire qu'il s'est gourré quelques part!!
- c'est pas normal d'avoir ce genre de problème surtout avec le preamp qui a été testé et utilisé dans plein de config sans ronfle aucune...

Comme Jérôme a dû bien te renseigner, tu as les cartes en main. Il y a bien des transfo dissymetriseur chez Lundahl, ce sont ceux avec deux bobines indépendantes au secondaire, on peut donc les mettre en série et constituer un vrai point milieu 'symetrique'.
Regarde sur ebay il y a parfois des sowter d'occas à pas cher, mais en général ce sont des 600 ohms pour les consoles et appareils pro... Sinon neuf, chez Dom Mafrand, c'est pas si cher non plus...
Je suppose que le Hafler n'accepte pas 600 ohms en entré.

Good luck

Julien

PS: quand on dit que c'est important les masses, la terre, les cordons flottants ou pas... C.est pas que des conneries... En fait il faudrait trouver où est le problème du Hafler et le modifier, mais je crains que ce ne soit l'étage d'entrée...
Répondre
#18
RE: Raoul
ben non, je ne galère pas, puisque je sais quoi faire : isolation galvanique ET symétrisation.

un autre test que j'ai oublié de narrer, ça va rassurer Jérôme sur la qualité de ses RTF.
j'ai rebranché le cordon RCA sauvagement ponté par un adaptateur jack mono en entrée du Hafler. comparé à la liaison symétrisée par transfo, aucune différence à la ronflette près.
on peut donc en déduire que ce transfo là est sufisamment transparent.

c'est pas ça qui va convaincre Jérôme de me les céder....
Répondre
#19
RE: Raoul
Julien a écrit :...
Il y a bien des transfo dissymetriseur chez Lundahl, ce sont ceux avec deux bobines indépendantes au secondaire, on peut donc les mettre en série et constituer un vrai point milieu 'symetrique'.
...

c'est aussi l'observation que je me suis faite en parcourant les catalogues des différentes marques, ce sont les transfos spliter.

dans ce cas, quelles sont les caractéristiques résultantes des bobinages mis en série ?
je pense principalement à l'impédance, mais il y a peut-être aussi la capacitance ?
Répondre
#20
RE: Raoul
Bonjour,

J'utilise des 7902 en sortie de mon préampli avec un gain de 12 db et je rentre en SYMETRIQUE dans le DCX 2496.
Il faut effectivement leur adjoindre une cellule R + C en sortie comme défini sur les plans constructeur.
Pour le 7902, 4,7K + 340 PF en // sur la sortie.

Le choix dépend de ZS préampli et Zin ampli et des niveaux préampli et ampli.

Cdt.

Eric
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)