MELAUDIA :: forums

Version complète : Visite chez escartefigue
Vous consultez actuellement la version basse qualité d’un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22
Etmo a écrit :
Greg Lagarrigue a écrit :Bonjour,
pas de conclusion de mon côté mais 2 avis :
1/ Ton guide d'onde permet d'utiliser le Neo en 2 voies, la simplification évite certaines complications d'une 3eme voie et aide grandement a la réussite.
2/ Ce guide d'onde diminue l'angle de rayonnement du néo dans le bas, cette augmentation de la directivité permet une meilleur mise en avant du médium bas médium, a distance équivalente (tout comme un pav classique), donc améliore la dynamique perçue et l'intelligibilité, et ainsi la qualité de l'écoute.
Remarque concernant ce que tu écrivais sur les VOT : le pavillon ne place pas nécessairement le bas médium en avant, mais il met en retrait les perturbations du champs diffus (réverbérations de pièce) trop présent dans un salon, rétablissant donc un meilleur équilibre, la constance de la distance critique d'écoute est ainsi mieux conservée.

+1

Tout ce qui peut augmenter la proportion de champ direct sur le champ diffus augmente la clarté.

Maintenant cette solution a ses limites. Il faut rester proche des enceintes et en proportion loin des murs.
La distance est d'autant réduite que la surface d'absorption du local est faible.

Il faut de tout façon un TR faible pour avoir un maximum de clarté. Les acousticiens mesure cette dernière à la proportion de l'énergie sonore arrivant avant les 50ms sur l'énergie total.

Le C50 c'est pour les grandes pièces, il n'y a pas d'indicateur adaptaté à nos petites pièces. lanone devrait pouvoir nous éclairer sur ce qui est le plus adapté parmi les critères de qualité acoustique.

Un point intéressant et dans le sujet:
Le rayonnement dipolaire améliore-t-il ces indices, tout comme étend-il la distance critique. L'excitation arrière est-elle préférable à l'excitation des modes tangentiels de la pièce?
mastro a écrit :La méthode Ragnarsson de filtrage a coincidence
De phase, est optimale.....

Ce n'est pas sa méthode!
Elle était utilisée pour le filtrage des enceintes TAD et Rey Audio. Le pourquoi est indiqué dans une interview de Shozo Kinoshita datant de 1986. A la fréquence de transition de 650Hz de ces enceintes la bonne mise en phase s'entend assez facilement sur les voix masculines qui deviennent plus posées et plus distinctes.

Oui c'est plus optimal que l'alignement sur des débuts d'impulsion, pics (sauf si on filtre avec des filtres FIR), ou au pif (à l'oreille plutôt).
Zilwicki a écrit :Le C50 c'est pour les grandes pièces, il n'y a pas d'indicateur adaptaté à nos petites pièces.

Je pense que le C50 ne tient pas compte de la transmission, donc du volume de la pièce ou de la distance entre la source et l'auditeur.

PFB
Zilwicki a écrit :Pour moi la bonne distance est plutôt avant la distance critique, pour une écoute analytique, à moins d'aimer le son des églises. Et puis c'est comme ça que les disques ont été mixés.
Je ne comprends pas ta remarque, écouter a la distance critique est déjà très analytique et a des années lumières du "son d'église" comme tu dis, as tu fais une mesure estimative pour t'en rendre compte?


Zilwicki a écrit :Mais pour parler de positionnement en fonction de la distance critique il faudrait définir la plage de fréquence concernée.
Là cela me semble relativement simple a borner quand on pose le problème :
en bas la notion de distance critique n'a pas de sens (a la distance critique, l'intensité du champ direct = l'intensité du champ diffus), puisque l'on se trouve en régime modal, cette distance ne se mesure donc correctement qu'au dessus, avec des difficultés a la fréquence de transition de la pièce.
En haut, sachant que le plus gros de l'info se situe sous les 4 Khz, je ne pense pas nécessaire de tenir le critère jusque 20 khz (ce qui de toute façon avec la directivité croissante a 20 K et l’absorption croissante également en haut sera dificile).
Je dis cela aussi car cela m'arrange, chez moi la DC semble très bien se tenir dans les 250 à 4000 Hz Smile
D'expérience de mon côté, le plus difficile pour en parler me semble d'être capable de faire la mesure correctement pour avoir une référence.
PFB a écrit :
Zilwicki a écrit :Le C50 c'est pour les grandes pièces, il n'y a pas d'indicateur adaptaté à nos petites pièces.

Je pense que le C50 ne tient pas compte de la transmission, donc du volume de la pièce ou de la distance entre la source et l'auditeur.

PFB

D’après ma compréhension c'est un indicateur utile pour les salles de conférence, destiné a mesurer l'intelligibilité (clareté) de la parole dans la salle, autrement dit est-ce que le prof sera bien entendu et compris du premier au dernier rang?
Cela me semble loin de notre application si on considère écouter de la musique dans son canapé face au enceintes.
Même chose pour le C80, mais adapté aux salles de concert ...
En faisant les choses un minimum correctement, en s'en tenant donc a rester a la distance critique environ, le critère est largement tenu de toute façon et n'apparait donc pas en facteur limitant.
Le C50 est la clarté de Thiele (1953) adaptée aux salles destinées à la parole. C’est le rapport de la pression quadratique, intégrée de 0 à 50 ms et 0 à l’infini.
Le C80, due à Reichardt (1972), est appropriée à la musique classique. Cette fois-ci il intègre de 0 à 80 ms et 80 ms à l’infinie.

Dans les petites salles, on fait plutôt usage de C20, mais j’ignore si les bornes d’intégration sont celles de Thiele ou celles de Reichardt ?

On fois qu’on a écrit ça, l’audiophile est bien avancé !

Moi je préfère le CDCR (champ direct sur champ réverbéré) plus simple.

SmileWinkCool
Bouzouk

Content de lire de nouveau Greg. j'ai cru qu'il avait changé de vie !
Greg Lagarrigue a écrit :D’après ma compréhension c'est un indicateur utile pour les salles de conférence, destiné a mesurer l'intelligibilité (clareté) de la parole dans la salle, autrement dit est-ce que le prof sera bien entendu et compris du premier au dernier rang?

Je pense que les paramètres qui vont influencer la compréhension de la parole dans une pièce sont le temps de réverbération en ce sens l'index de clarté soit en gros le rapport (c50 c'est de 0 à 50ms avant et après le pic d'énergie) entre les réflexions utiles (précoces) et les préjudiciables (réverbération) associé à un index de transmission de la parole (STI).
A mon avis l'indicateur le plus déterminant de la qualité d'un auditorium est l'EDT si possible moyenné, c'est lui qui influence le volume sonore, l'équilibre tonal, et le bon enveloppement subjectif de l'auditeur.

PFB
Si on pouvait rester dans l'audio amateur ce serait sympa..
Parce que moi, j'entrave que pouic à votre C50 ou C80 et la clarté de Thiele, même si j'étais déjà né en 1953, je n'ai pas rencontrée..
cdt,
Gérard
escartefigue33 a écrit :Si on pouvait rester dans l'audio amateur ce serait sympa..
Parce que moi, j'entrave que pouic à votre C50 ou C80 et la clarté de Thiele, même si j'étais déjà né en 1953, je n'ai pas rencontrée..
cdt,
Gérard
Gérard, le C50 c'est vraiment important ??.
Que dire ??
On se la pète avec des C5O, pourquoi pas ?
Le C80 là c'est autre chose...

Jean-Michel
jeanmichelb a écrit :
escartefigue33 a écrit :Si on pouvait rester dans l'audio amateur ce serait sympa..
Parce que moi, j'entrave que pouic à votre C50 ou C80 et la clarté de Thiele, même si j'étais déjà né en 1953, je n'ai pas rencontrée..
cdt,
Gérard
Gérard, le C50 c'est vraimonent important ??.
Que dire ??
On se la pète avec des C5O, pourquoi pas ?
Le C80 là c'est autre chose...

Jean-Michel

C'est pas important c'est un simple indicateur de la qualité d'un local.
Personnellement, je suis passé d'un C50 d'environ +6db à +15db après traitement, les effets sont très perceptibles.

- Grave de meilleur qualité
- Stéréo très précise comme chez Maestro (impossible avant)
- Ambiance de salle ou réverbération des enregistrements très facilement identifiable
- Perception de beaucoup plus de détails sonores.

Voir le lien suivant avec le tests de Xavier
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22