MELAUDIA :: forums
Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Version imprimable

+- MELAUDIA :: forums (http://forums.melaudia.net)
+-- Forum: espace public (/forumdisplay.php?fid=10)
+--- Forum: vintage (/forumdisplay.php?fid=19)
+--- Discussion : Adaptation d'enceintes à la multiamplification (/showthread.php?tid=6843)


Adaptation d'enceintes à la multiamplification - pouet1983 - 24/07/2017 23:30:13

Bonjour à tous,

Pour quelques temps je suis retourné vivre dans la maison qui ma vue grandir : un beau chalet perché dans les Pyrénées. La pièce à vivre a toujours abrité une paire de JM Lab 706 Opale Serie II associée à un ampli Luxman L-81 que mon père s'était offert avec ses premiers salaires.

Mais voila, le temps a fait son œuvre et personne ne s'est occupé de maintenir le matériel. Le filtre passif d'une des enceintes a été retiré il y a 2 ou 3 ans, tous les haut-parleurs sont branchés directement au bornier. Résultat, le tweeter a lâché : la bobine est coupée. Impossible de retrouver le filtre passif qui a du être jeté... Autre problème, l'ampli accuse son age : il faudrait nettoyer les contacts et surtout sur les deux sorties le canal gauche fait un très mauvais son, comme une radio mal réglée. J'ai l'impression que seul le tweeter reçoit un signal et qu'il essaye de restituer tout le spectre. L'autre canal fonctionne parfaitement et l'enceinte complète est toujours aussi sympa à l'écoute.

Cette chaîne hifi est une madeleine de Proust que je souhaite renifler de temps en temps : je souhaite préserver ce son. Je compte prendre mon temps et faire les choses comme il faut. Les tweeters sont en voyage chez le réparateur et l'ampli va prendre des longue vacances : il me faut quelque chose pour écouter de la musique en attendant. Etant super débutant, j'envisage une solution simple mais d'actualité qui me permettra de me faire la main. Si le virus prend, on envisagera la suite.

Puisque j'ai un problème de filtre passif et d'ampli, je souhaite passer en multiamplification sur la base d'amplis FDA et de filtration active. La source sera un Rasberry Pi qui servira de player et de server avec un ou plusieurs disques durs montés en USB. Un bon lecteur/graveur externe servira pour jouer et ripper les CD de passage. Le signal sera transmis grâce à la carte DigiOne en S/PDIF et qui sert également d'isolateur. La filtration active sera assurée par un nanoDigi qui me permettra de m'amuser avec les coupures et découvrir la correction numérique (achat d'un micro de mesure donc). Enfin j'envisage un trio de FX-Audio d802 comme amplis : les enceintes sont données à 95 dB (2.8v/1m) et le Luxman qui les alimentait à 2x50w, ça devrait donc largement suffire. Les liaisons seront assurées par cable RCA coaxial : d'après ce que j'ai compris, le plus important c'est une impédance à 75 Ohm. Vous voyez, rien d'original mais par contre très actuel puisque le signal est digital jusqu'aux bornes des amplis.

Là ou je me sens beaucoup moins à l'aise, c'est sur la modification des enceintes. Quel est la bonne façon de cabler les enceintes pour pouvoir les alimenter via le filtre passif (comme à l'origine) ou en multianplification ? Idéalement, je souhaiterais pouvoir passer de l'un à l'autre sans intervenir sur les enceintes...
Egalement, j'ai lu ici qu'enlever le filtre passif modifie les caracteristiques des HP (le Qts du grave). Puisque je ne veux pas modifier les évent des enceintes, la solution préconisée est :

Citation :
Vous pouvez aussi rajouter une résistance série au HP de grave, résistance de même valeur que la résistance des selfs qui étaient en série avec le HP de grave, et ne rien changer.
Mettez plusieurs résistances en parallèle pour qu'elles tiennent la puissance, et ne les collez pas contre une planche en bois qui peut prendre feu si ça chauffe trop.

J'ai examiné la carte du filtre passif qui me reste

https://drive.google.com/open?id=0B0SgzvfwBIYvcEZyOHZmUUhPRnM

Problème, certaines références sont effacées (les gros condos gris, 75uF 50V ou 15uF 50V d'après vous?) Et aucune des selfs à noyau (bobines oranges sur la photo) n'a la moindre inscription. Ou pourrais-je trouver le schéma de ce filtre ? J'ai essayé de dessiner le circuit cet après midi, les selfs inconnues sont notée de A à E, de la plus petite à la plus grande. B et B' semblent identiques. HS--> Aigu / MS → Medium / LS → Basse (R et N c'est juste pour différencier les deux fils).

https://drive.google.com/open?id=0B0SgzvfwBIYvSXEyNHdLQTZtWDQ

Pour appliquer la solution de M. Petouin, qu'elles sont les selfs que je devrais sommer ? Puis-je brancher directement les HP de medium et aigue aux borniers ou devrais-je les protéger ?

J’arrête là (pardon pour le pavé). Les semaines qui viennent j'aurai un peu de temps pour réfléchir à tout cela. Je compte passer à la pratique fin aout et pour l'instant rien n'est commandé. Je suis donc preneur de tous vos bons conseils : à vot' bon cœur !


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 25/07/2017 20:28:14

Pour commencer, la sagesse recommande de dėmarrer en passif, avec le schéma d'origine, et des composants, surtout les condensateurs, neufs.

Si tu ne peux pas lire les valeurs, tu peux acheter un multimètre (investissement indispensable) capable de lire les valeurs des rėsistances, selfs, et condensateurs.

Tu démontes tout ça en relevant le schėma, et tu remontes avec les composants rajeunis.

L'investissement est minimal, et cela va te permettre d'apprendre comment fonctionne un filtre passif.

Ensuite, tu écoutes. Ceci constituera ta rėfėrence. Ensuite, tu peux toujours essayer de passer en filtrage actif. Personnellement, je ne vois pas trop d'intėrêt. Mieux vaut un passif avec un Kaneda 209 qu'un actif avec 3 FDA.

Cordialement,

Dominique T


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Josca - 25/07/2017 21:01:41

Très bons conseils Dominique!

Je n'osais le direWink

A+

José


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - xnwrx - 25/07/2017 21:20:24

Je serais plus consensuel : du passif avec un Kaneda 209 peut donner d'ectraordinaires résultats, tout comme de l'actif avec des FDA. Et inversement, les deux peuvent donner de mauvais résultats.
Sur ces sujets qu'il n'y a pas de vérité absolue.
Comme Dominique : commencer par le passif d'origine remis à neuf semble sage afin de partir d'une référence à priori bonne.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Josca - 26/07/2017 14:49:02

et aussi faire simple lorsque l'on débute.

Ceci pour maitriser pas à pas et apprécier les évolutions plutôt que de subir les déceptions des systèmes trop compliqués.
Sinon je suis d'accord chaque version bien maitrisée a ses avantages et ses inconvénients

Cordialement

José


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - pouet1983 - 27/07/2017 15:15:10

Bonjour à tous,

Merci très sincèrement pour vos réponses, même si je l'avoue, ce ne sont pas celles que j’espérais...

Votre préconisation Dominique, c'est ce que je comptais faire dans un second temps, une fois que j'aurai lu et bien compris le fonctionnement des filtres. En fait c’était même mon idée première et j'avais commencé à me renseigner pour la réfection ou le remplacement des filtres passifs.

De ce que j'ai compris (dites moi si je me trompe), ce n'est pas si simple pour un néophyte comme moi. Il faut choisir les composants et on ne trouve pas toujours l'équivalent. On ne peut pas toujours les placer sur le circuit imprimé d'origine et de toute façon j'ai besoin d'une seconde carte ce qui m'oblige à dessiner le circuit. Ensuite vient le montage, c'est à dire les soudures, et là encore j'ai beaucoup à apprendre. Et pour quel tarif ? J'ai échangé avec TLHP, pour un filtre sur mesure à 24Db/o (pente d'origine) ils m'ont répondu que c'était impossible en dessous de 200€ l'unité. Puisque je souhaite passer en source dématérialisée, il faut rajouter le DAC et j'ai toujours mon problème d'ampli (je vais m'informer sur les Kaneda). Bref, ça ne va pas se faire facilement et il me sera difficile d'y consacrer le temps nécessaire à moyen terme.

D'un autre coté il y a la solution que j'ai exposé et qui m'a séduite justement par sa simplicité. L'informatique est ma copine depuis longtemps, sur ce terrain je suis à l'aise et je pense progresser rapidement. Tout l'étage de modulation c'est du plug and play et avec la solution de M. Petouin, j'ai juste à souder deux résistances en parallèle. Niveau tarif, j'ai 300€ d'ampli, 150 de dsp et 150 en cables de modulation (si je prends des coax à 75 ohm, ça fait mal quand même).

En outre, j'avais le sentiment que la multi-amplification et les FDA me permettraient de monter en gamme. Surtout que j'ai la suite en tête : vous me faites rêver avec vos baffles plans, vos infraflexs ou vos panneaux DML. Si un jour comme je l'espère je réalise mes propres enceintes, je me disais que je pourrai réutiliser le matériel et l’expérience acquise.

Maintenant, je respecte trop vos opinions pour ne pas les suivre, mais s'il vous plait contrez mes arguments. Dominique, pourquoi pensez-vous que le filtrage actif n'a pas d’intérêt dans mon cas? D'autant que j’espérais pouvoir expérimenter et donc apprendre en jouant sur les paramètres des filtres.

Pour en revenir à mes selfs inconnues, je pensais que c'était plus compliqué que de lire la valeur sur un multimètre (la resistance d'une self ne change-t-elle pas en fonction de la fréquence ?). Du coup, pour appliquer la solution de M. Petouin, j'ai juste à mesurer la resistance entre la borne + et la sortie vers le boomer ?

Je suis actuellement en vadrouille sur les routes de France. Je peux vous lire facilement, en revanche j'ai plus de difficultés techniques pour vous répondre. Pardon par avance si je mets quelques temps pour réagir sur le forum.

Merci encore pour vos contributions et bel été à tous !


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - dsdn - 27/07/2017 15:52:03

Bonjour
Ton projet de multi amp à de grandes chances de capoter.
En effet JM Lab annce un filtre de 24 db/octave à 600 et 3K8. Cependant ces coupures représentent la réponse acoustique des hps filtrés.
Pour ce faire JM Lab n'emploi certainement pas des filtres "électriques" avec ces pentes...
Appliquer un filtre électronique de 24 db ne te donneras pas nécessairement une coupure acoustique adéquate.

DAvid


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 27/07/2017 17:04:45

Pour lire une self, il faut un multimètre qui offre une fonction dédiée... De même pour lire la valeur des condensateurs...

Je n'ai plus la référence du mien en tête, je regarderai ce soir.

Dominique T


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique - 27/07/2017 18:31:46

Dominique-Tanguy a écrit :
Je n'ai plus la référence du mien en tête

- 37XR


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Josca - 27/07/2017 18:35:18

pouet1983 a écrit :
Bonjour à tous,

Merci très sincèrement pour vos réponses, même si je l'avoue, ce ne sont pas celles que j’espérais...

Votre préconisation Dominique, c'est ce que je comptais faire dans un second temps, une fois que j'aurai lu et bien compris le fonctionnement des filtres. En fait c’était même mon idée première et j'avais commencé à me renseigner pour la réfection ou le remplacement des filtres passifs.

De ce que j'ai compris (dites moi si je me trompe), ce n'est pas si simple pour un néophyte comme moi. Il faut choisir les composants et on ne trouve pas toujours l'équivalent. On ne peut pas toujours les placer sur le circuit imprimé d'origine et de toute façon j'ai besoin d'une seconde carte ce qui m'oblige à dessiner le circuit. Ensuite vient le montage, c'est à dire les soudures, et là encore j'ai beaucoup à apprendre. Et pour quel tarif ? J'ai échangé avec TLHP, pour un filtre sur mesure à 24Db/o (pente d'origine) ils m'ont répondu que c'était impossible en dessous de 200€ l'unité. Puisque je souhaite passer en source dématérialisée, il faut rajouter le DAC et j'ai toujours mon problème d'ampli (je vais m'informer sur les Kaneda). Bref, ça ne va pas se faire facilement et il me sera difficile d'y consacrer le temps nécessaire à moyen terme.

D'un autre coté il y a la solution que j'ai exposé et qui m'a séduite justement par sa simplicité. L'informatique est ma copine depuis longtemps, sur ce terrain je suis à l'aise et je pense progresser rapidement. Tout l'étage de modulation c'est du plug and play et avec la solution de M. Petouin, j'ai juste à souder deux résistances en parallèle. Niveau tarif, j'ai 300€ d'ampli, 150 de dsp et 150 en cables de modulation (si je prends des coax à 75 ohm, ça fait mal quand même).

En outre, j'avais le sentiment que la multi-amplification et les FDA me permettraient de monter en gamme. Surtout que j'ai la suite en tête : vous me faites rêver avec vos baffles plans, vos infraflexs ou vos panneaux DML. Si un jour comme je l'espère je réalise mes propres enceintes, je me disais que je pourrai réutiliser le matériel et l’expérience acquise.

Maintenant, je respecte trop vos opinions pour ne pas les suivre, mais s'il vous plait contrez mes arguments. Dominique, pourquoi pensez-vous que le filtrage actif n'a pas d’intérêt dans mon cas? D'autant que j’espérais pouvoir expérimenter et donc apprendre en jouant sur les paramètres des filtres.

Pour en revenir à mes selfs inconnues, je pensais que c'était plus compliqué que de lire la valeur sur un multimètre (la resistance d'une self ne change-t-elle pas en fonction de la fréquence ?). Du coup, pour appliquer la solution de M. Petouin, j'ai juste à mesurer la resistance entre la borne + et la sortie vers le boomer ?

Je suis actuellement en vadrouille sur les routes de France. Je peux vous lire facilement, en revanche j'ai plus de difficultés techniques pour vous répondre. Pardon par avance si je mets quelques temps pour réagir sur le forum.

Merci encore pour vos contributions et bel été à tous !


C'est toute l'illusion du numérique, tout est facile abordable, les changements de filtrage quazi instantanés.
Mais tout cela n'a rien à voir avec un résultat d'écoute maitrisé et surtout crédible par rapport à la réalité.
Chaque approche se respecte et l'on peut s'amuser avec la hifi pour différentes raisons.

Par exemple sur ces enceintes, des écarts très importants vont très vite intervenir en changeant quelques condos, éventuellement les selfs. c'est possible sur ce genre de produit car les paramètres ne sont pas très optimisés. Si tu prends une enceinte Harbeth bien célèbre, tu changes un composant pour un théoriquement meilleur et ça ne fonctionne plus aussi bien...pourquoi , he bien parce que les composants et leurs propres comportements font partis de la conception parfaitement maitrisée.

Fort probable que si tu t'intéresses un peu à la performance tu mettras de toute façon très vite les JmLab de côté. La conception des caisse es très basique, comme souvent chez les constructeurs de HPs, seuls ces derniers sont bons. Les meilleurs facteurs d'enceintes ne sont pas fabricants des HPS.

cordialement

José


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 27/07/2017 19:01:05

Dominique a écrit :

Dominique-Tanguy a écrit :
Je n'ai plus la référence du mien en tête

- 37XR


Merci Dominique !

J'en suis très content !

Dominique T


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - jys - 27/07/2017 21:10:20

Josca a écrit :

pouet1983 a écrit :
...Merci très sincèrement pour vos réponses, même si je l'avoue, ce ne sont pas celles que j’espérais...

De ce que j'ai compris (dites moi si je me trompe), ce n'est pas si simple pour un néophyte comme moi. Il faut choisir les composants et on ne trouve pas toujours l'équivalent. On ne peut pas toujours les placer sur le circuit imprimé d'origine et de toute façon j'ai besoin d'une seconde carte ce qui m'oblige à dessiner le circuit. Ensuite vient le montage, c'est à dire les soudures, et là encore j'ai beaucoup à apprendre. Et pour quel tarif ? J'ai échangé avec TLHP, pour un filtre sur mesure à 24Db/o (pente d'origine) ils m'ont répondu que c'était impossible en dessous de 200€ l'unité.
et 150 en cables de modulation (si je prends des coax à 75 ohm, ça fait mal quand même).

Maintenant, je respecte trop vos opinions pour ne pas les suivre, mais s'il vous plait contrez mes arguments. Dominique, pourquoi pensez-vous que le filtrage actif n'a pas d’intérêt dans mon cas? D'autant que j’espérais pouvoir expérimenter et donc apprendre en jouant sur les paramètres des filtres.

Fort probable que si tu t'intéresses un peu à la performance tu mettras de toute façon très vite les JmLab de côté. La conception des caisse es très basique, comme souvent chez les constructeurs de HPs, seuls ces derniers sont bons.
Les meilleurs facteurs d'enceintes ne sont pas fabricants des HPS ???
José

Bonjour poête1983,

Je trouve bien sages les recommandations de Dom-T: remettre en marche ces "petites enceintes" JMLab en passif t'apportera plus de connaissance et de plaisir qu'une "modernisation" illusoire. Les composants de valeur exacte et hors de prix ne sont pas de mise dans une telle restauration (le prix de 200€ est un gag, les cables à 150€ pareil).

@José,
Dommage qu'il soit si loin, remettre en état une écoute qui objectivement peut être changée pour mieux n'a rien à voir avec la subjectivité liée aux "bijoux de famille".

Cordialement, Jean-Yves


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - xnwrx - 27/07/2017 21:47:50

Si vous souhaitez sauter l'étape de reconstruction des filtres d'origine et partir directement sur la solution numérique, munissez vous d'un micro calibré et d'un logiciel de mesure (ARTA, REW). Le numérique sera, si vous souhaitez expérimenter, bien plus aisé effectivement pour un résultat équivalent à l'analogique.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 27/07/2017 21:48:21

Bonjour José,

Je vois que tu fais réfėrence aux Harbeth. J'ai écoutė ces enceintes dans diffėrents salons, et honnėtement, je ne leur trouve aucun intėrêt!

C'est plat, sans vie, un son HIFI, aurais tu une expérience différente ?

Dominique T

Josca a écrit :

pouet1983 a écrit :
Bonjour à tous,

Merci très sincèrement pour vos réponses, même si je l'avoue, ce ne sont pas celles que j’espérais...

Votre préconisation Dominique, c'est ce que je comptais faire dans un second temps, une fois que j'aurai lu et bien compris le fonctionnement des filtres. En fait c’était même mon idée première et j'avais commencé à me renseigner pour la réfection ou le remplacement des filtres passifs.

