Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (2): « Première [1] 2 Suivante > Dernière »
Mesurer ses selfs correctement
Auteur Message
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 1 188
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #1
Mesurer ses selfs correctement

Bonjour,

Voici une question un peu bête mais dont la réponse me serait utile pour valider des petits bricolages perso.
On m'a déjà expliquer cela mais j'avoue avoir un peu oublié, idiot que je suis...

Le sujet est de vérifier les inductances de selfs équipées d'un fort entrefer pour y passer quelques ampères.
Il s'agirait idéalement de vérifier l'inductance autour de 100Hz puisque c'est pour faire du filtrage d'alimentation ( HP field coil pour tout dire...).

J'ai des selfs censées faire 1 et 2H à 3 ampères maxi, quand j'utilise mon LCR métre je trouve quelques dizaine de milliHenry.
J'ai aussi des selfs de récup inconnues mais à gros fil, dont j'aimerais valider l'inductance.

Comment peut-on faire cela avec du matériel courant de labo (oscillo, alim GBF, multimétre AC...) Possible??

Question corollaire, comment peut-on évaluer le courant DC maxi admissible sur du matériel de récup??? Mesurer l'entrefer tant bien que mal??

Merci d'avance pour vos lumières.

Julien

03/08/2014 15:30:09
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
escartefigue33
Posting Freak
*****


Messages : 2 824
Groupe : Enregistré
Inscription : 17/01/2013
Statut : Hors ligne
Message : #2
RE: Mesurer ses selfs correctement

Bonjour,

Le meilleur moyen de connaître le courant max admissible dans une self consiste tout simplement à mesurer le diamètre du fil.
On détermine ensuite le courant admissible sur la base de 2,5A par mm².
Il existe des abaques tout faits avec les diamètres, sections et courant admissible.

Quand a mesurer l'inductance, elle ne peut se faire qu'en courant alternatif à la fréquence de travail (50 ou 100Hz) en mesurant la chute de tension dans la self pour un courant donné.
La formule est U/I= L*omega
Oméga= 2pi*fréquence
soit L*314 pour 50Hz et L*628 pour 100Hz.

Dans le temps on mesurait ça en figure de Lissajous à l'oscillo.
Je pense qu'il faut tenir compte de la résistance en courant continu qu'il faut sans doute retrancher, mais je n'en suis pas certain.

A noter que la valeur obtenue dépend beaucoup du courant quand on s'approche de la saturation du noyau.

Cdlt,
Gérard


NAS Synology, RaspberryPI 3B+ carte Allo Digione MiniDSP nanodigit 2x8, 2 DAC DIY Wolfson dual 8741, ampli grave clone Quad 405 alim SMPS, amplis médium/aigu Spectral DMA90, enceintes DIY "Papillon" V1, Jedi, Jack Russel audiophile.
03/08/2014 17:37:38
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Grand_Floyd
Electronic Doctor (60 Compiègne )
*****


Messages : 4 101
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 05/08/2011
Statut : Absent
Message : #3
RE: Mesurer ses selfs correctement

Il faut aussi regarder à l'oscillo la tronche des sinusoïdes pour voir si on ne sature pas le noyau!


Christian

Lecteur CD STUDER A730 - Tuner PHILIPS 22AH6731 - AMPLIS - WE300B - K209+ Grand_Floyd - LE CUBE - Platine THORENS TD318 + cellule PHILIPS GP422 et stylet taille Shibata + RIAA PACIFIC - SQUEEZEBOX DUET - Enceintes AUDIOREFERENCE 224.- Câbles ISODA partout.
03/08/2014 17:51:33
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Yves
Senior Member
****


Messages : 636
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 21/11/2008
Statut : Hors ligne
Message : #4
RE: Mesurer ses selfs correctement

Julien a écrit :
. . .
J'ai des selfs censées faire 1 et 2H à 3 ampères maxi, quand j'utilise mon LCR métre je trouve quelques dizaine de milliHenry.

Euh ? Es tu sûr de ces chiffres ?
Quel est la taille et la résistance ohmique de ces monstres ?

Yves.

03/08/2014 18:12:49
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
escartefigue33
Posting Freak
*****


Messages : 2 824
Groupe : Enregistré
Inscription : 17/01/2013
Statut : Hors ligne
Message : #5
RE: Mesurer ses selfs correctement

Bonjour,
Il est évident qu'il faut se tenir en dessous de la saturation.
Pour connaître le courant max avant saturation du noyau, il suffit d'alimenter la self avec un variac et une lampe en série par sécurité.
Augmenter doucement la tension jusqu'à observer le coude du courant, c'est très visible.
Ce procédé est valable également avec un transformateur.

Cdlt,
gérard


NAS Synology, RaspberryPI 3B+ carte Allo Digione MiniDSP nanodigit 2x8, 2 DAC DIY Wolfson dual 8741, ampli grave clone Quad 405 alim SMPS, amplis médium/aigu Spectral DMA90, enceintes DIY "Papillon" V1, Jedi, Jack Russel audiophile.
03/08/2014 18:14:12
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 1 188
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #6
RE: Mesurer ses selfs correctement

Salut,

Merci pour ces réponses.

Concernant le courant admissible, ma question portait surtout sur l’évaluation de l,entrefer, qui détermine les capacités en courant maximales de la self...

Yves a écrit :
Euh ? Es tu sûr de ces chiffres ?
Quel est la taille et la résistance ohmique de ces monstres ?
Yves.


Bah moi, je suis ''naïf'', j'ai fit confiance a Tessier chez CME Tongue

Chaque self fait 12*12*10cm de cote, plus ou mois 3-4kg, pas vraiment des monstres a vrai dire... j’étais aussi un peut surpris mai bon...
tu penses qu'il y a un bug dans le dimensionnement ?? tu saurais en dimensionner une pour comparer??

Sinon pour le petit montage de test, comment on envoie a la fois 1A DC et du 100Hz variable dans la self?? via une résistance et le self en serie...

Julien

07/08/2014 09:14:46
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 1 188
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #7
RE: Mesurer ses selfs correctement

escartefigue33 a écrit :
Quand a mesurer l'inductance, elle ne peut se faire qu'en courant alternatif à la fréquence de travail (50 ou 100Hz) en mesurant la chute de tension dans la self pour un courant donné.
La formule est U/I= L*omega
Oméga= 2pi*fréquence
soit L*314 pour 50Hz et L*628 pour 100Hz.

Dans le temps on mesurait ça en figure de Lissajous à l'oscillo.
Cdlt,
Gérard


Salut,

Oui merci pour ma formule que je connaissais, effectivement théoriquement on doit calculer le "module" complet de l'impédance de la self avec RDC et L sous la forme de la racine du complexe correspondant. Dans mon cas, je néglige RDC (1 à 3 Ohms maxi) alors que la self est censée faire quelques centaines d'Ohms à 100Hz...

Mais question:
Comment injecter du 100Hz au GBF et du courant DC autour de 1-2A dans la self en même temps???
Je pense que le plus simple ce n'est pas l'alim et le GBF mais de bricoler une "mauvaise" alimentation avec un transfo, des diodes et un petit condos de sorte qu'il reste pas mal d'ondulation et quelques dizaines de volts DC, puis la self série et une charge R fixée forfaitairement.

Il suffit alors que mesurer l'atténuation AC aux bornes de ma self et en déduire le L par effet de "pont diviseur" sur la charge fixée forfaitairement...

J'ai bon?

Julien

16/08/2014 21:31:32
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 1 188
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #8
RE: Mesurer ses selfs correctement

Ah une autre question,

Quelqu'un sait-il la valeur de l'épaisseur de l'entrefer théorique pour "passer" 2A DC dans un noyau en tôle classique?

Intuitivement, je me dis que l'épaisseur de la cale en carton ou papier doit être variable en fonction du courant DC a passer (croissant proportionnellement?)

D'ailleurs je crois me souvenir que Lundhal propose plusieurs "air gap" en fonction du courant primaires dans ses transfo SE de sortie d'ampli...

Julien

16/08/2014 21:39:10
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Yves
Senior Member
****


Messages : 636
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 21/11/2008
Statut : Hors ligne
Message : #9
RE: Mesurer ses selfs correctement

Oui mais la valeur de l'entrefer se calcule en fonction du courant, bien sûr, mais aussi de la taille et des caractéristiques du noyau ainsi que du nombre de spires qu'il a été nécessaire d'utiliser pour obtenir l'inductance voulue.

L'entrefer sert à limiter l'induction à une valeur tolérable par le noyau.
Quand un enroulement est soumis à la fois à une tension alternative et à un courant continu il y a deux "sources" d'induction:
- Celle produite par la tension alternative et qui, pour une tension donnée, décroit avec le nombre de spires.
- Celle produite par le passage du courant et qui croit avec le nombre de spires ainsi qu'avec la perméabilité du noyau.
En pratique, l'entrefer réduit la perméabilité donc la composante continue de l'induction.
Mais, de ce fait il réduit l'inductance, il faut donc ajouter des spires ce qui augmente l'induction Sad !

rem: l'inductance est proportionnelle au produit de la perméabilité par le carré du nombre de spires alors que la composante continue de l'induction est directement proportionnelle au nombre de spires. Il y a donc une solution !



Citation :
Je pense que le plus simple ce n'est pas l'alim et le GBF mais de bricoler une "mauvaise" alimentation avec un transfo, des diodes et un petit condos de sorte qu'il reste pas mal d'ondulation et quelques dizaines de volts DC, puis la self série et une charge R fixée forfaitairement.

je crois que c'est une bonne approche, en fait ça revient à construire plus ou moins complètement l'alimentation finale.

Yves.

16/08/2014 22:50:07
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Julien
Posting Freak
*****


Messages : 1 188
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 26/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #10
RE: Mesurer ses selfs correctement

Merci Yves,

Donc si je comprends bien, un "gros noyau" pourra accepter un entrefer relativement mince alors qu'un petit noyau devra avoir un entrefer plus fort pour le même courant car il tolérera moins la saturation...

Julien

17/08/2014 08:47:12
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :