Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (7): « Première [1] 2 3 4 5 Suivante > Dernière »
1 Votes - 5 Moyenne   nanoDIGI et trio de FDA
Auteur Message
JM Plantefeve
Old Chap
****


Messages : 384
Groupe : Enregistré
Inscription : 30/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #1
nanoDIGI et trio de FDA

Aux passionnés,

Une évaluation collaborative ce samedi en région Hauts-de-France :

  • Un lecteur CD avec sortie digitale optique
  • un nanoDIGI de chez miniDSP avec sorties digitales coaxiales
  • trois FDA à STA326 (deux FX-Audio D802 en grave médium et un Topping VX2 en aigu)
  • une paire d'enceintes sans filtrage intégré (tweeter Seas, médium Scan-Speak, grave SB Acoustics)
  • un espace très confortable
  • un système de mesure Omnimic de chez Dayton
nanoDIGI, VX2 et Omnimic pour ma part.

CD et un seul FDA : une mesure de chacun des trois haut-parleurs (dans l'axe, à 50cm de la façade) nous décide sur les paramètres d'un aiguillage Synkron : Fc = 800Hz et a = 4 avec chargement des trois courbes cibles Synkron dans la fenêtre Omnimic.

NanoDIGI à -15dB de master volume et FDA tous trois à 99, PC avec Omnimic ouvert et plug-in nanoDIGI synchronisé :
  • paramétrage des output 5 & 6 : micro dans l'axe du tweeter à 50cm. Un passe-haut LR2 avec ajustement de visu de la fréquence, quelques "peak -" à l'équaliseur, pour une mesure qui se juxtapose au mieux avec la cible high. Estimation du recul métrique nécessaire et saisie de la traduction en ms.
  • paramétrage des output 3 & 4 : micro dans l'axe du médium à 50cm. Atténuation de quelques dB, un passe-bas LR2 et un passe-haut LR2 avec ajustement de visu des fréquences, quelques "peak +/-" à l'équaliseur (jamais plus de 6 dB), pour une mesure qui se juxtapose au mieux avec la cible mid. Estimation du recul métrique nécessaire et saisie de la traduction en ms.
  • paramétrage des output 1 & 2 : micro dans l'axe du grave à 50cm. Atténuation de quelques dB, un passe-bas LR2 avec ajustement de visu de la fréquence, quelques "peak +/-" et un "low shelf" à l'équaliseur (jamais plus de 6 dB), pour une mesure qui se juxtapose au mieux avec la cible low.
Ecoute : master volume à -24dB et doigt sur la touche stop du lecteur : routing correct. Puis évaluation par contraste : on comprend que le système fonctionne très bien et que la transparence est importante. Puis dégustation musicale entre amis...

(Que) 500€ de filtrage et d'amplification (si trois VX2), (que) 2 heures d'élaboration : une recette tellement élégante et savoureuse, n'hésitez pas à la tester !

Bien à vous, Jean-Marc.

PS : face à l'évidence du concept, face à la qualité du résultat, je suis stupéfait de ne pas trouver sur le net d'expériences directement comparables...

Ce message a été modifié le: 19/12/2016 11:43:18 par JM Plantefeve.

18/12/2016 20:09:45
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
audiotechno
Senior Member
****


Messages : 589
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 31/03/2009
Statut : Hors ligne
Message : #2
RE: nanoDIGI et trio de FDA

JM Plantefeve a écrit :
PS : face à l'évidence du concept, face à la qualité du résultat, je suis stupéfait de ne pas trouver sur le net d'expériences directement comparables...

Bonjour Jean-Marc,
Parfaitement d'accord avec ce que tu écris ci-dessus car c'est la bonne manière d'utiliser ces petits amplis numériques, ce que la majorité des "passionnés" n'ont pas compris.
Il y a près de 2 ans maintenant, j'avais osé ramener ma fraise sur ce sujet ! Je suis parti en courant...
Cordialement
Alain

PS : Il serait peut-être bien que tu nous dise quelques mots à propos de la dégustation musicale entre amis.


TD Audioanalyse/Lurné - SME 3009 - DL103 - Préampli Phono Pacific - Volumio/Dac Allo Boss/Raspberry Pi 3 – 4 x8W Classe A en bi-amplification active - Tweeter Yamaha 4281b - TAD 4001 / Iwata 300 Le Cléach - 38 cm MSPA / BR 170 L - Filtre actif analogique LR 24 dB/Oct. à 610 Hz
19/12/2016 11:19:36
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jeans
Member
***


Messages : 167
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 16/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #3
RE: nanoDIGI et trio de FDA

Bonjour Jean Marc,

Oui, Alain a raison, il faut crever "l'abcès".

Bien cordialement.
Jean

19/12/2016 13:16:50
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 1 862
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #4
RE: nanoDIGI et trio de FDA

jeans a écrit :
Bonjour Jean Marc,

Oui, Alain a raison, il faut crever "l'abcès".

Bien cordialement.
Jean


Bonjour Jean,

Quel abcès ?
C'est qui qui est pas bien ?

a+mitiés raoul


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443
19/12/2016 13:24:28
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
JM Plantefeve
Old Chap
****


Messages : 384
Groupe : Enregistré
Inscription : 30/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #5
RE: nanoDIGI et trio de FDA

Bonjour Alain,

Je comprends fort bien que la technologie des FDA puissent troubler quelques passionnés. Je le suis aussi d'ailleurs (passionné troublé). Encombrement minuscule, prix ridicule, chinoiserie du moment... Mais le STA326 est incontestablement un composant clef de l'histoire du circuit intégré.

J'aimerais appuyer que la visée à la mesure d'un trio de courbes cibles Synkron est le point essentiel de cette évaluation positive. Puis vient l'importance de la qualité des haut-parleurs, puis vient la transparence (trop ?) facile des minidigi et FDA.

Après l'élaboration du filtrage, après la phase de l'évaluation par contraste, après le ravitaillement riche en échanges, je dois avouer que nous sommes essentiellement restés scotchés de plaisir à l'écoute de Jazz at the Pawnshop, pourtant bien connu. Fin du disque et fin de journée sont arrivés trop tôt.

Merci à toi, Jean-Marc.

PS : merci Raoul, je ne vois pas non plus d'abcès à crever, et je souhaite qu'aucun truc du genre n'arrive sur ce fil.

Ce message a été modifié le: 19/12/2016 14:38:09 par JM Plantefeve.

19/12/2016 13:38:57
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jeans
Member
***


Messages : 167
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 16/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #6
RE: nanoDIGI et trio de FDA

Bonjour Raoul, bonjour Jean-Marc,

L'abcès en question c'est bien évidemment ce "trouble" évoqué par Jean-Marc.
C'est vrai, c'est comme si on "stigmatise" le SE, le RIAA...
Heureusement chacun y trouve son bonheur et c'est là l'essentiel.

Avec toute ma sympathie.
Jean

19/12/2016 15:37:15
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
rliyung
Posting Freak
*****


Messages : 1 862
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #7
RE: nanoDIGI et trio de FDA

L'abcès s'il y en a eu un vient des généralisations outrancières assénées par certains expérimentateurs. J'ai eu à batailler pour que l'un des plus virulents d'entre eux arrive à préciser la configuration sur laquelle il avait assis ses conclusions.

Personnellement, je lis avec intérêt l'expérience narrée par Jean-Marc.
Comme je ne remplacerai jamais mes VOT par l'ensemble décrit (tweeter Seas, médium Scan-Speak, grave SB Acoustics), je n'en sors pas plus troublé qu'en entrant.


mon système : http://forums.melaudia.net/showthread.php?tid=2443
19/12/2016 17:12:59
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jeans
Member
***


Messages : 167
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 16/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #8
RE: nanoDIGI et trio de FDA

Bonsoir Raoul,

Comme je l'ai écrit plus haut "chacun trouve son bonheur et c'est l'essentiel"

Pour ma part, "troublé", je suis toute ouï et mes convictions pourraient être obsolètes donc je ne dis pas "jamais".

Du RIAA je suis passé à JRiver...et pas du tout encombré par mon "My Pass Port Slim" d'1 TO.

Sans polémiques bien entendu.
Avec toute ma sympathie.
Jean

19/12/2016 17:59:12
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
audiotechno
Senior Member
****


Messages : 589
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 31/03/2009
Statut : Hors ligne
Message : #9
RE: nanoDIGI et trio de FDA

rliyung a écrit :
L'abcès s'il y en a eu un vient des généralisations outrancières assénées par certains expérimentateurs. J'ai eu à batailler pour que l'un des plus virulents d'entre eux arrive à préciser la configuration sur laquelle il avait assis ses conclusions.

Personnellement, je lis avec intérêt l'expérience narrée par Jean-Marc.
Comme je ne remplacerai jamais mes VOT par l'ensemble décrit (tweeter Seas, médium Scan-Speak, grave SB Acoustics), je n'en sors pas plus troublé qu'en entrant.

Mais, Raoul, ce ne sont pas les HP qui sont en cause ici, c'est le système de filtrage et d'amplification !


TD Audioanalyse/Lurné - SME 3009 - DL103 - Préampli Phono Pacific - Volumio/Dac Allo Boss/Raspberry Pi 3 – 4 x8W Classe A en bi-amplification active - Tweeter Yamaha 4281b - TAD 4001 / Iwata 300 Le Cléach - 38 cm MSPA / BR 170 L - Filtre actif analogique LR 24 dB/Oct. à 610 Hz
19/12/2016 19:47:15
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Greg Lagarrigue
Member
***


Messages : 208
Groupe : Enregistré
Inscription : 07/04/2016
Statut : Hors ligne
Message : #10
RE: nanoDIGI et trio de FDA

Bonjour JM,
de mon côté, j'ai mis en œuvre depuis quelque mois une solution comparable sur mon système, comparable en ce sens ou cela a été une approche purement technique, basée sur la mesure. Concrètement, les moyens sont cependant très différents car j'utilise des pavillons sur trois voies, ces transducteurs se prêtant nettement moins bien au principe de l'aiguillage Synkron. c'est donc un filtrage FIR sur PC qui est utilisé (merci Jimbee, vive ton blog!) , avec des amplis conventionnels en sortie de carte son (des mosfet classe A), mais l'état d'esprit reste le même selon moi, concernant la "mise en phase", ou dit plus justement, la bonne synchronisation des différents haut-parleurs.
Nous en discutions avec Alain (Audiotechno) ce dimanche, je pense que ce qui peut faire fuir pas mal d'amateur, en dehors de tout préjugé ou du simple choix, c'est le manque de charme patent de la méthode, cela devient du paramétrage basé sur des mesures, une autre approche.
Le résultat est sans commune mesure avec tout ce que j'ai obtenu jusque-là, c'est bluffant, une impression d'avoir changé de haut-parleur et de monde de restitution, seul le niveau relatif a demandé quelque ajustement a l'oreille (difficile de mesurer l'NRJ transmise par un pavillon). Il m'aura cependant fallu plusieurs essais avant d'arriver au mes fins.
Partant de là, je m'interroge sur ces amplis numériques :
Que cela donne-il avec des transducteurs haut rendement ?
En effet, ces amplis sont souvent disponibles pour des puissances relativement importantes, correspondant au besoin de haut-parleur de sensibilité relativement faible. Que se passe il quand on utilise ces mêmes amplis avec des transducteurs de sensibilité de 20 db de plus, le fait de régler la puissance en sortie 20 dB plus bas sur l'ampli pose il des problèmes (perte de finesse) ?


Greg
19/12/2016 20:00:59
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :