vendredi 8 juillet à 19h : Duo Cirla/Trolonge au MARCO à Marciac (32230)
lundi 1er août à 17h : Thomas Schirmann en piano solo à Loustliges (32230)

Pavillon de grave versus BR
#51
RE: Pavillon de grave versus BR
Euh, Jean,
bien que titulaire d'un doctorat en physique, ayant de nombreuses et fructueuses années participé à des programmes de recherche avec l'Ircam et autres organismes suspects 
tels le CNRS, lu (et compris Wink) des milliers de pages de documents plus ou moins pertinents,
Comment peux-tu prétendre à une quelconque légitimité pour expliquer tes incompréhensions dans ce sermon à l'usage des nuls...
rallumons les phares !!! Fi de l'obscurantisme  Big Grin
Répondre
#52
RE: Pavillon de grave versus BR
(14/02/2022-12:31:07)jefourcade a écrit : On peut dire que c'est finalement un coup de chance que le Haut-Parleur à radiation directe fonctionne. En effet nous avons vu que son fonctionnement se fait dans la zone trois et que le débit de la membrane qui varie de manière inversement proportionnel à la fréquence compense la variation de la résistance de radiation qui est de son coté proportionnelle au carré de la fréquence et ceci pour avoir une courbe de réponse plate.

Or ces deux phénomènes physique n'ont rien à voir entre eux. Si la variation de l'impédance de rayonnement avait été différente, le haut-parleur à radiation directe n'aurait jamais eu une réponse plate en fréquence.

Bonsoir Jean,

Le haut-parleur à radiation directe, une illustration technologique du Darwinisme ? ;-)
Le haut-parleur sous toutes ses pentes : http://jm.plantefeve.pagesperso-orange.fr/HP_slope.html

Jean-Marc.
Répondre
#53
RE: Pavillon de grave versus BR
(18/02/2022-18:07:23)JM Plantefeve a écrit : Le haut-parleur à radiation directe, une illustration technologique du Darwinisme ? ;-)
Le haut-parleur sous toutes ses pentes : http://jm.plantefeve.pagesperso-orange.fr/HP_slope.html

Bonjour jean-Marc,

Illustration du Darwinisme ou présence d'une force occulte bienveillante ?  Big Grin  Dans tous les cas, nous pourrons dire que la nature fait bien les choses ...

Merci pour ce lien que je connaissais et que tout bricoleur sur des HP devrait également connaître.

A sa première lecture j'ai cru qu'il y avait une erreur car je m'entendais à ce que la pente au-delà de Fs soit le double pour la résistance de rayonnement de celui de la vitesse de la membrane (courant du circuit électrique de la modélisation acoustique de mon premier post) puisque cette dernière est élevée au carré dans le calcul de la puissance.

Il n'y a pas d'erreur car l'échelle n'est pas la même puisque dans le premier cas c'est 10 log(vx) et dans le deuxième 20 log(vx) comme indiqué sur ton graphique. C'est évidemment conforme à la définition du décibel qui différencie les grandeur physique proportionnelle à une puissance (grandeur de puissance) et celles dont le carré est proportionnel à une puissance (grandeur de champ).

Cette différenciation est je pense historique. La compagnie de téléphone Bel a utilisé l'échelle de décibels pour caractériser ses équipements en utilisant la définition de puissance. Donc, même si les mesures venaient dans l'échelle de tension, elles devaient être au format décibel équivalent en puissance pour la comparaison avec les spécifications.

Je me demande s'il ne serait pas plus simple maintenant, à l'heure de l'informatique et des calculs fait automatiquement par ces équipements, de considérer une seule unité 10 log(vx).

Qu'en penses-tu ?

Cdl
Jean
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)