Arrêt sur image sonore chez Jean Fourcade.
#1
Arrêt sur image sonore chez Jean Fourcade.
Bonjour à tous,

Jean m'avait invité de longue date pour une écoute de son système.
Ayant fait l'acquisition de son ampli "Le monstre" de 8W conçu avec les composants d'origine, je suis aller porter le paiement et en profiter pour faire une halte Audiophile

Dès mon arrivée dans sa maisonnée (située en haut d'une colline) l'accueil est des plus chaleureux.
C'est tout plein de luminosité avec des baies vitrées qui surplombent le vide et les près situés en contre-bas.
Tout en prenant un délicieux café préparé par la maitresse de maison, je me régale de cette vue plongeante qui permet de découvrir une partie de la banlieue Toulousaine.
Bref, vous l'avez compris, un vrai régal pour les yeux que ce soit à l'intérieur que je trouve bien agencé ou à l'extérieur avec une vue qui doit porter sur une bonne vingtaines de kilomètres malgré un temps maussade.

Jean sonne la fin de la pose café et nous nous dirigeons vers un escalier en colimaçon qui nous mène au sous-sol.
Au sous-sol nous arrivons dans hall qui est d'une hauteur de plafond confortable.
Jean me dit de l'accompagner dans la pièces d'écoute.
Dès l'entrée, je me trouve face à un mur de 1,20 mètres que je dois longer pour déboucher sur une ouverture d'environ 2 mètres. Là, je découvre une pièce chaleureuse avec, face à moi, un canapé installé au centre et au deux tiers de la profondeur de la pièce. Plus de 80% des murs sont recouvert de tissu noir de bonne qualité. Il y en a même ce tissu au plafond.

Dès mon entrée je découvre de chaque coté de la pièce face au canapé, deux enceintes trois voies de conception tout Onken. Jean me convie à m'asseoir afin d'écouter le sytème qu'il avait préalablement allumé. Assis sur le canapé et sur ma gauche se trouvent trois amplis F2 de Nelson Pass (deux de 5 watts, le troisième de 60 watts), un filtre MiniDSP et une interface "Volumio". La musique dématérialisée installée sur un AppleMini géré à l'aide  d'une interface installée sur le téléphone mobile de Jean. 

Première impression;
L'écoute ne correspond pas du tout à ce que j'ai l'habitude d'entendre chez moi.
Mon problème sera vite résolu car tout est cohérent, l'équilibre global est vraiment très réussi. C'est précis, mais pas trop. De plus, je suis étonné car je ne suis pas agressé par des sons réverbérés. C'est réellement très propre, les aigus sont fin et l'ensemble délivre une belle spatialisation.
J'en cherche l'explication que Jean ne tarde pas à m'apporter.
En effet, la pièce est tapissée de panneaux de 1,20 x 2,45 x 0,40 m qui sont des absorbeurs acoustique. 
Face à moi, deux sont disposés à l'entrée derrière les enceintes, l'un à droite, l'autre à gauche espacés de 2 à 2,50 mètres afin de donner accès à la pièce d'écoute. 
Trois sont disposés devant moi sur les murs latéraux, en escalier sur ma gauche ainsi que trois autres en escalier sur ma droite.
Deux absorbeurs sont fixés au plafond.
Six autres absorbeurs sont derrière le point d'écoute dont quatre sont éloignés d'un bon mètre du mur arrière.
J'ai oublié de compter, mais il doit bien y avoir entre 14 et 16 panneaux. Pourtant, je ne ressent aucunement d'oppression comme décrit par certains lors de certaines écoutes Audiophile. On se parle sans effort malgré un niveau sonore correct qui permet d'apprécier la musique vivante à sa juste valeur. 

Impression finale;
C'est très différent de la maison mais,
la dynamique est là, la lisibilité est là, les timbres sont là, l'articulation et le respect du rythme sont bien présent.
C'est une intégration très réussie qui respecte les musiques sans être polluées par des réflexions parasite.
Jean n'a plus qu'à apprécier son exercice de style.
Bref c'est superbe.
Bravo et merci à la famille Fourcade pour cette expérience auditive.

Dominique

NB : Je pense que je vais m'inspirer des absorbeurs de Jean afin de continuer à améliorer l'acoustique de ma pièce.
Répondre
#2
RE: Arrêt sur image sonore chez Jean Fourcade.
(22/11/2022-21:37:52)foecouter a écrit : Bonjour à tous,

Jean m'avait invité de longue date pour une écoute de son système.
Ayant fait l'acquisition de son ampli "Le monstre" de 8W conçu avec les composants d'origine, je suis aller porter le paiement et en profiter pour faire une halte Audiophile

Dès mon arrivée dans sa maisonnée (située en haut d'une colline) l'accueil est des plus chaleureux.
C'est tout plein de luminosité avec des baies vitrées qui surplombent le vide et les près situés en contre-bas.
Tout en prenant un délicieux café préparé par la maitresse de maison, je me régale de cette vue plongeante qui permet de découvrir une partie de la banlieue Toulousaine.
Bref, vous l'avez compris, un vrai régal pour les yeux que ce soit à l'intérieur que je trouve bien agencé ou à l'extérieur avec une vue qui doit porter sur une bonne vingtaines de kilomètres malgré un temps maussade.

Jean sonne la fin de la pose café et nous nous dirigeons vers un escalier en colimaçon qui nous mène au sous-sol.
Au sous-sol nous arrivons dans hall qui est d'une hauteur de plafond confortable.
Jean me dit de l'accompagner dans la pièces d'écoute.
Dès l'entrée, je me trouve face à un mur de 1,20 mètres que je dois longer pour déboucher sur une ouverture d'environ 2 mètres. Là, je découvre une pièce chaleureuse avec, face à moi, un canapé installé au centre et au deux tiers de la profondeur de la pièce. Plus de 80% des murs sont recouvert de tissu noir de bonne qualité. Il y en a même ce tissu au plafond.

Dès mon entrée je découvre de chaque coté de la pièce face au canapé, deux enceintes trois voies de conception tout Onken. Jean me convie à m'asseoir afin d'écouter le sytème qu'il avait préalablement allumé. Assis sur le canapé et sur ma gauche se trouvent trois amplis F2 de Nelson Pass (deux de 5 watts, le troisième de 60 watts), un filtre MiniDSP et une interface "Volumio". La musique dématérialisée installée sur un AppleMini qui est géré à l'aide  d'une interface installée sur le téléphone mobile de Jean. 

Première impression;
L'écoute ne correspond pas du tout à ce que j'ai l'habitude d'entendre chez moi.
Mon problème sera vite résolu car tout est cohérent, l'équilibre global est vraiment très réussi. C'est précis, mais pas trop. Déplus, je suis étonné car je ne suis pas agressé par des sons réverbérés.
J'en cherche l'explication que Jean ne tarde pas à m'apporter.
En effet, la pièce est tapissée de panneaux de 1,20 x 2,45 x 0,40 m qui sont des absorbeurs acoustique. 
Face à moi, deux sont disposés à l'entrée derrière les enceintes, l'un à droite, l'autre à gauche espacés de 2 à 2,50 mètres afin de donner accès à la pièce d'écoute. 
Trois sont disposés devant moi sur les murs latéraux, en escalier sur ma gauche ainsi que trois autres en escalier sur ma droite.
Deux absorbeurs sont fixés au plafond.
Six autres absorbeurs sont derrière le point d'écoute dont quatre sont éloignés d'un bon mètre du mur arrière.
J'ai oublié de compter, mais il doit bien y avoir entre 14 et 16 panneaux. Pourtant, je ne ressent aucunement d'oppression comme décrit par certains lors de certaines écoutes Audiophile. On se parle sans effort malgré un niveau sonore correct qui permet d'apprécier la musique vivante à sa juste valeur. 

Impression finale;
C'est très différent de la maison mais,
la dynamique est là, la lisibilité est là, les timbres sont là, l'articulation et le respect du rythme sont bien présent.
C'est une intégration très réussie qui respecte les musiques sans être polluées par des réflexions parasite.
Jean n'a plus qu'à apprécier son exercice de style.
Bref c'est superbe.
Bravo et merci à la famille Fourcade pour cette expérience auditive.

Dominique
NB : Je pense que je vais m'inspirer des absorbeurs de Jean afin de continuer à améliorer l'acoustique de ma pièce.

Bonsoir Dominique ,

je te remercie  pour ce  compte rendu  Smile c'est très sympa de ta part .

P.S ce que je déplore ,c'est  que Jean n'intervienne plus ici car j'avais grand plaisir à le lire 

bonne fin de soirée ,cordialement 

claude
Répondre
#3
RE: Arrêt sur image sonore chez Jean Fourcade.
Bonjour Claude,

Jean n'arrive plus à se connecter sur Mélaudia .....

Cela peut expliquer son silence .....
Répondre
#4
RE: Arrêt sur image sonore chez Jean Fourcade.
Bonsoir Dominique ,

ah flûte !

bonne soirée

Claude
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)