Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (3): « Première [1] 2 3 Suivante > Dernière »
Casques stax partage d'expériences
Auteur Message
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #1
Casques stax partage d'expériences

Bonjour,

Le mangeur de fondue aimerai partager sa maigre expérience Stax. Pour ceux qui comme moi ont eu une fois dans leur vie un casque Stax entre les oreilles et qui ont été frappé par le son Stax.

Tout d'abord suite à un voyage au Japon j'ai eu la chance d'écouter chez un fou furieux de la marque presque tous les casques électrostatiques stax et tous les amplificateurs, ce qui est parait-il une expérience rare même pour nos amis japonais.

Ensuite la première impression qui reste constante selon le modèle et l'époque c'est la signature. Du vieux SR3 à 50 balles au dernier Omega inaccessible il y a toujours un petit qqch de Stax.

Généralement les statiques passent assez bien l'épreuve du temps, je sais que certains labo réparent des tranducteurs fatigués, mais d'après mon ami c'est beaucoup plus simple de trouver qqch qui fonctionne que de le faire réparer... D'ailleurs ceux que j'ai pu écouter étaient tous dans leur jus. Un premier signe de faible est une différence de niveau G/D, en partant de l'idée que l'ampli fonctionne.

Désolé de me pouvoir étaler mes expériences subjectives, la démo s'étant effectuée au pas de charge. Mais en gros les amplis passifs n'ont rien d'exceptionnel, mieux vaut qqch d'actif. Le modèle de base -qui va bien- c'est le SRM-T1 qu'on trouve à moins de 200.- au Japon. Il offre la possibilité d'utiliser les vieux modèles de casque et les modèles pro.

Mais voilà les appareils "japonais" sont en 100V et l'extérieur indique clairement 100V only (comme si 100V pouvait être autre chose, Mr Stax indique encore ONLY) ce qui est peut-être chiant pour un européen avec 2 mains gauches.


Donc j'ai le plaisir de partager la 1ere bonne nouvelle Stax, et je remercie Mr M. pour sa gentillesse. Bien que le modèle SRM-T1 soit marqué 100V ONLY (si t'ouvres tu meurs) l'intérieur révélera un magnifique et bien caché sélecteur de tension....




Voilà quelques centaines d'€ d'économisé, null besoin du modèle "import" vendu à pas de prix en Allemagne.

PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.

Ce message a été modifié le: 12/05/2018 15:48:59 par PFB.

12/05/2018 12:27:32
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #2
RE: Casques stax partage d'expériences

J'ai eu la chance de découvrir l'entier de la gamme (ou presque) et en 3/4 d'heures j'ai pu dans les grandes lignes me familiariser avec des pièces que je n'aurais jamais eu l'idée d'acheter.

En gros les amplis actif c'est un peu mieux que les modèles à transfo, l'utilisateur n'y coupe pas. Par contre les casques et bien les vieux coucous des années 70 sont ma foi parfaitement utilisables. Et c'est là que la chose devient intéressante. Au japon pour 200 balles t'as l'ampli de rêves à tube de la mort qui tue et pour 35 balles t'as un SR3 mint en boite...




Pour un prix accessible, t'as un casque au look impayable, délicieusement rétro et qui fonctionne étonnamment bien. Ce n'est pas le meilleur du monde, c'est juste une truc particulier dont la construction passe bien les années.


PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.

Ce message a été modifié le: 12/05/2018 15:49:55 par PFB.

12/05/2018 12:29:33
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #3
RE: Casques stax partage d'expériences

Voici mes notes sur le Stax SR-3, sur mon exemplaire, j'ai une impression de basses très légères, comme si elles était réduites tout doucement vers 120-150Hz, ce qui procure une écoute légère et extrêmement peu fatigante. Le casque n'est pas typé aigu mais j'ai l'impression d'une sécheresse, d'une absence de résonances dans le bas du spectre. Curieusement le reste du spectre est parfaitement équilibré, sans attaques perçantes ou sibilantes. Une écoute déroutante avec ce grave qui percute mais n'enveloppe pas. Les notes sont d'une propreté sans aucune distorsion que je n'ai jamais rencontré sur un casque contemporain.

C'est un casque léger agréable à porter, les frottements du cable sont peu gênant.

Le casque est dans son jus, il joue sans bruit, sans distorsion, sans crachements. Aucune mousse qui se désagrège, que des matériaux de qualité. Pas trop mal pour une casque des années 60.

Les impressions d'autres testeurs sont toujours les mêmes, c'est quoi cette veillerie? et après 2 minutes d'écoute c'est toujours une impression de vitesse et de clarté qui se dégage.

Prix d'achat à Fukuoka, 32€ usagé mais "mint* en boite.


PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.
12/05/2018 12:30:51
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #4
RE: Casques stax partage d'expériences

Le SRM-T1 est sorti vers le début des année 80. Il a servit de base à Stax avec quelques variante près jusqu'en 2000. Toute une ligne d'amplis utilisent à peu près le même montage qui est loin d'être mauvais, mais souffre de quelques défauts.

Les premières modifications historiques furent l'entrée différentielle qui par nature est limitée par l'utilisation d'un potentiomètre simple. Alors qu'un changement de potentiomètre laisse la possibilité d'entrée avec et sans référence à la masse en anglais balanced et unbalanced. Le problème c'est qu'il faut trouver un potentiomètre 4 cages couplée 2 par 2 avec un axe de sortie coaxial pour converser la balance. Autant dire sport. La modification supprime donc en général la balance, car on trouve facilement des pot 4 cages simple à axe unique.

Puis certaines résistances furent rajoutées en guise de protection, des modifications du circuit de bias, etc... des dizaines de bricolages existent.

Et finalement, une modification technique qui me semble intéressante a été introduite inspirée d'autres montages. Le SRM-T1 utilise un tube 6FQ7 dans une topologie hybride. Les spécialistes remarqueront que le tube 6FQ7 est utilisé proche du maximum possible. De plus une grande partie de la puissance disponible part en chaleur. Donc les férus d'électronique ont remplacé les résistances de charge anodique par une source de courant. Simple et efficace. On me change pas grand chose, mais l'étage étant moins sollicité la distortion diminue et la puissance disponible au casque et maintenue (au lieu de s'effondrer a fort volume)

PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.
12/05/2018 12:32:13
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #5
RE: Casques stax partage d'expériences

Comme écrit plus haut l'ampli fait partie d'une même famille, les SRM-T1/T1S/006 (j'en oublie sûrement) sont tous à quelques variations près, comme des sélecteurs, le bias ou l'entrée RCA ou XLR ou les deux issu du même schéma de base.
   





Lorsque l'on se décide pour un SRM-T1/T1S/006 d'occasion, le nouveau proprio devra s'inquiéter du bon fonctionnent de l'ampli, pour cela il faut tester les tubes, les condensateurs électrolytiques et les réglages. Le mieux étant de s'approcher d'une personne compétente, comme un utilisateur passionné ou un réparateur. Une fois le bon état confirmé, ce vieux Stax est un ampli redoutable, d'excellente qualité et au rapport Q/P imbattable.

Mais, il y a 2-3 trucs qui peuvent être bidouillés. Les plus courantes sont le changement des condensateurs, l'ajout de résistances de protection, la modification de l'entrée en XLR, l'adaptation d'un autre tube, la modification de la topologie de l'étage de sortie, et j'en passe.

J'utilise cet ensemble comme moniteur pour la chasse à l'écrétage lors de mes enregistrements ou pour chasser des défauts de lecture vynil. Mes équipements étant symétriques je me suis penché sur la transformation des circuits d'entrée de RCA en XLR. J'avertis, procurez-vous un modèle déjà équipé des entrées XLR, car la route est longue.

Voici le schéma d'entrée du SRM-T1



Désolé c'est flou, mais vous pouvez remarquer de gauche à droite, des connections RCA double, le potentiomètre, un réseaux d'entrée avec éclateur à gaz (néon?) des filtres et dans l'ovale verticalement très allongé un double FET "d'entrée". On remarque une certaine symétrie, car ce FET est double, mais son circuit d'entrée est....simple. Le passage d'un circuit d'entrée asymétrique à symétrique est dans ce cas assez facile car étonnamment nous sommes en présence d'un montage symétrique dont l'entrée est asymétrique (en général c'est l'inverse).

Voici une image pompée du ouaibe montrant mon vieux SRM-T1 asymétrique avec l'emplacement C2 vide ainsi que quelques autres composants manquants



Et voici son équivalent XLR ou l'on peut observer 4 petits condensateurs cuivrés. Attention l'angle de vue est opposé.



La manoeuvre consiste donc à utiliser la gate du FET inférieur, doubler les réseaux d'entrée et le potentiomètre. Mais pour cette modif, il faut trouver un potentiomètre 4 circuits, de 50k Ohms avec une progression audio (soit logarithmique) dont les axes sont rainurés et coaxiaux, bref impossible à dégoter...sauf que parfois en cherchant bien dans ses tiroirs....



Mais j'ai un petit problème mon exemplaire est un "B taper" ou un potentiomètre à fonction linéaire. Zut, car il me faudrait un logarithmique.

Un petit cours pour les débutants. Les potentiomètres ont tous une fonction (position angulaire par rapport à la résistance) qui peut être logarithmique, linéaire, ou audio (un log simplifié ou commercial log)





Tiré de http://sound.whsites.net, un excellent site pour l'audio.

Mais le technicien à la possibilité de tricher, je peux altérer la fonction linéaire de mon potard en plaçant une résistance x comme ceci:



X étant d'environ 20% la valeur du potentiomètre.

Et la fonction altérée sera:



Ouf ce fût long désolé, prochain épisode, soit la modif elle-même avec mes trucs et astuces. Ou peut-être autre chose, j'y réfléchi.

PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.

Ce message a été modifié le: 12/05/2018 16:19:00 par PFB.

12/05/2018 12:38:15
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #6
RE: Casques stax partage d'expériences

Voici le montage et l'essais d'un potentiomètre linéaire 4 pistes en vue d'une modification pour accepter une entrée symétrique.

Tout d'abord le bouton d'orgine est monté sur un axe canelé, c'est à dire qu'en le tirant vers soi il sort tout bêtement de sa cannelure.

   

On voit deux cannelures qui commande chacune une piste du pot d'origine.

Essais de montage mécanique d'un potentiomètre 4 pistes.

   

Assemblage final (câblé en asymétrique), remarquez les résistances de modification de fonction montées.

   

Ecoute sublime bcp de filé....

Puis montage des prises XLR. La prise XLR pose le problème du perçage, ici 24mm. Je recommande l'utilisation d'un perforateur, plus sûr et moins bordélique quand on travaille comme moi sur un coin de table de cuisine.

Dans l'ordre masquage au scotch de carrossier, traçage, perçage (mèche à centrer puis 3mm, puis 10mm et crountchage au perforateur)

   

   

   

Reste la modif du réseaux d'entrée et le câblage en symétrique. Le recapage. Puis montage des sources de courant, un peu de mécanique, un peu d'électronique, le proto tourne et le circuit est terminé



Et au final les réglages.

PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.

Ce message a été modifié le: 12/05/2018 16:27:10 par PFB.

12/05/2018 12:46:03
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #7
RE: Casques stax partage d'expériences

En direct du labo, la quadruple source de courant montée sur un PCB isolant céramiques haute tension, inserts isolants de qualité, bref éviter si possibles les composants de fournisseurs spécialisé dans les fakes.







PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.
12/05/2018 12:47:07
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 182
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : En ligne
Message : #8
RE: Casques stax partage d'expériences

Bonjour,



Solution bâtarde. La résistance de shunt à la masse du curseur fait passer du courant dans celui-ci.
Crachotements assurés à moyen terme.

Deux solutions de première classe que j'utilise depuis des années :

- le luxe, l'atténuateur à plots avec seulement deux résistances dans le circuit par position.

- l'élégance, le potentiomètre linéaire basique inclus dans un circuit actif donnant une réponse log.
https://www.qwant.com/?q=active%20volume...l&t=images

NB La taille des images se contrôle comme l'intensité du son. Trop grande, c'est insupportable.
Le standard de fait en communication sur la toile, c'est 800 pixels de largeur.
Ces images staxuelles bavent en dehors de l'écran et perdent beaucoup
de leur caractère excitant.

Ce message a été modifié le: 12/05/2018 15:37:40 par forr.

12/05/2018 15:25:06
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #9
RE: Casques stax partage d'expériences

forr a écrit :
Bonjour,



Solution bâtarde. La résistance de shunt à la masse du curseur fait passer du courant dans celui-ci.
Crachotements assurés à moyen terme.

Deux solutions de première classe que j'utilise depuis des années :

- le luxe, l'atténuateur à plots avec seulement deux résistances dans le circuit par position.

- l'élégance, le potentiomètre linéaire basique inclus dans un circuit actif donnant une réponse log.


La solution est certe bâtarde, mais la modification "audiophile" ne m'intéresse pas. Le but de la modification est l'utilisation de l'amplificateur avec mes équipements symétriques. La contrainte d'espace a été déterminante. C'est une solution bâtarde non audiophile qui rentre dans le boitier....

Ensuite certes le courant augmente, mais je suis à des années lumières de la puissance max. Je pense que les crachotements arrivent de toute façon avec l'âge vu que le potentiomètre d'origine crachote bcp. Mais je vais tenir compte de ta remarque et surveiller l'évolution dans le temps.

Merci,


PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.
12/05/2018 16:37:31
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 182
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : En ligne
Message : #10
RE: Casques stax partage d'expériences

PFB a écrit :
La solution est certe bâtarde, mais la modification "audiophile" ne m'intéresse pas.

Je ne propose pas des solutions audiophiles où tout est testé à l'écoute mais des solutions électroniquement performantes.

Citation :
Le but de la modification est l'utilisation de l'amplificateur avec mes équipements symétriques. La contrainte d'espace a été déterminante. C'est une solution bâtarde non audiophile qui rentre dans le boitier....

Je comprends. Est-ce que ALPS ne fait pas des potentiomètres 4 pistes log de qualité (10 kohms, ce serait mieux que 47) ,

Citation :
Ensuite certes le courant augmente, mais je suis à des années lumières de la puissance max. Je pense que les crachotements arrivent de toute façon avec l'âge vu que le potentiomètre d'origine crachote bcp. Mais je vais tenir compte de ta remarque et surveiller l'évolution dans le temps.

Avec une charge sur le curseur très faible, l'âge n'est pas déterminant dans la dégradation. J'ai mis récemment un potentiomètre rouillé et poussiéreux au sein d'une configuration active, sa voie n'avait rien de tuberculeux.

12/05/2018 17:21:11
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :