Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (2): « Première [1] 2 Suivante > Dernière »
RIAA du confinement
Auteur Message
p ben
Normandie et Sud de Lyon
****


Messages : 614
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #1
RIAA du confinement

Pour meubler le confinement, j'ai expérimenté une formule hybride de pré RIAA pouvant être attaqué directement par une cellule MC, genre DL103.
J'avais vu un montage avec un cascode hybride de ce genre il y a longtemps et j'ai voulu l'expérimenter dans une formule inspirée du Loftin White.

Voilà le résultat. Il est perfectible mais prometteur.

Le THD dans les conditions d'utilisations normales (1 Veff en sortie) est < .3% sur toute la bande audible. Le niveau de bruit est très acceptable, bien inférieur à celui obtenu avec des formules tout tube. Seule précaution, il faut une alimentation stabilisée impérativement.

Avec un proto à une voie, l'écoute est excellente. Toutefois, j'ai une autre version a expérimenter et comparer...avant de faire une belle réalisation stéréo.

N'hésitez pas à commenter et critiquer !


.pdf File  RIAA Cascode.pdf (Taille : 190.24 Ko / Téléchargements : 163)

PS : La sortie se fait sur l'anode de la triode finale avec une capa de 1 µF et une paire de zeners de protection. Je mettrai à jour le schéma prochainement.

Etape 2 :

Après 4 semaines de confinement utilisés à tester un modèle tout tubes, je suis revenu à la formule hybride, mais avec une cellule de type trans-X en entrée.

Ce montage n'est pas du type 'contre réaction'. En effet, il réplique sur la sortie anode la tension générée aux extrémités de RX - en fait, une cellule RIAA complète - par le courant fournit par le driver, ici le DN2540. L'effet de contre réaction ne s'applique qu'à la recopie de la tension ainsi générée. Il corrige uniquement les non linéarités du tube ainsi, réduit fortement son bruit et abaisse l'impédance de sortie à quelques dizaines d'Ohm (Ici, 145 Ohm mesurés).

Le résultat est intéressant : moins de 0.1 % de dht sur toute la bande de fréquences et réponse plate (amplitude et phase) avec un signal RIAA.

Des mises au point restent à faire, mais elles concernent principalement l'étage de sortie. Au départ j'avais conservé le principe de la liaison directe, d'où le pont de résistances dans la liaison interétages. Mais finalement, pour fonctionner correctement sans alimentation stabilisée, j'ai ajouté une capa d'isolation.


.pdf File  RIAA Trans-X.pdf (Taille : 160.37 Ko / Téléchargements : 93)

N'hésitez pas à réagir.

Pascal.

Ce message a été modifié le: 28/04/2020 08:24:02 par p ben.

26/04/2020 20:55:47
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Banned
*****


Messages : 2 355
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #2
RE: RIAA du confinement

Salut,

Je ne vois pas de contre réaction.

PFB


Enceintes bibliothèque plastoc+subwoofer replastoc. 60 millions d'albums sous l'index et 3000 disques sur étagère.
26/04/2020 21:10:19
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jerome
Senior Member
****


Messages : 626
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #3
RE: RIAA du confinement

Salut Pascal,

J'ai toujours considéré que vue l'impédance de sortie très élevé d'un étage cascode, il fallait une liaison directe avec l'étage suivant.

Là, il y a bien une liaison directe, mais avec la correction riaa en parallèle, dont l'impédance chute dans l'aigu : il n'y a pas de remontée de la distortion dans l'aigu ?

A+

Jérôme

26/04/2020 22:27:04
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 970
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : Hors ligne
Message : #4
RE: RIAA du confinement

Le cascode d'entrée assure au premier étage une transconductance à impédance de sortie plus élevée que s'il n'y avait qu'un seul composant actif. Le courant sortant de l'anode est converti en tension par la charge, variable avec la fréquence, composée de R2, C3, R6, C4. L'étage qui suit doit être à haute impédance.

Il y a eu peu de montages à transistors de même inspiration, c'est à dire avec une impédance de sortie élevée pour le premier étage. On peut citer le Pink Triange PIP.

L'idée de la correction RIAA passive est d'éviter d'éventuelles saturations qui peuvent se produire quand elle est définie de façon dite active par un réseau de contre-réaction.
J'ai quelques doutes sur ces saturations qui dans les années 70-80 étaient de véritables obsessions chez les audiophiles.

Mais pour avoir tâté de le correction passive (avec des transistors alimentés sous près de 300 Vdc) j'en garde un très bon souvenir. Après je suis passé à un préampli phono... à entrée inverseuse alimentée sous 20 Vdc.

Ce message a été modifié le: 27/04/2020 08:12:36 par forr.

27/04/2020 01:30:56
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
p ben
Normandie et Sud de Lyon
****


Messages : 614
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #5
RE: RIAA du confinement

Bonjour,
En effet, pas de contre réaction. Le niveau de sortie de l'étage d'entrée reste faible et la distorsion mesurée ne montre pas de dégradation notoire.
Amha, c'est normal, car le signal en courant envoyé dans la résistance de plaque est la copie conforme du courant généré par le FET, dont la charge varie peu (c'est la cathode de l'EC8010).
Effectivement, la liaison directe est un must, la résistance interne de la sortie EC8010 étant en effet > Megohm.
Le filtre est référencé à la masse de signal, mais si on regarde le schéma 'équivalent', il est placé en shunt de la résistance d'anode de l'EC8010.
La saturation n'apparait jamais de ce fait, le signal récupéré à l"anode étant corrigé par le filtre RIAA.
à suivre...(je pars faire mon heure d'exercice légale !)
Pascal

27/04/2020 08:15:49
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jsilvestre
Posting Freak
*****


Messages : 940
Groupe : Enregistré
Inscription : 13/01/2014
Statut : Hors ligne
Message : #6
RE: RIAA du confinement

Bonjour Pascal,

l'utilisation d'un mos à déplétion est bien astucieux !
La faible impédance d'entrée et le cascode font que les capacités parasites ne posent pas de problèmes et avec une RDSon de 25Ω le bruit thermique reste contenu et le coude du bruit en 1/f doit être bien bas vue la taille de la puce.
Bonne idée!

Peut être une amélioration pour l'oreille, essayer de réduire la tension VDS du mos au minimum. Avec 1.7mA il suffit de quelques centaines ( dizaines?) de millivolts pour placer le canal dans une zone ou il est bien saturé. Et souvent l'oreille préfère lorsque tensions et/ou courants sont au plus bas.
L'idéal serait d'arriver à une tension grille nulle directement reliée à la masse.

Après il faut écouter!

Joël

27/04/2020 12:00:10
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
p ben
Normandie et Sud de Lyon
****


Messages : 614
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #7
RE: RIAA du confinement

Merci Joel,

On pourrait effectivement descendre à Vg = 0 en montant un peu la haute tension (Le Vgk actuel est aux alentours de -1.8V)
A essayer donc.

Pascal.

27/04/2020 18:36:32
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
p ben
Normandie et Sud de Lyon
****


Messages : 614
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #8
RE: RIAA du confinement

Re bonjour,

Voici la suite : Version Trans-X.Cool

Avantages :

- Résistance des sortie du premier étage très faible. Permet l'isolement entre étages.
- Faible distorsion et respect de la phase
- PSRR amélioré


Le lien a été ajouté à la fin du premier message du fil.


Bonne lecture.

Pascal.

Ce message a été modifié le: 28/04/2020 08:25:22 par p ben.

27/04/2020 18:45:24
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 970
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : Hors ligne
Message : #9
RE: RIAA du confinement

Trans-X, voila un autre montage intéressant et, à ma connaissance, de conception inédite.
Le courant de sortie du DN2540 est suivi d'un étage en transimpédance bâti autour de Tx qui fonctionne en grille commune : il y a une contre-réaction donne la courbe RIAA. L'anode de T1 devrait être à relativement faible impédance.
Le reste du circuit est plus classique. Une correction passive avec le réseau R1, C4, Rfg parfait la courbe RIAA et est suivie d'un cathode follower. Pour éviter de vilains clocs en sortie, je prévoierais une résistance de charge (100 kΩ en parallèle avec Dz1, Dz2.

EDIT (20:30) : j'ai corrigé mon post initial, je n'avais pas regardé de près les réseaux définissant la correction RIAA et avais écrit quelques bêtises. J'espère que s'il en subsiste, elles sont anodines...

*

J'ai retrouvé un circuit tout transistors du à Hawksford et commercialisé par la marque LFD. Comme le premier schéma ci-dessus (le "RIAA cascode") et comme le PIP de Pink Triangle, il utilise une attaque en courant du réseau RIAA.



Fichier(s) joint(s) Miniature(s)
   

Ce message a été modifié le: 29/04/2020 20:32:55 par forr.

29/04/2020 16:57:28
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
p ben
Normandie et Sud de Lyon
****


Messages : 614
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #10
RE: RIAA du confinement

Bonsoir :

La contre réaction n'est pas toujours bien vue en audio !

Or, ici, la contre réaction sert à la recopie fidèle* sur l'anode de la pentode de la tension aux bornes de Rx , en fait aux bornes du dipôle constitué par le réseau RIAA placé comme shunt de Rx.

Cette tension ne dépend que du courant envoyé par le DN dans le réseau**, et de ce fait n'est pas impactée par ladite contre réaction. Dans ce sens, il se comporte en correcteur passif !.

La résistance de sortie en première approche est égale à 1/Gmpentode. La mesure ici donne 145 Ohm ce qui est réaliste.

*En fait, multipliée par le facteur Av/(1+Av), Av étant le gain de la pentode soit son Gm x Charge dynamique de l'anode***
** Le courant de grille étant << Idrain du DN
***La grille (ou le drain du DN) étant flottante, le réseau Riaa n'impacte pas la charge de l'anode.

C'est là toute la beauté du 'Trans-Résistance' !

Pascal.

Ce message a été modifié le: 29/04/2020 21:42:38 par p ben.

29/04/2020 21:38:33
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :