Liberté d'expression
#21
RE: Liberté d'expression
Bonjour Christian,

La différence est de taille justement ! Si vous pousser quelqu'un sain d'esprit à en tuer un autre et que celui-ci s’exécute, certes vous aurez des ennuis avec la justice mais sans commune mesure avec le meurtrier.

L'expression le renard dans le poulailler signifie la loi du plus fort. Cette expression est souvent utilisée pour le libéralisme (à tort d'ailleurs) mais est un contre sens en ce qui concerne la liberté d'expression.

Garantir la liberté d'expression c'est garantir que le lanceur d'alerte révèle au monde les agissements mafieux d'une multinationale toute puissante. La liberté d'expression c'est l'arme ultime de la vérité contre les dissimulations, c'est le débat féroce mais nécessaire à l'opposé de ces fast-checking ridicules qui la détruise plus surement. C'est justement l'arme du faible contre le fort.

Il est d'ailleurs intéressant de remarquer que la presse bien pensante c'est déchaînée contre Musk allant jusqu'à dire qu'il devrait être la dernière personne à acquérir Twitter ! Ces gens là aurait-il peur de quelque chose ?

Cordialement
Jean
Répondre
#22
RE: Liberté d'expression
(07/05/2022-16:46:36)jefourcade a écrit : Bonjour Christian,

La différence est de taille justement ! Si vous pousser quelqu'un sain d'esprit à en tuer un autre et que celui-ci s’exécute, certes vous aurez des ennuis avec la justice mais sans commune mesure avec le meurtrier.

L'expression le renard dans le poulailler signifie la loi du plus fort. Cette expression est souvent utilisée pour le libéralisme (à tort d'ailleurs) mais est un contre sens en ce qui concerne la liberté d'expression.

Garantir la liberté d'expression c'est garantir que le lanceur d'alerte révèle au monde les agissements mafieux d'une multinationale toute puissante. La liberté d'expression c'est l'arme ultime de la vérité contre les dissimulations, c'est le débat féroce mais nécessaire à l'opposé de ces fast-checking ridicules qui la détruise plus surement. C'est justement l'arme du faible contre le fort.

Il est d'ailleurs intéressant de remarquer que la presse bien pensante c'est déchaînée contre Musk allant jusqu'à dire qu'il devrait être la dernière personne à acquérir Twitter ! Ces gens là aurait-il peur de quelque chose ?

Cordialement
Jean
Bonjour Jean,

Je suis évidemment convaincu comme vous que la liberté d’expression est l’arme ultime contre les dissimulations et contre-feux multiples, y compris contre les puissants et les pouvoirs en place. Mais dans le contexte particulier de l’incitation à la violence, sur la distinction qui vous paraît toujours forte et qui me parait parfois faible, entre la liberté d’expression et la liberté d’action, on a un point de désaccord :
Si vous pousser quelqu'un sain d'esprit à en tuer un autre et que celui-ci s’exécute, certes vous aurez des ennuis avec la justice mais sans commune mesure avec le meurtrier ?

Il me semble au contraire que dans le jugement des affaires criminelles, quand on a la chance d’avoir le  cerveau et les hommes de main dans le box, il est rare que le cerveau qui a motivé et planifié le ou les crimes, écope de peines allégées ! N’a t’on pas un juriste audiophile parmi les membres de Melaudia, qui pourrait nous en parler plus précisément au moins dans le cadre de la loi française ? 

Pour le cas que je citais dans la logique des risques des réseaux sociaux et de Twitter, le cas de Trump et de l’insurrection du 6 janvier 2020, son unique intérêt et son rôle d’incitateur en chef crèvent les yeux d’une culpabilité accablante. Le feuilleton à rebonds multiples de la commission qui peine à le traduire en justice et à lui coller les millénaires de prison ferme justifiés dans une telle violation outrancière de la Constitution, donne un spectacle lamentable de la démocratie américaine, devenue dangereusement proche déjà d’un système autoritaire aux mains d’une minorité. 

Je vois ce cas comme une extrémité résultant notamment de l’utilisation de Twitter faite par Trump et ses sbires pendant ses années de présidence : au titre du laisser-faire et de la liberté d’expression, Twitter leur a surtout servi à colporter des contre-vérités, à pourrir les débats et les adversaires, et à susciter un clanisme venimeux, toutes choses dommageables à la vie sociale et à la démocratie. Ma conclusion étant que Twitter comme les autres outils de réseaux sociaux seraient moins dangereux et plus utiles si des règles de cohérence informationnelle et de bienséance, même minimales, leur étaient systématiquement appliquées. 

L’interrogation sur ce que fera de Twitter Elon Musk, avant tout homme d’affaire et à l’ego aussi hors normes que sa fortune, reste forte…
 
Cordialement
Christian
Répondre
#23
RE: Liberté d'expression
Sans compter que ce Musk à de fortes sympathies républicaines. Les réseaux sociaux ne peuvent vivre sans une réglementation et une supervision suffisante, dans un cadre démocratique bien sûr

Jean-Louis
Répondre
#24
RE: Liberté d'expression
Elon Musk vient de suspendre le rachat de Twiiter dans l’attente de détails sur la proportion de faux comptes.

"Les comptes automatisés sont, historiquement, un problème endémique sur la plate-forme, où acteurs politiques, escrocs et mêmes services de propagande d’Etat ont recours à des comptes robots pour diffuser et amplifier leurs messages. M. Musk n’ignore pas cette problématique : dans son projet de rachat, il affirmait vouloir mettre fin aux spams – ces messages polluants souvent émis par de faux comptes automatisés."

On ne sait pas trop si c'est un prétexte car il semblerait que le financement des 43 milliards de dollars, liés à Tesla, ne soit pas évident (le cours de Tesla a perdu 29 % de sa valeur depuis un mois).

Si Musk renonce au rachat il devra payer une indemnité de rupture de 1 milliard de dollars. Dan Ives, analyste de la société d’investissement Wedbush Securities, estime les chances du rachat à moins de 50 %.

Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/20...08996.html
Répondre
#25
RE: Liberté d'expression
(14/05/2022-07:01:31)jefourcade a écrit : Elon Musk vient de suspendre le rachat de Twiiter dans l’attente de détails sur la proportion de faux comptes.

"Les comptes automatisés sont, historiquement, un problème endémique sur la plate-forme, où acteurs politiques, escrocs et mêmes services de propagande d’Etat ont recours à des comptes robots pour diffuser et amplifier leurs messages. M. Musk n’ignore pas cette problématique : dans son projet de rachat, il affirmait vouloir mettre fin aux spams – ces messages polluants souvent émis par de faux comptes automatisés."

On ne sait pas trop si c'est un prétexte car il semblerait que le financement des 43 milliards de dollars, liés à Tesla, ne soit pas évident (le cours de Tesla a perdu 29 % de sa valeur depuis un mois).

Si Musk renonce au rachat il devra payer une indemnité de rupture de 1 milliard de dollars. Dan Ives, analyste de la société d’investissement Wedbush Securities, estime les chances du rachat à moins de 50 %.

Source : https://www.lemonde.fr/pixels/article/20...08996.html

Bonjour Jean,

J'y ai pensé avant de le lire dans l'article que tu cites, la manœuvre d'Elon Musk a aussi fait plonger de 11% la valeur de Twitter.

a+mitiés raoul
Répondre
#26
RE: Liberté d'expression
Bonjour Raoul,

Oui la bourse va et vient ... Ces chiffres donnent le vertige, une perte de 29% de l'action Tesla revient à 290 milliard de dollars et 11% donne 4 milliard pour Twiiter
Si Musk ne rachète pas Twiiter, il perdra 1 milliard de dollar ; il aurait pu faire mille millionnaires avec cette somme !

Amitiés
Jean
Répondre
#27
RE: Liberté d'expression
(14/05/2022-07:57:33)jefourcade a écrit : ... il aurait pu faire mille millionnaires avec cette somme !

Amitiés
Jean

on voit la différence entre toi et Elon Musk, lui n'aurait jamais fait ce type de calcul.
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)