vendredi 8 juillet à 19h : Duo Cirla/Trolonge au MARCO à Marciac (32230)
lundi 1er août à 17h : Thomas Schirmann en piano solo à Loustliges (32230)

Altec 420 et ESS AMT
#1
Altec 420 et ESS AMT
Bonjour cher forum!
Je suis un prof de 52 ans originaire d'Allemagne, je viens de m'inscrire et j'attends avec impatience de nombreuses nouvelles inspirations.
La raison de mon inscription est aussi que je souhaite coupler une paire de biflex Altec 420 avec un tweeter ESS AMT. En France, cette combinaison semble être assez populaire.
Comment avez-vous couplé l'Altec 420 et l'ESS ?
Répondre
#2
RE: Altec 420 et ESS AMT
Bonjour,

Comment charges-tu tes 420A ?
Bruno
Répondre
#3
RE: Altec 420 et ESS AMT
Bonjour

Je n'ai pas couplé mes 420-8B avec un tweeter, je dois être le seul à faire ainsi.
Je ne compte plus le nombre de messages qui disent que je suis "dans l'erreur la plus absolue" !!!
Ma référence c'est le concert ou musique acoustique, et par rapport à cette référence, aussi imparfaite qu'elle peut être, j'ai une bonne écoute.
Si je n'ai pas de tweeter, j'ai une correction par convolution et un boost dans les aigus, boost limité à 11625 Hz par un passe-bas du 5eme ordre.
Plus d'information sur mon site, chapitre 2-4-2-6.

Cordialement, Dominique
63200 Riom, France.
Répondre
#4
RE: Altec 420 et ESS AMT
Willkommen Frank

Quelle est ta version de ESS AMT?
La v1 et le modèle actuel peuvent se raccorder assez bas en fréquence. Les miens ont un filtre de réponse acoustique de type Linkwitz Riley 24dB à 1,3kHz fait avec un filtre électrique 18dB.
Pour le choix de ta fréquence de filtrage il faudrait connaitre la directivité de l’Altec 420, en le mesurant en extérieur et trouver la fréquence pour laquelle la directivité du AMT est similaire.

Le AMT v2 (membrane jaune) ne peut pas se filtrer aussi bas et 2kHz est le minimum.

Ob es ist schwer es in Französich zu verstehen, können wir durch Privataussage in Deutsch davon sprechen.

Pierre
Répondre
#5
RE: Altec 420 et ESS AMT
Salut,
mes Altecs jouent sur un ampli de puissance EL34.
J'ai aussi essayé de l'utiliser sans le tweeter, mais le son du dustcap aluminium me dérange. Je le trouve dur et strident. Il est également souvent remplacé par un dustcap en papier.
Je voudrais laisser les aigus à Heils et voir comment j'aime le résultat...
Dominique, j'aime beaucoup votre site! Beaucoup de lecture intéressante, merci!!
Répondre
#6
RE: Altec 420 et ESS AMT
Citation :J'ai aussi essayé de l'utiliser sans le tweeter, mais le son du dustcap aluminium me dérange.

La courbe de réponse est réglée droite, mais pas horizontale, les aigus sont atténués de 6 dB environ par rapport aux graves.
Subjectivement cela donne une impression de plus d'aigu, avec une meilleure assise dans les basses fréquences.
Pour moi, il ne faut pas envisager d'utiliser un ALTEC 420, quelque soit sa version, sans correction par convolution.

Cordialement, Dominique
Répondre
#7
RE: Altec 420 et ESS AMT
Bonjour

Ouf ça ne rajeuni pas ce post et me ramène en 1998, à l'époque j'avais créé une charge de 260 litres avec panneaux trapèzes que j'avais appelé "Berlingo" pour les 420, les ratios étaient 1 : 1,6 : 2,9 .
De mémoire je crois que le VAS des 420 est de plus de 800 litres.

Les Biflex étant des hauts parleurs qui montent très haut dans une charge de gros volume l'idée était d'éviter les parois parallèles et les toniques de caisse dans le médium.

Le filtrage hormis les résistances qui rabotaient légèrement l'EMT était juste un condo pour un 6db / octave que je coupais très haut vers 7-8 khz.
Les 420 n'étaient pas filtrés. L'idée était d'avoir des lobes de directivité qui prennent le relais du 420 qui à ces fréquences devient trop directif, avec un aigu beaucoup moins "sale".
Ce serait à refaire je tenterai l' autotransformateur à la place des résistances pour deux raisons :
1- l'EMT descend très bas en impédance.
2- Après avoir testé avec ou sans autotransfo sur les Klipsch Scala par exemple il n'y pas photo : - sans - c'est inécoutable, - avec - ça chante, c'est musical et même si c'est roots on ne se pose pas de question.

Ce qui participait peut être aussi au son de certaines JBL série 43.

En 1998 les DSP et la convolution étaient un fantasme et actuellement leur utilisation sur ce type de réalisation serait tellement efficient que dans le cadre d'un système numérique il serait illogique de s'en priver, donc je rejoins le point de vue de Dominique à ce sujet.
Par contre je suis plus circonspect sur l'utilisation 420 Biflex en solo (je préfère le 412 pour ça), même si le mariage est assez difficile pour plusieurs raisons : Surface emissive, lobes de directivité, rendement et cohérence de timbres.
A l'époque j'avais testé différentes charges pour le 420 : baffle plan avec deux 420 en Appolito il fallait oser, merci Ebay.us et ceux qui dépouillaient leur paire de Santana 1 ou de Madrid pour USD 100 + USD 40 de port par bateau.
Dans les différentes associations c'est l'EMT que je sortais du lot, maintenant ce ne serait peut être différent, il y a eu d'autres EMT, une compression d' Econowave ne sonne pas comme celles d'il y a 15 ans. Alors pourquoi pas un Faital Pro HF-104-8 avec un pavillon Arai A-10K ?

J'avais fait un post sur ce montage 420 / ESS EMT sur Québec Audio.
Je vous joins quelques photos, sur la photo 1 on remarque bien les parois des caisses en essai avec des 1" Altec, Sur la 2 une partie de ma petite collection de Biflex.

Bonne journée.
AleX
   
   
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)