Poster une réponse  Créer un sujet 
visite chez Thomas Mayer
Auteur Message
jerome
Senior Member
****


Messages : 619
Groupe : MELAUDIA.admin
Inscription : 08/02/2008
Statut : Hors ligne
Message : #1
visite chez Thomas Mayer

Visite chez Thomas Mayer


Dans le cadre du festival de Munich 2008 "shall & Rauch II", Raoul et moi sommes allé visiter Thomas Mayer, que nous connaissions déjà pour l'avoir rencontré lors des ETF.
Thomas habite dans le centre de Munich un bel appartement dans le style "loft", sous les toits d'un immeuble de 4 étages. Avant même de franchir la porte, l'aspect de celle-ci nous fait comprendre que l'on va voir des choses inhabituelles...

La porte d'entrée :    
IMG_0281.JPG

Une fois la porte franchie, Thomas nous conduit jusqu'à son système. Le système semble d'autant plus imposant que la zone d'écoute est assez petite, bien qu'ouverte sur le séjour. La pièce n'est pas traitée, mais les formes sont très irrégulières, il ne doit pas y avoir deux surfaces parallèles dans tout le séjour. On entend les bruits de la ville (et les cloches de l'église toute proche), mais qu'on se rassure, il y a largement de quoi couvrir les bruits ambiant avec le système, d'autant que les voisins sont assez compréhensifs.

Vue du système :    
IMG_0253.JPG

Les sources
La source principale est une platine lourde, placée sur un socle lourd en béton. Le bras est un SME V, et la cellule est une lyra. Thomas travaille sur un lecteur CD, mais pour l'instant, les seuls lecteurs CD présent dans la pièce sont des appareils de collection, toujours en état de marche, mais leur musicalité déplorable les confine à rester sur l'étagère.

La platine vinyl :    
IMG_0256.JPG


Les lecteur CD de collection :    
IMG_0269.JPG


Les électroniques

Le préampli phono est réalisé avec d'anciennes triodes à chauffage directe, a priori absolument pas destinée à cet usage. Si le montage n'est pas exempt de microphonie ni de souffle, le résultat est tout de même remarquable, c'est même un exploit d'avoir fait un préampli phono avec ces triodes ! Thomas est bien conscient de ces limitations, ce préampli était surtout un "exercice de style" qui est utilisé seulement parce que le préampli phono habituel (EC8020, Tango EQ-600 et transformateurs Lundahl) était utilisé par le festival.
Par ailleurs, Thomas termine actuellement un préampli phono à tubes 6HS5 (µ=300 !!!) associés à un correcteur LCR RIAA Tango EQ-600. Le tube 6HS5 est équivalent au 6HV5A.

le préampli phono à chauffage direct :    
IMG_0258.JPG recadrée


le préampli 6HS5 posé sur le flipper :    
DSC02204.JPG


Le filtrage
Le filtrage est passif au niveau ligne. Thomas utilise uniquement des filtres du premier ordre (6dB/oct) :
Passe-bas Fc=50Hz (Grave avec deux Altec 416-16 parallèle),
Passe-bas Fc=700Hz (grave / bas-médium avec deux Altec 414-16 en parallèle)
Passe-bande 700-7000Hz (Médium avec une TAD 4001 dans des pavillons Iwata en Aluminium)
Passe-haut Fc=7000Hz (Aigu avec un tweeter GOTO UNIT SG-06)

le filtre passif ligne :    
DSC02201.JPG

Les amplificateurs

Tout d'abord, il faut parler des deux monstrueuses alimentations : ce sont elles qui génèrent la haute tension (et les tensions de polarisation), à partir du courant secteur triphasé. L'immense avantage du secteur triphasé est qu'après redressement (il faut 6 diodes pour redresser le secteur) l'ondulation est déjà limitée, et un simple condensateur permet une ondulation résiduelle très faible. Le seul inconvénient étant les transformateurs d'alimentation, qu'il faut faire réaliser sur cahier des charges. Les alimentations fournissent la HT à tous les amplificateurs, excepté l'ampli 801+801 de médium, qui a sa propre alimentation (avec des 866A).

Les deux alimentations :    
DSC02203.JPG


Pour le grave, Thomas a construit deux blocs mono, avec pour chaque bloc une 211 drivée par une autre 211 au travers d'un transformateur inter-étage Tango NC-20. Le transformateur de sortie est aussi un Tango, modèle X-10S. Thomas s'est inspiré des montages Sakuma pour cet ampli, ainsi que pour les amplificateurs 801+801.

Un bloc mono de grave à triode 211 :    
IMG_0261.JPG

Pour le bas-médium et le médium, Des amplificateurs ont la même topologie de circuit que l'ampli 211 : triode de sortie 801, drivée par une autre 801 au travers d'un transformateur inter-étage Tango NC-20. La puissance est faible, de l'ordre de 1 watt, et malgré la présence d'un transformateur inter-étage, la classe A2 n'est pas vraiment possible, car les NC-20 ont des résistances d'enroulement importantes. Les transformateurs de sortie sont des modèles Tango, pour l'ampli de médium-aigu il s'agit d'un modèle spécialisé pour cette bande de fréquence, ce qui permet des transformateurs plus petits, et plus performants dans ce registre.
Les dissipateurs sur le coté servent à un circuit de polarisation de la cathode qui fait intervenir le courant filament. On peut ainsi économiser l'habituel condensateur qui by-pass la résistance de cathode, mais c'est au prix d'un échauffement conséquent, qui nécessite des dissipateur également conséquents.

Un amplificateur de médium et son alimentation :    
IMG_0265.JPG


L'amplificateur d'aigu est un push-pull de EC8020, seule concession au "single ended", mais Thomas prépare son successeur...

L'ampli d'aigu sous le socle de la platine :    
DSC02198.JPG

L'écoute
Il faut pondérer les commentaires fait ici, car le préampli phono n'est pas celui utilisé habituellement, le modèle écouté provoque un "bzzzzt" et est microphonique, ce qui n'est pas le cas avec le préampli EC8020.
Le grave accepte les forts niveaux, et la pièce aussi, sans résonances dues à des ondes stationnaires. Le médium manque parfois de douceur, mais Thomas va travailler ce point, en particulier en amortissant le pavillon IWATA en aluminium.
J'ai trouvé l'aigu trop présent, mais là aussi, les nouveaux amplificateurs d'aigu arrivent !

Il faut noter que Thomas réalise de nombreuses électroniques, ses châssis "meccano" permettant d'aller vite en se consacrant au câblage plus qu'à l'usinage du châssis. Son système évolue donc en permanence, ce que nous avons écouté représente l'état du système à l'automne 2008, et le système a déjà changé à l'heure où sont écrites ces lignes, avec le nouveau préampli phono!

Thomas Mayer :    
DSC02209.JPG recadrée

Tous nos remerciements à Thomas pour son accueil, et bravo pour ce système qui explore des chemins encore inconnus !

Jérôme

Ce message a été modifié le: 28/12/2017 17:01:51 par jerome.

07/10/2008 13:51:50
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :