Approche simplifée de quelques concepts audio
#31
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
Tout à fait, il faut raisonner "fonction de transfert électroacoustique". S'intéresser uniquement aux filtres électriques est une erreur.
Concernant Vituix ou Xsim, je ne suis pas certain que les .frd contiennent les informations de rayonnement en puissance des HP et encore moins que Virtuix ou Xsim en déduisent un rayonnement en puissance des HP dans une enceinte (ou sur un baffle). Virtuix permet d'établir des graphes de diffraction en fonction de l'angle pour une source omni, mais je n'ai pas creusé plus en avant. Qui plus est, établir par mesure le rayonnement en puissance d'une source demande des moyens que nous n'avons pas. Et cette mesure si elle est fournie, elle est réalisée sur baffle, donc ce n'est pas notre source qu'on va monter dans notre baffle...compliqué.
Ma stratégie est donc avant tout d'éviter que deux sources se marchent sur le pieds. Pour trois raisons. La première étant qu"un HP n'est bon à l'écoute que dans une bande réduite (c'est la raison d'être de nos filtres). Donc pourquoi devoir l'entendre encore 2 à 4 octaves plus bas (ou plus haut) que sa coupure ? Ca n'a pas de sens. La seconde est que une unique source me semble toujours meilleure que deux sources se perturbant mutuellement et la troisième est que le rayonnement en puissance est uniquement dicté par celui de chaque HP pris individuellement, donc parfaitement maîtrisé et sans torsions liées aux déphasages + distances entre sources (dans le cas de HP qui se marchent sur les pieds, les lobes changent de direction en fonction de la fréquence. Qui peut imaginer que c'est une bonne chose?). C'est une logique qui me semble implacable, mais tout argument en sa défaveur est bienvenu.

Et oui vu sous cet angle la remarque de Forr concernant "mon système meilleur que ceux des autres" est tout à fait à propos pour (presque) tout audiophile Tongue .
X-UNI, MiniDSP OpenDRC DA8, Ampli PowerICE MiniDSP, SPH450TC, Accuton AS250, ATC SM75-150S, BlieSma T25B
Répondre
#32
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
(09/08/2021-15:03:32)xnwrx a écrit : Phase plate et pentes à 500 dB/Oct, je n'appelle pas ça une "caractéristique de tout audiophile qui se respecte".
Une caractéristique de tout audiophile qui se respecte est de n'avoir jamais retrouvé de système aussi clair et détaillé que le sien, disons aussi bon que le sien pour faire court. Ca ne va pas plus loin.
Citation :Tout à fait, il faut raisonner "fonction de transfert électroacoustique".
S'intéresser uniquement aux filtres électriques est une erreur.
Le but de ce fil est dans son titre : aborder quelques concepts audio. Parmi ceux-ci, la courbe de réponse en coïncidence qui traite des phases de ce qui est amont de la sommation acoustique des haut-parleurs et qui a des conséquences en aval.
Citation :il faut raisonner "fonction de transfert électroacoustique".
S'intéresser uniquement aux filtres électriques est une erreur.
Ne pas avoir travaillé sérieusement sur leur fonctionnement constitue une sérieuse lacune, surtout si on a l'ambition d'augmenter la qualité de l'interface amplification-haut-parleur tel que le pratique, par exemple, l'entreprise PSI, n'est-ce pas, PFB ?
Tout est difficile avant d'être simple. Thomas Fuller
Répondre
#33
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
(09/08/2021-12:56:05)xnwrx a écrit : Et de fait jamais je n'ai retrouvé de système aussi clair et détaillé que le mien.

Sans vouloir te vexer  Smile  j'en doute ! Ton système n'a pas les caractéristiques nécessaires pour être "le plus clair et le plus détaillé". Mais s'il te convient, c'est l'essentiel  Tongue
Visiter mon site ici
Répondre
#34
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
(10/08/2021-08:08:56)jefourcade a écrit :
(09/08/2021-12:56:05)xnwrx a écrit : Et de fait jamais je n'ai retrouvé de système aussi clair et détaillé que le mien.

Sans vouloir te vexer  Smile  j'en doute ! Ton système n'a pas les caractéristiques nécessaires pour être "le plus clair et le plus détaillé". Mais s'il te convient, c'est l'essentiel  Tongue

Je suis totalement d'accord, la pièce d'écoute est notamment l'énorme point faible, le gros point noir, le cafard sur le gâteau, la petite vérole de la belle princesse. Mais ça marche Tongue
X-UNI, MiniDSP OpenDRC DA8, Ampli PowerICE MiniDSP, SPH450TC, Accuton AS250, ATC SM75-150S, BlieSma T25B
Répondre
#35
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
Bonjour Jean-Marc,
(09/08/2021-15:13:44)JM Plantefeve a écrit :
(09/08/2021-13:58:09)forr a écrit : Non, c'est simplement bien comprendre l'étape du filtrage avant son raccord aux haut-parleurs.
Je trouve que le mot filtrage fait trop penser, exclusivement au filtre électrique, d'autant si on précise avant son raccord aux haut-parleurs.
C'est bien comme cela que je l'entends, si je puis dire.
Etudier d'abord les filtres en laissant les haut-parleurs dans le monde abstrait de la perfection est très instructif. C'est exactement ce que faisait la très appréciée feuille de calcul de JMLC avec cette originalité de l'affichage de la courbe en coïncidence, personne ne s'en est plaint bien. C'est à celle-ci que j'ai estimé devoir borner mon approche simplifiée

La discussion nous emmenant un peu plus loin, je vais dire quelques mots de mon approche de de l'acoustique. 
C'est, en voulant acquérir plus de souplesse et de fonctions que la feuille de calcul de JMLC que je me suis orienté vers les simulateurs. Ainsi j'y peux inclure s'il y a lieu (il y a souvent lieu) les corrections de la courbe de réponse des haut-parleurs, celle qui a la priorité étant le comportement passe-haut de ceux-ci que, tel un prestidigitateur, je sais faire disparaître depuis belle lurette... 

Citation :Alors que les duos évoqués de fonctions de transferts doivent être considérés comme électroacoustiques pour être viables (#14). J'ai perdu beaucoup d'années à penser et réaliser électrique par manque d'éclairage à l'époque des revues de type Elektor. Ce qui m'a coûté déboires à l'écoute et quelques beaux billets.
Donc pour une approche simplifiée mais pas trop courte, parlons de cibles électroacoustiques. Le filtre réel étant modelé une fois les drivers de Vituix ou Xsim renseignés en .frd. La mesure acoustique étant aujourd'hui fort abordable.
Ces logiciels et d'autres vont très loin dans la prévision des résultats réels, en fournissant courbes, graphiques en couleurs, etc... Mais la concrétisation plaira-t-elle pour autant à l'auditeur qui les manipule ?

Pour ma part, j'ai préféré une autre voie que celle de l'étude ultra-technique des fonctions de transfert électro-acoustiques où les objectifs définis semblent plus viser une certaine esthétique mathématique que tenir compte de la physiologie.

Cette mienne voie, c'est celle de l'expérience d'écoute du plus grand nombre possible d'enceintes pour en retenir les caractéristiques qui me les ont fait apprécier (avec prise en compte des paramètres tels que local de diffusion, distance d'écoute, diamètre des haut-parleurs, forme et taille des enceintes).
J'ai aussi construit quelques prototypes aux formes inspirées par Olson (gare au piège du diamètre du haut-parleur qu'il a employé), par des articles de la presse audio ou par celles de produits commerciaux. Plus d'une déception mais pas que...

J'ai passé des centaines d'heures à simuler des filtrages de toutes sortes et à en transplanter dans le monde réel un certain nombre (en y ajoutant des corrections spécifiques aux haut-parleurs si nécessaire) via un processeur numérique qui joue presque le rôle d'un professeur de travaux pratiques.

A+
Tout est difficile avant d'être simple. Thomas Fuller
Répondre
#36
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
Bonjour forr,
(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : Etudier d'abord les filtres en laissant les haut-parleurs dans le monde abstrait de la perfection est très instructif.
La théorie des filtres électriques est un préliminaire incontournable. Mais j’avais cru comprendre à ton premier message que tu voulais favoriser la concrétisation de concepts audio.

(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : C'est, en voulant acquérir plus de souplesse et de fonctions que la feuille de calcul de JMLC que je me suis orienté vers les simulateurs. Ainsi j'y peux inclure s'il y a lieu (il y a souvent lieu) les corrections de la courbe de réponse des haut-parleurs, ...
Tout doucement, tu vas réinventer Xsim.

(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : Ces logiciels et d'autres vont très loin dans la prévision des résultats réels, en fournissant courbes, graphiques en couleurs, etc... Mais la concrétisation plaira-t-elle pour autant à l'auditeur qui les manipule ?
Je crois que Dominique-Tanguy, entre autres, a apprécié à l'écoute la concrétisation de nos manipulations Xsim.

(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : Pour ma part, j'ai préféré une autre voie que celle de l'étude ultra-technique des fonctions de transfert électro-acoustiques où les objectifs définis semblent plus viser une certaine esthétique mathématique que tenir compte de la physiologie.
Tu n’inverserais pas un peu le sens des choses ?

Jean-Marc.
Répondre
#37
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
Bonjour Jean-Marc,
(10/08/2021-11:35:15)JM Plantefeve a écrit : Bonjour forr,
(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : Etudier d'abord les filtres en laissant les haut-parleurs dans le monde abstrait de la perfection est très instructif.
La théorie des filtres électriques est un préliminaire incontournable. Mais j’avais cru comprendre à ton premier message que tu voulais favoriser la concrétisation de concepts audio.
Le concept audio de réponse en coïncidence se rattache à quelque chose de concret.

Citation :
(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : C'est, en voulant acquérir plus de souplesse et de fonctions que la feuille de calcul de JMLC que je me suis orienté vers les simulateurs. Ainsi j'y peux inclure s'il y a lieu (il y a souvent lieu) les corrections de la courbe de réponse des haut-parleurs, ...
Tout doucement, tu vas réinventer Xsim.
C'est très bien d'inventer quelque chose qui existe déjà mais qui nous est encore inconnu. Le jour où on tombe sur cet inconnu et que notre invention s'en trouve validée, la réaction est une déception pour certains ou la confirmation d'avoir une certaine intelligence pour d'autres. 
Citation :
(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : Ces logiciels et d'autres vont très loin dans la prévision des résultats réels, en fournissant courbes, graphiques en couleurs, etc... Mais la concrétisation plaira-t-elle pour autant à l'auditeur qui les manipule ?
Je crois que Dominique-Tanguy, entre autres, a apprécié à l'écoute la concrétisation de nos manipulations Xsim.
Je pense que, sans passer par Xsim, je ne serais néanmoins pas très loin de cette concrétisation si
les deux systèmes présentaient une certaine similitude (haut-parleurs, ébénisterie). 
Citation :
(10/08/2021-10:00:57)forr a écrit : Pour ma part, j'ai préféré une autre voie que celle de l'étude ultra-technique des fonctions de transfert électro-acoustiques où les objectifs définis semblent plus viser une certaine esthétique mathématique que tenir compte de la physiologie.
Tu n’inverserais pas un peu le sens des choses ?
Je suis de tendance objectiviste pour ce qui se situe en amont des haut-parleurs et de tendance teintée d'un certain subjectivisme au delà des borniers d'enceintes.

A+
Tout est difficile avant d'être simple. Thomas Fuller
Répondre
#38
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
Merci Forr et Jean-Marc Plantefeve pour votre saga de l'été !

Remettre en perspective les notions fondamentales et les errances fécondes pourra éventuellement aider certains dans leur accomplissement spirituel et personnel Wink

Jean-Yves
Répondre
#39
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
(10/08/2021-15:03:27)forr a écrit : C'est très bien d'inventer quelque chose qui existe déjà mais qui nous est encore inconnu. Le jour où on tombe sur cet inconnu et que notre invention s'en trouve validée, la réaction est une déception pour certains ou la confirmation d'avoir une certaine intelligence pour d'autres.
Bill Waslo a présenté Xsim à la communauté audiophile il y a plus de sept ans. J'imagine que cela n'enlève rien à la confirmation de ta certaine intelligence.
Répondre
#40
RE: Approche simplifée de quelques concepts audio
(10/08/2021-22:12:23)JM Plantefeve a écrit :
(10/08/2021-15:03:27)forr a écrit : C'est très bien d'inventer quelque chose qui existe déjà mais qui nous est encore inconnu. Le jour où on tombe sur cet inconnu et que notre invention s'en trouve validée, la réaction est une déception pour certains ou la confirmation d'avoir une certaine intelligence pour d'autres.
Bill Waslo a présenté Xsim à la communauté audiophile il y a plus de sept ans. J'imagine que cela n'enlève rien à la confirmation de ta certaine intelligence.
Je te rappelle que mon essai n'a pas pour vocation de traiter des sujets en profondeur mais de se pencher sur certains points spécifiques.

J'ai été amené à penser que la signification précise de la courbe de réponse en coïncidence n'a pas été souvent bien assimilée bien qu'elle ait été très utilisée avec la feuille de calcul de JMLC.

J'ai tenté d'en éclaircir le concept et son intérêt.

La courbe de réponse en coïncidence reflète de façon succincte les différences de phase en sortie des filtres.
Cette définition est-elle acceptable et suffisante ?
Le concept est-il utile ?

S'il est bien de rappeler l'existence de logiciels de simulation électro-acoustique puissants, (à ce jour, je n'ai eu que fort peu besoin de ceux que tu as cités) je crains qu'on le fasse de façon excessive et finisse par s'écarter du sujet.
Tout est difficile avant d'être simple. Thomas Fuller
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)