Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (7): « Première < Précédente 1 2 3 4 [5] 6 7 Suivante > Dernière »
Adaptation d'enceintes à la multiamplification
Auteur Message
audiotechno
Senior Member
****


Messages : 714
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 31/03/2009
Statut : Hors ligne
Message : #41
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

Josca a écrit :

Je dirai que malheureusement le réactif important renvoyé en particulier par les HPS de grave font que la bi-amplification me semble un bon compromis. Pour cela et afin de ne pas engendrer d'autres problèmes, il sera alors nécessaire d'utiliser des électroniques identiques ou à défaut très proches, de même pour le câblage.
Aujourd'hui beaucoup reviennent à la mono amplification par complexité des systèmes multi et manque de maitrise.

Je pense que le haut rendement a encore la des avantages car les puissances en jeu et donc le réactif sont plus faibles. C'est pourquoi on peut être tout à fait satisfait par la mono amplification que j'encourage même si imparfaite, tout n'est qu'une question de compromis.
A+
José
[/quote]
Bonjour José,
Je suis très content d'être pour une fois totalement d'accord avec toi. La configuration de mon système évolue en ce sens.
Cordialement
Alain


TD Audioanalyse/Lurné-SME 3009-DL103-Préampli Phono Pacific - Volumio/Dac Allo Boss/Raspberry Pi 3 ou FX01 + USB ReGen – 4x15W Classe AB en bi-amplification analogique active - Tweeter Yamaha 4281b - TAD 4001/Iwata 300 Le Cléach - 38 cm TAD 1601B/BR 170 L - Filtre actif analogique LR 24 dB/Oct. à 610 Hz
04/10/2017 17:11:40
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
narshorn
** rockstar **
*****


Messages : 766
Groupe : Enregistré
Inscription : 23/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #42
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

Josca a écrit :
Je dirai que malheureusement le réactif important renvoyé en particulier par les HPS de grave font que la bi-amplification me semble un bon compromis. Pour cela et afin de ne pas engendrer d'autres problèmes, il sera alors nécessaire d'utiliser des électroniques identiques ou à défaut très proches, de même pour le câblage.
Aujourd'hui beaucoup reviennent à la mono amplification par complexité des systèmes multi et manque de maitrise.


+1 ...

Ou alors, s'arranger en passif pour réduire l'importance de l'influence du réactif du grave sur le reste du filtrage/autres voies. C'est la solution que j'étudie actuellement

http://forums.melaudia.net/showthread.ph...0#pid96410

Crdt


Demat' USB32 wasapi nfb1 - Neotech NemoI-3220 - vol. Khozmo opto_relay ds pré UGS - blocs mono PASS Aleph J - Neotech NemoS-3080
Ecoutes diy : Guigue_C300/B&C DE25 modifiés - BR Audax_PR330M0 - filtrage passif 36/24 acoustique
10/12/2017 12:11:49
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 207
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : Hors ligne
Message : #43
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

Bonjour,

Josca a écrit :
le réactif important renvoyé en particulier par les HPS de grave

Renvoi à l'expéditeur ? à la sortie de l'amplificateur ?
Quel est le problème ?

10/12/2017 12:23:23
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Les Amis du Son
Senior Member
****


Messages : 744
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/06/2011
Statut : Hors ligne
Message : #44
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

Salut, ton pseudo me fait penser à un bon cru de champagne...Jouet1983, ça va bien avec la période actuelle!
Vive les bulles.

Ton approche initiale me rappelle la mienne.
Moi c'était avec des Voix du Théâtre récupérées d'une salle de cinéma d'un cinoche parisien par Ouest-Terne-Electrique, en l'état, sans électronique. Il fallait mettre un filtrage et au premier abord, il m'a orienté vers du passif. J'ai essayé diverses solutions, en utilisant successivement tout une panoplie d'amplis de la rue de Belfort, acquis au cours de mes expériences "audiophiles"... mais l'alchimie du tout passif m'a vite ennuyé, avec ses différentes solutions de composition de filtres puis de composants de filtres, sans jamais trouver de solution. Et puis, j'ai horreur des soudures. Pour la moindre modif, il faut dessouder, ressouder, et passer d'une solution en dur à une autre solution en dur, d'un définitif à un autre définitif, avec chaque fois un délai long pour comparer les différences de rendu, compte tenu de mon habileté manuelle proche du zéro absolu. C'était pas idéal pour comparer les avancées vers une écoute parfaite.

J'ai dans mon innocence un jour tout enlevé le filtrage pour tout mettre en direct sur l'ampli, et j'ai écouté en commençant très bas en volume, pour ne rien casser. Et c'était pas si mal que ça... Il est vrai que pour la robustesse des composants, je n'avais pas grand chose à craindre tant la marge de manœuvre était grande : j'écoutais avec prudence tout doucement dans mon salon alors que mes hp c'est du matos professionnel fait pour faire trembler une salle de plusieurs centaines de places ! Mais au début, j'étais pas rassuré !

Puis j'ai essayé du filtrage actif en m'achetant la "panoplie" Behringer (voir descriptif ci-dessous) et des amplis numériques 'à 3 francs 6 sous' en occasion, puis en neuf, puis plus sophistiqués, et là, mon ami, j'ai compris la différence! c'était énorme ! J'ai dû apprendre à maîtriser la déferlante de force, de brutalité même du filtrage actif en numérique (je parle du rendu sonore !), mais en y allant progressivement, en douceur, j'ai apprivoisé la bête, en essayant toutes les pentes et valeurs de filtrage, toutes les formules les plus ésotériques (Tchébichev et autres ...). Tu parles d'une alchimie ... Petit à petit j'ai expérimenté les différentes fonctions des filtres, et j'aimais bien voir ce que chaque modif apportait. J'ai éduqué petit à petit mon oreille, mon écoute, jusqu'à savoir jouer sur des variantes très fines de réglage. Car l'avantage du filtrage actif, c'est que tu peux apprécier immédiatement les avantages inconvénients de la moindre des modifications : c'est instantané.
Alors, je n'ai pas vraiment de message à te communiquer pour t'aider dans ta démarche, mais si tu procèdes avec prudence, tu peux avancer tout seul, et trouver ta solution. Et tes solutions, parce que rien n'est définitif.


'Préampli' RX1602 Behringer. Filtre actif DCX2496+DEQ2496 correction de salle. VOTT 828, 416-8b+Topping Tp60, IPC LU 1104 sur 1005 sablés+FiiO A1, 2405+Lepai. En option: Grand Infraplanar sur voie grave à la place des 416 +Topping TP60.

Ce message a été modifié le: 27/12/2017 12:59:22 par Les Amis du Son.

27/12/2017 12:42:26
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
pouet1983
Junior Member
**


Messages : 21
Groupe : Enregistré
Inscription : 12/07/2017
Statut : Hors ligne
Message : #45
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

--- Epilogue ---


Bonjour à tous. Ca fait quelques mois que je n'ai pas donné de nouvelles, non pas que je me sois désintéressé de mon petit projet, mais j'avais d'autres priorités. Que s'est-il passé depuis cet été ? Et bien ça n'a pas été facile, mais je vous ai écouté...

Petit rappel pour ceux qui n'auraient pas suivi tous les épisodes, j'ai un système hifi qui vient de mon père : un ampli Luxman L-81 et une paire d'enceintes JmLab 706 Opale. Le temps a fait son œuvre et j'ambitionne de remettre tout cela d'aplomb petit à petit à commencer par ce qui nous intéresse aujourd'hui, la paire d'enceintes.

Le plus gros problème était que le filtre passif d'une des enceintes a disparu et que les haut-parleurs étaient branchés directement sur le bornier. Le tweeter correspondant n'y a pas résisté : le fil de la bobine était coupé. J'ai donc envoyé les deux tweeters chez Atelier Acoustik qui a fait la réparation et changé les deux suspensions pour des modèles semblables aux originaux. Merci à eux pour leur travail, je suis très satisfait.

N'y connaissant rien en audio et pas grand chose en électronique (mais à l'aise en informatique), je souhaitais dans un premier temps palier au problème de filtre par une multi-amplification à base de FDA et un filtrage actif genre miniDSP. Mais de nombreux membres du forum me l'ont déconseillé et m'ont finalement convaincu de refaire une paire de filtres : nous en étions restés là à la fin de l'été.

Je me suis mis en relation avec La Maison du Haut-parleur de Toulouse chez qui j'ai été très bien reçu, consacrant plus de deux heures à mes questions et débordant même sur sa pause de midi. M. Breton a réussi à obtenir le schéma du filtre auprès de Focal et m'a aidé à choisir les composants pour à peine plus que le budget que je m'étais fixé. Voici le schéma (ça pourra servir à d'autres), en rouge les adaptations par rapport à l'origine :

https://drive.google.com/open?id=0B0Sgzv...FxUkl4SFFj

Tant qu'à faire, j'en ai profité pour commander de quoi refaire le câblage interne et quelques semaines plus tard je recevais mon colis. Là grosse surprise, je m'attendais à un petit carton et je découvre un paquet de plusieurs kilos. A l’intérieur, rien à voir avec les composants originaux, les selfs par exemple sont massives, de quoi enthousiasmer le néophyte que je suis. Je n'allais pas pouvoir caser tout ça à l'emplacement de la carte d'origine, mais étant occupé par ailleurs, j'ai eu plusieurs mois pour y penser.

Les fêtes de fin d'année ont été l'occasion de me remettre à l'ouvrage. Là encore j'ai suivi vos conseils ainsi que ceux du blog de M. Petoin : montage câble en l'air en fixant les composants avec des serflex en plastique sur une planche de medium. J'ai séparé le filtre en deux parties, l'une pour le boomer et l'autre pour le tweeter et le medium. Je ne me suis fixé que deux contraintes supplémentaires : pas de plan de masse (montage en étoile) et éloigner le plus possible les selfs les unes des autres. Histoire de bien faire les choses, et parce que ça facilitait le montage, j'ai surélevé toutes les résistances sur des cales en bois. Pour atténuer les vibrations, j'ai collé des carrés de mousse entre l'enceinte et les filtres. Voici le résultat, soyez indulgent c'est ma première réalisation et ça faisait dix ans que je n'avais pas touché un fer à souder (déjà à l'époque ce n'était pas ma spécialité).
J'ai fini l'ensemble ce weekend mais j'ai eu droit à une dernière surprise. Sur l'une des deux enceintes le boomer crachotait par moment, surtout quand je poussais le volume. Un ami électronicien de passage m'a aidé à identifier le problème : un faux contact sur le fil négatif du HP au niveau de la bobine. Pire, en le tripotant j'ai fait un faux mouvement et le fil s'est rompu au ras de la membrane. Le moral dans les chaussettes, j'allais me résoudre à démonter le boomer incriminé quand j'ai voulu tenter la soudure de la dernière chance. Ne me demandez pas comment, ça tient et le HP ne crache plus du tout : j'irai bruler un cierge à Sainte Audiophile...

Le résultat est à la hauteur de mes espérances. Rien de "surlecutant" comme vous dites, mais tout de même un son bien musical qui file une envie irrépressible de bouger le popotin. Est-ce semblable à l'original? Difficile à dire tant les années ont passé, mais quel plaisir de retrouver du bon son à la maison !

Il me reste tout de même une interrogation. Vous pouvez voir sur le schéma que le tweeter et le medium sont en opposition de phase avec le boomer. L'ami électronicien soutient que c'est une erreur sur le schéma et me conseille de monter tous les HP en phase. Qu'en pensez-vous?

J'attends, comme certains Mélaudiens que j'ai cru reconnaitre sur un autre forum, la sortie du F1 d'Allo qui me fait très envie. La suite de l'aventure sera consacrée à la remise en état du Luxman, mais ce n'est pas pour tout de suite.

Je remercie une nouvelle fois tous les membres de Melaudia pour votre aide et vos conseils avisés. J'y suis allé à reculons mais finalement je me suis régalé sur ce projet et aujourd'hui... je me régale d'écouter le résultat qui vaut largement les efforts engagés.

Excellente année 2018 à vous tous !

15/01/2018 16:29:49
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jimbee
Posting Freak
*****


Messages : 809
Groupe : Enregistré
Inscription : 25/05/2011
Statut : Hors ligne
Message : #46
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

pouet1983 a écrit :
Il me reste tout de même une interrogation. Vous pouvez voir sur le schéma que le tweeter et le medium sont en opposition de phase avec le boomer. L'ami électronicien soutient que c'est une erreur sur le schéma et me conseille de monter tous les HP en phase. Qu'en pensez-vous?


De nombreux filtres, combinés au mode d'alignement, imposent ces inversions de polarité,
comme c'est clairement indiqué sur le schéma, l'erreur est bien peu probable.

15/01/2018 17:15:37
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
narshorn
** rockstar **
*****


Messages : 766
Groupe : Enregistré
Inscription : 23/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #47
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

+1 😉

Crdt


Demat' USB32 wasapi nfb1 - Neotech NemoI-3220 - vol. Khozmo opto_relay ds pré UGS - blocs mono PASS Aleph J - Neotech NemoS-3080
Ecoutes diy : Guigue_C300/B&C DE25 modifiés - BR Audax_PR330M0 - filtrage passif 36/24 acoustique
15/01/2018 17:24:37
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Ragnarsson
Jomsviking
****


Messages : 332
Groupe : Enregistré
Inscription : 05/05/2016
Statut : Hors ligne
Message : #48
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

Le montage en opposition de phase est aussi un truc plur compenser les délais entre hp
Ne pas changer.

15/01/2018 21:10:20
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 207
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : Hors ligne
Message : #49
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

pouet1983 a écrit :
Il me reste tout de même une interrogation. Vous pouvez voir sur le schéma que le tweeter et le medium sont en opposition de phase avec le boomer. L'ami électronicien soutient que c'est une erreur sur le schéma et me conseille de monter tous les HP en phase. Qu'en pensez-vous?

Comment l'ami électronicien justifie-t-il sa position ?
Erreur relevée sur le schéma employé ?
Ou considère-t-il qu'il y une erreur conceptuelle à utiliser des filtres dont la théorie demande une inversion de phase entre les deux haut-parleurs ?
Auquel cas, il y a matière à discussion.

15/01/2018 22:57:15
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
narshorn
** rockstar **
*****


Messages : 766
Groupe : Enregistré
Inscription : 23/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #50
RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification

forr a écrit :

pouet1983 a écrit :
Il me reste tout de même une interrogation. Vous pouvez voir sur le schéma que le tweeter et le medium sont en opposition de phase avec le boomer. L'ami électronicien soutient que c'est une erreur sur le schéma et me conseille de monter tous les HP en phase. Qu'en pensez-vous?

Comment l'ami électronicien justifie-t-il sa position ?
Erreur relevée sur le schéma employé ?
Ou considère-t-il qu'il y une erreur conceptuelle à utiliser des filtres dont la théorie demande une inversion de phase entre les deux haut-parleurs ?
Auquel cas, il y a matière à discussion.


+1

Crdt


Demat' USB32 wasapi nfb1 - Neotech NemoI-3220 - vol. Khozmo opto_relay ds pré UGS - blocs mono PASS Aleph J - Neotech NemoS-3080
Ecoutes diy : Guigue_C300/B&C DE25 modifiés - BR Audax_PR330M0 - filtrage passif 36/24 acoustique
15/01/2018 23:28:46
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :