MELAUDIA :: forums
projet "After The Rain" en qualité studio - Version imprimable

+- MELAUDIA :: forums (https://forums.melaudia.net)
+-- Forum : espace public (https://forums.melaudia.net/forumdisplay.php?fid=10)
+--- Forum : musique (https://forums.melaudia.net/forumdisplay.php?fid=31)
+--- Sujet : projet "After The Rain" en qualité studio (/showthread.php?tid=10882)

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - Grand_Floyd - 21/09/2022

Reportage intéressant Raoul. J'ai vu qu'il est utilisé des enceintes AUDIOTRFERENCE. T'aurais pas le modèle par hasard?


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - rliyung - 21/09/2022

(21/09/2022-19:45:33)Grand_Floyd a écrit : Reportage intéressant Raoul. J'ai vu qu'il est utilisé des enceintes AUDIOTRFERENCE. T'aurais pas le modèle par hasard?

Je n'ai pas les références exactes pour le moment. Dominique m'a dit que tu avais les mêmes.
En tout cas, ça marche bien.


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - Grand_Floyd - 21/09/2022

Oui enfin Dominique veut sûrement dire la même marque, mais il y a eu plein de références! Les miennes sont des 4voies de dimensions H x L x P = 140 x 43 x 45 mm. Je suppose que les leurs sont plus petites.


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - gillesni - 22/09/2022

Raoul,
Super, ce reportage !
Merci


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - jeanmichelb - 22/09/2022

Bonjour,
super reportage...
Je retiens cependant à la fin "Le maintien d'une chaîne de traitement tout analogique obligerait à :
effectuer les corrections avant gravure en analogique, bien plus faciles à mettre en œuvre en numérique
mobiliser un magnétophone préparé pour la prélecture, la bande doit suivre un parcours spécifique devant deux têtes de lecture décalées, afin d'introduire le temps de retard requis
maintenir un dispositif spécifique de commandement de la graveuse
Les tenants de l'analogique pur et dur crieront au scandale, mais ceci est un autre débat.
"

Cela ne me semble pas insurmontable, j'ai peut-être tort.
J'avais retenu que le problème principal des éditions vinyles 100% analogiques était la nécessité de produire des éditions limitées (cf Mo-Fi). Hors pour Akelson c'est le cas.

Jean-Michel


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - Julien - 23/09/2022

Salut

Bravo Raoul et désolé de ne pas avoir pu me joindre à vous. 

Sur l'analogique, sait-on le type de réglage requis et différent de ceux retenus pour une source digital. 
Le sujet des magnéto à ''double tête de lecture'', est que la machine à graver a besoin d'adapter le ''pas'' des sillons en  fonction de la modulation à venir. 
Pour éviter les chevauchements et permettre quand même de graver le maximum de durée par face. C'est donc une gravure à ''pitch variable'', je crois comprendre qu'on ne fait plus que ça de nos jours (le ''fixed pitch'' ayant été abandonné dans la fin des 50, car durée par face pas du tout optimale).

Donc une tête lit en amont le signal pour adapter l'écartement, et la seconde tête envoie le signal. D'où magnéto spécifique, qu'on voit sur les vidéos de mastering K.Gray / B.Grundman. 

Sinon, ben les réglages nécessitent effectivement une console de mastering analogique, avec des filtres et des étages préamplis (genre Pultec et Neve...)

Sur la quantité à presser : non pas selon le procédé classique de ''laque-père-mère-matrice'', car cela permet justement de multiplier les plaques et de pouvoir presser de grosses quantités. Ce sont les procédés ''one step'' ou similaire qui nécessite de graver plein de laques directement de la source, car ensuite il n'y a qu'une étage et on ne peut donc pas ''multiplier les pains'' comme dans le procédé Lp usuel à 3 étapes....

D'ailleurs, dans les années 80, il n'était pas rare de presser et de vendre de millions d'albums... en analogique.

Non le vrai sujet qui est sorti avec cette histoire de MOFI, c'est :
1) Que la plupart des labels de ressorti utilise en fait des ''copies'' des bandes master originales qui sont au coffre de la maison de disque ou dans des stockages hyper sécurisés. Et Mofi argumente qu'ils préfère digitaliser des bandes originales que de passer en analogique sur des copies de bande originale.

2) Ils ont lancé une grande campagne de publication de coffrets One Step ce qui oblige effectivement à lire plusieurs fois le master pour faire le nombre de laque suffisante. Et là, avec des bandes d'origine genre Jackson et consorts : Verbotten !! Trop sensible, trop fragile...

Après, quand l'enregistrement est digital (comme celui-ci), c'est probablement moins ''choquant'' de passer en mastering digital que pour des vieux enregistrements analogiques genre jazz 50-60's, si les bandes existent et si le label de ressorti travaille proprement (ce qui n'est pas toujours le cas).

Julien


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - gillesni - 23/09/2022

(23/09/2022-10:06:57)Julien a écrit : Après, quand l'enregistrement est digital (comme celui-ci), c'est probablement moins ''choquant'' de passer en mastering digital que pour des vieux enregistrements analogiques genre jazz 50-60's, si les bandes existent et si le label de ressorti travaille proprement (ce qui n'est pas toujours le cas).

Julien

Salut Julien,

C’est exactement comme ça que je l’entends.

Sur un enregistrement moderne, ça me pose beaucoup moins de problème et c’est également pour ça que je ne suis pas très adepte de ces ressorties travaillées on ne sait comment, même si j’y ai trouvé quelques belles réussites.


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - rliyung - 23/09/2022

Bonsoir Julien,

(23/09/2022-10:06:57)Julien a écrit : Salut

Bravo Raoul et désolé de ne pas avoir pu me joindre à vous. 

Sur l'analogique, sait-on le type de réglage requis et différent de ceux retenus pour une source digital. 
réglages et corrections sont les mêmes, ce qui est différent, c'est la chaîne de traitement spécifique au digital et au numérique.
...
Sur la quantité à presser : non pas selon le procédé classique de ''laque-père-mère-matrice'', car cela permet justement de multiplier les plaques et de pouvoir presser de grosses quantités. Ce sont les procédés ''one step'' ou similaire qui nécessite de graver plein de laques directement de la source, car ensuite il n'y a qu'une étage et on ne peut donc pas ''multiplier les pains'' comme dans le procédé Lp usuel à 3 étapes....
vu le faible tirage initial de 100 disques, on est en one step, on pourra prolonger jusqu'à 700.
...
Après, quand l'enregistrement est digital (comme celui-ci), c'est probablement moins ''choquant'' de passer en mastering digital que pour des vieux enregistrements analogiques genre jazz 50-60's, si les bandes existent et si le label de ressorti travaille proprement (ce qui n'est pas toujours le cas).
y a pas de mastering, Piuma comme After The Rain sortent non masteurisé, comme les meilleurs fromages.
Julien



RE: projet "After The Rain" en qualité studio - olivierS - 25/09/2022

Bonjour
Possibilité d’achat du vinyle ? Si oui comment faire ?
Merci
Olivier


RE: projet "After The Rain" en qualité studio - rliyung - 25/09/2022

(25/09/2022-11:32:50)olivierS a écrit : Bonjour
Possibilité d’achat du vinyle ? Si oui comment faire ?
Merci
Olivier

Bonjour Olivier,

Le vinyle n'est pas encore sorti, on sort juste de la gravure. La galvanoplastie va suivre, puis le pressage proprement dit, avant la fin de l'année.

Une souscription en avance est bienvenue, le projet étant préfinancé ric-rac.
Tout est expliqué là : https://akelson.com/projetAfterTheRain-01.php . Dis-moi si tu as des questions.

a+mitiés raoul