Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (27): « Première < Précédente 2 3 4 5 [6] 7 8 9 10 Suivante > Dernière »
plots de découplage (coupelles-bille)
Auteur Message
Josca
Senior Member
****


Messages : 605
Groupe : Enregistré
Inscription : 01/07/2012
Statut : Hors ligne
Message : #51
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonjour

Oui c'est intéressant ce que dit Eric, c'est pour cela en partie entre autre qu'au lieu de parler isolation ou évacuation(utopique) il est intéressant de raisonner d'une autre manière. Par exemple comment accorder les éléments du système entre eux...

Pour l'énergie vibratoire, il est également possible de chercher à la transformer. Un bon exemple est celui du liège qui a la propriété de transformer en chaleur.

L'important est de bien avoir conscience que tout cela dans une chaîne hifi interfère
joyeusement et qu'il faut donc en tenir compte afin de faire le moins d'erreur possible et ne pas empirer la situation.

Cordialement

Joscad

19/01/2016 09:15:56
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
EBA
Posting Freak
*****


Messages : 2 194
Groupe : Enregistré
Inscription : 20/12/2011
Statut : Hors ligne
Message : #52
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonjour,

Paulstra est le numéro un mondial de ce type de produits et de très loin.
Il est normal qu'on le préconise.

Ici.

http://www.paulstra-industry.com/index-fr.html

Et si vous souhaitez isoler un objet, demandez au BE qu'il vous calcule et préconise les plots adaptés. Ils vous ferons cela très rapidement.

Vous avez aussi, SIMRIT FREUDENBERG, ANGST ET PFISTER, TRELLBORFG.

Eric

Ce message a été modifié le: 19/01/2016 13:46:36 par EBA.

19/01/2016 13:45:52
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
claude m4
Tours 37
*****


Messages : 1 295
Groupe : Enregistré
Inscription : 09/12/2008
Statut : Hors ligne
Message : #53
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

EBA a écrit :
Bonjour à tous,

Après 23 ans de préconisations aux industrielles de tout poil de plots antivibratils, ce que je viens de voir me semble pour le moins étrange.

Et quels industriels, AIRBUS, presse 1500 T, LAFARGE, cribles, machines à parpaings, LU malaxeur à pattes, Marine de pêche, moteur thermique de thoniers.....
J'ai également dirigé une équipe de techniciens qui faisaient de l'analyse vibratoire. 5 collecteurs de données et une bardée de capteurs, permettaient et permettent toujours de mesurer pratiquement toute vibration en vitesse ( mesures globales ) ou en accélérations ( mesures spectrales ).


Que ces plots favorisent un écoulement des vibrations dans un seul sens, je ne vois pas comment mathématiquement, dans les 2 sens oui.

Qu'ils isolent ????

C'est de la ferraille, ou sont, la fréquence de résonnance de ces plots et leurs caractéristiques d'absorption sous charges ?

Pour rappel

Il y a 2 voies possibles pour les vibrations parasites.

Solidiennes, celles qui viennent du sol ou de l'enceinte support du pavillons compressions ou autres médium et aigu.

Aérienne, par le retour des ondes réfléchies.
Ce type de vibrations est très difficiles à éliminer voir amplifiées, si on utilise des vrais plots absorbants des ondes solidiennes.

En effet, un plot absorbant est en faite un filtre Pass bas qui coupe les vibrations dans les 2 sens ( dans un seul sens est hors de prix ) en fonction de çà résonnance propre, du poids du solide, de son centre de gravité, la fréquence la plus basse au-dessus de laquelle rien ne passe, du nombres de plots ainsi que leurs positions dans certains cas.

Autrement dit, à chaque fois que l'on souhaite isoler un solide, il est nécessaire de faire les calculs et de lui fournir la bonne technologie de plots et la bonne taille.

Ces plots sont tous plus ou moins souples et plus ou moins amortissants suivant les technologies.

Cela va du ressort, en passant par des coussins en fils d'inox, des plots en élastomères et pour finir les viscoélastiques amorties par bain d'huile ou gaz.

Des pièces métalliques, de quelle nature que ce soit, ne peuvent être des filtres pas bas ou amortissantes par leurs simples fréquences de résonnances propres qui va être élevée.

Qu'ils favorisent le couplages entre les 2 surfaces, oui.

Un bon isolement, c'est très cher voir hors de prix.

On commence par traiter les ondes aériennes et, traiter du 20 Hz c'est pas évident, en traitant le local ou en augmentant la masse inertique du solide à fin d'abaisser sa fréquence de résonnance en dessous de la fréquence la plus basse à reproduire ( bloc de béton....).

Puis on traite les ondes solidiennes en coupant la liaison support et solide ( bloc de béton compris ) par des plots adaptés.

Là, il y a des chances de ne plus avoir de vibrations parasites.

Le problème est que les plots, pour avoir une fréquence de résonnance propre très basses, entre 5 Hz et 10 Hz, sont généralement très souple, ce qui favorise l'excitation des fréquences du solide par les ondes ariennes si, celui-ci n'est pas ancré à un pré-support lourd.

Voilà, le tableau, c'est pas simple et c'est pour cela que certains audiophiles ont suspendu sur des plots, des dalles de béton ou plots en béton de très grande masse de l'ordre de la T ou des T,
généralement, plusieurs massifs indépendants, un pour l'électronique et un ou deux pour les enceintes.

Et çà ce calcule, pour les sous-marins et afin d'avoir un maximum d'isolation, les plots ou supports anti-vibratiles sont calculés avec la techniques des éléments finis.

Si les ondes aériennes ne sont pas trop gênantes, de simples plots Paulstra bien adaptés seront autrement plus efficace et pour quelques dizaines d'euros seulement.

Bien à vous.

Eric




bonsoir ,


d'après mes souvenirs le concepteur des shock absorber n'est pas le premier venu ,le fait que l'on appréhende pas le fonctionnement n'a pour moi rien d'étrange ,les connaissances dans une spécialité sont rarement exhaustives (même pour les plus pointus ) toujours est il
que le résultat est bien la ,pour ceux qui l'ont essayer car comme disait john locke :la connaissance de l'homme ne peut aller au dela
de son expérience .

sous les enceintes de Jean Hiraga ,un exemple parmi d'autres:

http://www.melaudia.net/ecouteRDS0506.php

claude

Ce message a été modifié le: 19/01/2016 19:19:21 par claude m4.

19/01/2016 19:17:43
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Dominique-Tanguy
Winterscheid (près Cologne)
*****


Messages : 5 916
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #54
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Peut être que la question n'est pas bien posée. Comme je l'ai dit plus haut, si on dispose d'un sol très rigide, comme une dalle béton recouverte de moquette, il vaut mieux à mon avis assurer une liaison rigide entre l'enceinte de grave et le sol. C'est ce que j'ai cherché à faire chez moi, et ça marche plutôt bien. Je pense que l'enceinte doit être "ancrée " au sol.

Si je les place sur des roulettes, au lieu de procurer un impact sur les coups de timbales, elles vont reculer... Smile Smile Smile

Par contre, des Paulstra pour isoler une platine, je suis entièrement d'accord !

Dominique T


Cordialement,

Dominique T

http://unepassionaudiophile.fr/

Ce message a été modifié le: 19/01/2016 20:34:16 par Dominique-Tanguy.

19/01/2016 19:18:42
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
claude m4
Tours 37
*****


Messages : 1 295
Groupe : Enregistré
Inscription : 09/12/2008
Statut : Hors ligne
Message : #55
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonsoir Dominique ,

pour ma part ,j'ai un sol rigide (même si tout est relatif) dalle béton sur sous sol semi enterré .

claude

19/01/2016 19:21:22
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
GG14
Caen 14
****


Messages : 661
Groupe : Enregistré
Inscription : 27/06/2014
Statut : Hors ligne
Message : #56
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonsoir,

Citation :
Si je les place sur des roulettes, au lieu de procurer un impact sur les coups de timbales, elles vont reculer...


Je suis aussi sur dalle de béton et dalle de moquette avec roulettes sous les enceintes.
Mais elles sont tellement lourdes + de 150 kgs pièce , que les roulettes avec bandage caoutchouc ont fait leur place dans la moquette ce qui les rend très difficile à rouler à la suite.

Ce message a été modifié le: 19/01/2016 20:16:20 par GG14.

19/01/2016 20:15:50
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
tonipe
Posting Freak
*****


Messages : 860
Groupe : Enregistré
Inscription : 17/06/2012
Statut : Hors ligne
Message : #57
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonjour

Je n'ai un avis sur les coupelles qu'avec l'oeil du mécanicien.
Le système peut-il bouger ou pas ?
Le dimensionnement mécanique permet-il de porter la charge ou pas ?

http://petoindominique.fr/php/support.php
Au 3/5e du chapitre.

Pour moi les coupelles à portée sphérique sont une grossière erreur mécanique.
Il y a une proposition sérieuse au dessous, qui n'a jamais été copiée.
Enfin n'oubliez pas un bon dimensionnement mécanique pour la charge à porter.

Cordialement, Dominique.

19/01/2016 20:33:11
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
brunop
Posting Freak
*****


Messages : 1 114
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #58
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonjour,

Juste un petit message sur ces coupelles qui font réagir.
Je réagis parce que, entre ceux qui pensent et qui n'ont pas essayer
et ceux qui ont mis en œuvre et ils ne sont pas nombreux, il y a un pas.
Aspect pratique: les enceintes décrites par claudeM4 sont celles qui sont chez moi.
Lorsque je les ai installé chez moi avec JHIRAGA on les a écouté directement sur
le sol béton+ tapis.
Puis Jean a sorti ces coupelles qui font tant parler!
Moi qui y croyais à peine ,la différence fut sans appel, meilleur partout.
Je pense que ni Jean ni moi soyons sourd.
Pour dire que les coupelles, bien faites, c'est le pied.
Maintenant si vous voulez les celer au sol c'est vous qui voyez!!!

Bruno

20/01/2016 11:14:36
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
brunop
Posting Freak
*****


Messages : 1 114
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #59
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonsoir mon bon René,

Après le montage des plots:
.Un grave dégraissé, beaucoup plus net
.Du coup le bas-medium/Medium/Aigu s'expriment avec une meilleure présence.
Donc un équilibre général nettement supérieur.

Bruno

20/01/2016 18:38:17
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
claude m4
Tours 37
*****


Messages : 1 295
Groupe : Enregistré
Inscription : 09/12/2008
Statut : Hors ligne
Message : #60
RE: plots de découplage (coupelles-bille)

Bonsoir René,

avec un lecteur cd l'on entend plus de détails avec les shock ,je sais ,c'est un peu succinct ,mais je ne tiens plus a jour mon journal de bord

ci-joint en photo(1 et 2) des photocopies prises sur des revues ,en trois c'est le mode opératoire établi par Monsieur K. de Vendée .
nota bene :ce mode opératoire peut paraître un peu superflu ,mais je puis vous assurer qu' avec un lecteur cd d'une vingtaine de kilos ,celui ci est le bienvenu .

claude

Ce message a été modifié le: 20/01/2016 18:53:04 par claude m4.

20/01/2016 18:38:48
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :