MELAUDIA :: forums
XLR vers rca - Version imprimable

+- MELAUDIA :: forums (http://forums.melaudia.net)
+-- Forum: espace public (/forumdisplay.php?fid=10)
+--- Forum: électronique (/forumdisplay.php?fid=32)
+--- Discussion : XLR vers rca (/showthread.php?tid=5528)


XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 13:22:02

Bonjour,

Je sais que ce sujet est souvent abordé, mais je n'ai toujours pas compris.
J'ai une sortie XLR en analogique, sortie d'un DAC, devant être connectée à l'entrée du préampli en RCA.

XLR:
1 : masse électrique.
2 : Signal par rapport à 1.
3 : Le même signal que 2 mais en opposition de phase.

Je ne vois pas l'intérêt de relier 3 à 1, à part faire un court circuit sur la source ?
Merci pour vos réponses.
Vincent


RE: XLR vers rca - nicolasd - 29/03/2016 14:03:49

calivin a écrit :
Bonjour,

Je sais que ce sujet est souvent abordé, mais je n'ai toujours pas compris.
J'ai une sortie XLR en analogique, sortie d'un DAC, devant être connectée à l'entrée du préampli en RCA.

XLR:
1 : masse électrique.
2 : Signal par rapport à 1.
3 : Le même signal que 2 mais en opposition de phase.

Je ne vois pas l'intérêt de relier 3 à 1, à part faire un court circuit sur la source ?
Merci pour vos réponses.
Vincent


ça désymétrise à la sauvage ... on le fait couramment, même si c'est pas élégant.


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 29/03/2016 14:17:55

Si ça sort sur transfo les 2 sorties sont galvaniquement isolée de la masse!Il faut donc reliée la sortie 3 à la masse du préampli pour référencer le signal à la masse!Mais il est clair que si la sortie symétrique n'est pas isolée on va faire un courjus si on relie la sortie 3 à la masse!Dans ce cas on utilise simplement les sortie 1(masse) et 2 (signal +).


RE: XLR vers rca - jerome - 29/03/2016 14:34:55

Salut Vincent,

J'imagine, sans être sûr que ce soit la vraie/seule raison, que c'est pour assurer la compatibilité avec les appareils sortants sur transfo de sortie sans point milieu, et avec isolation galvanique.

Dans ce cas, le brochage en sortie de l'appareil est :
1= non connecté, ou relié à la masse
2= une extrémité du secondaire (non relié à la masse),
3= l'autre extrémité du secondaire (non relié à la masse).

Si on reliait le 1 à la tresse du câble RCA, et le 2 à l'âme du câble RCA, on n'aurait aucun signal. Avec un cordon qui relie en plus le 1 au 3, ça marche (même si on peut perdre l'isolation galvanique).

Mais dans le cas d'un appareil sans TS, dont le 1 est bien connecté à la masse, il suffirait de brancher seulement le 1 à la tresse du câble RCA, et le 2 à l'âme du câble RCA, inutile de faire preuve de cruauté et de martyriser le pauvre circuit qui sort le 3 en le mettant en court-circuit.

A+

Jérôme, membre de la SPA (*)

(*) SPA : Société pour la Protection des Appareils.


RE: XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 14:44:03

La sortie n'est pas sur transfo, mais en reliant 3 à 1 on perd l'isolement galvanique. Il vaut mieux brancher 2 et 3 sur la RCA.

Sinon charger la sortie 3 par une résistance (le composant) équivalente à celle vue par la sortie 2 a peut être un intérêt plutôt que de la laisser en l'air ?

PS: J'ai répondu avant de lire la réponse de Jerome.


RE: XLR vers rca - forr - 29/03/2016 14:49:12

Grand_Floyd a écrit :
Si ça sort sur transfo les 2 sorties sont galvaniquement isolée de la masse!Il faut donc reliée la sortie 3 à la masse du préampli pour référencer le signal à la masse!Mais il est clair que si la sortie symétrique n'est pas isolée on va faire un courjus si on relie la sortie 3 à la masse!Dans ce cas on utilise simplement les sortie 1(masse) et 2 (signal +).


Si la configuration de l'étage de sortie de la source est de type quasi-float, elle se comporte grosso-modo comme un transformateur.

Pour profiter au mieux des qualités de la configuration de sortie quasi-float de la source vers l'entrée asymétrique d'un récepteur, il faut utiliser un cordon à deux conducteurs sous blindage et relier au blindage, côté récepteur, le conducteur froid (correspondant à la broche 3 de la XLR de la sortie de la source)

La tension disponible est alors la même que si l'entrée du récepteur était symétrique.

Bref, il faut disposer des renseignements nécessaires sur la source, tirés soit de son mode d'emploi, soit de son schéma.

Voir quelques renseignements fondamentaux ici :

http://www.douglas-self.com/ampins/balanced/balanced.htm#6

Cdt.

EDIT : voir post #8.


RE: XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 15:06:45

forr a écrit :
...
Voir quelques renseignements fondamentaux ici :
http://www.douglas-self.com/ampins/balanced/balanced.htm#6
...

Ya du taf ...
Mon DAC est un mini-dac Apogee :
http://www.apogeedigital.com/pdf/minidac_usersguide.pdf


RE: XLR vers rca - forr - 29/03/2016 15:47:45

Oops... urgent...
Il me revient que sur les BSS et DCX, en liaison des XLR de leurs sorties vers entrées asymétriques, on ne connecte pas le blindage côté récepteur.
...
Rien trouvé qui puisse aider sur la doc Apogée.

A priori, on est en quasi-float comme chez BSS ou DCX, capable de 24 dBu, mais avec un niveau ajustable.
J'essaierais donc deux cordons XLR-RCA à deux conducteurs sous blindage, ce dernier non relié côté RCA;
masse de la RCA connectée au fil froid (celui qui relié à la broche 3 de la XLR).

Attention aux possibles niveaux très élevés arrivant sur les RCA.


RE: XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 16:39:25

forr a écrit :
Oops... urgent...
Il me revient que sur les BSS et DCX, en liaison des XLR de leurs sorties vers entrées asymétriques, on ne connecte pas le blindage côté récepteur.
...
Attention aux possibles niveaux très élevés arrivant sur les RCA.


Belle doc, claire, merci.
Je suis étonné que le matériel pro utilise une symétrisation réglable par un pot.

Je dois avoir assez de niveau avec la sortie jack 1/8.
Sinon je laisse 3 en l'air, je ne risque que du bruit si j'ai bien compris.

PS :
Un moyen est de mettre une résistance de 20 Kohms entre 3 et 1 dans la prise XLR, sortir en coaxial simple entre 1 (tresse) et 2 (âme) vers la RCA, relier le shield de la prise XLR à 1.
Dans nos environnements domestiques, on devrait être bon quel que soit le principe.
18 dBu, c'est déjà beaucoup.


RE: XLR vers rca - JeanPP - 29/03/2016 19:07:34

Bonsoir

A la page 15 on peut lire :

2 x XLR (pin 2 – hot) for pro-audio stereo

Donc le point 2 est le seul point chaud, non ?

Pas une vrai sortie balancée.

jean


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 29/03/2016 20:01:12

On parle de point chaud pour le pôle positif,l'autre étant le point froid!Le point chaud est la broche 2 en Europe et la broche 3 aux USA.C'est pour ça que c'est précisé!


RE: XLR vers rca - forr - 29/03/2016 22:57:23

Bonsoir,

calivin a écrit :
Je suis étonné que le matériel pro utilise une symétrisation réglable par un pot.

Si j'ai bien lu, il s'agit du calibrage de la tension de sortie de chaque canal.
Mais il arrive que certains montages peaufinent la symétrie avec un potentiomètre ajustable dont le réglage est fait une fois pour toutes.

Une autre solution possible [...].
EDIT : supprimée.

Citation :
Sinon je laisse 3 en l'air, je ne risque que du bruit si j'ai bien compris

En cas d'une longueur conséquente et d'un environnement susceptible de générer des interférences à fréquences peu élevées.
Les liaisons symétriques ne se justifient habituellement pas dans les installations amateur stéréo de courte longueur (disons moins de deux mètres) un peu plus s'il s'agit de home-cinéma dans une grande pièce.

JeanPP a écrit :
A la page 15 on peut lire :
2 x XLR (pin 2 – hot) for pro-audio stereo
Donc le point 2 est le seul point chaud, non ?
Pas une vrai sortie balancée.

Il s'agit bien d'une sortie symétrique ("balanced" = "équilibrée")
"hot", broche 2, c'est la sortie en polarité normale par rapport à la masse (normalement toujours respectée au sein des appareils pro entre leurs entrées et leurs sorties)
"cold", broche 3, c'est la sortie en polarité inversée par rapport à la masse.
En liaison symétrique, le signal "utile" est la différence de potentiel entre les broches 2 et 3.


RE: XLR vers rca - forr - 29/03/2016 23:06:18

Grand_Floyd a écrit :
On parle de point chaud pour le pôle positif,l'autre étant le point froid!Le point chaud est la broche 2 en Europe et la broche 3 aux USA.C'est pour ça que c'est précisé!


J'ai cru à un poisson d'avril car je n'ai jamais vu de broche 3 chaude.
Mais Wiki m'a appris que ça a existé :

Le standard de l'AES (Audio Engineering Society) exige le brochage suivant : broche 1 : masse, broche 2 : point chaud (signal à transmettre dans sa polarité d'origine), broche 3 : point froid (signal à transmettre avec sa polarité inversée). Certains appareils anciens peuvent voir leurs broches 2 et 3 inversées : ceci est dû à une convention américaine aujourd'hui obsolète, qui plaçait le point chaud sur la troisième broche. Il convient en cas de doute de se référer au manuel de l'appareil ou aux éventuelles sérigraphies sur le boîtier.

source : https://fr.wikipedia.org/wiki/XLR


RE: XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 23:27:48

forr a écrit :
J'ai cru à un poisson d'avril

Bientôt ...

Dans le cas du "Case 9) Quasi-floating output TO unbalanced input.", la broche 3 en l'air pose apparemment un problème de bruit "serious increase in internal noise" indépendant de la longueur du câble.

Il faudrait voir le bruit à l'oscillo sur 2/1 pour l'effet de la charge de 3/1 passant de l'infini à une valeur égale à la charge de 2/1. Pas besoin de câble pour cela, juste la prise XLR et deux résistances.
Next step ...


RE: XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 23:31:00

forr a écrit :
... la différence de potentiel entre les broches 2 et 3.
...

Elle me semble nulle.


RE: XLR vers rca - calivin - 29/03/2016 23:58:52

calivin a écrit :

forr a écrit :
... la différence de potentiel entre les broches 2 et 3.
...

Elle me semble nulle.


J'ai encore dis une bêtise ...


RE: XLR vers rca - forr - 30/03/2016 00:09:43

calivin a écrit :
Dans le cas du "Case 9) Quasi-floating output TO unbalanced input.", la broche 3 en l'air pose apparemment un problème de bruit "serious increase in internal noise" indépendant de la longueur du câble.

Exact, merci de me l'avoir signalé, je l'avais complètement oublié. J'enlève donc la solution consistant à laisser la broche 3 en l'air avec une sortie quasi-float.
Il vaut peut-être mieux alors utiliser le câblage préconisé par BSS/Behringer et d'insérer un diviseur de tension à l'entrée du récepteur. C'est ce que j'ai fait chez moi, les sorties du processeur sont suivies de cordons XLR-Jack6.35, qui arrivent à un boîtier métallique contenant un atténuateur à plots à six pistes. Les socles jack6.35 de ce boîtier sont en plastique, leur masse n'est pas reliée au châssis.
Les modulations atténuées (valeur préconisée 14 à 20 dB mini)
sont disponibles sur des socles RCA non isolés du châssis, elles sont ensuite véhiculées par trois cordons stéréo vers les amplis de puissance. Aucune ronflette, aucun souffle, même au casque 32 Ohm branché sur les sorties des amplis.

Citation :
Il faudrait voir le bruit à l'oscillo sur 2/1 pour l'effet de la charge de 3/1 passant de l'infini à une valeur égale à la charge de 2/1. Pas besoin de câble pour cela, juste la prise XLR et deux résistances.

Je crains qu'un oscilloscope ne soit pas assez sensible pour cela.
Il faudrait insérer un préampli à faible bruit.

Cdt.


RE: XLR vers rca - calivin - 30/03/2016 18:13:10

Bonjour,
Au final c'est surement bien de tenter de s’intéresser aux architectures interne de sortie des appareils, mais on n'a aucune certitude.
Autant alors revenir aux fondamentaux, le signal utile est entre 2 et 3, 1 sert de blindage et ne pas faire de CC.

Je vais câbler en ce sens :

Un mètre de câble blindé une paire torsadée

Coté XLR femelle :
Point 1 : blindage du câble
Point 2 : point chaud, fil rouge
Point 3 : point froid, fil noir (ou bleu)

Côté RCA :
Tip (pointe) : point chaud, fil rouge
Sleeve (masse, corps) : point froid, fil noir
La tresse de blindage n'est pas connectée de ce côté, coupée à ras et isolée avec un bout de gaine thermo.

Source : http://www.ingenieuxduson.net/t5146-connexion-sortie-preampli-xlr-symetrique-vers-entree-carte-son-jack-asymetrique

Cordialement,
Vincent


RE: XLR vers rca - forr - 30/03/2016 18:49:44

Bonjour,

calivin a écrit :
Au final c'est surement bien de tenter de s’intéresser aux architectures interne de sortie des appareils, mais on n'a aucune certitude.

O que oui ! on apprend plein de choses.

Citation :
Autant alors revenir aux fondamentaux, le signal utile est entre 2 et 3, 1 sert de blindage et ne pas faire de CC.
Je vais câbler en ce sens :

Un mètre de câble blindé une paire torsadée
Coté XLR femelle :
Point 1 : blindage du câble
Point 2 : point chaud, fil rouge
Point 3 : point froid, fil noir (ou bleu)
Côté RCA :
Tip (pointe) : point chaud, fil rouge
Sleeve (masse, corps) : point froid, fil noir
La tresse de blindage n'est pas connectée de ce côté, coupée à ras et isolée avec un bout de gaine thermo.

Source : http://www.ingenieuxduson.net/t5146-connexion-sortie-preampli-xlr-symetrique-vers-entree-carte-son-jack-asymetrique

Ca paraît tout à fait ça. Avant de couvrir avec la gaine de protection, c'est bien de vérifier que tout fonctionne comme prévu.
Les curieux du son seront tentés par un essai du montage décrit dans le post 4 du lien sur Ingénieux du son.


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 30/03/2016 19:53:41

Pierre Voyard dégrossit bien le problème : http://voyard.free.fr/textes_audio/sym_asym/sym_asym.htm


RE: XLR vers rca - forr - 30/03/2016 23:46:50

Grand_Floyd a écrit :
Pierre Voyard dégrossit bien le problème : http://voyard.free.fr/textes_audio/sym_asym/sym_asym.htm

Ce n'est pas sérieux.
C'est une suite de "faites-ci, pas ça" mais qui évite de poser les fondamentaux des liaisons, plus specifiquement les symétriques et le rôle qu'y jouent les impédances.

Le sujet est complexe, les anglophones intéressés peuvent se reporter à :
Muncy
Bill Whitlock ( http://sound.westhost.com/articles/balanced-interfaces.pdf )
Jim Brown ( http://www.audiosystemsgroup.com/publish.htm ).
Steve Macatee / Rane ( http://www.rane.com/note151.html )
Liste non exhaustive...
( http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/citations?doi=10.1.1.610.6722 )

Enfin un électronicien familier de la transmission des signaux n'aurait pas écrit la dernière ligne en bas de page :

[...]un site à visiter impérativement.

Il s'agit, quant à ces questions, d'un site à éviter impérativement.


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 31/03/2016 00:37:39

Il faut prendre ça comme une fiche pratique destinée à une mise en oeuvre simple sans se prendre la tête!Cette personne était ingénieur du son à l'université de Toulouse II et batteur de jazz : http://voyard.free.fr/voyard_jazz.htm
Donc il ne raisonne pas en électronicien pur et dur mais donnent des conseils pratiques!Je comprend que le lien en bas de page peut en énerver certains ici!


RE: XLR vers rca - forr - 31/03/2016 01:24:33

Grand_Floyd a écrit :
Il faut prendre ça comme une fiche pratique destinée à une mise en oeuvre simple sans se prendre la tête!Cette personne était ingénieur du son à l'université de Toulouse II et batteur de jazz : http://voyard.free.fr/voyard_jazz.htm

Le titre ne fait pas la compétence.
Voyard ne montre que des liaisons par transfos, pas majoritaires en sortie de DAC.

Citation :
Donc il ne raisonne pas en électronicien pur et dur mais donnent des conseils pratiques!Je comprend que le lien en bas de page peut en énerver certains ici!

Raisonner en électronicien mène à éviter les mauvaises pratiques, souvent anciennes.
Ce sont des électroniciens qu'émane la recommandation de l'AES pour la connexion dans les boîtiers de la broche 1 des XLR, pas des ingés-son, Elle a mis des années à être établie et n'est pas encore universellement respectée.


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 31/03/2016 08:33:58

Je pense qu'il reprend d'une manière simple ce que des électroniciens ont déterminé!Le titre ne fait pas la compétence certes,mais je pense qu'un ingénieur du son sait un peu mettre en oeuvre son matériel!Il ne parle pas de sortie de DAC c'est vrai mais c'est moi qui suis venu mettre ici ce lien,juste en appui de solution à un problème soulevé!Errare humanum est, perseverare diabolicum.Je ne le ferai plus!Sad


RE: XLR vers rca - calivin - 31/03/2016 08:38:47

Bonjour Christian,

Je le déplorerais.
Vincent


RE: XLR vers rca - forr - 31/03/2016 09:08:20

Grand_Floyd, comprendre le pourquoi du comment permet de ne pas appliquer aveuglément les "régles" (en tête desquelles vient le rejet phobique des boucles de masse, ). Je préfère proposer une documentation abondante, variée, parfois contradictoire, à une seule qui donnerait les solutions définitives. Bon, je ne vais pas insister, rien de bien grave dans tout ça. Cdt.


RE: XLR vers rca - calivin - 01/04/2016 22:22:58

Bonjour,

J'ai câblé comme décrit au post 18, cela fonctionne.
Seulement les pins 2 et 3 ne sont pas chargées par rapport à 1. Cela peut poser problème à l'étage de sortie.
La prochaine étape est de placer deux résistances de charge idéalement dans la prise RCA.
C'est plus un exercice de style puisque la prise jack 1/8 asymétrique fonctionne.

Cordialement,
Vincent


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 01/04/2016 22:59:45

Donc tu as la broche 2 de l'XLR qui arrive au point chaud de la RCA.La broche 3 de l'XLR qui arrive sur la masse de la RCA et la broche 1 de l'XLR reliée à la tresse du câble qui elle-même n'est pas raccordée et est isolée à l'autre extrémité!Que va-t'il se passer si les 2 appareils ont leur 0V relié à leurs châssis respectifs,et que ceux-ci se touchent ?Wink


RE: XLR vers rca - calivin - 01/04/2016 23:17:19

3 sera en CC avec 1, le problème de départ. Je peux mettre aussi des plots de découplage en bois ;-)

Finalement ce montage avec la XLR ronfle, volume de l'ampli à fond.
Il faudrait relier la tresse à l'ampli, je n'avais pas tilter sur l'expression paire torsadée.
Le prochain essai sera de sortir entre 2 et 1 vers la RCA, laisser 3 en l'air. Voir charger 3 si ça ronfle.

A bientôt,
Vincent


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 01/04/2016 23:21:46

Peut-être essayer de relier la tresse de masse côté récepteur par un condo!

Non c'est pas une bonne idée,ça court-circuitera 3 et 1 en alternatif!


RE: XLR vers rca - forr - 02/04/2016 00:18:07

Si j'en ai le temps, je ferai la simulation d'une sortie quasi-float et un essai en réel avec le BSS.


RE: XLR vers rca - calivin - 02/04/2016 00:21:47

J'ai oublié la quatrième pin de la XLR, le shield ;-)


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 02/04/2016 08:41:11

Concernant le BSS FDS366T ,je l'ai souvent raccordé avec des adaptateurs XLR/CINCH NEUTRIK dont la broche 3 est raccordée en interne à la masse de la CINCH et ça marche!Par contre je ne sais pas comment sont conçues les sorties symétriques!Je sais seulement que ce ne sont pas des sorties sur transfo car si ils sont sur la sérigraphie du C.I.,ils sont absents physiquement!


RE: XLR vers rca - jimbee - 02/04/2016 09:09:41

Grand_Floyd a écrit :
Concernant le BSS FDS366T ,je l'ai souvent raccordé avec des adaptateurs XLR/CINCH NEUTRIK dont la broche 3 est raccordée en interne à la masse de la CINCH et ça marche!


Marche aussi avec le dcx, comme les sorties sont "quasi-float":
Pour le dernier étage, il y a un gain de -6dB entre 2 et masse et 3 et masse, ( pas tout à fait égaux )
Si la sortie 3 est mise à la masse, le gain en 2 augmente à 0 dB.


[attachment=13383]


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 02/04/2016 10:01:56

Que le DCX marche aussi,ne m'étonne pas, c'est quasiment un clone du BSS !Smile


RE: XLR vers rca - calivin - 28/11/2016 09:51:03

Bonjour,

Le fil "xlr /rca" de Claude m'a motivé à clore le mien.
J'ai câblé avec 3 en l'air.

