Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (7): « Première < Précédente 1 2 3 [4] 5 6 7 Suivante > Dernière »
(premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers
Auteur Message
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 032
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #31
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Une petite séance de travail cet après-midi.

D'abord, sur les indications de Rémy, ouvrir les micros pour vérifier si le pad à -10 est positionné ou pas sur l'un des micros, cause du déséquilibre entre les canaux.
D'après la photo, les deux micros sont réglés pareil. Par contre je ne sais pas dire s'ils sont correctement positionnés et sinon comment les remettre bien.


Ensuite, une revue du paquetage en condition réelle devant la chaîne.

J'ai enregistré les deux premières pistes de la transcription pour orgue de Moussorgsky par Jean Guillou :
http://www.melaudia.net/plaisance/test_01_Promenade.aif
http://www.melaudia.net/plaisance/test_02_Gnomus.aif

Couple ORTF à 3m50, niveau d'écoute confortable, potards au taquet sur la Tascam :
http://www.melaudia.net/plaisance/test_1644.aif

On va passer sur la coloration de la pièce qui pollue un peu, ce n'est pas le sujet. Ce qui m'intéresse c'est de relever :
- niveau maxi correct à -6dB environ
- captation du grave en rapport avec l'écoute directe
- équilibre normal des canaux gauche/droite

Je pense que les micros sont hors de cause. Le problème venait de l'opérateur (que je l'attrape çui-là).
Pour le prochain tour, il me faudra faire très attention au réglage des potentiomètres. En fin de course, la marge de manœuvre est faible.



Fichier(s) joint(s) Miniature(s)
       

mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443

Ce message a été modifié le: 21/01/2017 19:56:57 par rliyung.

15/01/2017 22:50:17
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
RCGV
Member
***


Messages : 149
Groupe : Enregistré
Inscription : 24/12/2009
Statut : Hors ligne
Message : #32
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Bonjour Raoul

Il y a un pb qui vient de quelque part, tu dis que tes potars sont presque à bloc. Vu d'ici c'est pas top, car soit tes micros n'ont pas de jus, soit tu as un atténuateur sur ton Tascam.... ou ailleurs

Du coup le son parait sourd ce que confirme le posaune 16 pieds au pédalier qui manque de définition ( le posaune a un son bouché-clair mais plutôt clair que bouchéBig Grin) alors que les mixtures sortent mieux.

A droite, j'ai un niveau de souffle anormal et ça me semble être du souffle électrique et non un sommier qui fuit.

Par ailleurs la phase des micros est bonne.

La distance des capteurs est pas mal du tout et la réverbe en retour reste équilibrée. Tu pourrais même t'approcher un chouia ce qui te permettrait de baisser le niveau des micros...

Tu n'es pas loin du but mais il reste cette affaire de son que je trouve un peu bouché et que je n'avais pas noté la première fois.

Demain, si je suis bon je t'adresse un morceau soprane et orgue aujourd'hui à Loctudy :
http://www.melaudia.net/plaisance/010%20...1-2017.wav

Euh question à 1,69€ tes micros sont omnis ou cardioïdes?

René

Ce message a été modifié le: 17/01/2017 00:24:40 par rliyung.

15/01/2017 23:29:47
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 032
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #33
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Bonsoir René,

A l'église, les potards étaient presque à bloc. Sur le test que je viens de poster, ils sont carrément à fond, devant la reproduction du CD à un niveau d'écoute confortable.
J'attends l'avis de Rémy sur le réglage des micros. Je n'ai pas su voir si l'atténuation de -10dB est positionnée.

Les micros sont des cardioïdes.

Pour poster le résultat de ton enregistrement à Loctudy, tu utilises la procédure que je t'ai donnée par mél. Je te la renvoie au cas où tu l'aurais perdue.

a+mitiés raoul


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443
15/01/2017 23:46:33
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 032
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #34
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

La captation faite par René à Loctudy est en ligne. Le lien a été ajouté dans son post #32.


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443
16/01/2017 23:07:32
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
RCGV
Member
***


Messages : 149
Groupe : Enregistré
Inscription : 24/12/2009
Statut : Hors ligne
Message : #35
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Bonjour Raoul

Merci pour la mise en place du fichier qui fait entendre l'orgue dans une église pleine. De fait la réverbération diminue vite, les micros sont à 10 m de l'orgue, 3 mètres de haut, à cause du choeur (distance à vide : 6 m) , à 4 mètres du choeur.. et à 2,5 m de la soprane qui est aussi chef de choeur, elle est décalée à droite. Entre 1'50" et 2" il y a une pointe de la voix qui passe bien et cette cette pointe a déterminé le niveau d'enregistrement global du concert, sauf que ce morceau intervenait à la fin du concert, difficile de prévoir le coup... comme le coup de tatane sur le pied de micro sur le côté gauche. Les voix de sopranes sont des sujets difficiles car je ne mets jamais de compresseur, beurk!

D'ici peu, Raoul nous offrira la même chose en concert. En fait au concert on est invité ou autorisé à enregistrer avec la place qui reste c'est à dire parfois rien. Mais même mal assis ou coincé on garde le plaisir de la captation du concert. Ensuite cela constitue des archives qui encombrent nos pièces d'écoute. Sans oublier les rencontres intéressantes qui ne manquent jamais.

René

16/01/2017 23:26:35
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 032
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #36
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Désolé pour ceux qui étaient peut-être en train de télécharger le fichier de René, je suis intervenu à la volée pour le changer de répertoire, puis ajouter l'extension au nom de fichier.

Je viens de l'écouter, c'est beau.

C'est une question que je trouvais prématuré de poser et je me la réservais pour plus tard, mais ton enregistrement m'amène à la poser de suite.
Je me demandais comment était faite une captation avec un ou des chanteurs, avec d'autres instrumentistes.

La réponse semble être : avec un couple de micros, rien de plus ?


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443

Ce message a été modifié le: 17/01/2017 00:34:22 par rliyung.

17/01/2017 00:33:15
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
RCGV
Member
***


Messages : 149
Groupe : Enregistré
Inscription : 24/12/2009
Statut : Hors ligne
Message : #37
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

rliyung a écrit :
Désolé pour ceux qui étaient peut-être en train de télécharger le fichier de René, je suis intervenu à la volée pour le changer de répertoire, puis ajouter l'extension au nom de fichier.

Je viens de l'écouter, c'est beau.

C'est une question que je trouvais prématuré de poser et je me la réservais pour plus tard, mais ton enregistrement m'amène à la poser de suite.
Je me demandais comment était faite une captation avec un ou des chanteurs, avec d'autres instrumentistes.

La réponse semble être : avec un couple de micros, rien de plus ?


Bonjour Raoul

Pour moi le principe est simple : faire avec deux micros chaque fois que c'est possible. Dimanche c'était des AKG 414 EPB 48 en position omni directionnelle sans atténuation. Pour enregistrer une chorale, il faut être à environ 4 mètres de recul et 3 mètres de haut. On voit tout se suite qu'ici ça tombe plutôt bien. Comme l'église est pleine, la réverbération s'estompe juste ce qu'il faut et le son de l'orgue reste celui d'un instrument accompagnant, sans tomber dans la bouillie sonore.

Ceci étant parfois il faut sortir la table de mixage Revox et faire les bons équilibrages à la prise de son car sinon c'est fichu.

Dans certaines églises où la reverbe est très courte, donc pas de bouillie sonore, je fais avec 4 micros. 2 à 3-4 mètres de l'orgue et 2 autres à l'opposé dans l'église, orientés non pas vers l'instrument mais vers le mur pour avoir le retour du son. Ensuite c'est une affaire de dosage et donc de goût. Mais là encore, en deux pistes, il faut pas rater, c'est toujours une affaire de goût.

* Pour info, nous ne sommes pas DG qui enregistrait avec une forêt de micros. DG connaissait la position géographique de ses micros. Un jour un de ses ingénieurs crée un programme informatique pour adopter, à partir des multipistes, les corrections de temps pour ramener le tout à la position de 2 micros..... et le miracle s'accomplit. Ce que savait faire les grands studios américains depuis toujours. 3 micros, un omni au milieu et 2 latéraux cardioïdes à 3 mètres de part et d'autre et le miracle était permanent. C'était en général un transfo sommateur qui répartissait la voie du milieu sur les latéraux. Il n'est que d'écouter Mercury est ses fameux coffrets. Pour ce qui nous concerne c'est plus humble mais en enregistrement de CD, ce n'est pas moins beau.

Sur la copie de concert jointe en #32 on voit à 3'30" le pic de la voix de soprane à -3db. Ca passe bien mais au delà c'est de la dureté et surtout de la distorsion.

René

Ce message a été modifié le: 18/01/2017 08:11:39 par RCGV.

17/01/2017 08:28:08
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 032
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #38
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

La semaine dernière,j'ai vu Daniel qui m'a montré le mode opératoire pour faire jouer l'orgue en automatique sur les trois morceaux qu'il a sélectionnés.

Ce matin je suis allé à l'église après avoir récupéré le trousseau de clés qui permet d'accéder à l'orgue et à la console qui contient des jeux pré-commandés.
Je ne suis pas venu pour enregistrer, le but était de vérifier que je maîtrisais l'intendance sans l'aide de personne.

J'en ai aussi profité pour faire un relevé topographique que j'ai retranscris sur un plan de masse et une vue en coupe. René me dira les positions de micros à tester.





Quelques cotes essentielles :
- l'orgue est dans le chœur qui fait 13m30 x 7m70, après l'église s'élargit de 5m de chaque côté
- devant l'autel, on est maxi à 5m10 du positif, plus près ça commence à crier
- derrière l'autel, on est à 5m85 et 16cm plus bas, sur une estrade intermédiaire en bois ; je n'avais pas eu l'impression qu'elle vibrait pendant le jeu
- ensuite on est à 6m95 mini et 30cm plus bas
- les chamades sont situées entre 3m15 et 3m65 du sol.





Question subsidiaire : quels sont les apports des ailes façon VOT ?



Fichier(s) joint(s) Miniature(s)
               

mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443

Ce message a été modifié le: 19/01/2017 00:51:07 par rliyung.

19/01/2017 00:05:06
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
RCGV
Member
***


Messages : 149
Groupe : Enregistré
Inscription : 24/12/2009
Statut : Hors ligne
Message : #39
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Bonjour Raoul

C'est à peu près la même disposition qu'à Fouesnant. Ceci me conduirait à essayer en mettant les micros près de l'autel pour être à environ 6 mètres du positif.

- Faire une prise à la hauteur des bouches du positif ;
- Faire une autre prise à la hauteur des bouches du GO... au dessus un peu, affaire de chamades.

toujours selon les mêmes prérequis de réglages.
Si ça donne l'impression ensuite d'être loin, il faudra mettre les micros à 5 mètres, c'est pas impossible.

Les "ailes" façon.... ça ne permet pas de voler et de VOTer. Le facteur d'orgue... et moi aussi appelons ça des rabats sons. Ils n'existent pas sur l'orgue de Fouesnant et c'est bien ça son problème. Tu remarqueras que l'orgue est situé touch touch d'un mur qui me semble t-il gène le développement du son, comme à Fouesnant. Ceci, pour faire simple, forme une sorte d'hyperbole et pour sortir le son de là si on est mal placé c'est galère, surtout pour le grave et avec 3 ou 4 mètres plus en avant tout irai mieux. Je pense que le facteur avait ça en tête quand il a installé l'orgue à cet endroit (par obligation?), se doutant un peu que le son ne sortirait pas aussi bien qu'il le souhaiterait d'où l'ajout des rabats sons pour tout envoyer vers l'avant. En plus c'est ancien on trouve ça sur de vieux instruments, ça fait chic et ça évite de rentrer de la poussière.

A l'écoute c'est réussi.

J'espère avoir répondu à tes interrogations.

René

19/01/2017 10:26:54
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 2 032
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #40
RE: (premier essai de) captation de l'orgue de Plaisance-du-Gers

Bonjour René,

Les interrogations quand il n'y en a plus j'en ai encore (c'est à ça qu'on me reconnait).

En me basant sur les photos (je re-mesurerai sur place à l'occasion) :
- les tourelles du positif étant de 3m50, je situe les bouches à environ 1m40
- les chamades étant à 3m50, les bouches du grand orgue devraient se situer à environ 4m
Les positions en hauteur à tester pourraient donc être :
.1m50 comme tu le préconisais déjà
.4m au dessus des chamades
.peut-être une position intermédiaire sous les chamades, 3m ? 2m50 ?

Pour la distance, la topographie me donne trois possibilités :
.devant l'autel à 5m10 du positif (ou plus près)
.juste derrière l'autel à 5m85 fixe sur l'estrade bois
.derrière l'autel à 6m95 (ou plus loin)
( je note pour moi : l'axe du pied est à 35cm de la base et à 75cm du sommet du triangle équilatéral )

Quand tu dis :
...refaire des essais en se rapprochant..... mètre par mètre
un pas de progression plus resserré ne serait pas utile ?
ça me va bien, je ne cherche pas à multiplier les variantes

Daniel a tenu compte des commentaires pour la nouvelle sélection des morceaux, il m'a indiqué les registres à tirer manuellement, ils ne sont pas actionnés par l'automate.
Il s'agit de :
- Ave Maria de Schubert ; registre tiré 48
- Firework de Haendel ; registre tiré 48
- le Printemps de Vivaldi ; registres tirés 44 31 32 33 35 21 22 23 24 25 / 48 49 36 37 38 39 40

Quand tu dis :
Ensuite tu mets la sesquialtera à la main droite avec un fond de 8 - Le principal de 8 GO main gauche en ramenant le principal de 16 pieds du clavier "chamade" au pédalier. Tout ceci sur un choral de BACH. Si tu es au point où la sesquial est lumineuse, tu as gagné. En se déplaçant dans l'église ce point s'entend bien. Tu pars de 8 mètres en te rapprochant de l'orgue puis tu recules à nouveau et ainsi de suite.
.je ne sais pas ce qu'il faut entendre
.les morceaux sélectionnés ci-avant permettent-ils d'évaluer la luminosité de la sesquial ?

Pour finir, la configuration des micros. De me lectures je retiens ces trois :
ORTF 110°/17cm
XY 90°(variante 60° à 135°)
NOS 90°/30cm (on devrait pouvoir jouer sur l'angle ?)

a+mitiés raoul


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443

Ce message a été modifié le: 21/01/2017 11:47:48 par rliyung.

19/01/2017 18:36:38
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :