Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (2): « Première < Précédente 1 [2] Dernière »
Clément - Schlumberger - Bourdereau
Auteur Message
Les Amis du Son
Senior Member
****


Messages : 744
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/06/2011
Statut : Hors ligne
Message : #11
RE: Clément - Schlumberger - Bourdereau

"Le format « machine à laver » est la norme à cette époque y compris outre atlantique (fairchild)."
Oui sauf que la Fairchild ne contient aucune électronique de broadcasting qui 'justifierait' le volume de l'armoire. Au contraire des françaises qui en possèdent une, et dont pourtant le volume d'ensemble reste assez limité. L'"armoire" sur laquelle elles sont posées n'a apparemment aucun autre rôle que celui de servir de support. Comme le fait remarquer JYS, l'américaine est de conception plus rustique, genre machine-outil.

"Je pense que la ressemblance tient surtout au cahier des charges de l’Ortf"
Oui pour la composition générale, mais pour ce qui concerne le bras et son armature, c'est carrément du copié-collé !


'Préampli' RX1602 Behringer. Filtre actif DCX2496+DEQ2496 correction de salle. VOTT 828, 416-8b+Topping Tp60, IPC LU 1104 sur 1005 sablés+FiiO A1, 2405+Lepai. En option: Grand Infraplanar sur voie grave à la place des 416 +Topping TP60.
05/11/2014 13:40:05
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
calamean
Member
***


Messages : 57
Groupe : Enregistré
Inscription : 20/10/2009
Statut : Hors ligne
Message : #12
RE: Clément - Schlumberger - Bourdereau

Le diagnostic à distance : c'est formidable.

La rigueur mécanique est tout de même de mise dans ces "machine à laver". Découplages sur bandes caoutchouc + picot de fixation dans la bassine qui soutient la partie afférente de la platine + trois pointes de réglages pour la mise au niveau situé à l'embase de la machine à laver. C'est sûr... à cette époque là on ne savait vraiment pas ce que l'on faisait et l'utilisation de ces machines n'était pas du tout destinée à un environnement professionnel.

Ce n'est pas du copié-collé. C'est de l'identique cf. cahier des charges ORTF. Le bras et les cellules étaient fournis par Clément sur toutes les machines broadcast Bordereau, Lie Belin et SAF.


François

Cala Mighty Sound

Ce message a été modifié le: 05/11/2014 15:26:17 par calamean.

05/11/2014 15:12:46
Visiter le site internet de cet utilisateur Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Les Amis du Son
Senior Member
****


Messages : 744
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/06/2011
Statut : Hors ligne
Message : #13
RE: Clément - Schlumberger - Bourdereau

Quand je dis "genre machine-outil", je ne sous-entends pas absence de rigueur mécanique (au contraire même). Je veux simplement souligner une sorte de démesure dans la recherche de la robustesse, comme si l'épaisseur de l'axe de transmission était proportionnelle à sa 'qualité'.

Le progrès dans cette technologie a précisément consisté à alléger les moyens mis en oeuvre tout en garantissant une longévité dans le service au moins égale voire meilleure, parallèlement avec une recherche d'excellence dans la miniaturisation des moyens mis en oeuvre...comme si on s'était aperçu qu'au-delà du nécessaire, le plus n'est pas utile, voire même nuisible sur d'autres critères.
Petit à petit, l'idée du "less is more" a fait son chemin.

Merci pour l'info sur les bras issus d'un fournisseur identique, qui explique parfaitement l'origine de mon questionnement.


'Préampli' RX1602 Behringer. Filtre actif DCX2496+DEQ2496 correction de salle. VOTT 828, 416-8b+Topping Tp60, IPC LU 1104 sur 1005 sablés+FiiO A1, 2405+Lepai. En option: Grand Infraplanar sur voie grave à la place des 416 +Topping TP60.

Ce message a été modifié le: 09/11/2014 00:57:58 par Les Amis du Son.

09/11/2014 00:48:33
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :