Poster une réponse  Créer un sujet 
Un moment d'écoute bien sympa
Auteur Message
audiotechno
Yvelines ou Finistère
*****


Messages : 844
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 31/03/2009
Statut : Hors ligne
Message : #1
Un moment d'écoute bien sympa

Bonjour à tous,
Hier, Patrice est passé à la maison pour que je lui fasse une démo et une mise en main du Logiciel Jriver. Quand on voit la taille de sa discothèque on peut facilement imaginer ce que ce logiciel pourra lui rendre comme services.
Mais quand deux audiophiles amateurs de musique se rencontrent, qu’est-ce qu’ils font ? Ils écoutent !!!
Nous avons commencé nos écoutes avec un disque de Jacques Brel remastérisé que Patrice m’avait fait écouté chez lui. Tous les deux nous avons trouvé qu’il manquait un peu de ‘’gras’’ ou de ‘’chair’’ à la voix du grand Jacques.
Cette observation m’a fait pensé que depuis que j’ai échangé mon pavillon Iwata avec celui de Patrick pour un Iwata LeCléac’h, je n’ai pas modifié le niveau du medium qui apparaît du fait de sa directivité, un peu plus présent maintenant. De plus, j’ai avancé le tweeter (chambre de compression 1’’ GPA 802_8G) au niveau de l’embouchure du pavillon sans d’ailleurs noter une quelconque variation de l’image sonore. Il y a donc lieu d’abaisser le niveau global du medium/aigu, d’un chouia, pour redonner un peu de chaleur dans le bas de la voix de Brel. Ce disque sera un excellent test pour cela.
Puis nous avons écouté le fameux morceau ‘’Orpheus Sonnet’’ du disque de Patricia Barber ‘’Mythologies’’ dont j’ai déjà parlé ici, suite à la dernière réunion à Ablon.
On peut couper les cheveux en quatre, mais l’extrême grave est bien là et le local d’écoute ne contribue pas à l’ampleur de la (très) grosse caisse qu’on peut entendre dans ce morceau. L’écoute au casque confirme sa présence.
Les habitués des salles de concerts classiques ont pu remarquer les énormes grosses caisses qui sont parfois utilisées et qui font passer les timbales (celles qu’on peut entendre et apercevoir lors de l’interprétation de l’ouverture de ‘’Ainsi parlait Zarathoustra’’ de Richard Strauss) pour des jouets. Les timbales/grosses caisses dont je parle et que j’ai vu récemment à deux reprises à la salle Pleyel à Paris, font, à vu de nez, 1m à 1,2m de diamètre et 50 à 60 cm d’épaisseur. Quand le musicien en charge de cet instrument tape dessus, ça fait un gros boum même dans une grande salle et j’ai souvent vu le musicien mettre sa main à plat sur la membrane pour stopper ses vibrations qui ont tendance à s’éterniser.
Quand Patrice est parti, j’ai terminé l’écoute par ‘’Le temps passe’’ de Michel Jonasz (La fabuleuse histoire de Mister Swing). Là aussi, l’extrême grave, même si il est certainement d’origine électronique, est très présent.
Un petit moment d’écoute bien sympa.
Cordialement
Alain


TD Audioanalyse/Lurné-SME 3009-DL103-Préampli Phono Pacific - Volumio/Raspberry Pi3 + Carte sortie SPDIF – 4x15W Classe AB en bi-amplification analogique active - Tweeter Faital Pro HF10AK - TAD 4001/Yuichi Araï A290S - 38 cm TAD 1601B/Clos 170 L - Filtre actif numérique Nanodigi + Dacs Khadas
04/04/2015 08:08:13
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :