Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (85): « Première < Précédente 32 33 34 35 [36] 37 38 39 40 Suivante > Dernière »
Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?
Auteur Message
Dominique-Tanguy
Posting Freak
*****


Messages : 5 397
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #351
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

Bonjour Forr,

Je crois que l'on ne se comprend pas. Il ne s'agit pas de promouvoir le tout à l'oreille. J'ai toujours défendu le contraire. Mais le tout à la mesure est tout aussi excessif.

J'ai fait beaucoup de mesures, que j'ai découvert grâce à l'aide apportée par les copains de Melaudia. Aujourd'hui, je dispose d'un système raisonablement au point.

Je crois pourtant pouvoir aller plus loin, mais les mesures dont je dispose ne me donne pas vraiment de piste à explorer.

Prenons un exemple. J'utilise une petite compression 1 pouce Faital qui m'apporte beaucoup de satisfaction, bonne à la mesure, et à l'ėcoute. Je pourrais facilement, en adaptant mon filtrage, la remplacer par une TAD-2001, plus prestigieuse, et mesurer une courbe de réponse très voisine.

Je pressens que l'ėcoute sera sensiblement diffėrente. Bien sûr, on en est plus à comparer des câbles, mais c'est une bonne illustration des limites de la mesure.

A la fin, je préfèrerai l'une ou l'autre. A la mesure, les deux options auront des performances très voisines.

Dominique T


Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/

Ce message a été modifié le: 03/08/2017 16:18:36 par Dominique-Tanguy.

03/08/2017 16:17:46
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Grand_Floyd
Posting Freak
*****


Messages : 3 001
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 05/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #352
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

forr a écrit :
L'ouïe est donc capable de ressentir des différences qui n'existent pas. Il y a de multiples raisons pour l'expliquer. Il suffit de se référer aux illusions d'optique pour se rendre comprendre que ce type d'erreurs est tout à fait commun.


Je ne crois pas que l’ouï ressente des différences qui n'existent pas mais plutôt que le cerveau n'arrive pas à analyser tout le message en une seule fois,et qu'il lui faut plusieurs passes.A chaque passe des détails s'ajoutent à ceux des précédentes passes!

D'ou l'expression "tour de passe-passe" Big Grin


Christian

Lecteur CD STUDER A730 - Tuner GRUNDIG T9000 Fine Arts - AMPLIS - WE300B - K209+ Grand_Floyd - LE CUBE - Platine THORENS TD318 + cellule PHILIPS GP422 et stylet taille Shibata + RIAA PACIFIC - SQUEEZEBOX DUET - Enceintes AUDIOREFERENCE 224.- Câbles ISODA partout.

Ce message a été modifié le: 03/08/2017 16:24:14 par Grand_Floyd.

03/08/2017 16:21:10
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Posting Freak
*****


Messages : 1 366
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #353
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

forr a écrit :
Pratiquer ces quelques mesures, c'est déjà pas mal, combien de personnes le font ?


Pas bcp car la mesure demande des équipements qui ne sont pas utiles à l'écoute.

Les dernières trouvailles toute en numérique, un DAC USB qui distords, 0,5% de THD @0dBFS, malheureusement assez courant (arrivé 2 fois l'année passée). Ou un autre DAC qui offre une curiosité entre canal gauche/droite.
   

Le DAC est défectueux les puces n'étant pas chez le constructeur testées à 100% puis testées numériquement chez le fabricant. Le petit défaut n'est visible que sur des équipements analogiques la THD étant la même G/D sur mon Audio Précision mais pas du tout la même sur mon analyseur Panasonic.

PFB


If you can't double it or halve it, don't mess with it.

Ce message a été modifié le: 03/08/2017 16:45:11 par PFB.

03/08/2017 16:40:16
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jys
Posting Freak
*****


Messages : 3 069
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 23/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #354
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

Dans le genre "clarification" ça se pose là. Autant dire "que dalle" à moins de changer de HPs ?

03/08/2017 16:50:22
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 282
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #355
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

forr a écrit :
...
Il y a quelques années, ce forum a été à l'origine d'une réunion où ont été comparés deux composants. La majorité des participants ont entendu une nette différence. Mais, suite à une erreur de configuration, c'était toujours le même composant qui avait été écouté. L'ouïe est donc capable de ressentir des différences qui n'existent pas. Il y a de multiples raisons pour l'expliquer. Il suffit de se référer aux illusions d'optique pour se rendre comprendre que ce type d'erreurs est tout à fait commun.
si tu pouvais me rafraîchir la mémoire, citer le compte-rendu de cette réunion

Autre anecdote de la même époque. Un gars met au point à l'oreille le courant de repos d'un étage de puissance à transistors de configuration classique. La valeur qu'il préfère est 1 mA. On se doute de la tête que prend alors un sinus sur un oscillo. Je conçois parfaitement cette préférence, la distorsion de croisement, "enrichissant" le son par l'apparition d'harmoniques, peut "bluffer" la perception. Mais il devient alors difficile de parler de haute fidélité.
Cette historiette remet un peu en cause le tout à l'oreille qui tourne un peu en boucle.
et si toujours tout à l'oreille il avait préféré un son non enrichi, tu aurais dit quoi ?


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443
03/08/2017 17:54:37
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
JM Plantefeve
Old Chap
*****


Messages : 1 066
Groupe : Enregistré
Inscription : 30/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #356
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

Bonsoir Gérard,

Ce qui échappe aux mesures est inaudible
C'est un tantinet présomptueux. Précisément, quelles mesures ?


Eh bien plus précisément la bonne mesure, c'est à dire celle qui correspond au défaut qu'on soupçonne.
Ce ne serait pas un tantinet léger face à la première assertion ?

Bien à toi, Jean-Marc.

03/08/2017 19:54:33
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
EBA
Posting Freak
*****


Messages : 2 147
Groupe : Enregistré
Inscription : 20/12/2011
Statut : Hors ligne
Message : #357
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

Bonjour,

J'ai remarqué sur un test de diaphragmes que l'oreille est très sensible aux harmoniques associées à signal sinusoïdal mono fréquence.

Un test possible et simple en aveugle :

GBF, signal mono fréquence type dans la bande la plus sensible + ampli + relais switch de câbles + câble A ou B + HP.

Puis la même chose avec un signal audio.

Voilà, du concret et du simple à mettre en œuvre, seul le câble sera l'élément switché.

Devant une dizaine d'auditeur cela devrait peut être faire avancer la chose, prochaine réunion Mélaudia ?


Ps : le papier de Nelson est quelque peu orienté. A quoi sert le test haute fréquence ? Pourquoi prendre des câbles de petites sections ou des impédances d'enceintes à la godille ?

Un test de phase dans la bande audible ou immédiatement au-dessus ( jusqu'à 100 KHz ) aurait été souhaitable ainsi qu'une série de mesure de THD ou IMD. Toutes évolutions des harmoniques du signal amont auraient été vues.

Eric

03/08/2017 20:11:41
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
forr
Posting Freak
*****


Messages : 1 182
Groupe : Enregistré
Inscription : 26/12/2015
Statut : Hors ligne
Message : #358
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

Riylung a écrit :
si tu pouvais me rafraîchir la mémoire, citer le compte-rendu de cette réunion

C'est Jipihorn qui l'a raconté dans un de ses blogs écrits. Ce genre d'incident arrive assez souvent. Il n'y a pas longtemps, j'ai cité Ivor Tiefenbrun qui n'a pu démontrer que sa propre personne se comportait conformément à ses déclarations. Ca m'est resté en mémoire car j'avais assisté à une de ses démos où il affirmait que deux paires d'enceintes dans une pièce nuisaient au message et que j'avais entendu (= j'avais cru entendre) à une différence quand il en couché une, les faces avant sur la moquette. Je n'avais pas trouvé ça meilleur pour autant.
J'avais eu plus d'une occasion de constater que le charisme et l'aplomb d'un démonstrateur peuvent se montrer très efficaces pour emporter la conviction. J'étais donc resté sur mes gardes et n'ai jamais appliqué la recommandation de Tiefenbrun qu'il a reconnu de lui-même par la suite comme appartenant au domaine de l'inutile.

Citation :
Autre anecdote de la même époque. Un gars met au point à l'oreille le courant de repos d'un étage de puissance à transistors de configuration classique. La valeur qu'il préfère est 1 mA. On se doute de la tête que prend alors un sinus sur un oscillo. Je conçois parfaitement cette préférence, la distorsion de croisement, "enrichissant" le son par l'apparition d'harmoniques, peut "bluffer" la perception. Mais il devient alors difficile de parler de haute fidélité.
Cette historiette remet un peu en cause le tout à l'oreille qui tourne un peu en boucle.
et si toujours tout à l'oreille il avait préféré un son non enrichi, tu aurais dit quoi ?

Bravo.
L'exercice du réglage de la polarisation d'un étage de puissance en classe B est intéressant. Le protocole de test n'est pas compliqué à établir

Citation :

03/08/2017 20:14:22
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
escartefigue33
Posting Freak
*****


Messages : 2 567
Groupe : Enregistré
Inscription : 17/01/2013
Statut : Hors ligne
Message : #359
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

Bonsoir Jean Marc,
Ce que voudrais faire comprendre, c'est qu'une oreille est loin d'égaler la sensibilté des appareils de mesure actuels, qu'il s'agisse de mesure ponctuelle comme la fréquence, le niveau sonore, la phase etc... ou de résultats de calculs.
Évidemment, il faut savoir ce qu'on mesure et aussi savoir interpréter les résultats, et dans ce domaine, j'ai beaucoup à apprendre.

La mémoire auditive est volatile et il est aussi facile de tromper l'ouïe que la vue.
De plus, la courbe de sensibilité de l'oreille se modifie considérablement dans le temps, avec l'âge, j'en sais quelque chose, mais parfois à cause d'un simple rhume.

Il y a des jours où je renonce à l'écoute de la musique parce que je n'y trouve pas le plaisir recherché, pourtant rien n'a changé dans mon système, et d'autres où j'ai du mal du mal à décrocher parce que l'immersion est bien là.
Bienheureux celui qui n'a jamais été dans ce cas.

Mon objectif est d'obtenir l'émotion musicale et j'y arrive encore de temps en temps, malgré une audition déficiente.
Et j'ai quelques amis de mon âge qui sont aussi dans ce cas.
Cdt,
Gérard


NAS Synology, SqueezeBox touch, CD AVI labo série, MiniDSP nanodigit 2x8, 2 DAC DIY Wolfson dual 8741, ampli grave clone Quad 405 alim SMPS, amplis médium/aigu Spectral DMA90, enceintes DIY "Papillon" V1, Jedi Jack Russel audiophile :-)
03/08/2017 20:24:03
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
gillesni
Grand Amateur
*****


Messages : 1 906
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 18/01/2009
Statut : Hors ligne
Message : #360
RE: Câbles de haut-parleur : Science ou poudre de perlimpinpin ?

forr a écrit :
Cette historiette remet un peu en cause le tout à l'oreille qui tourne un peu en boucle.


Bonjour,

Je me permets juste de te faire remarquer que presque personne ne parle de "tout à l'oreille", et vraiment personne ne conteste l'intérêt des mesures.

J'ai moi-même passé des heures et des heures à mesurer mon installation, et j'avais assisté à plusieurs sessions où le regretté Jean-Marie Michel Lecleach avait animé des ateliers "mesures" restés fameux.

Cependant, l'honnêteté m'oblige à signaler que le plus abouti de tous les systèmes que j'ai jamais écoutés a été mis entièrement au point à l'oreille.

Sans surprise, il s'agit de celui de José, et je te promets qu'en matière de résultats, il est très au dessus de tout ce que j'ai pu écouter ailleurs, avec ou sans mesure.
J'ai pourtant écouté ce système cinq ou six fois, dans des conditions, à des périodes, et avec des musiques différentes, et d'autres l'ont écouté hors de ma présence.
Mais une chose est sûre, tous d'origine très différentes, nous avons pourtant tous le même avis.


Cordialement
Gilles

Quelques amplis Kaneda, quelques compressions Onken, et quelques disques…
03/08/2017 20:52:09
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :