Poster une réponse  Créer un sujet 
presentation d'une alternative aux compressions
Auteur Message
mastro
Le Muy tout prés de Fréjus dans le Var
*****


Messages : 1 697
Groupe : Enregistré
Inscription : 13/11/2008
Statut : En ligne
Message : #1
RE: presentation d'une alternative aux compressions

voici un autre camembert du forum bleu qui est intéressant :

le 80% du couple pièce et enceintes est très proche du précédent a 75%..

à mon avis le petit 3% , est explicable par le fait qu'il est possible de trouver des éléments de très bonne qualité sans utiliser
des éléments ésotériques qui coûtent un bras .. ;-)



ACOUSTIQUE EN HIFI, THEORIE ET PRATIQUE
Message non lu » 30 Déc 2017 19:24

TURORIEL soumis à modifications, V2.2 le 11 JUILLET 2018.
Il est rédigé avec l'aide des forumeurs, qui peuvent à tout moment faire part de leurs avis pour en demander la modification afin de tenter le rendre le sujet plus fiable, directement sur ce topic ou par MP.

Bonjour à tous,

Au fil des échanges sur ce forum, nous avons pris conscience de l'importance de l'acoustique sur l'écoute finale en HiFi.

Cette prise de conscience générale est probablement tardive, sans doute parce que chacun chez soi, apprécie déjà son installation et ne voit les améliorations possibles qu'au travers de l'équipement électroacoustique, sans intégrer le fait que l'écoute d'une chaine HiFi s'effectue dans une pièce et que la musique perçue dans la zone d'écoute provient tout autant des enceintes que de la pièce elle même.

L’acoustique est très souvent le défaut majeur de toutes les belles installations dites « HiFi » car le sujet est souvent négligé.
Il n'est pas pour l'instant entré dans les moeurs de l'amateur passionné, contrairement à nos voisins du HomeCinéma, qui eux, intègrent l'acoustique dès la genèse de leurs projets et qui au final, se retrouvent avec des installation HC / HiFi, très supérieures à ce qu'un passionné audiophile, équipé du meilleur matériel qui soit, pour de simple raisons acoustique. :x
.
Inutile donc de s'en prendre au matériel car bien souvent, les problèmes proviennent d'abord de la pièce.
Inutile de s'équiper du meilleur équipement si la notion de la pièce n'est pas intégrée dans une vue d'ensemble du projet d'écoute.

Au travers de ce post, nous allons essayer d'y voir plus clair et d'apporter les solutions techniques concrètes sur ce qui peut être fait de façon basique dans un salon, jusqu'au traitement minutieux d'une pièce audiophile dédiée.

La théorie, très intéressante, viendra appuyer les solutions techniques de base, de ce qui peut être accessible au bricoleur passionné, jusqu'au choix d'une réalisation par un professionnel, garante d'un résultat plus probant encore.

L'importance de l'acoustique sur le résultat final est conséquente et c'est une option prioritaire à qui veut améliorer à grand pas son écoute pour atteindre ce que recherche tout passionnés dans sa quête.


Si on devait classer par ordre d'importance des améliorations des performances sur l'ensemble d'un système d'écoute, les % de gain possible ne se trouve pas dans les détails...

Marge de progression théorique possible depuis un matériel déjà convenable :

1- La pièce (fréquence de transition basse, bonne décroissance énergétique, limitation des modes) : 60%

2- Les enceintes (linéarité de la Réponse en Fréquence, directivité, distortion, capacité à couvrir l'ensemble de la RF, Réponse Impulsionnelle) : 20%
http://www.homecinema-fr.com/forum/encei...85075.html

3- Système d'égalisation pour améliorer la réponse en fréquence dans le grave (gestion des modes stationnaires sous les 150Hz en 2 ou 3 points d'EQ seulement, gestion du plateau de grave et d'aigu avec Q élevé) : 10%
http://www.homecinema-fr.com/forum/encei...86820.html

4- Ampli : (dans le grave seulement), doit être dans tout les cas très puissant (puissance des enceinte maxi X2) et encore plus puissant si le rendement général des enceintes est faible et que la demande SPL est élevée, donc rapidement plusieurs centaines de watts...avec l'alim qui va avec, pas d'importance de classe amplificatrice : 7%

5- DAC, câbles, sources, etc... : 3%

6- Propreté du courant EDF, câbles enceintes et autres fumisteries : 0%

Bref, les différences très audibles existent d'un système à l'autre lorsque l'on se déplace chez les copains, mais c'est principalement la pièce qui conditionne le résultat (pour bcp la décroissance énergétique dans le grave et le RT)
N'importe quel système, enceintes X ou Y, dans une bonne pièce sonnera bien mieux qu'un système en théorie au top...dans une mauvaise pièce...

Il suffit de se déplacer chez d'autres passionnés pour s'en rendre compte.

Plus le SPL doit être élevé et plus on monte le niveau de grave, plus les défauts de la pièce et du système sont visibles, le grave est la principale difficulté (écouter des voix ou du piano à faible SPL n'est pas un exercice trop difficile, c'est moins exigent pour la pièce et le système et on peut avoir de très bon résultats dans des conditions de pièces normales)
Dernière édition par indien29 le 23 Nov 2018 19:53, édité 14 fois.



https://www.homecinema-fr.com/forum/gene...84753.html

Ce message a été modifié le: 21/03/2019 10:28:37 par mastro.

21/03/2019 10:13:53
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Messages dans ce sujet
RE: presentation d'une alternative aux compressions - mastro - 21/03/2019 10:13:53

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :