Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (2): « Première [1] 2 Suivante > Dernière »
De l'importance de la polaritė absolue
Auteur Message
Dominique-Tanguy
Posting Freak
*****


Messages : 4 934
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #1
De l'importance de la polaritė absolue

En préambule, je rappelle brièvement la configuration de mon filtrage. Après avoir essayé des 6 db, 12 db, 18 db quasi optimal, je suis revenu à une solution simpliste que j'ai documenté dans une video disponible ici.

Je suis globalement très satisfait du résultat, qui a déjà été ėcoutė par Bruno et Raoul.

Par contre, j'ai été confronté à un phénomène inexpliqué jusqu'à prėsent. Le filtre, bien que correspondant à un 6 db électrique, permet d'obtenir des pente acoustique ã 12 db. Du coup, pour obtenir une réponse en fréquence et en phase optimales, les bobines sont alignées et la polarité du médium est croisée.

Voici une image de l'impulsion et du CSD.

       

Par contre, jusqu'à prėsent, la meilleure ėcoute à mes oreilles est obtenue sans cette inversion de polarité, au détriment de la mesure.

Voici la mesure correspondante.

       

Evidemment, cet écart entre mesure et écoute m'agace un peu depuis un moment... En relisant attentivement la note d'application Altec AN-9, je me suis rendu compte que Altec mettait en avant l'importance de la polarité absolue. Selon Altec, une enceinte dont les haut-parleurs reculent sur une impulsion positive ne sonnerait pas comme une enceinte dont les haut-parleurs avancent sur la même impulsion... Très étrange !

   

Du coup, je me suis amusé à inverser la polarité des enceintes à l'entrée du filtre, et à croiser la polarité du médium, qui maintenant, avance sur les impulsions positives alors que les boomers et le tweeter reculent.

Voici la mesure de l'impulsion et du CSD.

       

A l'écoute, c'est parfait, plus aucune gène... La différence est spectaculaire, mais difficile à expliquer... les CSD sont identiques, la réponse en fréquence aussi, mais l'écoute est très differente.

Dominique T


Winterscheid (Cologne) - Lenco Bras SME 3012/1 & DL103 - Préampli Kaneda 218 - Volumio/Allo Boss/Pi3 - CD Yamaha CD-S2100 -Amplificateur/DAC Kaneda 224 - Enceintes: Yamaha S6215(2x3882B) Altec 1505B/Yamaha 6681B- Medium/aigu MK810/Faital HF10AK - Filtre passif - Double Magnat 380 sous 65 Hz

Ce message a été modifié le: 31/03/2016 20:49:20 par Dominique-Tanguy.

31/03/2016 19:15:54
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
calivin
Posting Freak
*****


Messages : 986
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 26/03/2009
Statut : Hors ligne
Message : #2
RE: De l'importance de la polaritė absolue

Bonjour Dominique,

Bravo, de la prépondérance du médium sur le reste.

Cordialement,
Vincent

31/03/2016 19:31:31
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jimbee
Senior Member
****


Messages : 669
Groupe : Enregistré
Inscription : 25/05/2011
Statut : Hors ligne
Message : #3
RE: De l'importance de la polaritė absolue

Dominique-Tanguy a écrit :
A l'écoute, c'est parfait, plus aucune gène... La différence est spectaculaire, mais difficile à expliquer... les CSD sont identiques, la réponse en fréquence aussi, mais l'écoute est très differente.

Dominique T


Bonjour Dominique,

Tu as inversé la phase absolue, ce qui s'entend clairement sur certains tests.
http://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=5547

cdt

31/03/2016 19:34:28
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Dominique-Tanguy
Posting Freak
*****


Messages : 4 934
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #4
RE: De l'importance de la polaritė absolue

Bonsoir Jimbee,

Chez moi, la diffėrence est vraiment spectaculaire. J'ai quand même du mal à comprendre ce qui peut expliquer une telle diffėrence...

Mon système a atteint un niveau que je n'osais pas espėrer avec des moyens aussi simples...

Cordialement,

Dominique T


Winterscheid (Cologne) - Lenco Bras SME 3012/1 & DL103 - Préampli Kaneda 218 - Volumio/Allo Boss/Pi3 - CD Yamaha CD-S2100 -Amplificateur/DAC Kaneda 224 - Enceintes: Yamaha S6215(2x3882B) Altec 1505B/Yamaha 6681B- Medium/aigu MK810/Faital HF10AK - Filtre passif - Double Magnat 380 sous 65 Hz
31/03/2016 20:52:34
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 919
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #5
RE: De l'importance de la polaritė absolue

Salut Dominique,

Merci de nous faire partager tes expérimentations: très intéressant.

Je me pose le même genre de question en ce moment, et avec les drivers à excitation, il y a un paramètre de plus: on peut inverser la polarités relative de l'excitation par rapport à la bobine mobile...

Je ne suis pas encore sûr du "meilleur sens",mais j'ai bien l'impression qu'il y a un effet...

Julien

31/03/2016 22:22:31
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
nounours
Senior Member
****


Messages : 436
Groupe : Enregistré
Inscription : 19/03/2016
Statut : Hors ligne
Message : #6
RE: De l'importance de la polaritė absolue

bonjour

En matière de reproduction sonore électroacoustique
- la phase absolue à une corrélation avec la prise de son.

l'onde actionne le "récepteur" (micro à diaphragme, micro à condos etc)
le " diaphragme "va en arrière, la "membrane" avance...pour recréer l'onde
il y a bien inversion des polarités à pratiquer, cependant certain matériel comporte ce principe d'inversion.

cdt

01/04/2016 12:30:30
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jimbee
Senior Member
****


Messages : 669
Groupe : Enregistré
Inscription : 25/05/2011
Statut : Hors ligne
Message : #7
RE: De l'importance de la polaritė absolue

nounours a écrit :
l'onde actionne le "récepteur" (micro à diaphragme, micro à condos etc)
le " diaphragme "va en arrière, la "membrane" avance...pour recréer l'onde
il y a bien inversion des polarités à pratiquer, cependant certain matériel comporte ce principe d'inversion.

cdt


Il y a une normalisation pour les microphones pour qu'une pression positive ( PaPah sans anti-pop) sur le diaphragme produise une tension positive sur la broche 2 par rapport à la broche 3.

01/04/2016 13:22:41
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
folkdeath95
Posting Freak
*****


Messages : 1 262
Groupe : Enregistré
Inscription : 12/11/2011
Statut : Hors ligne
Message : #8
RE: De l'importance de la polaritė absolue

Est-on certain que la phase absolue est respectée lors de l'enregistrement?


Petite Onken/Altec 414-8B+Altec 808-8B/membranes alu GPA/Altec 811; Clone Firstwatt Aleph J; Technics SP10 MkII/Schick 9"/DL103 kitée Cala; Sphinx Myth 9 MkII

Ce message a été modifié le: 05/04/2016 22:34:35 par folkdeath95.

05/04/2016 22:34:04
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
gillesni
Grand Amateur
*****


Messages : 1 620
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 18/01/2009
Statut : Hors ligne
Message : #9
RE: De l'importance de la polaritė absolue

bonjour,

Tu tombes en plein dans mes préoccupations du moment. J' ai effectivement fait de multiples essais, mais évidement, plus il y a de voies sur un système, plus les mesures a faire sont nombreuses...


Cordialement
Gilles

Quelques amplis Kaneda, quelques compressions Onken, et quelques disques…
06/04/2016 15:52:23
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
nounours
Senior Member
****


Messages : 436
Groupe : Enregistré
Inscription : 19/03/2016
Statut : Hors ligne
Message : #10
RE: De l'importance de la polaritė absolue

bonjour à tous

- dernier message resté sans réponse, je patientais pour poster et exposer mon point de vue , qui sera toujours mieux qu'un blanc ,et, si il donne lieu à la controverse, positive, j’apprendrais et comprendrais encore des choses.

@folkdeath
Si la question porte, sur le "point chaud respecté" à la source...

Dans le cas ou cela pouvait être aléatoire...doit remonter à longtemps...
et on peu en effet s’interroger pour le matériel et supports d'enregistrement de cette époque...

Le point chaud à présent, est bien toujours le rouge...et normalisé.

@gilles
si la question ci dessus, évoque pour vous la phase absolue en arrivant à nos oreilles...

Les "quatre-voies" en "phase absolue" ,que l'on souhaiterait la meilleur ,va pas être simple sur des signaux variants tel que la musique et voix, plutôt une approche à faire sur un signal non variable...au mieux...

le micro "devrait" se trouver alors, "dans l'oreille" ,pour la contrôler...

Dans le déphasage de la "phase absolue",entre la source et le message que l'on reçoit aux oreilles, elle est sujet à ce que subit le signal avant d'en arriver là...

-quatre-voies, quatre sources de bons, et moins bons compromis...

pour l'audio, la musique n'aime pas trop s'éloigner de la simplicité , on sait l'en faire sortir, mais pas y revenir facilement...

cdt

07/04/2016 12:05:58
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :