Poster une réponse  Créer un sujet 
Des pavillons et des Kaneda, dans le Nord, et ailleurs...
Auteur Message
gillesni
Grand amateur (87)
*****


Messages : 2 172
Groupe : MELAUDIA.membre
Inscription : 18/01/2009
Statut : Hors ligne
Message : #1
Des pavillons et des Kaneda, dans le Nord, et ailleurs...

Bonjour,

La semaine dernière , j’ai eu l’occasion de réécouter le système de BrunoP, que je remercie pour son excellent accueil.
Ecouté il y a quelques mois, celui-ci (le système… Wink ) m’avait déjà fait une très bonne impression. Allais-je retrouver ce bel ensemble de qualités que j’avais remarquées alors ?

En rentrant dans le grand salon joliment décoré, l’habitué que je suis des gros systèmes multivoies trouve ces VOT, surmontées du pavillon 1505, finalement assez petites.
   
En s’approchant, pourtant, elle finissent par devenir imposantes. Deux ailes, ouvertes seulement pour les écoutes, agrandissent les pavillons d’origines. Les 38, Altec ou plutôt Westrex, je crois, sont équipés de membranes Electrovoice.
Au dessus, les pavillons Altec 1505 sont chargés par des compressions Westrex 2090 (proches des Altec 288) .
Derrière ces pavillons, posés sur les Voies Du Théâtre, deux tweeters par canal sont utilisés. L’axe des JBL 2404 se croise en avant de la position d’écoute, alors que les JBL2402 sont dirigés vers le mur central adossé aux enceintes, celui-ci étant recouvert d’un grand résonateur de Schroeder, pourtant très discret car peint à la façon d’un tableau moderne.
   
Le filtrage est un Hiraga 500/13000.
   
En bas, le système est complété du maintenant fameux caisson Magnat Omega 380, connecté conformément au message de Bruno d’y il a quelques semaines, et qui apporte ce réalisme que seul un système ayant une belle assise dans le grave peut faire ressentir. On ne le voit pas sur les photos, il est situé à droite des enceintes.

Le système est drivé par un lecteur krell peu courant et très performant , le MD10.
   
Celui-ci est complété d’un convertisseur de course fabriqué par Bruno lui-même (facade couleur aluminium). Il faut dire qu’il est plutôt bien installé pour ça, avec un superbe atelier très bien équipé, et avec vue sur un parc magnifique. De quoi fabriquer des Kaneda en toute tranquillité !
   
Justement, l’ampli est un …Kaneda N°172, beau seigneur d’environ 2X60 Watts que certains ont déjà eu le plaisir d’écouter à Ablon. On le voit à la gauche du convertisseur.
Je n’ai pas eu l’occasion d’écouter la source vinyle, mais vu le matériel en service, nul doute qu’elle soit très performante. Jugez plutôt : platine TD 124 + bras 3012+ cellule Denon 103PRO, le tout complété du fameux, mais malheureusement introuvable, préampli Kaneda à tube WE 384A (il en faut juste 14 ultra triés…) que l'on voit posé sur le convertisseur.
   
Vous savez, ce préampli, c’est l’un des kaneda qui n’ont besoin d’aucun prépré ou transfo, tant leur gain est important, et qui fonctionnent malgré tout dans un silence impressionnant!
Pour avoir écouté un autre préampli Kaneda de conception très proche, son association avec la DL103 enterre sans doute possible la quasi-totalité des couples préampli/cellule, y compris certains très réputés, et dont la seule cellule est hors de prix. Et oui, dans ces conditions là, le résultat obtenu avec la « petite » et économique DL103, ferait bien des envieux parmi ceux qui la critique parfois violemment, et un peu bêtement à mon sens, tant ils sont très loin d’imaginer ce qu’elle a véritablement dans le ventre si on prend soin de bien la mettre en œuvre!
   
Ce système, qui n’a pas le même style de rendu dans le bas que les systèmes équipés avec des doubles 38, bénéficie d'un grave net, léger et agréable, dynamique tout en étant riche en informations. Le complément du Magnat 380 est incontestable.

Les bas médium/ médium/aigu sont vraiment reproduits avec une fraicheur désarmante, sans aucun coté démonstratif. On sent la patte qui a mis en place un filtrage relativement simple d’aspect, mais diablement au point… pour une reproduction simple et naturelle, sans doute ce qu’il y a de plus difficile à faire. Par exemple, les voies sont magnifiquement reproduites, de manière très sensible.
Le tout est extrêmement musical, avec beaucoup de finesse, beaucoup d'air autour de la musique, malgré un plafond à une hauteur normale, et non traité, ce qui limite théoriquement un peu les performances. On peut écouter longtemps sans trace de fatigue, sans avoir envie d’arrêter.

Et c’est ainsi que l’après midi s’est passée, en écoutant « le temps passé » de Michel Jonasz. Et beaucoup d’autres disques…
Un système vraiment très agréable à écouter dans ce lumineux et grand séjour!
Mais Bruno a encore bien des projets, en particulier celui d’un traitement acoustique élaboré dans une autre pièce de son grand appartement, pour y installer un autre système, toujours à base de VOT. Nous en reparlerons…


Cordialement
Gilles

De quoi écouter quelques disques...

Ce message a été modifié le: 31/08/2015 12:14:37 par gillesni.

30/08/2015 17:19:39
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Messages dans ce sujet
Des pavillons et des Kaneda, dans le Nord, et ailleurs... - gillesni - 30/08/2015 17:19:39
RE: Des pavillons et des Kaneda - stephane - 30/08/2015, 17:32:34

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :