Poster une réponse  Créer un sujet 
Pages (41): « Première < Précédente 36 37 38 39 [40] 41 Suivante > Dernière »
ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences
Auteur Message
pvrx
Posting Freak
*****


Messages : 1 404
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #391
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

PFB a écrit :
Ce qui est couramment occulté c'est la distorsion des chambres de compression. La distorsion acoustique n'est pas facile à mesurer, mais lors de mon parcours audio j'ai eu la chance d'avoir accès à un environnement adéquat de mesure.


Bonsoir

J'ai publié voici quelque temps un dossier comparatif de compression de 2", et réalisé des mesures de distorsion assez complètes.
L'une des meilleures du lot, la 18 Sound Nd2060A, présentait les caractéristiques de THD ci-dessous :

   

Les mesures ont été effectuées avec un micro B&K calibré, en demi-espace, à 2 mètres. Pour les projeter à 1 mètre, il suffit d'ajouter 6 dB aux valeurs de SPL affichées.

On voit que la distorsion augmente avec la puissance, conformément à la théorie des systèmes non-linéaires : lorsque la puissance est multipliée par K, le taux de distorsion en % est multiplié par racine de K. D'où des chiffres impressionnants à forte puissance.
Cette distorsion augmente également significativement lorsqu'on monte en fréquence. Ceci ne fait que refléter la technologie de la compression, inévitablement non-linéaire du fait du régime adiabatique dans l'espace entre diaphragme et pièce de phase.

L'intérêt d'une compression est d'abord de "couvrir large", mais on le paie de ce niveau élevé de THD.
Si l'on accepte une voie supplémentaire, il vaut mieux selon moi envisager des technologies alternatives, telles que l'AMT (voir Beyma TPL200/H dont les mesures ont été publiées ici récemment), ou les HP à diaphragme annulaire chargés par pavillon : Fostex T925, ou Visaton TL16H (j'en ai publié les mesures récemment).
Ces HP ont également un comportement temporel bien meilleur.

Mais on peut aussi considérer que l'écoute audiophile se fait à des niveaux de puissance très faibles, où la distorsion est un non-sujet.
Mais l'IMD est un surproduit de la THD...

Pascal

14/01/2016 20:21:10
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
francisbr
Member
***


Messages : 105
Groupe : Enregistré
Inscription : 17/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #392
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

Bonjour jimbee,

jimbee a écrit :
2% pour le micro et 0,1% pour la TAD?

Pour un niveau sonore de 90 dB(SPL), la distorsion du microphone est plutôt d'environ 0,2% ou moins.


http://www.hometheatershack.com/forums/s...ofers.html

Dans les mesures de Jean-Michel à 91 dB(SPL) avec un microphione IBF, le niveau minimal mesuré de distorsion semble être de l'ordre de 0,1%.

Cordialement.

Francis Brooke


Une installation « Hi-Fi », c’est généralement un système non calibré dans un local bruyant et inadapté et dont les défauts sont plaisants à son propriétaire.
14/01/2016 20:48:43
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
francisbr
Member
***


Messages : 105
Groupe : Enregistré
Inscription : 17/08/2009
Statut : Hors ligne
Message : #393
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

Bonjour Pascal,

pvrx a écrit :
On voit que la distorsion augmente avec la puissance, conformément à la théorie des systèmes non-linéaires : lorsque la puissance est multipliée par K, le taux de distorsion en % est multiplié par racine de K.

Dans les mesures de JBL du couple 2425H+2370A, on voit que lorsque le niveau sonore augmente de 10 dB (110 dB -> 120 dB avec une puissance 1W -> 10W), la distorsion augmente de 10 dB (environ 3 -> 10%).
https://www.jblpro.com/pub/components/2370a.pdf

On retrouve la même chose sur ta mesure: 1 -> 10W => distorsion multipliée par 3.

A+

Francis Brooke


Une installation « Hi-Fi », c’est généralement un système non calibré dans un local bruyant et inadapté et dont les défauts sont plaisants à son propriétaire.
14/01/2016 20:59:51
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
pvrx
Posting Freak
*****


Messages : 1 404
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #394
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

Résultat conforme à la théorie, ça rassure.
J'ai dû fourcher sur un autre fil, il faut que je vérifie.
Concernant la distorsion des microphones, pour des SPL élevés, elle n'est pas totalement négligeable.
Voici ce que m'indique la doc B&K pour le mien (modèle 4189) :

   

Donc, OK pour 0,2%, mais à 120 dB.
A 100 dB, elle sera de 0,02% environ.

Pascal

14/01/2016 21:43:39
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Banned
*****


Messages : 1 898
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #395
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

pvrx a écrit :
Mais on peut aussi considérer que l'écoute audiophile se fait à des niveaux de puissance très faibles, où la distorsion est un non-sujet.
Mais l'IMD est un surproduit de la THD...


L'écoute se fait à faible niveau mais le piège se situe dans la correction (soit numériquement soit analogiquement) sur une large bande. Avec une 288 corriger une faiblesse de 15dB à 8kHz va être désastreuse.

