Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (8): « Première [1] 2 3 4 5 Suivante > Dernière »
atténuateur
Auteur Message
Joscad
Member
***


Messages : 152
Groupe : Enregistré
Inscription : 10/12/2012
Statut : Hors ligne
Message : #1
atténuateur

Bonsoir
Je me suis rendu compte que pas mal de choses changent lorsque l'on utilise un atténuateur et justement pas que le niveau.

J'ai essayé différents atténuateurs pourtant de très haute qualité et la aussi les différences sont énormes et loin d'être neutres.

Je souhaite atténuer le niveau de mes compressions avec des résistances avec la plus grande neutralité possible.J'ai essayé différents calculateurs et je n'ai jamais le même résultat et je ne suis pas sur que vue du filtre l'impédance est respectée.
je suppose que je dois considérer l'impédance relevée lors de la mesure de courbe d'impédance et non celle de la nomenclature commerciale .
En effet si je prends le cas d'un 455 Onken qui est donné pour 16 ohms, la courbe mesurée est plutôt 25 ohms vers la fréquence de coupure...
Quelqu'un peut il m'aider à y voir un peu clair.
Comment se comporte un atténuateur par transfo genre tango AT300 ou GA300 justement par rapport à ces problèmes d'impédance.

Cordialement
Joscad

Ce message a été modifié le: 19/01/2015 19:39:14 par Joscad.

19/01/2015 18:35:09
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Joscad
Member
***


Messages : 152
Groupe : Enregistré
Inscription : 10/12/2012
Statut : Hors ligne
Message : #2
RE: atténuateur

Bonjour
Pas de réponse sur ce sujet!
Pourtant en dehors de ceux qui sont en actif, c'est un point à soigner
Croyez moi apres avoir testé différents atténuateurs et methode de calcul pour les resistances, les résultats à l'écoute( ce qui m'intéresse le plus) sont tout simplement complètement différents

A vous lire

Joscad

20/01/2015 14:19:13
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
claude m4
Posting Freak
*****


Messages : 1 000
Groupe : Enregistré
Inscription : 09/12/2008
Statut : Hors ligne
Message : #3
RE: atténuateur

bonjour

lorsque j'étais en passif,sur les conseils de Francis Ibre , j'avais changé les potentiomètres a impédance constante de mes compressions contre des atténuateurs fostex r 100,le résultat a été de suite audible en faveur de ce dernier.

p.s Jean Hiraga dans son livre sur les haut parleurs (page 286)mentionne les autotransfos ,qu'il considère comme la solution la plus sophistiquée ;et Onken dans son enceinte harmo capricci utilise aussi cette solution sur la compression médium.

claude

20/01/2015 14:42:22
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 933
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #4
RE: atténuateur

Salut Joscad,

Voilà quelques informatione.

Sur les résistances d'atténuations :
- les atténuateurs à ''impédance constante'' (genre gros bobiné vendu pour 8 ohms) sont en général et même toujours de piètre qualité. Surtout utilisé dans le médium aigu, c'est un vrai étouffoir.
- la solution ''simple'' consiste donc à les remplacer par deux résistances des bonnes valeurs. les calculs sont dispo un peu partout.
- si ton filtre est calculé pour l'impédance ''nominale'' du HP (8, 16 Ohms) et que le HP ne présente pas cette impédance à la coupure, il faut donc la corriger. Le choix de ces résistances peut l'intégrer (ex : 25 Ohms réels avec 47 Ohms ''normalisée'' parallèle, ça donne à peu près 16 ohms global. Après si tu dois avoir encore par exemple 10 Ohms parallèle pour l'atténuation, tu peux remplacer le tout pas 47//10=8,2 Ohms + la résistance série qui va bien pour l'atténuation). je ne sais pas si c'est clair comme explication Big Grin

Les atténuateurs à autotransfo sont en général bien meilleurs qualitativement, mais ATTENTION, il y a un piège:
- ils se comportent comme des transfo avec un ratio entre les prises de sorite et le total du bobinage où est connectée l'entrée.
- ca signifie que selon la prise de sortie que tu choisis pour ajuster le niveau, l'impédance globale réfléchie à l'entrée de l'autoformer augmente énormément. Du coup, ton filtrage amont est faussé assez largement, car chargé par une impédance trop élevée. Et cela varie évidemment en fonction de la prise sélectionnée côté HP.
- il faut donc toujours utiliser un sélecteur ''double circuit'' avec : un circuit qui commute les prise côté HP et le second circuit qui connecte des résistances shunt en parallèle sur l'entrée en fonction de la prise sélectionnée et de l'impédance réfléchie qui en découle... C'est donc assez complexe même si en pratique, il n'y a que 3-4 sorties qui sont utiles pour un HP donné en fonction de sa sensibilité propre...


Julien

20/01/2015 15:11:58
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Joscad
Member
***


Messages : 152
Groupe : Enregistré
Inscription : 10/12/2012
Statut : Hors ligne
Message : #5
RE: atténuateur

Merci Julien déjà pour ces réponses

pourrais tu me faire un petit schéma du branchement d'un autotransfo et des r qui vont bien avec, car la je nage un peu, j'en ai un de chez tango( AT300) que je n'ai jamais utilisé car effectivement comme cela tout seul cela me donnait des choses curieuses.
Autre chose, si j'utilise la calculatrice de ce site ( http://www.mh-audio.nl/att.asp), je ne trouve pas la même valeur d'atténuation lorsque je vérifie en rentrant R1 puis R2( calculées) dans la deuxième formule qui devrait me donner le même résultat, l'atténuation change, il doit y avoir un piège ou je ne comprends pas...

Merci

Joscad

Ce message a été modifié le: 20/01/2015 17:44:07 par Joscad.

20/01/2015 17:32:06
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
tonipe
Banni


Messages : 739
Groupe : Banni
Inscription : 17/06/2012
Statut : Hors ligne
Message : #6
RE: atténuateur

Bonjour

Si votre compression de 16 Ohms à une pointe à 25 Ohms, c'est la courbe d'impédance qui remonte à la Fs du HP.
Il faut savoir que la résistance en parallèle va lisser cette variation d'impédance.
Prenons un exemple, atténuation de 10 dB sur 16 Ohms. Résistance série 10.94 Ohms, résistance parallèle 7.40 Ohms.

A Fs, vous avez 25 Ohms en parallèle avec 7.4 Ohms, donc 5.71 Ohms.
Avec la résistance série l'ampli voit une impédance de 5.71 + 10.94 = 16.65 Ohms.
C'est à dire pratiquement pas de variation d'impédance.
Un atténuateur à impédance constante lisse l'impédance vu par le filtre.

Par contre avec 16 Ohms l'atténuation était de 10 dB, avec 25 Ohms elle est de 9.3 dB.

Calculs réalisés avec http://petoindominique.fr/php/filtreatt.php

Cordialement, Dominique

24/01/2015 20:20:27
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jys
Posting Freak
*****


Messages : 2 452
Groupe : Enregistré
Inscription : 23/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #7
RE: atténuateur

Bonjour,

Et comment 'choisir' l'impédance pour calculer le 'bidule' alors que la réalité ressemble à cela (Dominique-T ne m'en voudra pas d'utiliser une de ses courbes), vos feuilles de calcul sont bien loin d'une description réaliste d'un transducteur.

cela fait un moment que je vous le dit : les 'Modélisations' sont nécessaires au concepteur pour progresser mais deviennent une offense au bon sens quand on les érige en 'Vérités'...

Cordialement & 'peace on you'

Jean-Yves    

24/01/2015 23:11:29
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
tonipe
Banni


Messages : 739
Groupe : Banni
Inscription : 17/06/2012
Statut : Hors ligne
Message : #8
RE: atténuateur

Bonjour

Un metteur au point qui se respecte commencerai a chercher à l'écoute l'atténuation qui convient le mieux sur 16 Ohms.
Une fois la valeur trouvée, nouvelle série d'essais en gardant l'atténuation et en changeant l'impédance.
Une fois l'impédance trouvée nouvelle série d'essais en changeant l'atténuation.
Vous devriez être proche de l'optimum...

D'autre part, comme vous donnez l'impression d'être rigoureux, vous allez re mesurer votre HP avec un atténuateur, pour vérifier le lissage de l'impédance.
Dans le même genre d'idée, vous devez mettre le doigt sur la cause des multiples pointes d'impédance, ce n'est pas normal.

Cordialement, Dominique

25/01/2015 13:11:29
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jys
Posting Freak
*****


Messages : 2 452
Groupe : Enregistré
Inscription : 23/02/2012
Statut : Hors ligne
Message : #9
RE: atténuateur

tonipe a écrit :
...vous devez mettre le doigt sur la cause des multiples pointes d'impédance, ce n'est pas normal...

Bonjour,

Je dirais plutôt 'dérangeant' dans le cadre du calcul de filtre passif avec des impédances normalisées très loin de la réalité.

Cette courbe d'impédance est celle d'un moteur de qualité monté sur un pavillon de qualité : elle n'est pas 'horrible' mais juste la mesure de la réalité électrique du transducteur couplé à UN pavillon. Sur la courbe de niveau, ces résonances sont à peine repérables (et heureusement pour nos oreilles, quoique...)

C'est pourquoi je remercie Dominique-Tanguy (qui cherche et aide les autres à comprendre) pour avoir publié régulièrement (à ma demande Wink) les courbes d'impédance de ses divers HPs et/ou moteurs chargés.

Ces mesures, comme tous les gens sérieux, je les pratique comme complément à la conception, pas comme un 'à priori' qui fixe les règles d'un 'jeu' intellectuel souvent décevant et pas du tout musical.
Les progrès que des gens sensibles et instruits peuvent apporter a leur système est, heureusement, d'un ordre différent de la 'simple application'' de "calculs".

Cordialement, Jean-Yves

25/01/2015 21:06:19
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Dominique-Tanguy
Posting Freak
*****


Messages : 4 934
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 23/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #10
RE: atténuateur

Bonsoir,

Voici un sujet assez intéressant... Gàce à l'excellent site de Dominique Petoin, je me suis appliqué dans le passé à linéariser la réponse en impédance de mes haut-parleurs. Je me suis ensuite intéressé aux travaux de Jean-Michel Le Cleach, ce qui m'a conduit à des solutions de filtrage passifs assez complexes.

Les résultats mesurés étaient conformes aux attentes.

Depuis, j'ai remis en cause cette théorie, et toujours fidèle au filtrage passif, j'ai simplifié mon approche, considérant que mon objectif devrait d'abord être l'obtention de la coupure acoustique recherchée.

Mes filtres actuels sont extrèmement dépouillés. 3 voies, 3 selfs, 3 valeurs de condensateurs. Je précise que j'ai associé à ce filtre simple des égalisations effectuées gràce à J-River.

Ce qui m'a permis de me débarasser, non seulement des corrections d'impédance, mais aussi des corrections de niveau.

Il est sans doute prétencieux de déclarer que mon système n'a jamais si bien fonctionné, mais j'espère la visite prochaine de membres de Mélaudia, qui pourront témoigner, dans un sens ou dans l'autre, du résultat.

Actuellement, je suis confronté à un dilemne. Certains résultats des mesures que j'ai effectuées ne sont pas "conventionnels" alors que le résultat à l'ėcoute n'a jamais été aussi bon...

Alors pour l'instant, comme c'est la musique qui m'intéresse, j'ai choisi l'écoute !

Bien cordialement,

Dominique T

Ce message a été modifié le: 25/01/2015 23:23:13 par Dominique-Tanguy.

25/01/2015 22:24:08
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :