Donzac (82) mai à octobre 2021 - Les débuts du son avec la TSF et au cinéma

Ca rentre au chausse pied
#41
RE: Ca rentre au chausse pied
(26/08/2021-17:47:39)GM-70 a écrit :
(26/08/2021-17:18:41)gillougillou a écrit : Bravo pour ce superbe travail en plus très ingénieuse utilisation de la modeste défonceuse sortie de la caisse.

j'ai plusieurs ARAI a mon arc  des 290 fl ,  480,  290,  1k toujours sur le mème principe de mise en oeuvre 
ce qui est complique c'est le tracé du gabarit pour compenser  la différence de la fraise avec celle des roulements 
mais au moins il n'y a pas d'effet de basculement de la défonceuse


Superbe boulot! Comment tu fais précisément pour tracer ?

Jean-Louis
Répondre
#42
RE: Ca rentre au chausse pied
Pour la réalisation des pavillons ARAI je part sur les plans publiés tout en corrigent les erreurs sur différents points de la courbe 
je créer une épure puis chaque pieces qui compose le pavillon et fait un assemblage de tout les éléments avec un soft de CAO
Pour le tracé du gabarit de défonceuse , je trace  sur la coupe du pavillon un T  représentant  les trois point  que sont les axes des roulements  et le point de travail de la fraise + un demi diametre du roulement  et je déplace ce T tout au long de la coupe ce qui me donne une multitudes de points que je transforme en courbe ,méthode de la spline  et il ne reste plus qu'a faire le gabarit de fraisage


Pièces jointes Image(s)
       
Répondre
#43
RE: Ca rentre au chausse pied


Re: LES PERIGRINATIONS DE JRBLUES DANS L'OUEST


Bonjour à tous, Jean-René étant toujours dans l'impossibilité de se connecter, voici la suite de ces aventures, ici sa visite chez BRICOLDUR ami de Gilles/BAMBOUFOU  


____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Amis Mélaudistes bonjour,

Toujours dans mes problèmes de connexion sur ce Forum, d’où ce retard et l’extrême gentillesse de Stéphane.


Visite chez Yann (bricoldur) du Forum Vert Tout commence par le texto de Bamboufou me donnant RDV à Granville (face au Casino) pour une écoute un peu singulière des Baffles Plans de Yann et ceci le lendemain de mon arrivée en Terres Normandes… y pas à dire ça traîne pas!!!
Donc nous nous retrouvons Gilles (Bamboufou) , mon épouse et moi-même au troqueT avec une heureuse surprise , celle de Didier (GM70) accompagné de son épouse qui étaient de passage dans le secteur.
Chacun se présente , discute devant une boisson et fait plus ou moins l’apologie de son système…les «Dames» probablement de chiffons ou autres.
Le système de Gilles n’étant pas opérationnel , il était convenu de se rendre au Resto de Yann , lieu  chaleureux, du bois une grande cheminée, des grandes tables et chaises en bois, de la vaisselle de Grand-Mère , bref on se sent chez soi pour y déguster des plats simples avec des produits locaux et du jour, dont le BAR façon Yann , que je recommande vivement mais pas que …
Yann le Chef, vous l’avez compris , nous rejoint après son service pour nous faire visiter les lieux
et nous faire part de ses travaux d’agrandissement, mais également de son bureau où est installé un système en cours de développement (Gilles est dans la boucle) à base de trois Hps montés en Baffle plan et tenant très peu de place.
Partie grave 30 Hz--→ 300 Hz?
Elle est assurée par un 38 cm de chez AESPEAKERS au QTS proche de 1 , idéal dans cette config .
Partie bas-Médium/Médium 300 Hz?- 900 Hz
C’est 25 cm de chez Monacor aux spécifs BP.
Quant au reste du spectre il est pris en charge par le non moins célèbre Tweeter à ruban Bohlender Graebener Néo 8 (PDR?) en copie chinoise je crois. Filtrage passif 6dB ? Électronique
Source dématérialisée + petit lecteur CD je c+Koi
Ampli T-Amp de chez Thoman …ça coûte rien
Ampli avec tubes EL 156…je ne suis pas sûr.
Après cette présentation d’usage sans les photos ( j ’ai oublié), passons à l’écoute :
D'abord, un minimum d'indulgence, cette écoute n'était pas du tout prévue, c'était une opportunité de Gilles arrangée dans la semaine.
Là, en l’occurrence, on sent tout de suite le système encore vert, surtout sur la démat, c'était une petite écoute qui sonnait ascendante (Néo 8 ),mat dans le bas-Médium (Monacor) , mais où était le grave ? Les enceintes étaient très proches des unes des autres , était-ce la bonne configuration ,était-ce le couplage avec la pièce qui était en cause ? Ensuite nous passons à la source CD et là je commence à m’y «retrouver» un peu ou est-ce l’accoutumance ? Ou alors est-ce le trajet (450 Kms) qui a quelque peu émoussé mes escourdes ? Brel retrouve un peu de «couleur», mais pas de rrrr sur les fins de notes de Jojo ? Sur les Marquises idem , bien que l’on ressente la difficulté de l’artiste à «s’extasier», le manque de définition me perturbe quelque peu et toujours ce Monacor qui apporte cette matité et cette relative lenteur , alors que le Néo 8 semble «tirer» tout ce monde vers le haut et l’image s’en ressent également, les Cds s’enchaînent avec toujours ce manque de spacialisation … au vu de mes interrogations, Gilles prend l’initiative de changer la position des Néo, qui sont légèrement pavillonnés, ainsi on passe de la position verticale (axe des HPs) à celle d’horizontale (Néo à l’extérieur des 25 cm)… heureusement il reste juste la place pour insérer les Néo qui se retrouvent de fait en alignement horizontal (à quelques pougnièmes près) . Effectivement il y a un mieux mais sans plus et donc encore beaucoup de travail à effectuer sur cet ensemble au potentiel certain et surtout remplacer le Monacor par un 21 ou même un 17 qui seront moins directifs et se coupleront plus facilement… d’ailleurs à ce propos je crois que Yann à commander un nouvel HP suite à mes remarques assez prononcées et insistantes .



CONCLUSION :

Comme je le disais le potentiel est là , surtout avec le Néo à la courbe montante (on l’entend bien) , peut-être revoir sa Fréquence de relai avec le Bas-Médium (600 Hz ?) ...pour un meilleur couplage et une meilleure directivité.
Quant au grave , même si ce dernier descend à 30 Hz il me semble très timide et «mou» comparativement au Néo (technologie différente) et puis je ne suis pas sûr qu’un QTS de 0,90 soit l’idéal justement concernant la rapidité , même si le terme rapidité n’est pas approprié (on ne va pas refaire le débat), mais aussi le BL faible par rapport à la masse de la membrane (transitoires) … un QTS de 0,30/0,40 et un QE /QES en rapport seraient plus pertinents pour obtenir des basses plus articulées, mais pas que :
L’autre méthode serait d’utiliser un amplificateur «courant» réagissant bien à la variation d’impédance proche de la résonance du HP … j ’avais étonné Bernard Salabert, lors de sa
venue chez moi pour lui faire écouter , sur un Baffle-Plan (1200X650) de ma conception (renforcé avec des T collés à l’araldite et +++) comment le 30 cm pouvait «descendre» avec du
niveau avec un ampli de 2X16W , mais de conception OTL avec tubes 6 H 13 C (2X8) avec
capas de sortie de 1 500μF/250 V … je pourrai développer, mais ce n’est pas l’endroit approprié et ce fil risquerait de partir en sucette. Voici les quelques pistes d’améliorations qui ne sont que mon avis perso … il y en a d’autres bien sûr et c’est tant mieux. Ne pas voir, percevoir une monopolisation de paroles au travers de mes écrits.

Fin de l’épilogue 1

Suite  bientot
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)