De ce que j'ai compris (dites moi si je me trompe), ce n'est pas si simple pour un néophyte comme moi. Il faut choisir les composants et on ne trouve pas toujours l'équivalent. On ne peut pas toujours les placer sur le circuit imprimé d'origine et de toute façon j'ai besoin d'une seconde carte ce qui m'oblige à dessiner le circuit. Ensuite vient le montage, c'est à dire les soudures, et là encore j'ai beaucoup à apprendre. Et pour quel tarif ? J'ai échangé avec TLHP, pour un filtre sur mesure à 24Db/o (pente d'origine) ils m'ont répondu que c'était impossible en dessous de 200€ l'unité. Puisque je souhaite passer en source dématérialisée, il faut rajouter le DAC et j'ai toujours mon problème d'ampli (je vais m'informer sur les Kaneda). Bref, ça ne va pas se faire facilement et il me sera difficile d'y consacrer le temps nécessaire à moyen terme.

D'un autre coté il y a la solution que j'ai exposé et qui m'a séduite justement par sa simplicité. L'informatique est ma copine depuis longtemps, sur ce terrain je suis à l'aise et je pense progresser rapidement. Tout l'étage de modulation c'est du plug and play et avec la solution de M. Petouin, j'ai juste à souder deux résistances en parallèle. Niveau tarif, j'ai 300€ d'ampli, 150 de dsp et 150 en cables de modulation (si je prends des coax à 75 ohm, ça fait mal quand même).

En outre, j'avais le sentiment que la multi-amplification et les FDA me permettraient de monter en gamme. Surtout que j'ai la suite en tête : vous me faites rêver avec vos baffles plans, vos infraflexs ou vos panneaux DML. Si un jour comme je l'espère je réalise mes propres enceintes, je me disais que je pourrai réutiliser le matériel et l’expérience acquise.

Maintenant, je respecte trop vos opinions pour ne pas les suivre, mais s'il vous plait contrez mes arguments. Dominique, pourquoi pensez-vous que le filtrage actif n'a pas d’intérêt dans mon cas? D'autant que j’espérais pouvoir expérimenter et donc apprendre en jouant sur les paramètres des filtres.

Pour en revenir à mes selfs inconnues, je pensais que c'était plus compliqué que de lire la valeur sur un multimètre (la resistance d'une self ne change-t-elle pas en fonction de la fréquence ?). Du coup, pour appliquer la solution de M. Petouin, j'ai juste à mesurer la resistance entre la borne + et la sortie vers le boomer ?

Je suis actuellement en vadrouille sur les routes de France. Je peux vous lire facilement, en revanche j'ai plus de difficultés techniques pour vous répondre. Pardon par avance si je mets quelques temps pour réagir sur le forum.

Merci encore pour vos contributions et bel été à tous !


C'est toute l'illusion du numérique, tout est facile abordable, les changements de filtrage quazi instantanés.
Mais tout cela n'a rien à voir avec un résultat d'écoute maitrisé et surtout crédible par rapport à la réalité.
Chaque approche se respecte et l'on peut s'amuser avec la hifi pour différentes raisons.

Par exemple sur ces enceintes, des écarts très importants vont très vite intervenir en changeant quelques condos, éventuellement les selfs. c'est possible sur ce genre de produit car les paramètres ne sont pas très optimisés. Si tu prends une enceinte Harbeth bien célèbre, tu changes un composant pour un théoriquement meilleur et ça ne fonctionne plus aussi bien...pourquoi , he bien parce que les composants et leurs propres comportements font partis de la conception parfaitement maitrisée.

Fort probable que si tu t'intéresses un peu à la performance tu mettras de toute façon très vite les JmLab de côté. La conception des caisse es très basique, comme souvent chez les constructeurs de HPs, seuls ces derniers sont bons. Les meilleurs facteurs d'enceintes ne sont pas fabricants des HPS.

cordialement

José




RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Josca - 28/07/2017 07:46:19

[quote=Dominique-Tanguy]
Bonjour José,

Je vois que tu fais réfėrence aux Harbeth. J'ai écoutė ces enceintes dans diffėrents salons, et honnėtement, je ne leur trouve aucun intėrêt!

C'est plat, sans vie, un son HIFI, aurais tu une expérience différente ?

Dominique T

[quote=Josca]

Bonjour Dominique

Effectivement j'ai eu l'occasion d'écouter des HL5 S bien mises en oeuvre.
Le rapport format prix de ces enceintes est de mon point de vu très intéressant.

Bien sur il n' est pas question de les comparer à un grand système bien au point mais je les aies cité comme exemple d'un produit très maitrisé dans sa conception, tellement bien que modifier un de ces composants n'a aucun intérêt; le compromis obtenu est vraiment tres satisfaisant pour des enceintes intégrables.

Cette année j'ai passé la totalité des journées du salon de Munich à en faire le tour, pas grand chose d'intéressant à entendre...
J'ai retenu deux écoutes tres différentes mais digne d'intérêt
la démonstration de l'immense système de Silbatone( GIP)
la démonstration des Harbeth ( faite par un distributeur de je ne sais plus ou dans l'est avec des super convertisseurs et un petit ampli intégré)

Les salons ne sont malheureusement guère révélateur de la qualité des produits comme chez beaucoup de revendeur, il vaut mieux tomber sur un particulier qui à bien mis en oeuvre le produit qu'il aime.

A+

José
@ Jys oui tu as raison si je comprends bien à demi mot, j'aurai du me taire


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 28/07/2017 07:59:25

Bonjour José,

Je te rejoins sur les ėcoutes de Salon, souvent décevantes... Du coup, je ne les visite quasiment plus.

Dominique T


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - vavavoom - 02/08/2017 11:57:43

Silence radio pour l'instant de l'ami Pouet.
Tu sembles déçu qu'on ne t'encourage pas vers la solution numérique...
Je partage les avis des forumeurs ; je vais donc tenter de te convaincre que le passif c'est chouette, Pouet.

1- Mesurer les valeurs des condos, selfs et résistances : fastoche
* Il faut retirer chaque élément du circuit imprimé (inutile de dessouder, tu coupes au ras du circuit) car sinon les valeurs risquent d'être fausses.
* Ton multimètre doit mesurer la capacitance, l'inductance et bien sûr la résistance.
Pas besoin de mettre 200 balles. J'ai dû payer le mien 20 euros et ça fait le job. Un coup de Google et tu en trouveras des tas.
De toutes façons c'est indispensable (même avec des composants neufs, l'écart est parfois de 10%, sauf à les payer une blinde)

2- Remplacement des composants défectueux
* A priori, seuls les condos risquent d'avoir vieilli
* Va pas dépenser des fortunes, mais évite juste les chimiques non polarisés, ce sera plus pérenne
* Prends des MKT ; c'est moins cher que les MKP et laaaargement suffisant.

3- Connecter le tout
Va pas t'embêter avec un circuit imprimé !
Tu poses les éléments sur une planche, tu les relies avec du fil tout bête. Ca s'appelle "câblage en l'air", et ça fait très chic dans les dîners parisiens.
Même pas besoin de souder au début, des épissures suffisent pour tester.
Le plus simple est de faire un filtre séparé pour chaque HP, sinon on s'emmêle facilement les pinceaux.

Conclusion :
Je viens de réaliser que si tu n'as pas le schéma du filtre, vu qu'il semble complexe, ça va être mission impossible de déduire les connexions à partir du circuit imprimé. En tous cas je sais pas faire.

Solution alternative la + simple :
* Tu coupes les condos au ras du composant (et pas au ras du circuit), pour laisser le maximum de fil qui dépasse du circuit
* Tu raccordes les condos neufs
Ca suppose bien sûr que les sorties + et - vers chaque HP sont bien repérées, sinon...

Solution alternative 2 :
Tu fais ton propre filtre à toi perso.
* On sait que les coupures sont à 600 hz et 3000 hz
* Tu mesure la résistance de chaque HP (c'est pas vraiment l'impédance, mais ça va)
* Tu me donnes ces valeurs et je te calcule vite fait un filtre à 12 db (va pas t'emmm... avec du 24 db, c'est tordu, hors de prix, et ça fait souvent plus de mal que de bien)

Il te restera à brancher et écouter ; il faudra vraisemblablement prévoir un ou 2 potards atténuateurs pour l'aigu et/ou le médium.
Ca coûte rien ; on verra le moment venu.

Pour les mesures, prends un micro pour smartphone à 40 E et une appli à 6 E et t'es le roi du monde !

@+
Yannick "Il faudrait être fou pour dépenser plus"


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Le Relais Sonore - 02/08/2017 12:28:58

vavavoom a écrit :
* Tu mesure la résistance de chaque HP (c'est pas vraiment l'impédance, mais ça va)
@+
Yannick "Il faudrait être fou pour dépenser plus"



Bonjour Yannick,
L'assistance que tu proposes à pouet est vraiment louable, mais attention quand même avec l'impédance pour le calcul des filtres. Quelques fractions d'ohms et cela change vraiment les valeurs. Il risque de mesurer un rcc de 6,5 ohms alors que c'est l'impédance réelle à la fréquence de coupure qu'il faut avoir. D’expérience, sur des hp Focal cela peut très bien aller de 3 ohms à 20 ohms, et là les valeurs sont trèèèèèès éloignées de ce que tu calculeras avec les 6,5 de rcc. Il vaudrait mieux se baser sur la référence des hp pour trouver la doc et exploiter la courbe d'impédance constructeur. L'idéal restant la mesure réelle et individuelle des hp avec le logiciel ad-hoc, mais pas avec un multimètre.

Salutation

Rémy


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Le Relais Sonore - 02/08/2017 12:33:16

Dominique-Tanguy a écrit :
Pour commencer, la sagesse recommande de dėmarrer en passif, avec le schéma d'origine, et des composants, surtout les condensateurs, neufs.

Si tu ne peux pas lire les valeurs, tu peux acheter un multimètre (investissement indispensable) capable de lire les valeurs des rėsistances, selfs, et condensateurs.

Tu démontes tout ça en relevant le schėma, et tu remontes avec les composants rajeunis.

L'investissement est minimal, et cela va te permettre d'apprendre comment fonctionne un filtre passif.

Ensuite, tu écoutes. Ceci constituera ta rėfėrence. Ensuite, tu peux toujours essayer de passer en filtrage actif. Personnellement, je ne vois pas trop d'intėrêt. Mieux vaut un passif avec un Kaneda 209 qu'un actif avec 3 FDA.

Cordialement,

Dominique T


C'est cela qui convient le mieux, il me semble comme méthode, associé aux idées de Yannick de sa solution 1.

Salutations,

Rémy.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - vavavoom - 02/08/2017 13:57:58

Le Relais Sonore a écrit :
Il risque de mesurer un rcc de 6,5 ohms alors que c'est l'impédance réelle à la fréquence de coupure qu'il faut avoir.
Il vaudrait mieux se baser sur la référence des hp pour trouver la doc et exploiter la courbe d'impédance constructeur.


Certes certes ! Mais je ne voulais pas désespérer Billancourt Shy

Cas des HP grave-medium :
Sauf exception, la courbe d'impédance est montante depuis 1 ou 2khz (plus bas pour les gros HP). On a en effet vite fait de dépasser 15 ohms à 4k !
Le filtrage haut de ces HP est d'ailleurs le + dur à réaliser dès qu'on sort du 6db (sauf à couper sous 500 hz bien sûr)
Par expérience, à partir des valeurs théoriques, j'augmente la valeur de la self et baisse celle de la capa. De toutes façons faut tâtonner.
On rend le réglage plus facile avec un compensateur d'impédance RC en //, typiquement 6.8 uF + 8 ohms mais bon.

Cas des tweeters :
Sur les dômes, gros pic à Fo (vers 1200 hz) qui peut monter à 20 ohms... Autant ne pas en tenir compte, non ?

Cas d'école (?) pas plus tard que ce matin, avec des HF1300 Celestion que je vends sur LBC :
* Impédance théorique 15 ohms
* Rc mesurée 12 ohms

Pour obtenir la belle coupure raide à 2 khz que tu vois ci-dessous, j'ai mis 2.3 uF et 0.6 mH après de nombreux tâtonnements.
Ces valeurs correspondent bien à la théorie pour du 12 ohms, mais...pour une coupure à 4100 hz Tongue

Après tout, qu'importe que le chat soit noir ou blanc... Cool


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - pouet1983 - 02/08/2017 14:14:17

Bonjour et merci encore à tous pour vos réponses.

Citation :
Silence radio pour l'instant de l'ami Pouet.
Tu sembles déçu qu'on ne t'encourage pas vers la solution numérique...

Je crapahutais dans le Tarn et le Tarn et Garonne (quel patrimoine fantastique dans ce coin...) d’où mon silence. Je suis actuellement à Paris pour quelques jours, je pourrai être plus actif.
En effet vous m'avez bien refroidi, mais bon ça ne fait jamais de mal de revenir les pieds sur terre. Le résultat c'est que l'aventure risque de s’arrêter avant même d'avoir commencé, du moins à moyen terme.

Jys a écrit :
Je trouve bien sages les recommandations de Dom-T: remettre en marche ces "petites enceintes" JMLab en passif t'apportera plus de connaissance et de plaisir qu'une "modernisation" illusoire. Les composants de valeur exacte et hors de prix ne sont pas de mise dans une telle restauration (le prix de 200€ est un gag, les cables à 150€ pareil).

@José,
Dommage qu'il soit si loin, remettre en état une écoute qui objectivement peut être changée pour mieux n'a rien à voir avec la subjectivité liée aux "bijoux de famille".

Ton commentaire est très juste Jys, c'est la première chose qui m'a faite envisager la solution numérique. En plus des difficultés techniques je constatais que ce qu'on me proposait excédais la valeur des enceintes complètes. Et tu as mis le doigt sur ma contrainte principale : je ne veux pas améliorer ces enceintes, je veux au contraire préserver le son qu'elles ont, ou au moins pas trop le modifier. C'est juste sentimental, rien de rationnel derrière ma démarche.

xnwrx a écrit :
Si vous souhaitez sauter l'étape de reconstruction des filtres d'origine et partir directement sur la solution numérique, munissez vous d'un micro calibré et d'un logiciel de mesure (ARTA, REW). Le numérique sera, si vous souhaitez expérimenter, bien plus aisé effectivement pour un résultat équivalent à l'analogique.

C'est exactement ce que j'escomptais et ce que je souhaitais faire avant de m'adresser à vous tous. Pardon Xnwrx, même si vous allez dans le sens qui m'arrange, il y a quasiment unanimité pour dire que je vais faire une bêtise, les chances pour que je succombe à la tentations sont donc minces...
Je suis très sincèrement reconnaissant de l'interet que vous avez porté à ma problématique, mais ce que je retiens de tous vos commentaires c'est que ça ne va pas être simple. Vavavoom, je te remercie pour ton aide mais dans la mesure ou ma principale contrainte est de préserver le son, je crains que ta solution ne soit applicable dans mon cas. Je vais tout de même approfondir ce que tu dis car tu me montres la lumière au bout du tunnel. J'ai essayé de trouver de la doc sur ces enceintes, les HP et les filtres mais jusqu'ici sans succès. Audiofeel m'a envoyé des scans de brochures Focal mais je crains que ça ne concerne pas mon materiel. Si vous avez d'autres pistes je suis preneur.
David, je ne suis pas sur d'avoir tout compris. Ce que je retiens c'est que le peu que je connaisse sur ce filtre ne décrit même pas ses caractéristiques. J'ai été confronté quelques fois au reverse engineering dans ma carrière, c'était deja difficile alors dans un domaine que je ne maitrise pas...

Je suis montagnard, vous me pardonnerez donc la métaphore. Je voulais grimper sur la colline avec le vieux matos d'alpinisme de mon père. Là haut j’espérais y trouver une vue sympathique, certes loin de vos standarts mais tout de même agréable. En outre j'avais compris que cette colline était un bon point de départ pour éventuellement marcher sur certaines de vos traces par la suite. J'avais juste quelques questions concernant la petite barre rocheuse à passer juste avant l'arrivée. En ressortant du bureau des guides je retiens que c'est pas le bon chemin, que la haut je serai déçu de la vue et que pour un débutant ce serait plus sage de faire la face nord du pic d'à coté. Le truc c'est que ce n'est plus la petite rando de 2 ou 3 jour mais carrément l’expédition à bien préparer si on veut éviter la casse. Compte tenu du temps que je peux y consacrer à court terme et de mes connaissances, je crains que l'aventure n'aille pas plus loin que le parking.

Bref, je croyais m'être trouvé une porte d'entrée abordable grâce à la solution numérique, mais vous me l'avez refermée sur le nez. Je vais digérer tout ça dans les jours qui viennent, on verra bien en fonction de vos derniers retours.
Cordialement, Jérémy.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Le Relais Sonore - 02/08/2017 14:35:24

vavavoom a écrit :
Certes certes ! Mais je ne voulais pas désespérer Billancourt Shy

Après tout, qu'importe que le chat soit noir ou blanc... Cool


Je me doute bien Smile
c'est juste que depuis que j'utilise les courbes d'impédance réelles mesurées, je gagne un temps précieux dans le calcul et la réalisation à coup sûr des filtres, et même de bien d'autres choses encore qu'il serait trop long d'expliciter ici. Il y a tellement de choses à explorer en audio (y compris la musique elle même) qu'amha gagner du temps n'est pas à négliger.

Salutations

Rémy


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - vavavoom - 02/08/2017 15:55:41

@ Pouet
Je fais encore une tentative avec un filtre plus-simple-tu meurs (superbe schéma plus bas).

On part du principe que tes HP font 8 ohms et qu'ils ont à peu près le même rendement.
Ton tweeter fait 93db au-delà de 4k ; à vue de nez, ton medium doit pas en être loin, et ton grave dans les 90/92 db. Donc peu de corrections à prévoir.

Les coupures sont prévues à 600hz et 4000 hz (perso je couperais le medium à 400 hz, voire même 250, ça dégraisserait le bas-medium, mais bon).

Au minimum, tu aurais :
* Condo série 4.7 uF sur le tweeter
* Condo série 33 uF sur le medium
* Self série 2 à 2.5 mH sur le grave

Picétou.
Ca a de fortes chances d'être écoutable, tu n'aurais pas de risque de casse et ça te mettrait le pied à l'étrier pour un budget low-cost.

Après, si l'aigu est trop en avant, tu ajoutes une résistance série de 3 ohms.
Si le haut-medium gueule un peu, tu ajoutes un condo série de 0.3 à 0.5 mH
C'est sur le schéma.

Pour couper à 400hz plutôt que 600 (ce que je te conseille vivement), tu remplaces par 50uF sur le medium et 3.2 à 3.6 mH sur le grave.
Pour les valeurs de self supérieures à disons 1 mH, je préfère celles à noyau de ferrite. C'est moins cher (moins de cuivre), et la résistance ohmique est plus faible.

NB : j'habite Rueil. Si tu n'es pas loin, je pourrais passer avec tout le bouzin pour faire des essais.

@+
Yannick
[attachment=18089]


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - vavavoom - 02/08/2017 15:58:18

vavavoom a écrit :
Si le haut-medium gueule un peu, tu ajoutes un condo série de 0.3 à 0.5 mH


Oups !
Une SELF série bien sûr...


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - dsdn - 02/08/2017 16:55:11

Bonjour
On jètes donc les composants sur une planche, on récites 4 ou 5 mantras ou prières pour espérer jauger de l'impédance à la bonne fréquence, et paf le chien, ça coupe 1 Khz trop tôt ou trop tard, avec une pente double à celle prévue au départ.
Si ça se trouves à la fréquence de raccordement, on a juste un effondrement sur une demi octave dans la réponse en puissance...
Avec un gros coup de bol ça peut plaire.
Sinon on trouves quelques bouquins, pour se former, et l'on peut lire des forums pour compléter pas à pas... https://www.decitre.fr/livres/enceintes-acoustiques-hauts-parleurs-9782866610739.html
Voir on refait un filtre identique à l'original... pour débuter.

DAvid


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - folkdeath95 - 02/08/2017 17:22:36

dsdn a écrit :
Voir on refait un filtre identique à l'original... pour débuter.

DAvid


Ca me parait (et de loin) la meilleure solution. Si j'ai bien compris, un seul des filtres a disparu, il suffit donc de prendre exemple sur le filtre restant.

Mikael


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - xnwrx - 02/08/2017 19:30:11

Sauter le pas du numérique n'implique pas des coûts forcément élevés, c'est la multi-amplification qui l'impose par le nombre d'amplis à déployer.
Il est certain qu'avec un passage au numérique, vous ne pourrez espérer retrouver le son "originel" de ces enceintes. Mais à l'inverse, ce passage permettra d'en sortir un son "meilleur" de manière très aisée.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 02/08/2017 20:37:23

Hum... J'ai écouté beaucoup de systèmes, dont certains très sophistiquės. Pour l'instant, aucune de ces expėriences n'a confirmé l'idėe qu'un système multiamplifė pouvait donner de meilleur rėsultat qu'un système monoamplifé correctement filtrė en passif.

Cordialement,

Dominique T


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - xnwrx - 02/08/2017 21:14:16

Dominique-Tanguy a écrit :
Hum... J'ai écouté beaucoup de systèmes, dont certains très sophistiquės. Pour l'instant, aucune de ces expėriences n'a confirmé l'idėe qu'un système multiamplifė pouvait donner de meilleur rėsultat qu'un système monoamplifé correctement filtrė en passif.

Cordialement,

Dominique T


Bonjour Dominique,
ce n'était pas mon propos. Ce que mes écrits voulaient signifier était qu'il ne pourrait retrouver avec cette solution le son originel, puisque c'est ce qu'il recherche, mais par contre qu'il pourra faire mieux que ce qu'il a actuellement (filtres abimés, HP anciens) sans devoir trop s’embêter avec des calculs de filtres et de multiples essais. Le numérique permettant d'expérimenter et d'optimiser beaucoup plus simplement.

Toutefois, je suis effectivement de ceux qui pensent que le filtrage numérique et la multi-amplification qui va avec permettent d'obtenir des résultats supérieurs au filtrage passif. Ce pourrait être l'objet d'un sujet dédié mais je crains qu'il ne parte aussi vite en sucette que le sujet des câbles (bien que pour les filtre, les arguments techniques sont factuels). Aussi je m'abstient d'en parler Big Grin


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Dominique-Tanguy - 02/08/2017 21:34:34

Je suis d'accord, c'est un sujet délicat, qu'il est inutile de relancer cr on sait déjã qu'il n'en sortira rien d'intėressant.

Par contre, je crois sincèrement qu'il est préférable pour notre ami de se "faire la main" en reconstruisant les filtres d'origine avec des condensateurs rėcents.

Travail simple qui permettra de remettre les enceintes en route à moindre frais, tout en rėalisant une expėriance intėressante...

Dominique T


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - xnwrx - 02/08/2017 21:48:55

C'est effectivement ce que je lui conseillais aussi en début de post.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - pouet1983 - 02/08/2017 23:20:50

Bonsoir,

vavavoom a écrit :
Certes certes ! Mais je ne voulais pas désespérer Billancourt Shy

Je la connaissais pas, elle m'a beaucoup fait rire! Malheureusement cher Jean Paul, ils ont installé internet à l'usine. Je crois que les ouvriers ont une bonne idée de ce qui les attend.

vavavoom a écrit :
NB : j'habite Rueil. Si tu n'es pas loin, je pourrais passer avec tout le bouzin pour faire des essais.

Les enceintes et le filtre sont au sud de Paris... En fait plus au sud on appelle ça la Corse et je ne crois pas que le RER A aille jusque là. Mais encore merci, si j'avais su j'aurais mis le filtre dans la valise !

dsdn a écrit :
Sinon on trouves quelques bouquins, pour se former, et l'on peut lire des forums pour compléter pas à pas...https://www.decitre.fr/livres/enceintes-acoustiques-hauts-parleurs-9782866610739.html

Pareil, j'ai pris bonne note, d'autant que c'est mon genre... Mais c'est pas possible en ce moment, j'ai d'autres priorités. Je le fais régulièrement depuis quelques temps mais dans un tout autre domaine.

xnwrx a écrit :
Sauter le pas du numérique n'implique pas des coûts forcément élevés, c'est la multi-amplification qui l'impose par le nombre d'amplis à déployer.

150€ pour le nanodigi et 200 pour les amplis, ça reste raisonnable comme surcout...

xnwrx a écrit :
Il est certain qu'avec un passage au numérique, vous ne pourrez espérer retrouver le son "originel" de ces enceintes. Mais à l'inverse, ce passage permettra d'en sortir un son "meilleur" de manière très aisée.

Je n’espère pas retrouver le son originel avec la solution numérique. J'espère avoir quelque chose de sympa, mieux si possible Wink
Et puis le micro m'aurait permis de regarder des choses, je ne vous ai pas parlé de la pièce d'écoute...

xnwrx a écrit :
sans devoir trop s’embêter avec des calculs de filtres et de multiples essais. Le numérique permettant d'expérimenter et d'optimiser beaucoup plus simplement.

Je ne vous le fais pas dire Big Grin

Dominique-Tanguy a écrit :
Par contre, je crois sincèrement qu'il est préférable pour notre ami de se "faire la main" en reconstruisant les filtres d'origine avec des condensateurs rėcents.

Travail simple qui permettra de remettre les enceintes en route à moindre frais, tout en rėalisant une expėriance intėressante...

Ca commence à faire son chemin Dominique, mais j'avoue j'ai du mal à m'y faire.

PS : Est-il possible de changer de pseudo sur le forum ? "Pouet1983", je ne m'y fais pas. Je veux bien "Pouet", le son de la trompette qui couaque !!


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - pouet1983 - 03/08/2017 00:07:56

xnwrx a écrit :
Ce pourrait être l'objet d'un sujet dédié mais je crains qu'il ne parte aussi vite en sucette que le sujet des câbles (bien que pour les filtre, les arguments techniques sont factuels). Aussi je m'abstient d'en parler Big Grin


A propos de cables, les coaxiaux 75 ohms évoqués plus haut, et sur un sujet consacré à la DigiOne, comment faire partir en sucette avec deux graphesWink
Des choses intéressantes y sont dites, c'est en anglais.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - Josca - 03/08/2017 09:08:00

Dominique-Tanguy a écrit :
Hum... J'ai écouté beaucoup de systèmes, dont certains très sophistiquės. Pour l'instant, aucune de ces expėriences n'a confirmé l'idėe qu'un système multiamplifė pouvait donner de meilleur rėsultat qu'un système monoamplifé correctement filtrė en passif.

Cordialement,

Dominique T


Dominique
Je n'avais pas vu ce post.
Je dirai que malheureusement le réactif important renvoyé en particulier par les HPS de grave font que la bi-amplification me semble un bon compromis. Pour cela et afin de ne pas engendrer d'autres problèmes, il sera alors nécessaire d'utiliser des électroniques identiques ou à défaut très proches, de même pour le câblage.
Aujourd'hui beaucoup reviennent à la mono amplification par complexité des systèmes multi et manque de maitrise.

Je pense que le haut rendement a encore la des avantages car les puissances en jeu et donc le réactif sont plus faibles. C'est pourquoi on peut être tout à fait satisfait par la mono amplification que j'encourage même si imparfaite, tout n'est qu'une question de compromis.

A+

José


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - gils - 11/09/2017 21:20:08

Bonjour,

La multi-amplification est à l'origine réservée aux professionnels de l'audio par nécessité de faire "du bruit" pour que tout le monde entende, les systèmes à pavillons, en font partie, quand vous avez que 20 W pour sonoriser de grandes salles, c'est complexe.

le monde pro est descendu dans nos salons et on voit tout et n'importe quoi, les divers corrections électroniques faites par nécessité pour sonoriser de grands locaux se retrouve dans nos salons encore une fois de plus et oblige à avoir de la multi amplification, la grosse différence, les pros de l'audio traite tant que faire se peut la salle si elle est fermée, nous non à 90 % , je traiterai ma pièce avant de passer à tout ces procédés multi électronique actif, ce qui n'est pas demain, pour l'instant, je ne me contente que d'un ampli et d'une égalisation analogique pour limiter la casse, j'en suis content, j'ai du 40 Hz à -2 db et du 20 Khz à -3 db que je n'entend pas, les 120 db sans pavillons disponibles suffisent à partager la musique avec mes voisins Wink

cdt.


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - dsdn - 03/10/2017 14:12:03

Sauf que : "
La multi-amplification est à l'origine réservée aux professionnels de l'audio par nécessité de faire "du bruit" pour que tout le monde entende, les systèmes à pavillons, en font partie, quand vous avez que 20 W pour sonoriser de grandes salles, c'est complexe. "

tu en est bien sur?

David


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - dsdn - 03/10/2017 14:38:12

Je dirai que malheureusement le réactif important renvoyé en particulier par les HPS de grave font que la bi-amplification me semble un bon compromis. Pour cela et afin de ne pas engendrer d'autres problèmes, il sera alors nécessaire d'utiliser des électroniques identiques ou à défaut très proches, de même pour le câblage.
Aujourd'hui beaucoup reviennent à la mono amplification par complexité des systèmes multi et manque de maitrise.

On me dit que j'ai trop fumé parfois, mais la, faudrait juste tenter d'essayer de me faire "croire" le contraire de l'inverse du pire, que même pas j'aurais su poser la question, à une telle bande de...
A vous les micros, ma chère Sophie...
DAvid


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - jmg - 03/10/2017 16:07:29

Bonjour DAvid,

tu es quand même difficile à suivre, mais merci pour tout quand même,

à plus


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - jys - 03/10/2017 16:21:29

jmg a écrit :
Bonjour DAvid, tu es quand même difficile à suivre
normal, il tourne sur lui même
merci pour tout quand même,
pas pour les injures




RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - jmg - 03/10/2017 23:31:07

oui bien sûr Jean-Yves ! Je le remercie pour le positif qu'il a dû un jour poster...

perso vous m'avez tous 'nourrit' après certains comportements, qui ne sont que verbales mais comportements
quand même, me saoule aussi ...

on avance avec ceux qui veulent avancer, purée c'est un LOISIR la hifi !


RE: Adaptation d'enceintes à la multiamplification - audiotechno - 04/10/2017 17:11:40

Josca a écrit :

Je dirai que malheureusement le réactif important renvoyé en particulier par les HPS de grave font que la bi-amplification me semble un bon compromis. Pour cela et afin de ne pas engendrer d'autres problèmes, il sera alors nécessaire d'utiliser des électroniques identiques ou à défaut très proches, de même pour le câblage.
Aujourd'hui beaucoup reviennent à la mono amplification par complexité des systèmes multi et manque de maitrise.

Je pense que le haut rendement a encore la des avantages car les puissances en jeu et donc le réactif sont plus faibles. C'est pourquoi on peut être tout à fait satisfait par la mono amplification que j'encourage même si imparfaite, tout n'est qu'une question de compromis.
A+
José
[/quote]
Bonjour José,
Je suis très content d'être pour une fois totalement d'accord avec toi. La configuration de mon système évolue en ce sens.
Cordialement
Alain