MELAUDIA :: forums
un LA vrai ? - Version imprimable

+- MELAUDIA :: forums (http://forums.melaudia.net)
+-- Forum: espace public (/forumdisplay.php?fid=10)
+--- Forum: revue de presse et du web (/forumdisplay.php?fid=36)
+--- Discussion : un LA vrai ? (/showthread.php?tid=7833)


un LA vrai ? - jys - 03/09/2018 18:01:06

un lien pour suivre l'évolution de l'accord au fil du temps
https://www.youtube.com/watch?v=6MJ7aSWBqrg


RE: un LA vrai ? - jys - 03/09/2018 19:16:02

Bien d'accord avec vous et la nature...c'était un exemple rigolo des dérives (délires) basées sur les "rythmes fondamentaux"...
Don't worry, Be happy...
Wink


RE: un La vrai ? - narshorn - 04/09/2018 14:11:35

Pour votre information en classique le LA standardisé est désormais 442Hz
C'est à dire 8 centièmes plus haut que le LA 440Hz

Et oui, cela augmente la tension des cordes.
Aujourd'hui nous sommes obligés de diminuer le calibre des cordes pour compenser cela

Crdt


RE: un LA vrai ? - RCGV - 05/09/2018 14:24:59

Bonjour

C'est tout de même une bonne nouvelle. Les poubelles vont se remplir de Stradivarius. De la même façon les tuyaux d'orgue bouchés et soudés serviront, comme autrefois, une fois fondus, à faire des munitions.

Le temps aidant on retombera à 438 puis à 435, on ne pourra plus jouer les concertos pour orgue de Haendel et patati et patata. Il faudra aussi réfrigérer ou chauffer les salles dont l'élévation de la température en cours de concert va tout faire foirer.... Sachant que le piano sera accordé.... salle vide.

Bref on n'est pas sorti de l'auberge. Il y aura toujours un LA dont la hauteur variera au gré des lubies du moment ou de l'époque.

Ainsi sera t-il

Bien cordialement
René


RE: un LA vrai ? - narshorn - 05/09/2018 15:11:08

En fait c'est surtout à cause des instruments à vents modernes, htbs clar basson/fagott flute ...
Ils sont créés et calibrés sur ce 442 par les facteurs modernes(rapport tuyau/perce/longueur d'anche. Les cordes peuvent fluctuer plus facilement en diapason entre 435-438 et 442, mais pas eux. Sinon leurs anches ne tombent pas juste, etc.

Le basson est couramment à 445 à la fin des concerts, indépendamment de l'instrument ou de l'instrumentiste. Et plus haut encore sur le do/sib grave.

Crdt

Crdt


RE: un LA vrai ? - PFB - 05/09/2018 15:21:32

RCGV a écrit :
Le temps aidant on retombera à 438 puis à 435, on ne pourra plus jouer les concertos pour orgue de Haendel et patati et patata.


Je me souviens d'une discussion avec JC Gaberel revenant d'Espagne. Là bas il venait d'enregistrer un paquet d'orgues avec Guy Bovet.

Les orgues n'était pas accordés de manière normalisée, mais le LA dépendait des moyens financiers du mécène. Certain voulant des jeux plus imposants et payant pour cela ce qui eu pour effet des conceptions fort curieuses.

Des jeux qui en "jettent" et sont imposants, mais aussi de mémoire certains orgues ont une double chamade une à l'intérieur du coeur et l'autre qui surplombe la nef latérale, sorte de stéréo avant l'heure, pas facile à enregistrer.

Je pense qu'en musique on s'adapte, je reviens d'une prise de son d'un vieux piano dont le cadre en bois est fendu il est accordé plus bas par égard. Je n'ai rien remarqué hormis quelques accords qui déraillent, mais c'est voulu.

PFB


RE: un LA vrai ? - jys - 06/09/2018 00:47:44

PFB a écrit :

RCGV a écrit :
Le temps aidant on retombera à 438 puis à 435, on ne pourra plus jouer les concertos pour orgue de Haendel et patati et patata.

Je me souviens d'une discussion avec JC Gaberel revenant d'Espagne. Là bas il venait d'enregistrer un paquet d'orgues avec Guy Bovet...sorte de stéréo avant l'heure, pas facile à enregistrer.
c'était pas fait pour être enregistré par un Helvète du XXIème !

Je pense qu'en musique on s'adapte, je reviens d'une prise de son d'un vieux piano dont le cadre en bois est fendu il est accordé plus bas par égard. Je n'ai rien remarqué hormis quelques accords qui déraillent, mais c'est voulu.

Un cadre fendu, ça se gère...si vermoulu en plus, ça craint (je me gausse, pas en Tesla Wink)




RE: un LA vrai ? - RCGV - 06/09/2018 06:45:02

Bonjour

Mais pour revenir à la fréquence, les Majors de CD enregistrent souvent des instruments qui auraient mérité un petit coup d'accord avant de commencer. Parfois cela s'entend un peu de trop.
Dans Classica de ce mois, il y a un enregistrement de piano et le micro part en larsen, du jamais entendu!!!! Et sans doute que cela va se vendre, car tout se vend.

Cela dit sur certains orgues anciens on adopte le tempérament inégal. Au début quand on en joue, c'est un peu casse oreille mais ensuite on s'y fait et on trouve ça très beau.

Ainsi va le LA qui n'est pas le même en montant ou en descendant.

Bien cordialement
René


RE: un LA vrai ? - gillesni - 06/09/2018 10:34:06

Bonjour,

Oui, certains jouent à 442, et d'autres plus haut encore, mais d'autres jouent aussi plus bas, et le diapason officiel est toujours à 440 Hz.
Voir par exemple ici:
https://papiermusique.fr/dossier02.php
http://nicolas.meeus.free.fr/Organo/Ochapitre7.pdf

Ce qui est certain, c'est que les chanteurs ne peuvent pas toujours suivre ces évolutions, aussi bien dans un sens que dans l'autre...
Dans certaines cantates de Bach, comme la bien connue BWV131, j'ai ainsi rencontré un problème avec certains Si grave quasiment impossibles à chanter pour la plupart. C'est pourtant une hauteur facile à produire à 440Hz, mais plus délicate à 415, voir 392, soit de nombreuses cantates datant d'avant le Bach de Leipzig...

Ps: quoi qu'en dise le commentateur de la vidéo du message de JYS, ce ne sont pas les USA qui ont introduit le diapason à 440, le décret français date tout de même du siècle d'avant. Mais bon, quant on pense être le centre du monde...


RE: un LA vrai ? - narshorn - 06/09/2018 15:12:35

gillesni a écrit :
Bonjour,

Oui, certains jouent à 442, et d'autres plus haut encore, mais d'autres jouent aussi plus bas, et le diapason officiel est toujours à 440 Hz.
Voir par exemple ici:
https://papiermusique.fr/dossier02.php
http://nicolas.meeus.free.fr/Organo/Ochapitre7.pdf

Ce qui est certain, c'est que les chanteurs ne peuvent pas toujours suivre ces évolutions, aussi bien dans un sens que dans l'autre...
Dans certaines cantates de Bach, comme la bien connue BWV131, j'ai ainsi rencontré un problème avec certains Si grave quasiment impossibles à chanter pour la plupart. C'est pourtant une hauteur facile à produire à 440Hz, mais plus délicate à 415, voir 392, soit de nombreuses cantates datant d'avant le Bach de Leipzig...

Ps: quoi qu'en dise le commentateur de la vidéo du message de JYS, ce ne sont pas les USA qui ont introduit le diapason à 440, le décret français date tout de même du siècle d'avant. Mais bon, quant on pense être le centre du monde...


Le diapason orchestral officiel est celui pratiqué de nos jours (21e siècle) dans tous les orchestres français, anglais, allemands, américains ... et il est actuellement de 442 Hz. Cela a évolué depuis les traités du siècle dernier Rolleyes

En baroque il est très variable; généralement à 415Hz (ce qui représente 1/2 ton de différence à très peu de chose près), sauf pour les musiques vocales accompagnées (orgue) où l'on prend le ton de chapelle (430Hz), ou bien carrément plus bas pour l'orchestre de Rameau où l'on utilise le diapason 392Hz (1 ton en dessous peu ou prou)

Entre 440 et 442 pour A4 c'est une différence de 8 centièmes. Pour le LA du violoncelle (A3, 221Hz) cela représente donc 1Hz de différence; malgré tout très significative lorsque l'on joue l'instrument

Crdt


RE: un LA vrai ? - jys - 06/09/2018 16:19:17

" quoi qu'en dise le commentateur de la vidéo du message de JYS, ce ne sont pas les USA qui ont introduit le diapason à 440, le décret français date tout de même du siècle d'avant. Mais bon, quant on pense être le centre du monde..."

Ce "document" lamentable est typique de l'enseignement pour les masses promu et largement relayé par nos "amis" américains, tout y est mélangé sans en tirer la "substantifique moelle" https://fr.wikipedia.org/wiki/Substantifique_moelle

L'Europe, ses compositeurs et ses facteurs d'instrument à vent, à corde et percussions est d'une richesse extraordinaire.
Depuis la musique Baroque que j'ai pu apprécier à Florence dans des lieux où le LA prend son sens (la salle et les instruments sonnaient "juste")
...un pur bonheur !
jusqu'à la Basilique st-Denis où j'ai été ému aux larmes avec un Requiem, 200 choristes et une réverbération "divine"...

pas question de "pitch" là dedans Wink