Poster une réponse  Créer un sujet 
Adaptation d'enceintes à la multiamplification
Auteur Message
Les Amis du Son
Senior Member
****


Messages : 744
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/06/2011
Statut : Hors ligne
Message : #1
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

Salut, ton pseudo me fait penser à un bon cru de champagne...Jouet1983, ça va bien avec la période actuelle!
Vive les bulles.

Ton approche initiale me rappelle la mienne.
Moi c'était avec des Voix du Théâtre récupérées d'une salle de cinéma d'un cinoche parisien par Ouest-Terne-Electrique, en l'état, sans électronique. Il fallait mettre un filtrage et au premier abord, il m'a orienté vers du passif. J'ai essayé diverses solutions, en utilisant successivement tout une panoplie d'amplis de la rue de Belfort, acquis au cours de mes expériences "audiophiles"... mais l'alchimie du tout passif m'a vite ennuyé, avec ses différentes solutions de composition de filtres puis de composants de filtres, sans jamais trouver de solution. Et puis, j'ai horreur des soudures. Pour la moindre modif, il faut dessouder, ressouder, et passer d'une solution en dur à une autre solution en dur, d'un définitif à un autre définitif, avec chaque fois un délai long pour comparer les différences de rendu, compte tenu de mon habileté manuelle proche du zéro absolu. C'était pas idéal pour comparer les avancées vers une écoute parfaite.

J'ai dans mon innocence un jour tout enlevé le filtrage pour tout mettre en direct sur l'ampli, et j'ai écouté en commençant très bas en volume, pour ne rien casser. Et c'était pas si mal que ça... Il est vrai que pour la robustesse des composants, je n'avais pas grand chose à craindre tant la marge de manœuvre était grande : j'écoutais avec prudence tout doucement dans mon salon alors que mes hp c'est du matos professionnel fait pour faire trembler une salle de plusieurs centaines de places ! Mais au début, j'étais pas rassuré !

Puis j'ai essayé du filtrage actif en m'achetant la "panoplie" Behringer (voir descriptif ci-dessous) et des amplis numériques 'à 3 francs 6 sous' en occasion, puis en neuf, puis plus sophistiqués, et là, mon ami, j'ai compris la différence! c'était énorme ! J'ai dû apprendre à maîtriser la déferlante de force, de brutalité même du filtrage actif en numérique (je parle du rendu sonore !), mais en y allant progressivement, en douceur, j'ai apprivoisé la bête, en essayant toutes les pentes et valeurs de filtrage, toutes les formules les plus ésotériques (Tchébichev et autres ...). Tu parles d'une alchimie ... Petit à petit j'ai expérimenté les différentes fonctions des filtres, et j'aimais bien voir ce que chaque modif apportait. J'ai éduqué petit à petit mon oreille, mon écoute, jusqu'à savoir jouer sur des variantes très fines de réglage. Car l'avantage du filtrage actif, c'est que tu peux apprécier immédiatement les avantages inconvénients de la moindre des modifications : c'est instantané.
Alors, je n'ai pas vraiment de message à te communiquer pour t'aider dans ta démarche, mais si tu procèdes avec prudence, tu peux avancer tout seul, et trouver ta solution. Et tes solutions, parce que rien n'est définitif.


'Préampli' RX1602 Behringer. Filtre actif DCX2496+DEQ2496 correction de salle. VOTT 828, 416-8b+Topping Tp60, IPC LU 1104 sur 1005 sablés+FiiO A1, 2405+Lepai. En option: Grand Infraplanar sur voie grave à la place des 416 +Topping TP60.

Ce message a été modifié le: 27/12/2017 12:59:22 par Les Amis du Son.

27/12/2017 12:42:26
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Messages dans ce sujet
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Les Amis du Son - 27/12/2017 12:42:26

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :