Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (19): « Première < Précédente 3 4 5 6 [7] 8 9 10 11 Suivante > Dernière »
Le facteur d'accélération
Auteur Message
folkdeath95
Posting Freak
*****


Messages : 1 748
Groupe : Enregistré
Inscription : 12/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #61
RE: Le facteur d'accélération

pvrx a écrit :

forr a écrit :
Un petit Benchmark pour commencer, par exemple...


Pas assez cher, mon fils...
Bizarre qu'on en parle aussi peu. Le Benchmark AHB2 est pourtant probablement le meilleur ampli existant sur le marché aujourd'hui.

Pascal


Dominique-Tanguy en a parlé récemment, il me semble.


Petite Onken/Altec 414-8B+Faital HF10AK/Audio-Pavillon MA600; Clone Firstwatt Aleph J; Technics SP10 MkII/Schick 9"/Phasemation PP300/AudioNET PAM; Sphinx Myth 9 MkII
17/06/2018 16:10:32
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
folkdeath95
Posting Freak
*****


Messages : 1 748
Groupe : Enregistré
Inscription : 12/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #62
RE: Le facteur d'accélération

forr a écrit :
Autrement dit, les graves rapides sont de la pure lubie.

+1
Souvent, quand les gens parlent de "graves rapides", j'ai l'impression qu'ils parlent en fait de HP qui ne descendent pas très bas.


Petite Onken/Altec 414-8B+Faital HF10AK/Audio-Pavillon MA600; Clone Firstwatt Aleph J; Technics SP10 MkII/Schick 9"/Phasemation PP300/AudioNET PAM; Sphinx Myth 9 MkII
17/06/2018 16:13:57
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Dominique-Tanguy
Winterscheid (près Cologne)
*****


Messages : 5 885
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #63
RE: Le facteur d'accélération

folkdeath95 a écrit :

pvrx a écrit :

forr a écrit :
Un petit Benchmark pour commencer, par exemple...


Pas assez cher, mon fils...
Bizarre qu'on en parle aussi peu. Le Benchmark AHB2 est pourtant probablement le meilleur ampli existant sur le marché aujourd'hui.

Pascal


Dominique-Tanguy en a parlé récemment, il me semble.


Tout a fait ! Pas de quoi s'extasier, à part au laboratoire. A l'ėcoute, je l'ai comparé avec mon Kaneda 224.

Je préfère la distorsion et les colorations de mon Kaneda, et de loin...😉


Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/
17/06/2018 16:21:48
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
banlieue de Marciac (Gers)
*****


Messages : 2 456
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #64
RE: Le facteur d'accélération

forr a écrit :
...

rliyung a écrit :
J'accepte en résidence tous les gros amplis qu'on veut bien me passer, pour voir.

Si c'est pour voir, ça peut influencer l'oreille de l'auditeur averti.
C'est toutefois une expérience intéressante. Un petit Benchmark pour commencer, par exemple...


Bonjour forr,

Pas le plaisir de connaître ce Benchmark. Tu viens avec ?
J'ai en pension actuellement :
- Hiraga 20W v2
- Kanéda production Alain Lonay
- McIntosh MC30 dans son jus
- un lot de quatre FDA (et j'attends incessamment un cinquième)
en plus des permanents :
- Hiraga 20W v1
- Preyale 5998 SRPP (réservé au médium-aigu en bi-amp)
- Peyale 6C45 PP (pareil réservé au médium-aigu en bi-amp)
- Hafler P4000 (réservé au grave en bi-amp)

a+mitiés raoul


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443

Ce message a été modifié le: 17/08/2018 09:31:55 par rliyung.

17/06/2018 16:25:22
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Dominique-Tanguy
Winterscheid (près Cologne)
*****


Messages : 5 885
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #65
RE: Le facteur d'accélération

Ce qui est amusant, c'est de comparer des 38 cm TAD et Altec. Par exemple, une enceinte Onken W bien rėglėe et une TAD avec son double 38. A la mesure, les deux enceintes couvrent à peu près la même gamme de frėquence.

A l'ėcoute, ce sont deux mondes diffėrents. Je ressens le grave des TAD comme ėtant "lourd". Même ressenti avec certains HP JBL. Le Onken serait sensé reprėsenter le grave "rapide".

On peut discuter du choix des mots, mais les sensations ressenties sont vraiment diffėrentes.


Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/

Ce message a été modifié le: 17/06/2018 16:28:01 par Dominique-Tanguy.

17/06/2018 16:27:38
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 320
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : Hors ligne
Message : #66
RE: Le facteur d'accélération

rliyung a écrit :
Pas le plaisir de connaître ce Benchmark. Tu viens avec ?

Je n'en ai pas mais je rêve de connaître son schéma. Je ne crois pas que j'en achèterais un juste pour faire du reverse-engineering (ce que j'avais fait avec des modules Crimson)

Citation :
J'ai en pension actuellement :
- Hiraga 20W v2
- Kanéda kit de LDA de l'époque
- McIntosh MC30 dans son jus
- un lot de quatre FDA (et j'attends incessamment un cinquième)
en plus des permanents :
- Hiraga 20W v1
- Preyale 5998 SRPP (réservé au médium-aigu en bi-amp)
- Peyale 6C45 PP (pareil réservé au médium-aigu en bi-amp)
- Hafler P4000 (réservé au grave en bi-amp)

Pas de Renardson ? ? ?

Tiens un Hafler 4000 ! Au circuit Transnova. Si j'ai bon souvenir, c'était selon les dires de ses confrères de la NRDS, un amplificateur très apprécié par Jean Hiraga.
Les amplificateurs très puissants ont des étages de sortie constitués de nombreux transistors en parallèle. Ce qui fait que, avant même, l'application de la contre-réaction, leur impédance de sortie est faible et surtout régulière avec l'excursion de la tension en sortie au point de n'être pas très éloignée de celle des classe A et de présenter peu de distorsion de croisement.

17/06/2018 16:57:02
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
folkdeath95
Posting Freak
*****


Messages : 1 748
Groupe : Enregistré
Inscription : 12/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #67
RE: Le facteur d'accélération

forr a écrit :
Je n'en ai pas mais je rêve de connaître son schéma. Je ne crois pas que j'en achèterais un juste pour faire du reverse-engineering (ce que j'avais fait avec des modules Crimson)


Tant qu'à faire, vu le prix ($3000), autant l'écouter, effectivement.


Petite Onken/Altec 414-8B+Faital HF10AK/Audio-Pavillon MA600; Clone Firstwatt Aleph J; Technics SP10 MkII/Schick 9"/Phasemation PP300/AudioNET PAM; Sphinx Myth 9 MkII
17/06/2018 17:19:03
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
tachon911
Junior Member
**


Messages : 26
Groupe : Enregistré
Inscription : 07/01/2016
Statut : Hors ligne
Message : #68
RE: Le facteur d'accélération

Transitoire et impulsionnel sont en physique des termes précis relatifs des comportements parfaitement quantifiables par des mesures. Tout à faire d'accord réponse impulsionnelle et réponse transitoire ont des définitions établies en traitement du signal

L'ouïe n'est pas capable de juger objectivement des faits physiques. On ne peut nier qu'elle a des impressions. Le problème se pose quand celles-ci sont décrites avec un vocabulaire qui n'est pas le sien car se rattachant à quelque de chose de physique, d'objectif, autrement dit, ne dépendant pas de l'observateur. Effectivement l'oreille a des impressions et peut facilement être piégée. Toutefois en établissant un protocole d'écoute avec plusieurs auditeurs, on peut "objectiver" ces impressions. Si la théorie physique ne peut alors rendre compte c'est que la théorie est défaillante. Il faut alors investiguer pour comprendre

Rien ne démontre une supériorité objectivement factuelle d'un facteur d'accélération élevé pour reproduire fidèlement des signaux dont la vitesse de montée est plusieurs fois limitée tout au long de la chaîne de reproduction. Dans son livre "Techniques des haut-parleurs et enceintes acoustiques" Pierre Loyez indique p36 "En revanche, le choix d'un terme BL grand signifie un amortissement élevé favorable à une bonne réponse en régime transitoire, …"As tu des écrits personnels prouvant ce que tu dis? Je serais ravi d'en discuter et de les lire

Pour les HP de 38 cm, chouchous des audiophiles, et au facteur d'accélération desquels on prête habituellement la plus grande attention, la bande audio à reproduire est toujours précédée par un filtre passe-bas. Le signal qui leur est appliqué est donc limité en fréquence, et en vitesse, et en accélération, ce qui implique que les transitoires ne sont pas bien sévères. Autrement dit, les graves rapides sont de la pure lubie Tout à fait d'accord, le filtre PB va limiter la bande de fréquence mais je ne vois pas pourquoi cela impliquerait une limitation en vitesse et accélération

On lit régulièrement que la musique est composée de transitoires.
Je la vois plus comme une combinaison de composantes harmoniques dont la fréquence est limitée. Quand on regarde un signal musical sur un oscilloscope, il a en général l'allure d'un signal périodique. Une impulsion courte et isolée est rare et guère audible.
le début du signal musical présente un front d'attaque ou impulsion puis derrière il y a un dégradé harmonique plus ou moins rapide. Ramener la musique à un signal périodique est réducteur car ce que nous entendons n'est pas qu'une combinaison de sinusoïdes!
Les laboratoires utilisent des signaux plus sévères et difficiles à traiter que ceux de la musique. A tel point qu'il arrive que l'on cherche à les reproduire fidèlement sans que cela soit utile. Sommes nous en labo ou écoutons nous de la musique pour se faire plaisir?

Maintenant, si l'on doit considérer que la reproduction de la musique échappe à la théorie de la physique, on ne saurait s'étonner que les discours à son sujet se colorent de fantaisie jusqu'à un point parfois inquiétant. Je trouve cette phrase déplacée. J'essaie simplement de comprendre (comme beaucoup ici) la nature du fossé entre la perception humaine et la théorie. A te lire, j'ai le sentiment que si la perception ne colle pas avec la théorie c'est la perception qui a tort! Bizarre
[/quote]

17/06/2018 18:23:48
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
tachon911
Junior Member
**


Messages : 26
Groupe : Enregistré
Inscription : 07/01/2016
Statut : Hors ligne
Message : #69
RE: Le facteur d'accélération

Transitoire et impulsionnel sont en physique des termes précis relatifs des comportements parfaitement quantifiables par des mesures. Tout à faire d'accord réponse impulsionnelle et réponse transitoire ont des définitions établies en traitement du signal

L'ouïe n'est pas capable de juger objectivement des faits physiques. On ne peut nier qu'elle a des impressions. Le problème se pose quand celles-ci sont décrites avec un vocabulaire qui n'est pas le sien car se rattachant à quelque de chose de physique, d'objectif, autrement dit, ne dépendant pas de l'observateur. Effectivement l'oreille a des impressions et peut facilement être piégée. Toutefois en établissant un protocole d'écoute avec plusieurs auditeurs, on peut "objectiver" ces impressions. Si la théorie physique ne peut alors rendre compte c'est que la théorie est défaillante. Il faut alors investiguer pour comprendre

Rien ne démontre une supériorité objectivement factuelle d'un facteur d'accélération élevé pour reproduire fidèlement des signaux dont la vitesse de montée est plusieurs fois limitée tout au long de la chaîne de reproduction. Dans son livre "Techniques des haut-parleurs et enceintes acoustiques" Pierre Loyez indique p36 "En revanche, le choix d'un terme BL grand signifie un amortissement élevé favorable à une bonne réponse en régime transitoire, …"As tu des écrits personnels prouvant ce que tu dis? Je serais ravi d'en discuter et de les lire

Pour les HP de 38 cm, chouchous des audiophiles, et au facteur d'accélération desquels on prête habituellement la plus grande attention, la bande audio à reproduire est toujours précédée par un filtre passe-bas. Le signal qui leur est appliqué est donc limité en fréquence, et en vitesse, et en accélération, ce qui implique que les transitoires ne sont pas bien sévères. Autrement dit, les graves rapides sont de la pure lubie Tout à fait d'accord, le filtre PB va limiter la bande de fréquence mais je ne vois pas pourquoi cela impliquerait une limitation en vitesse et accélération

On lit régulièrement que la musique est composée de transitoires.
Je la vois plus comme une combinaison de composantes harmoniques dont la fréquence est limitée. Quand on regarde un signal musical sur un oscilloscope, il a en général l'allure d'un signal périodique. Une impulsion courte et isolée est rare et guère audible.
le début du signal musical présente un front d'attaque ou impulsion puis derrière il y a un dégradé harmonique plus ou moins rapide. Ramener la musique à un signal périodique est réducteur car ce que nous entendons n'est pas qu'une combinaison de sinusoïdes!
Les laboratoires utilisent des signaux plus sévères et difficiles à traiter que ceux de la musique. A tel point qu'il arrive que l'on cherche à les reproduire fidèlement sans que cela soit utile. Sommes nous en labo ou écoutons nous de la musique pour se faire plaisir?

Maintenant, si l'on doit considérer que la reproduction de la musique échappe à la théorie de la physique, on ne saurait s'étonner que les discours à son sujet se colorent de fantaisie jusqu'à un point parfois inquiétant. Je trouve cette phrase déplacée. J'essaie simplement de comprendre (comme beaucoup ici) la nature du fossé entre la perception humaine et la théorie. A te lire, j'ai le sentiment que si la perception ne colle pas avec la théorie c'est la perception qui a tort! Bizarre
[/quote]

17/06/2018 18:25:58
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Bébert
Member
***


Messages : 55
Groupe : Enregistré
Inscription : 27/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #70
RE: Le facteur d'accélération

folkdeath95 a écrit :

forr a écrit :
Autrement dit, les graves rapides sont de la pure lubie.

+1
Souvent, quand les gens parlent de "graves rapides", j'ai l'impression qu'ils parlent en fait de HP qui ne descendent pas très bas.


Oui et non. Il est vrai que des altec 416A (ou les versions antérieures 803A ou 803B), des 515 hollywood, ou mes versions de JBL D130 ne descendent effectivement pas très bas. Mais une membrane légère, et un gros aimant (notamment), donnent un rendu particulier. Sont-ils rapides? ils donnent, à l'écoute, cette impression que je n'ai pas eu effectivement (puisqu'il a déjà été cité) avec des 38cm TAD par exemple, lorsque j'ai eu l'occasion de les écouter. Non seulement de légèreté, mais de timbres et de détourage dans le haut grave/bas médium, puisqu'à défaut de descendre très bas, ils montent assez haut souvent.

Tout dépend également du grave qu'on lui demande de reproduire, "nappes" de musique électronique, ou contrebasse d'un quintet à corde. Ils seront plus à l'aise sur de la musique acoustique (qui ne va pas souvent dans les tréfonds non plus).


Bertrand B.
Heureux possesseur de JBL D130, altec 802C et fostex T90A
17/06/2018 19:29:18
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :