vendredi 8 juillet à 19h : Duo Cirla/Trolonge au MARCO à Marciac (32230)
lundi 1er août à 17h : Thomas Schirmann en piano solo à Loustliges (32230)

Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
#41
RE: Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
(19/06/2022-14:59:15)jsilvestre a écrit :
(18/06/2022-16:21:48)gebesoft a écrit : Bonsoir à tous,

Devinez qui vient dîner ce soir !

Alimentation à +- 35 V
Réglage de sortie à +- 10 mV
Par contre le dissipateur thermique monte à 82 °
C'est très très chaud.... Sad

Bonjour Gérard

fait trop chaud sur ton radiateur, beaucoup trop chaud le dîner va brûler!!!

Si j'ai bien suivi le courant de repos préconisé est de 1.2A, dans ce cas les transistors de sortie dissipent 1.2A x 35 Volts = 40 Watts chacun.
Pour avoir une idée de la température des jonctions il faut ajouter à la température du radiateur les élévations de températures dues aux résistances thermiques des interfaces, jonction - boitier et boitier radiateur.
La résistance thermique jonction boitier de ces transistors est donnée à 0.85°C/W, celle des meilleurs isolants entre le boitier et le radiateur est dans les mêmes eaux. La Rth totale est de l'ordre de 1.6°C/W ce qui donne une élévation de température de 64°C avec 40W. La température des jonctions approche alors 82°C + 64°C = 146°C !!!

Actuellement j'ai peur que la situation soit pire encore. La Rth des isolants de 0.85°C/W prise pour le calcul est celle d'un isolant déjà bien performant créé pour remplacer les isolants céramiques chers et fragiles:

https://www.mouser.fr/ProductDetail/Berg...gwTg%3D%3D

Bien possible que la Rth de ceux que tu a monté soit encore plus grande et la température des jonctions encore plus haute...
Si cela t'es possible essaye de trouver un moyen pour appuyer très fort sur les boitiers des transistors pour faire baisser la Rth des isolants par exemple avec une barre appuyant sur leur dos.

Le radiateur est trop petit, si tu as plus gros... Sinon reste la possibilité du ventilateur, un gros modèle sous alimenté pour limiter le bruit.

joël

Merci Joël
@mitiés, GéBé.

Raspberry PI4B 4Giga / Allo Boss / Volumio / Solide Plantefève 50 w classe A / RANK- Aréna

Thorens TD160 SME III S + Shure V15 IV / Préamp ART DjPRE II / Solide Plantefève 50w  classe A / Rank Aréna
Répondre
#42
RE: Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
(18/06/2022-16:21:48)gebesoft a écrit : Bonsoir à tous,

Devinez qui vient dîner ce soir !

Alimentation à +- 35 V
Réglage de sortie à +- 10 mV
Par contre le dissipateur thermique monte à 82 °
C'est très très chaud.... Sad

J'ai oublié, avec 82°C il y a risque de brûlure. Jusqu'à 70°C on a encore le temps de retirer la main avant la brulure, au delà ça fait mal !

joël
Répondre
#43
RE: Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
Bonsoir,
1.6°C/W pour un transistor de puissance c'est très mauvais.
0.85°C/W pour un isolant c'est aussi très mauvais.
Pour l'isolant tu peux passer au Kapton : ca tourne en dessous de 0.2°C/W.
Avec d'excellents transistors audio de puissance comme la paire 2SC5200 et 2SA1943 c'est un Rth de 0.65 à 0.75°C/W.
Avec du Kapton et ces transistor modernes, pour 40W de dissipation, le radiateur sera seulement 40°C au dessus de la température de la jonction.
Avec un bon radiateur pas trop gros, tu vas avoir une résistance thermique de 0.25°C/W.
Comme tu dissipes 80W par canal, en comptant large ça donne:
- Température du radiateur = température ambiante + (80 x 0.25) = 60°C max
- Température de la jonction = 60 + 40 x (0.2 + 0.8) = 100°C
Bonne soirée.
Répondre
#44
RE: Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
(20/06/2022-20:15:09)jacquese a écrit : Bonsoir,
1.6°C/W pour un transistor de puissance c'est très mauvais.
0.85°C/W pour un isolant c'est aussi très mauvais.
Pour l'isolant tu peux passer au Kapton : ca tourne en dessous de 0.2°C/W.
Avec d'excellents transistors audio de puissance comme la paire 2SC5200 et 2SA1943 c'est un Rth de 0.65 à 0.75°C/W.
Avec du Kapton et ces transistor modernes, pour 40W de dissipation, le radiateur sera seulement 40°C au dessus de la température de la jonction.
Avec un bon radiateur pas trop gros, tu vas avoir une résistance thermique de 0.25°C/W.
Comme tu dissipes 80W par canal, en comptant large ça donne:
- Température du radiateur = température ambiante + (80 x 0.25) = 60°C max
- Température de la jonction = 60 + 40 x (0.2 + 0.8) = 100°C
Bonne soirée.

Bonsoir Jacques,
pour l'exemple j'étais bien parti avec des 2SC5200 et complémentaire. Ils sont donnés pour une dissipation maxi de 150W sur radiateur infini avec le boitier à 25°C et une température de jonction max de 150°C. La Rth équivalente est alors de (150°C - 25°C) / 150W = 0.83°C/W.

Le silpad K10 de Bergquist est parmi les meilleurs des isolants kaptons que j'ai vus. Sa résistance thermique est donnée à 2°C/W pour un boitier TO220. La surface d'un TO220 est d'environ 150mm², celle du 2SC5200 d'environ 400mm². En appliquant le rapport des surfaces à la Rth de 2°C/W  on trouve environ 0.75°C/W.

La résistance thermique totale jonction - radiateur , 0.83°C/W + 0.75°C/W, est bien autour de 1.6°C/W.

Si tu as vu des isolants ayant une Rth plus basse cela m’intéresse beaucoup!

A mon avis 100°C en régime permanent sur une jonction est déjà beaucoup. Ca marche mais la durée de vie s'en trouve déjà bien écourtée.

joël
Répondre
#45
RE: Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
Hello Joel,

Le KAP218 de chez Fischer Electronik est donné pour 0.15K/W pour 6.45cm2, soit 0.24K/W pour un TO247.

Pour ceux qui nous lisent, attention à la lecture des valeurs pour les isolants : la résistance thermique est notée en K/W (notion pratique pour les calculs) alors qu'on trouve souvent une valeur de conduction thermique notéd en W/mK, laquelle lui est inversement proportionnelle. Il ne faut surtout pas confondre les deux. Pour un dissipateur à la température minimisée, on cherche un pad avec un résistance thermique minimale ou une conductivité maximale.
Répondre
#46
RE: Et un Hiraga30W de plus, la famille s'agrandit
(22/06/2022-00:12:09)jacquese a écrit : Hello Joel,

Le KAP218 de chez Fischer Electronik est donné pour 0.15K/W pour 6.45cm2, soit 0.24K/W pour un TO247.

Pour ceux qui nous lisent, attention à la lecture des valeurs pour les isolants : la résistance thermique est notée en K/W (notion pratique pour les calculs) alors qu'on trouve souvent une valeur de conduction thermique notéd en W/mK, laquelle lui est inversement proportionnelle. Il ne faut surtout pas confondre les deux. Pour un dissipateur à la température minimisée, on cherche un pad avec un résistance thermique minimale ou une conductivité maximale.

intéressant, merci pour l'info!
La conductivité du substrat n'est pas terrible mais le revêtement a changement de phase fait merveille.

joël
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)