Le terme "distortion" est largement utilisé en audio, mais également largement mal compris. Certaines "distortions" sont inaudibles et d'autres parfaitement. Une THD (taux de distortion totale harmonique) inférieur à 1% est parfaitement audible dans la bande de sensibilité max de l'oreille (500-2000Hz) par contre la même THD de 10% à 50Hz est complètement inaudible.

L' IMD n'étant pas harmonique elle est immédiatement audible, pas besoin de micro, c'est immédiat et sans appel pour évaluer la qualité d'un HP. Injecter du 500Hz et du 2200Hz et la distorsion d'intermodulation va produire une fréquence à 1700Hz et 2700Hz. Le résultat d'une IM est parfaitement dissonant, horrible,beurk.

PFB


Enceintes bibliothèque plastoc+subwoofer replastoc. 60 millions d'albums sous l'index et 3000 disques sur étagère.
14/01/2016 21:51:32
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Banned
*****


Messages : 1 898
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #396
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

pvrx a écrit :
Donc, OK pour 0,2%, mais à 120 dB.
A 100 dB, elle sera de 0,02% environ.


Avec juste une petite remarque, pour quelle fréquence? 250Hz?

Maintenant si qqun me trouve une place sur terre capable de produire une onde qui une fois couplé à un micro permettra sa calibration en distortion et ce 20Hz à 20kHz de 50 à 150dB, vous m'appelez svp...

Je connais (visitée en 1996) une place mais à niveau fixe et de 50Hz à 1,25kHz et c'est déjà des casse-couilles de 1ère classe.

PFB


Enceintes bibliothèque plastoc+subwoofer replastoc. 60 millions d'albums sous l'index et 3000 disques sur étagère.
14/01/2016 22:17:47
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
pvrx
Posting Freak
*****


Messages : 1 404
Groupe : Enregistré
Inscription : 06/08/2011
Statut : Hors ligne
Message : #397
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

Bonsoir PFB

Pour la calibration des micros, je te suggère de t'intéresser aux experts de l'instrumentation et de la métrologie (B&K, par exemple, mais pas seulement) avant de proférer ce genre de remarque. Ce n'est pas un monde d'amateurs. Mais peut-être l'as-tu déjà fait, et alors tu pourrais nous alimenter d'information bien sustentée plutôt que d'affirmations péremptoires... Mais c'est un peu ton style, non ?

Concernant l'IMD, c'est un sujet assez complexe qui ne s'accommode pas, lui non plus, de simplifications outrancières.
Au cours d'études que je mène actuellement sur le sujet (quantification de l'IMD et développement d'un outil de mesure discriminant), j'ai réalisé toute une série de mesures sur divers HP, et notamment la compression Nd2060A évoquée précédemment.
A titre d'illustration, voici une mesure de la distorsion totale (harmonique plus intermodulation) produite par injection de 4 raies proches contenues dans le tiers d'octave centré sur 10 kHz.
Ce signal sévère se rencontre dans la vraie vie (percussions, cuivres), et présente "l'avantage" de produire de l'IMD infra-bande, comme nous allons le voir.
Signal à niveau élevé (120 dB pour les 4 raies ensemble). Attention, l'échelle est linéaire.


   

Zone 1 : Le signal incident
Zone 2 : zone un peu encombrée, qui contient les 4 raies harmoniques, mais également les raies d'intermodulation les plus fortes. En analysant en détail cette zone, on s'aperçoit que les raies d'IMD sont les plus hautes.
Si l'on fait abstraction des raies incidentes et des 4 raies harmoniques, tout le reste est de l'IMD.
En régime musical, l'IMD a sans nul doute beaucoup plus d'importance que la distorsion harmonique.
On remarque au fil des mesures de HP que le niveau d'IMD est assez fortement relié au niveau de THD. On peut affirmer sans crainte de se tromper lourdement que plus la THD est élevée, plus l'IMD le sera. Voir par exemple l'analyse comparative du 18 Sound 8NM610 et du RCF MR8N301 publiée dans ces colonnes.

Sur l'exemple produit, on peut focaliser l'attention sur la zone 3.
Ces raies d'intermodulation s'étalent de 600 à 2400 Hz environ. Elles sont situées environ 45 dB plus bas que les raies incidentes, mais je peux vous dire que pendant la mesure on n'entend qu'elles. Elles sont en plein dans la zone de sensibilité maximale de l'oreille.

Pour moi, il est encore trop tôt pour tirer des conclusions solides (encore quelques mois), et je m'en garderai donc bienTongue
Mais on a le droit de commencer à penser que, du point de vue de l'IMD :
1. Les HP large bande sont des usines à IMD infra-bande.
2. Le filtrage à pente trop douce ne constitue pas un choix optimal.

Pascal

14/01/2016 23:27:21
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
PFB
Banned
*****


Messages : 1 898
Groupe : Enregistré
Inscription : 28/03/2008
Statut : Hors ligne
Message : #398
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

pvrx a écrit :
Mais peut-être l'as-tu déjà fait, et alors tu pourrais nous alimenter d'information bien sustentée plutôt que d'affirmations péremptoires... Mais c'est un peu ton style, non ?


C'est fait, mais mon expérience s'arrête en 1996. Ma formation n'étant pas dans le domaine de l'audio et surtout d'un niveau complément basique je suis prudent.

J'ai visité dans un cadre professionnel des entreprises ainsi que des consultants en Allemagne, Pays-Bas et Danemark. Les échanges avaient porté sur les bases de la mesure, la calibration et les incertitudes de mesures appliquée à l'audio.

L'unique mesure de distortion publiée par quelques rares fabricants de microphones est donnée pour une unique fréquence à un unique niveau, C'est généralement un point 3dB avant l'écrétage du microphone, mais là encore cela varie, certains stipulent la THD pour 0,5% d'autres à 1%

La norme qui décrit la distortion des micro est la IEC 60268-4 et je crois même qu'elle n'est plus d'actualité. Si je dis de grosses conneries, c'est avec plaisir que je mettrais à jour mes connaissances. Mais quand j'ai discuté avec Per Rasmussen de G.R.A.S lors d'ETF, il existe des procédures internes mais pas de standard/norme universel.

Pour revenir à la distortion des micro, les seules mesures publiées concernent la distortion électrique d'un microphone. C'est je pense assez facile d'imaginer qu'il est difficile de produire un champ sonore de 150dB sans distortion. Il existe des solutions pour des transducteurs de pression, mais pas pour les transducteurs à gradient de pression d'ou ma prudence.

En plus commercialement les publications seront vagues et mélangeront mesure sans trop savoir de quoi on parle et modélisations. C'est du à des dissensions entre fabricants ce qui ralentirait l'établissement de normes. Ces pubs sont différentes entre fabricants et elles rendent les comparisons impossibles. Le pire, concernant ces pubs et c'est là ou cela devient carrément drôle, l'impédance de charge n'est pas connue. Perso j'ai fait un essai à la maison j'ai utilisé une charge variable entre mon micro et la chaine d'amplification et tient toi bien la distorsion varie selon la charge du micro...

J'aimerai jeter un oeil sur des graphs pour pouvoir comparer la distortion d'un micro en fonction d'une plage dynamique, d'une fréquence et savoir selon quel standard on procède, avec quel moyens et pourquoi pas cerise sur le gateau un chiffre décrivant l'évolution de la distortion en fonction du vieillissement.


Personnellement, je pars de l'idée qu'un micro de qualité a une THD inférieure à 1% @100dB et ce de 100Hz à 5000Hz c'est complètement arbitraire.
PFB


Enceintes bibliothèque plastoc+subwoofer replastoc. 60 millions d'albums sous l'index et 3000 disques sur étagère.

Ce message a été modifié le: 15/01/2016 11:01:03 par PFB.

15/01/2016 10:54:40
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
jimbee
Posting Freak
*****


Messages : 896
Groupe : Enregistré
Inscription : 25/05/2011
Statut : Hors ligne
Message : #399
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

francisbr a écrit :
Bonjour jimbee,
Dans les mesures de Jean-Michel à 91 dB(SPL) avec un microphione IBF, le niveau minimal mesuré de distorsion semble être de l'ordre de 0,1%.

Cordialement.

Francis Brooke


Bonjour Francis,

SI "Pour la TAD TD4001, c'est plutôt 2% de H2 pour 91 dB(SPL)@1,5m.
Idem pour la TAD TD2001.
Voir les mesures de Jean-Michel Le Cléac'h
."

c'est en moyenne ( et à minima ) quatre fois plus que sur tes propres mesures de compressions.( dix ou vingt fois moins chères que des TAD ) , y'a un truc qui cloche.

http://francis.audio2.pagesperso-orange....1pouce.pdf
2% c'est plutôt passé les 100 dBspl/1m, amha.

crd

15/01/2016 11:53:56
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
GG14
Caen 14
****


Messages : 622
Groupe : Enregistré
Inscription : 27/06/2014
Statut : Hors ligne
Message : #400
RE: ALTEC Voix Du Théatre : Partage d'expériences

Bonjour,

Afin de lever un doute en ce qui concerne les mesures d'amateur, j'ai refait les mesures dont j'ai parlé plus haut.
D'abord de près puisque étant en milieu semi-réverbérant (TR environ 0.30) puis à 1.50m au niveau et distance indiqué par Francis Brooke.
Logiciels REW et ARTA STEP. carte son M-AUDIO fast track pro (pas le top mais disto basse), micro M30.
Comment séparer la disto qui vient du HP et celle liée aux réflexions?

Mesures avec STEP.
       

Ce message a été modifié le: 15/01/2016 13:02:28 par GG14.

15/01/2016 12:51:51
Trouver tous les messages de cet utilisateur Citer ce message dans une réponse
Poster une réponse  Créer un sujet 

Voir une version imprimable
Envoyer ce sujet à un ami
S'abonner au sujet | Ajouter le sujet aux favoris

Aller à :