Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (5): « Première < Précédente 1 2 3 4 [5] Dernière »
Le mystère du rendement qui double
Auteur Message
LeChacal619
Member
***


Messages : 117
Groupe : Enregistré
Inscription : 02/09/2018
Statut : Hors ligne
Message : #41
RE: Le mystère du rendement qui double

Ok c'est bon j'ai (enfin !) résolu le mystère.

Pour une certaine puissance sonore, avec deux sources sonores on transmet une même intensité sonore = pression sonore x vitesse des particules à un point M. La pression sonore s'additionne et vaut 2h(t), la puissance électrique absorbée vaut deux fois celle absorbée par une seule source.

Pour reproduire le même niveau de pression sonore au même point M avec une seule source, il faut fournir 2 fois plus de pression sonore donc 4 fois plus d'intensité sonore, car pour doubler la pression sonore il faut aussi doubler la vitesse des particules d'air... 4 fois plus d'intensité sonore implique 4 fois plus de puissance sonore et donc 4 fois plus de puissance électrique pour générer 2h(t) qu'il n'en faut pour générer h(t) avec cette seule source.

On consomme donc 2 fois plus de puissance électrique avec une seule source sonore qu'on en consomme avec deux sources pour générer le même niveau de pression sonore a un point M ou le signal de pression des deux sources est cohérent (même amplitude et "en phase").

https://drive.google.com/open?id=1KSl-xN...ACkfJrLMVm

Cdlt,
Jean


Mon installation stéréophonique
Playlist 80-90dBC
Playlist 90-100dBC
Playlist 95-105dBC

Ce message a été modifié le: 10/10/2018 02:52:46 par LeChacal619.

10/10/2018 02:43:00
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Greg Lagarrigue
Senior Member
****


Messages : 587
Groupe : Enregistré
Inscription : 07/04/2016
Statut : Hors ligne
Message : #42
RE: Le mystère du rendement qui double

Bonjour Jean,
comme disait je ne sais plus qui sur le Forum, t'es un vrai passionné, cela fait plaisir, maintenant sans vouloir jouer les rabat-joie, je cite Jean Fourcade, premier message :
"Le calcul des impédances du schéma acoustique pour le haut-parleur équivalent montrent que toutes les impédances sont divisées par deux. Or la source de pression Pg reste inchangée. On déduit que le débit qd est multiplié par deux et que donc la puissance est bien multiplié par 4 car la résistance Rar reste également inchangée."

Débit par unité de surface ou vitesse revenant au même, tout le monde est d'accord la dessus depuis un bon moment non ?


Greg
10/10/2018 09:25:02
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :