Donzac (82) mai à octobre 2021 - Les débuts du son avec la TSF et au cinéma

dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
Le Relais Sonore a écrit :
jm88 a écrit :voici la page web d'un constructeur célèbre de micros d'enregistrement dont l'impartialité ne saurait être mise en doute et qui explique "pourquoi" il y a des différences entre les systèmes "professionnels" et les systèmes d'enthousiastes "HiFi" !... Il précise d'ailleurs comment choisir ces moniteurs y compris chez les pros.

http://www.neumann.com/homestudio/en/dif...o-monitors

Pas d'acc votre honneur !
Lorsque l'on vend soi même des moniteurs de studio, on peut être tout sauf impartial sur la question...
Connaissant un peu la production musicale, la standardisation des écoutes de studio ne se justifie pas par des critères qualitatifs, mais par le fait que les ingé son sont souvent en déplacement et ont besoin d'une référence standardisée pour pouvoir mixer différentes prises de différents studios avec un continuum logique. D'ou la présence entre autre de NS10 qui servent uniquement à juger de ce que la production donnera à l'écoute sur un auto-radio standard (c'est dire leur qualité dans l'absolu).
Le mélomane n'est pas un professionnel du son, mais c'est peut-être mieux pour lui ?
A chacun ses besoins et ses goûts. Plaisir ne rime pas forcement avec objectivité.

D'acc ou pas, c'est quand même la réalité !... Neumann a vendu plus de micros dans sa vie d'industriel, qu'il ne vendra jamais de moniteurs de studio. De plus ce qu'il dit des moniteurs est valable pour TOUS les moniteurs et pas QUE pour les siens, comment en serait-il autrement !...
Ce dont ont besoin les ingés sons c'est "surtout" de qualitatif ET de quantitatif, qu'ils soient en déplacement ou en studio !... Il faut que la fidélité soit la plus parfaite possible, afin de retranscrire le plus exactement l'intention de l'artiste et celle de l'ingé son !...
OK pour les NS 10 c'est effectivement la raison de leur présence !...
Que le mélomane ne soit pas un professionnel du son n'est pas une fatalité, il PEUT l'être... dans certains cas ! Karajan intervenait souvent dans la distribution des micros lors de ses enregistrements chez Grammophon !... On peut difficilement faire plus mélomane que ce chef d'orchestre je crois !
Mais pour ce qui est des goûts et de l'objectivité, confere mon avant dernier post qui dit exactement cela !...
Cordialement,

JM
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
Désolé bug dans le forum double post identique
Cordialement,

JM
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
désolé double post
Cordialement,

JM
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
Bonjour Monsieur JM ,

Nous sommes ici tous en accord avec une approche absolument 'METROLOGIQUE'
de notre sujet, et d'une comparaison et un retour constant sur le 'réel' , le 'live,
mais surtout ôssi la stimulation de notre hémisphère droit et de l'émotion ....
néanmoins, je ne peut, svp, m'empêcher d'exprimer des reserves : l'écoute de
solutions numérique
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
jm88 a écrit :D'acc ou pas, c'est quand même la réalité !...
OK La tienne alors.
Ce dont ont besoin les ingés sons c'est "surtout" de qualitatif, qu'ils soient en déplacement ou en studio !... Il faut que la fidélité soit la plus parfaite possible, afin de retranscrire le plus exactement l'intention de l'artiste et celle de l'ingé son !...
On voit bien ce que cela donne en terme de résultat. Quel est le pourcentage de production actuelle "écoutable" ?

Que le mélomane ne soit pas un professionnel du son n'est pas une fatalité, il PEUT l'être... dans certains cas !
Cela ne peut interdire une vision schizophrénique de l'art en question. Fait-on toujours ce que l'on veut au travail ? Ce serait nouveau ....
Salutations

Rémy
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
Salut les gars, le débat s'envole !

JM nous enjoint à "choisir notre camp" dans une attitude se voulant impartiale sinon martiale...(il se prend pour qui, le clown?)

Nous, on sait que la musique n'adoucit plus les humeurs...les mesures l'attestent Wink
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
Bonjour Monsieur JM ,

Nous sommes ici tous en accord avec une approche absolument 'METROLOGIQUE'
de notre sujet, et d'une comparaison et un retour constant sur le 'réel' , le 'live,
mais surtout ôssi la stimulation de notre hémisphère droit et de l'émotion ....

Néanmoins, je ne peut, svp, m'empêcher d'exprimer des reserves : l'écoute de
solutions numériques ne m'à jamais apporté cette stimulation, certes comme beaucoup
au début,aux premières écoutes, j'ai été séduit par 'l'hallucination auditive' de quelques
produits dont l'illusion semble spectaculaire sur des paramètres apparents tel-que la dynamique, la franchise d'un certain grave ...Mais finalement d'autres défauts mon vite rendus celà inécoutable ! : notamment l'aspect systématiquement monochromatique des hautes fréquences, ...

Certes, la théorie, semble appuyer vos propos, malgré tout, même si ces deniers intègrent, concentrent les fonctions Audio,
au delà celà se fait en numérique, et il n'y a pas de numériques, d'informatiques sans 'bugs' et sans les erreurs induites :
dés le développement des puces: le software de développement de la puce, du code de gravure, de la photogravure de la puce....,puis au final des specs et conditions d'utilisations de ce chip , jamais idéales, vous éloignant de votre théorie ...

Puis, un Amplificateur, ne peut être juger seul, celà est toujours un dipôle HP-AMP, et il est plus question de choisir la meilleure adaptation ...

Bien à vous,
cdlt,
w :-)
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
Le Relais Sonore a écrit :
jm88 a écrit :D'acc ou pas, c'est quand même la réalité !...
OK La tienne alors.

La réalité c'est ce qui continue a exister lorsque l'on a cessé d'y croire !...

Ce dont ont besoin les ingés sons c'est "surtout" de qualitatif, qu'ils soient en déplacement ou en studio !... Il faut que la fidélité soit la plus parfaite possible, afin de retranscrire le plus exactement l'intention de l'artiste et celle de l'ingé son !...
On voit bien ce que cela donne en terme de résultat. Quel est le pourcentage de production actuelle "écoutable" ?

Je te laisse l'entière responsabilité de tes propos, mais ne partage pas ton opinion, en tous les cas nous n'écoutons probablement pas les mêmes musiques !...

Que le mélomane ne soit pas un professionnel du son n'est pas une fatalité, il PEUT l'être... dans certains cas !
Cela ne peut interdire une vision schizophrénique de l'art en question. Fait-on toujours ce que l'on veut au travail ? Ce serait nouveau ....

Désolé ce commentaire n'est pas clair, je ne vois pas ce qu'une vision schizophrénique fait à l'affaire ou pas d'ailleurs !... Ni d'ailleurs ce que l'on fait ou non au travail bref, à recom !...

Cordialement,

JM
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
KIKIWILLYBEE a écrit :Bonjour Monsieur JM ,

Nous sommes ici tous en accord avec une approche absolument 'METROLOGIQUE'
de notre sujet, et d'une comparaison et un retour constant sur le 'réel' , le 'live,
mais surtout ôssi la stimulation de notre hémisphère droit et de l'émotion ....

Néanmoins, je ne peut, svp, m'empêcher d'exprimer des reserves : l'écoute de
solutions numériques ne m'à jamais apporté cette stimulation, certes comme beaucoup
au début,aux premières écoutes, j'ai été séduit par 'l'hallucination auditive' de quelques
produits dont l'illusion semble spectaculaire sur des paramètres apparents tel-que la dynamique, la franchise d'un certain grave ...Mais finalement d'autres défauts mon vite rendus celà inécoutable ! : notamment l'aspect systématiquement monochromatique des hautes fréquences, ...

Certes, la théorie, semble appuyer vos propos, malgré tout, même si ces deniers intègrent, concentrent les fonctions Audio,
au delà celà se fait en numérique, et il n'y a pas de numériques, d'informatiques sans 'bugs' et sans les erreurs induites :
dés le développement des puces: le software de développement de la puce, du code de gravure, de la photogravure de la puce....,puis au final des specs et conditions d'utilisations de ce chip , jamais idéales, vous éloignant de votre théorie ...

Puis, un Amplificateur, ne peut être juger seul, celà est toujours un dipôle HP-AMP, et il est plus question de choisir la meilleure adaptation ...

Bien à vous,
cdlt,
w :-)

Je ne suis pas certain d'avoir tout suivi, mais en substance j'ai le sentiment que vous êtes assez d'accord pour dire que la mesure est première. Qu'ensuite elle ne peut-être que globale, ce à quoi je ne peux que renchérir puisque c'est d'ailleurs ce que j'ai écrit que font les pros !... Il faut calibrer l'ensemble de la chaine audio, et donc y compris la pièce dans laquelle on réalise les écoutes bien entendu, tout cela afin de tenter à chaque fois de reproduire aussi "fidèlement" que possible avec les moyens utilisés, l'intention qui a été enregistrée par l'artiste et le professionnel du son...

Je ne dis rien d'autre.

Maintenant et je le répète, ce n'est pas FORCEMENT la bonne et/ou la seule attitude !... On a parfaitement le droit de préférer une écoute à une autre, et dans ce cas la question de savoir qui a raison n'a pas de sens, bien entendu !...

Cette question devient intéressante lorsque l'on tente de reproduire "parfaitement" le son original. Sur le plan formel, supposons que vous y parveniez de deux façons différentes, par exemple, c'est une hypothèse d'école bien sûr, avec des tubes, des enceintes passives et des filtres du même type d'un côté et avec des moniteurs de studio filtrés électroniquement d'un autre, ce pour des sources et un local identiques. Je prétends que si vous parvenez à cette "parfaite" reproduction pour les deux systèmes, alors vous obtiendrez le MEME son, autrement dit vous serez incapable de faire la différence entre les deux systèmes.

La raison est mathématiquement évidente, puisque si deux systèmes reproduisent exactement la même référence alors ils sonnent tous deux comme cette référence et deviennent indiscernables de celle-ci !

Le corolaire de cette conséquence, c'est que si pour une même source et salle d'écoute vous avez des résultats différents avec plusieurs systèmes, il y a fort à parier que nombre d'entre eux ne reproduisent pas cette référence de façon fidèle.

Mais encore une fois, cela ne fait rien à l'affaire, puisque ce qui est recherché par un certain nombre est une "esthétique sonore", en général la leur et par conséquent il n'y a pas de discussion à avoir !...

CQFD
Cordialement,

JM
Répondre
RE: dérivé de "Ecoute d'un FDA, l'I.AM.D v200"
"CQFD", celle-là, elle te va bien ! Bravo Wink
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)