Le mini-dac apogee fonctionne ainsi beaucoup mieux que sur sa sortie jack asymétrique, mes excuses alors pour la piètre écoute de cette configuration à Ablon.
PS (Erratum) : A Ablon, on a utiliser les câbles XLR-RCA de Yves, qui j'imagine relie 3 à 1.
A creuser par une écoute comparative entre 3 en l'air et 3 relié à 1.


@forr
Pour le branchement en "quasi-float" avec du câble asymétrique, j'ai l'impression que le post N°8 de ce fil est à l'inverse du post N°4 du fil "xlr /rca".
Comme ça avait l'air important, alors relier 3 à 1 sur la XLR ou sur la RCA ?

Vincent


RE: XLR vers rca - forr - 28/11/2016 12:03:26

calivin a écrit :
Pour le branchement en "quasi-float" avec du câble asymétrique, j'ai l'impression que le post N°8 de ce fil est à l'inverse du post N°4 du fil "xlr /rca".


Le post n°4 ne considère pas le circuit "quasi-float" assez commun aujourd'hui et qui joue un rôle s'apparentant à celui d'un transformateur.

Le branchement préconisé par BSS : page 31, schéma en bas :
http://www.bsstechsupport.com/public/forumfiles/fds366Tum.pdf
Le mieux est de suivre ce conseil.
C'est le même circuit de sortie source que l'on trouve sur le DCX, montré par Jimbee.

Citation :
Comme ça avait l'air important, alors relier 3 à 1 sur la XLR ou sur la RCA ?

Sur la XLR
(source de modulation), avec un câble à deux conducteurs + blindage, brancher la broche 1 au blindage du câble.
Sur la RCA
A. soit ne pas brancher le blindage à la masse de la RCA, brancher la ligne 3 (froide) à la masse de la RCA) et la ligne 1 (chaude) à l'âme de la RCA. La valeur de la tension de sortie initiale de la source est préservée à l'entrée du récepteur.
B. soit brancher le blindage à la masse de la RCA, et la ligne 1 (chaude) à l'âme de la RCA, laisser la ligne 3 (froide) en l'air du côté RCA. Le récepteur reçoit alors la moitié de la tension du signal du montage A.


RE: XLR vers rca - calivin - 28/11/2016 14:26:57

forr a écrit :
...
A. soit ne pas brancher le blindage à la masse de la RCA, brancher la ligne 3 (froide) à la masse de la RCA) et la ligne 1 (chaude) à l'âme de la RCA. La valeur de la tension de sortie initiale de la source est préservée à l'entrée du récepteur.
B. soit brancher le blindage à la masse de la RCA, et la ligne 1 (chaude) à l'âme de la RCA, laisser la ligne 3 (froide) en l'air du côté RCA. Le récepteur reçoit alors la moitié de la tension du signal du montage A.


Le A (schéma du bas page 32 de la doc du BSS) m'apporte de la ronflette.

Le B (non représenté dans la doc du BSS) fonctionne nickel sur mon mini-dac Apogee. 1 sur tresse, 2 sur âme, 3 en l'air.

Le C , comme le A mais tresse reliée à la masse RCA et non à la pin 1 de la XLR. Signal RCA toujours entre 2 et 3.
A essayer pour moi.

Relier 3 et 1 n'est pas une option dans la doc BSS.
On est bien dans le cadre de XLR (sortie) vers RCA (entrée).

Vincent


RE: XLR vers rca - PFB - 28/11/2016 15:20:13

Bonjour,

Pour les adaptateurs RCA/XLR faire attention si l'adaptateur est en entrée symétrique ou en sortie car selon la topologie du circuit symétrique de sortie cela peux poser des problèmes de distorsion. Et pas de soucis cela s'entend tout de suite.

Ensuite une XLR a 4 pôles, 3 évidents et ils sont numérotés comme suit 1 la masse, 2 et 3 le signal (comme une RCA) et l'extérieur de la XLR qui est métallique qui sert au "prolongement" physique du boitier sur lequel devrait être relié le blindage.

Le hic de la RCA c'est que pour le pôle communément appelé "signal" ça va. Mais que l'autre pôle réunit plusieurs fonctions ou sont confondus le signal, la masse, la terre, le ground, le boitier, les liaisons fortuites de point milieu "étoile" de différents appareils etc, etc,..

Donc selon la topologie des circuits, la conversion peut se faire de différentes manières.


Bises,

PFB


PS:Et c'est parti mon kiki pour le cap des milles messages.


RE: XLR vers rca - forr - 28/11/2016 19:04:46

calivin a écrit :
Le A (schéma du bas page 32 de la doc du BSS) m'apporte de la ronflette.

Je n'y vois pas de raison, c'est impeccable sur mon installation.

Citation :
Le B (non représenté dans la doc du BSS) fonctionne nickel sur mon mini-dac Apogee. 1 sur tresse, 2 sur âme, 3 en l'air.

Le C , comme le A mais tresse reliée à la masse RCA et non à la pin 1 de la XLR. Signal RCA toujours entre 2 et 3.
A essayer pour moi.

Si B est nickel, pourquoi essayer C ?
En plus, C ça fait un câble non conforme dont on a tôt fait d'oublier comment les prises y sont cablées.
Mes Canare (cordons maison) ont une gaine grise sur laquelle on peut écrire au feutre noir. Toutes mes XLR sont câblées standard 1 masse, 2 chaud, 3 froid.
A l'autre bout, j'indique sur la gaine la liaison réalisée dans le prise, par exemple, pour A, j'écris tout simplement "2 3".

PFB a écrit :
Ensuite une XLR a 4 pôles, 3 évidents et ils sont numérotés comme suit 1 la masse, 2 et 3 le signal (comme une RCA) et l'extérieur de la XLR qui est métallique qui sert au "prolongement" physique du boitier sur lequel devrait être relié le blindage.

C'est ce qu'indique les recommandations internationales. La tresse de blingage du câble ne doit pas être réliée au corps de la XLR. C'est le boîtier auquel il est raccordé qui doit assurer la mise à la masse du corps.

Citation :
Le hic de la RCA c'est que pour le pôle communément appelé "signal" ça va. Mais que l'autre pôle réunit plusieurs fonctions ou sont confondus le signal, la masse, la terre, le ground, le boitier, les liaisons fortuites de point milieu "étoile" de différents appareils etc, etc,..

Si on utilise tant les liaisons asymétriques, dont pour les circuits à bruit ultra faible et en mesure, c'est qu'elles ont des avantages indéniables et que le hic n'est pas insurmontable.


RE: XLR vers rca - jys - 28/11/2016 19:29:13

forr a écrit :
...
Si on utilise tant les liaisons asymétriques, dont pour les circuits à bruit ultra faible et en mesure, c'est qu'elles ont des avantages indéniables et que le hic n'est pas insurmontable.

Je dirais même plus (parodie à la Dupont Wink...)
En métrologie, TOUS les instruments (Tektronix, Hewlett Packard, Le Croy...) avec lesquels on travaille sont en BNC.
Dans les cas critiques où de très faibles tensions alternatives sont superposées à une composante continue importante on a recours à un ampli "différentiel" lui aussi sur BNC.
Pas fous les pros...

edit: j'étais à l'instant au "téléphone" via mon mobile et je m'approche de mon système avec un préamp à tube en test...ça fait peur...à quand le costard blindé ? Wink


RE: XLR vers rca - PFB - 29/11/2016 00:17:59

forr a écrit :
Si on utilise tant les liaisons asymétriques, dont pour les circuits à bruit ultra faible et en mesure, c'est qu'elles ont des avantages indéniables et que le hic n'est pas insurmontable.


Faut faire attention une liaison asymétrique ou symétrique a besoin de 2 pôles au minimum. Une transmission différentielle de signal n'induit pas forcément une tension symétrique. Beaucoup d'équipements de mesure ont par exemple une BNC, mais cela ne donne aucune indication quand à la topologie du circuit.


PFB


RE: XLR vers rca - PFB - 29/11/2016 00:23:02

jys a écrit :
edit: j'étais à l'instant au "téléphone" via mon mobile et je m'approche de mon système avec un préamp à tube en test...ça fait peur...à quand le costard blindé ? Wink


Probablement câblé en "étoile", sauf qu'à l'époque les mobiles n'existaient pas.....

PFB


RE: XLR vers rca - jys - 29/11/2016 00:54:28

Pas de bol, c'est un Little Dot II++ qui va bien sauf que les tubes extérieurs au chassis sont sensibles au champ électromagnétique HF (à proximité, genre 10 cm).
Vive les cages de Faraday Wink


RE: XLR vers rca - forr - 29/11/2016 02:18:43

PFB a écrit :
Faut faire attention une liaison asymétrique ou symétrique a besoin de 2 pôles au minimum Une transmission différentielle de signal n'induit pas forcément une tension symétrique.

Pinaillage 1
une tension symétrique ? Une tension, c'est une différence de potentiel entre deux points. Il ne peut y avoir de symétrie que par rapport à un troisième point qui sert de référence de tension aux deux premiers points.

Pinaillage 2
Une transmission différentielle, c'est une transmission d'une différence de potentiel, deux conducteurs, quelle que soit leur disposition respective, y pourvoient.

Pinaillage 3
L'adjectif "symétrique" dans "liaison symétrique" n'est pas très approprié. Les anglo-saxons disent "balanced" qui se traduit par "équilibré". Ce qui importe dans les liaisons (franco-dites) symétriques c'est l'égalité des impédances des deux points de la tension de source vues par l'entrée symétrique du récepteur.
Ainsi, sur une liaison XLR -> XLR, il n'y a aucune nécessité que les tensions par rapport à la référence de masse en pin 1, sur la ligne chaude, pin 2, et sur la ligne froide, pin 3, soient égales en valeur absolue et de polarité inverse. Ce sont les égalités des impédances de ces deux lignes tout au long de leur parcours qui importent pour éviter que les signaux parasites en mode commun ne se transforment en mode différentiel et soient véhiculés et amplifiés en aval.


RE: XLR vers rca - forr - 29/11/2016 02:24:08

jys a écrit :
Pas de bol, c'est un Little Dot II++ qui va bien sauf que les tubes extérieurs au chassis sont sensibles au champ électromagnétique HF (à proximité, genre 10 cm).

Ne dit-on pas que les tubes y sont peu sensibles ? Et là, en plus, c'est quoi, du 2 GigaHz ? Faut peut-être mettre nos installations à l'intérieur de chars blindés.


RE: XLR vers rca - jys - 29/11/2016 06:54:08

Même pas besoin, accepter une petite ronflette (pas longtemps) fait partie du plaisir de l'expérimentation.
En l’occurrence ce petit préamp peut accepter l'énorme dynamique d'un micro d'instrument qui est habituellement compressée pour éviter les "débordements".


RE: XLR vers rca - PFB - 29/11/2016 14:29:38

forr a écrit :

PFB a écrit :
Faut faire attention une liaison asymétrique ou symétrique a besoin de 2 pôles au minimum Une transmission différentielle de signal n'induit pas forcément une tension symétrique.

Pinaillage 1
une tension symétrique ? Une tension, c'est une différence de potentiel entre deux points. Il ne peut y avoir de symétrie que par rapport à un troisième point qui sert de référence de tension aux deux premiers points.


Alors on va la faire simple, une sortie de transfo c'est "balanced" ou "unbalanced" ????

PFB


RE: XLR vers rca - forr - 29/11/2016 20:31:27

PFB a écrit :

forr a écrit :

PFB a écrit :
Faut faire attention une liaison asymétrique ou symétrique a besoin de 2 pôles au minimum Une transmission différentielle de signal n'induit pas forcément une tension symétrique.

Pinaillage 1
une tension symétrique ? Une tension, c'est une différence de potentiel entre deux points. Il ne peut y avoir de symétrie que par rapport à un troisième point qui sert de référence de tension aux deux premiers points.

Alors on va la faire simple, une sortie de transfo c'est "balanced" ou "unbalanced" ????

Flottante.
C'est une source de tension qui se branche indifféremment sur une entrée "balanced" ou "unbalanced".


RE: XLR vers rca - calivin - 30/11/2016 12:35:16

Bonjour,

J'ai remarqué que la qualité du blindage est bien meilleur pour les cables de mesure donc plus cher.
Pas de transfo d'isolement non plus et impédance d'entrée standard de 1 MOhm.
La sono pro fait gadget à comparer.

Vincent


RE: XLR vers rca - escartefigue33 - 30/11/2016 15:28:53

calivin a écrit :
Bonjour,

J'ai remarqué que la qualité du blindage est bien meilleur pour les cables de mesure donc plus cher.
Pas de transfo d'isolement non plus et impédance d'entrée standard de 1 MOhm.
La sono pro fait gadget à comparer.

Vincent


Bonjour Vincent,$

J'aimerais savoir sur quel critère as tu jugé qu'un blindage était meilleur qu'un autre ?

Les câbles de mesure ont généralement une impédance de 50 Ohms, donc peu adaptée à l'audio.

Gérard


RE: XLR vers rca - calivin - 30/11/2016 16:04:28

Bonjour,

Oui j'ai oublié de préciser, c'est un critère visuel de resserrage des mailles de la tresse.
Derrière cette remarque, fausse ou non, il y a une recherche sur le besoin de suppression des parasites de mode commun par l'architecture symétrique, qui n'existe pas pour les appareils de mesure.
Vos expériences sont évidement les bienvenues.

Quelle serait l'impédance idéale d'un câble en audio analogique ?

Vincent


RE: XLR vers rca - calivin - 30/11/2016 18:43:24

forr a écrit :
...
En plus, C ça fait un câble non conforme dont on a tôt fait d'oublier comment les prises y sont cablées.
...
C'est ce qu'indique les recommandations internationales. La tresse de blingage du câble ne doit pas être réliée au corps de la XLR. C'est le boîtier auquel il est raccordé qui doit assurer la mise à la masse du corps.
...

Bonjour forr,

Il n'y a pas de câblage conforme ni de norme.
Il y a le standard des adaptateurs du commerce avec :
Broche 2 = Signal (+)
Broches 1 et 3 = Masse (-)
qui n'est pas ce qui est recommandé par BSS.
Chaque câble est spécifique à un contexte.

Un lien vers les recommandations internationales ?

Vincent


RE: XLR vers rca - claude m4 - 30/11/2016 20:28:08

bonsoir

je ne pensais ps que ce sujet allait faire plusieurs pages ...

bonne soirée

claude


RE: XLR vers rca - calivin - 30/11/2016 21:40:54

claude m4 a écrit :
bonsoir

je ne pensais ps que ce sujet allait faire plusieurs pages ...

bonne soirée

claude


Salut Claude,

Moi non plus.
Pour ma part, ce fut intéressant et j'ai pu câbler mon truc pour que cela fonctionne.
Si tu veux dire que le reste n'est que littérature, je te suis.
Mais au coin du feu, cette littérature ne m'est pas désagréable.

Vincent


RE: XLR vers rca - claude m4 - 30/11/2016 23:10:38

Bonsoir Vincent et à tous

"Si tu veux dire que le reste n'est que littérature, je te suis. "

du tout !je n'ai encore pris le temps de tout lire ,mais je vais le faire ,c'est interessant ,je remercie les contributeurs

claude


RE: XLR vers rca - PFB - 01/12/2016 11:07:18

calivin a écrit :
il y a une recherche sur le besoin de suppression des parasites de mode commun par l'architecture symétrique, qui n'existe pas pour les appareils de mesure.


L'architecture des appareils de mesure ne se devine pas en regardant le connecteur d'entrée. J'ai plusieurs appareils équipés de BNC qui sont symétriques. On peut le deviner si la fréquence est au delà du Mhz, on rentre dans le domaine de la HF et son cortège de particularité. Comme le câble coaxial.

calivin a écrit :
Quelle serait l'impédance idéale d'un câble en audio analogique ?


Aucune importance en audio.

calivin a écrit :
J'ai remarqué que la qualité du blindage est bien meilleur pour les cables de mesure donc plus cher.


Les câbles de mesure ne sont pas blindés, ce sont des cables coaxiaux, particularité des lignes de transmissions en HF.

Le "coax" n'est pas trop adapté à l'audio surtout en en terme de résistance à la flexion.

PFB


RE: XLR vers rca - Altec vot - 01/12/2016 12:27:20

escartefigue33 a écrit :
Les câbles de mesure ont généralement une impédance de 50 Ohms, donc peu adaptée à l'audio.

Question d'un néophyte :

Pourrais tu développer ta penser et en quoi l'impédance d'un câble pourrait jouer en audio?
Et quel serait la résistance nécessaire pour un câble audio?
Comment peut on mesuré la résistance d'un câble : un ohmmètre suffit ou faut il se fier au caractéristique du constructeur ?

Cdt,

Eric


RE: XLR vers rca - Altec vot - 01/12/2016 12:37:38

PFB a écrit :
Le "coax" n'est pas trop adapté à l'audio surtout en en terme de résistance à la flexion.


Meme si personnellement, je prefere les fiches XLR (symétrique)plus sûres, pourquoi penses-tu que le <coax> n'est pas trop adapté à l'audio?
Pourtant les prises RCA sont encore d'actualité sur pas mal d'ampli, pre-ampli etc...

Idem, que veux tu dire par résistance à la flexion? Je ne comprends pas, car pour ma part un cable, a qualité de construction égale, qu'il soit en coax ou pas résiste pareil à la flexion ?

Eric


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 01/12/2016 12:46:36

Je me posais la question aussi : les impédances sont valables pour les hautes fréquence!D'ailleurs à quelle fréquence sont calculées les impédances de 50 ohms ou 75 ohms?Sur des fréquences audio on doit avoir quelques dizaines de kHz!


RE: XLR vers rca - calivin - 01/12/2016 13:42:54

Bonjour,

Ce n'est pas uniquement une question de fréquence, mais aussi de longueur.
On commence à avoir des comportement de type HF quand la longueur d'onde approche la longueur du câble. Cela peut se faire pour les basses fréquences si les longueurs sont importantes.
On a alors une onde réfléchie si l'impédance de charge est différente de l'impédance du câble.

Si les deux impédances sont égales, tout se passe comme si le câble était de longueur infinie et plus de problème d'onde réfléchie.

Cette rêgle doit être respectée pour le numérique car composé d'impulsions et donc de HF. D'ou le fameux 75 ohms pour le SPDIF.

Vincent


RE: XLR vers rca - calivin - 01/12/2016 14:06:30

Altec vot a écrit :
...
Comment peut on mesuré la résistance d'un câble : un ohmmètre suffit ou faut il se fier au caractéristique du constructeur ?

Cdt,

Eric


Se fier aux caractéristiques du constructeur.
Pour plus d'info, #motclef = "impédance caractéristique"

Vincent


RE: XLR vers rca - Altec vot - 01/12/2016 14:45:19

calivin a écrit :
Ce n'est pas uniquement une question de fréquence, mais aussi de longueur.
On commence à avoir des comportement de type HF quand la longueur d'onde approche la longueur du câble. Cela peut se faire pour les basses fréquences si les longueurs sont importantes.
On a alors une onde réfléchie si l'impédance de charge est différente de l'impédance du câble.


Désolé mais je ne comprends pas :<....longueur d'onde approche celle du câble....>
Je sais comment calculer une longueur de câble mais une longueur d'onde par rapport à celle d'un câble ?

Longueur d'onde par Wikipedia:
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Longueur_d'onde

Eric


RE: XLR vers rca - PFB - 01/12/2016 15:49:50

Altec vot a écrit :
Désolé mais je ne comprends pas :<....longueur d'onde approche celle du câble....>
Je sais comment calculer une longueur de câble mais une longueur d'onde par rapport à celle d'un câble ?


https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_transmission

20kHz soit une longeur d'onde de 15km

Tu balances du 20kHz dans une paire de fil et tous les 7,5 bornes t'as kepouick.

Plus tu montes en fréquences plus les "kepouicks" seront emmerdants. En plus tu va balancer des ondes qui seront réfléchies d'ou la notion "impédance caractéristique" de la source, de la charge et de la ligne de transmission.

Mais avec 15 bornes en audio on est tranquille.

Il y a des cas particuliers comme la distribution d'énergie électrique transcontinentale, à 50Hz tous les 3000km t'as kepouick et là c'est gênant...C'est pour cela que dans les régions ou les générateurs ne sont pas trop interconnectés on favorise le courant continu.

PFB


RE: XLR vers rca - Altec vot - 02/12/2016 13:10:27

PFB a écrit :

Altec vot a écrit :
Désolé mais je ne comprends pas :<....longueur d'onde approche celle du câble....>
Je sais comment calculer une longueur de câble mais une longueur d'onde par rapport à celle d'un câble ?


https://fr.wikipedia.org/wiki/Ligne_de_transmission

20kHz soit une longeur d'onde de 15km

Tu balances du 20kHz dans une paire de fil et tous les 7,5 bornes t'as kepouick.

Plus tu montes en fréquences plus les "kepouicks" seront emmerdants. En plus tu va balancer des ondes qui seront réfléchies d'ou la notion "impédance caractéristique" de la source, de la charge et de la ligne de transmission.

Mais avec 15 bornes en audio on est tranquille.

Il y a des cas particuliers comme la distribution d'énergie électrique transcontinentale, à 50Hz tous les 3000km t'as kepouick et là c'est gênant...C'est pour cela que dans les régions ou les générateurs ne sont pas trop interconnectés on favorise le courant continu.

PFB

Merci PFB, pour ces explications et le lien associé.
J'ai mis un certain temps à répondre car j'ai du <étudier> ton lien en réponse ainsi que les autres liens associés.

Quand on regarde le tableau des câbles coaxiaux dans ce lien https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Câble_coaxial
on constate qu'en pratique, sur les câbles de nos système qui font en moyenne 1 mètre (les miens ne dépasse pas 1 mètre), cette perte est insignifiante et ne vaut pas le coup qu'on s'y attarde....
Par exemple le RG 58, nous avons en moyenne 15db d'atténuation aux 100 mètres à 100 Mhertz alors pour nos câbles de 1 mètre à une fréquence max de 20 khertz, c'est de l'ordre du 100eme voir du millième en atténuation...

Y aurait il autre chose à craindre ?
En quoi l'impédance d'un câble pourrait jouer en audio et pourquoi ne pas utiliser du 50 ohms comme le préconise escartefigue33 ?

Maintenant, une autre question si tu veux bien, est-ce que le diamètre du câble à une importance tout en sachant que la résistance peut influer sur les thiele and small de nos HP et que :
-Plus le diamètre du conducteur est petit, plus grand sera sa résistance, et donc plus il y aura de pertes.
-Plus la fréquence augmente, plus il y aura de pertes.
-Plus on augmente la longueur du câble, plus il y aura de pertes.

Je demande cela, car j'ai constater que le fait de mettre un câble plus fin sur mes Medium et mes aigus, rendait le son plus fluide et ouvert comparer à un câble plus gros qui a tendance à <boucher> le son...

Eric


RE: XLR vers rca - calivin - 04/12/2016 08:39:27

Bonjour Eric,

Tu peux utiliser ce que tu veux comme cable, sauf en numerique ou il doit respecter la norme.
75 ohms pour le SPDIF
110 ohms pour l'aes ebu
...

L'impedance caracteristique d'un cable n'a pas de lien avec ses pertes ohmique.

Vincent


RE: XLR vers rca - JeanPP - 04/12/2016 10:05:50

calivin a écrit :
...
L'impedance caractéristique d'un cable n'a pas de lien avec ses pertes ohmique.
..;


Bonjour

Désolé Vincent mais l'impédance caractéristique d'un câble dépend (mais pas uniquement) des pertes ohmiques.

L'impédance caractéristique d'un câble dépend de 4 paramètres fondamentaux établis par sa construction (matériaux, géométrie) :
- une inductance série L dont l'impédance varie avec la fréquence
- une résistance série r due à la résistance électrique du conducteur (générateur de pertes)
- une capacité parallèle C dont l'impédance varie avec la fréquence
- une conductance parallèle g due aux pertes diélectriques dans l’isolant entre les conducteurs

Zo = racine((r+jLw)/(g+jCw)) w pour oméga, pulsation = 2 pi F

A noter que cette impédance caractéristique varie avec la fréquence :
-à F=0 (continu ) Zo = racine (r/g)
- à très haute fréquence Zo tend vers racine(L/C). Les paramètres de construction sont choisis pour faire par exemple 50, 75 ohms
- entre les 2 , Zo évolue avec F

Jean


RE: XLR vers rca - calivin - 04/12/2016 10:45:20

Bonjour Jean,

Merci pour ces précisions, je ne savais pas.
Je ne connais pas encore les ordres de grandeurs pour avoir une idée de l'évolution de Zo en fonction de la fréquence.

Vincent


RE: XLR vers rca - gege 94 - 04/12/2016 11:08:24

JeanPP a écrit :

calivin a écrit :
...
L'impedance caractéristique d'un cable n'a pas de lien avec ses pertes ohmique.
..;


Bonjour

Désolé Vincent mais l'impédance caractéristique d'un câble dépend (mais pas uniquement) des pertes ohmiques.

L'impédance caractéristique d'un câble dépend de 4 paramètres fondamentaux établis par sa construction (matériaux, géométrie) :
- une inductance série L dont l'impédance varie avec la fréquence
- une résistance série r due à la résistance électrique du conducteur (générateur de pertes)
- une capacité parallèle C dont l'impédance varie avec la fréquence
- une conductance parallèle g due aux pertes diélectriques dans l’isolant entre les conducteurs

Zo = racine((r+jLw)/(g+jCw)) w pour oméga, pulsation = 2 pi F

A noter que cette impédance caractéristique varie avec la fréquence :
-à F=0 (continu ) Zo = racine (r/g)
- à très haute fréquence Zo tend vers racine(L/C). Les paramètres de construction sont choisis pour faire par exemple 50, 75 ohms
- entre les 2 , Zo évolue avec F

Jean

.
Bonjour .
Merci JeanPP pour ces explications, claires et précises,.
voilà quelqu'un qui sait de quoi il parle (ça change)....
gege 94


RE: XLR vers rca - calivin - 04/12/2016 11:23:29

gege 94 a écrit :
... (ça change)....
gege 94


Bonjour gege 94,

Tu peux préciser ?

Vincent


RE: XLR vers rca - gege 94 - 04/12/2016 12:12:42

calivin a écrit :

gege 94 a écrit :
... (ça change)....
gege 94


Bonjour gege 94,

Tu peux préciser ?

Vincent

Une des citations favorites de ma défunte mère était la suivante:
"Que les morveux se mouchent" ;
gege 94


RE: XLR vers rca - claude m4 - 04/12/2016 13:07:20

Altec vot a écrit :

escartefigue33 a écrit :
Les câbles de mesure ont généralement une impédance de 50 Ohms, donc peu adaptée à l'audio.

Question d'un néophyte :

Pourrais tu développer ta penser et en quoi l'impédance d'un câble pourrait jouer en audio?
Et quel serait la résistance nécessaire pour un câble audio?
Comment peut on mesuré la résistance d'un câble : un ohmmètre suffit ou faut il se fier au caractéristique du constructeur ?

Cdt,

Eric


bonjour


l'adaptation d'impédance entre les maillons semble jouer (je reste toujours prudent) un rôle prépondérant .

si je fais un parallèle avec les transmissions ,l'émetteur doit être raccordé a une antenne d'impédance correspondante a son impédance (50 ou 75 ohms)via des feeders (lignes de transmissions,symétriques ou asymétriques ,de type coaxial ou "échelles a grenouille") de la même impédance ,pour éviter les désaccords et donc la puissance réfléchie ,pour avoir un rendement optimum ;l'on utilise également des
boîtes d'accord d'antenne pour "charger" le tout correctement ,un peu comme les transfos en b.f.

d'ou l'adaptateur de Monsieur Dubois paru dans la nrds :

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=894504cdi2.jpg

j'ai eu l'occasion d'écouter cet adaptateur ,le résultat était plutôt bon,avec l'impression d'avoir un bon préampli ligne connecté .

p.s R.bassi avait fait un article sur ce sujet (l'adaptation d'impédance )

bon dimanche

claude


RE: XLR vers rca - JeanPP - 04/12/2016 13:13:12

Bonjour

En tapant "lignes de transmission" ou "câble coaxial" sur votre moteur de recherche favori vous trouverez de nombreux cours expliquant toutes les relations utiles et les caractéristiques des coaxiaux standards.

Dans le cas de laisons inter-équipements ( préampli-ampli par exemple) de courte longueur (qq m) le câble coaxial, qu'il soit en 50 ohm ou 75 ohm est bien adapté. Ses pertes sont négligeables aux fréquences audio, d'autant plus que les impédances de source et de charge sont très élevées par rapport à 50 ou 75 ohm.

La notion d'adaptation d'impédances aux fréquences audio d'une part et compte tenu des faibles longueurs de câbles qu'on utilise pour relier des équipements n'a pas de sens.

La principale caractéristique du câble à regarder est sa capacité linéique, qui tourne en général autour de 100pf/m, car elle peut produire un effet de filtre passe-bas si l'impédance de sortie de l'équipement amont est élevée (cas assez rare) et si le câble fait plusieurs mètres.

Ou dans le cas d'une liaison cellule magnétique de platine vers PA RIAA, qui doit être chargée par une capacité totale de 300 à 400 pF selon les constructeurs. La capacité du câble s'ajoute à celle d'entrée du PA RIAA.

Jean


RE: XLR vers rca - claude m4 - 04/12/2016 13:15:36

bonjour

Je précise ,l'adaptateur Dubois était connecté entre un lecteur cd et un ampli .

les liaisons sont courtes ,d'un point de vue des pertes ,c'est sûr c'est négligeable ,mais ne s'agit il que de cela ?

p.s jene parlais que du côté "ligne" ,l'étage phono ,c'est encore autre chose...

claude


RE: XLR vers rca - JeanPP - 04/12/2016 14:03:13

Bonjour

Les matériels audio, si bien concus, sont à faible impédance de sortie ( < 1 kohm) et à forte impédance d'entrée ( > 10 kohm).

La transmission d'un appareil à l'autre se fait en tension, d'un générateur à faible impédance à une charge à forte impédance.

L'adaptateur Dubois n'est d'aucune utilité pour des appareils normalement conçus et reliés par des cordons de qq mètres : il n'y a rien à adapter ! Sauf que certains n'ont pas de réglage de volume en entrée ampli. Il faut alors en ajouter un. L'adaptateur Dubois peut remplir cette fonction.

Jean-Pascal


RE: XLR vers rca - claude m4 - 04/12/2016 14:36:22

bonjour

"L'adaptateur Dubois n'est d'aucune utilité pour des appareils normalement conçus et reliés par des cordons de qq mètres :"

sur le papier ,sûrement ! après entre le papier et la réalité ...

l'as tu essayé ?

claude


RE: XLR vers rca - olivecsm - 04/12/2016 14:53:58

Salut Claude,
il y a l'aspect théorique des choses, pour ne pas faire n'importe quoi,
et la réalité de l'écoute, où, avec certains câbles, appareils, tweaks, gadgets...
certains notent une différence,

après qu'elle soit réelle ou placebo, cela n'a pas vraiment d'importance,
l'essentiel n'étant pas de convaincre, mais de se faire plaisir,

A+
Olivier


RE: XLR vers rca - JeanPP - 04/12/2016 15:04:53

claude m4 a écrit :
bonjour

"L'adaptateur Dubois n'est d'aucune utilité pour des appareils normalement conçus et reliés par des cordons de qq mètres :"

sur le papier ,sûrement ! après entre le papier et la réalité ...

l'as tu essayé ?

claude


Non car je n'ai pas de problème "d'adaptation d'impédances".

Il est évident que le son entre "une liaison directe par câble" et une liaison via l'adaptateur Dubois a un rendu complétement différent.

Dans le premier cas, le signal audio transite à travers un seul composant (le câble) dans l'autre il transite à travers une dizaine de composants (tube, résistances, condensateurs,..) plus une alimentation qui apporte ses propres bruits et tourjours des câbles de liaison.

A ton avis, quelle est la liaison qui collore et qui ajoute distorsion et bruits, même faibles ? Mais le résultat peut être agréable.

Et de quel problème d'adaptation souffrirait ton installation (hors absence d'un dispositif de volume) ?

Jean-pascal


RE: XLR vers rca - claude m4 - 04/12/2016 15:39:20

bonjour Olivier

oui !chacun fait comme il ...l'entends


"Dans le premier cas, le signal audio transite à travers un seul composant (le câble) dans l'autre il transite à travers une dizaine de composants (tube, résistances, condensateurs,..) plus une alimentation qui apporte ses propres bruits et tourjours des câbles de liaison.

A ton avis, quelle est la liaison qui collore et qui ajoute distorsion et bruits, même faibles ? Mais le résultat peut être agréable.

Et de quel problème d'adaptation souffrirait ton installation (hors absence d'un dispositif de volume) ?"


l'on peut dire aussi :a quoi bon un filtre secteur ?mon installation fonctionne très bien ainsi ,je ne vois pas ce que cela pourrait m'apporter ?et bien d'autres exemples...

est ce que rien ,c'est mieux qu'avec ? (avec tout ce que cela sous entend) Je ne me place pas dans cette démarche(manichéenne),seul le résultat ( qui doit être agréable) compte à

mes oreilles;mais chacun voit midi à sa porte.


claude


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 04/12/2016 15:39:32

L'adaptateur Dubois n'est rien d'autre qu'un buffer à lampe!Il est là pour abaisser l'impédance de la source et doit être relié au plus court de celle-ci!On profite au passga du son "lampe",ce qui peut expliquer la différence qu'on entendLes musiciens utilisent aussi ce type de buffer à lampe pour "réchauffer" leur son!C'est ce que disait David Gilmour dans un article d'une revue de guitare.Il avait d'ailleur fait réaliser en 2006 un pédalier par Pete Cornish,contenant plusieurs pédales d'effets,toute interfacées par des buffers à tubes!

http://equipboard.com/pros/david-gilmour/pete-cornish-all-tube-effects-board


RE: XLR vers rca - PFB - 04/12/2016 16:33:06

gege 94 a écrit :
Merci JeanPP pour ces explications, claires et précises,.
voilà quelqu'un qui sait de quoi il parle (ça change)....


Oui merci, mais vu qu'on fini généralement avec du 50R ou du 75R parfois du 300R et en audio du 600R ce serai cool de savoir pourquoi?

Et bien pour le 50R et le 75R c'est juste qu'un coax de 10mm c'est un peu le maximum qu'on peu manipuler sans trop s'enmerder, et que 100kV/m c'est ce qu'on sait faire comme rigidité diélectrique.

Le 600R nous ramène aux lignes télégraphiques longues distances et de curieux optimums comme la section du conducteur qui nous ramènes à des tests empiriques de résistances aux intempéries et autres supports à volatiles. Le plus drôle c'est que même la distance entre les rails du chemin de fer a eu une influence "impériale". Il fallait bien transporter les bobines de fils sur des milliers de km (par chemin de fer) et donc la largeur des wagons et celle des rails à eu son influence.

Des optimums souvent éloignés de la théorie et qu'on traîne sans trop savoir pourquoi dans nos chaines HiFi. Qui 2 siècles après cette période héroïque relègue la conquête de la lune à une farce dont seuls quelques films et clichés nous rappelle l'existence.

PFB


RE: XLR vers rca - JeanPP - 04/12/2016 19:21:34

Bonsoir

Le choix du 600 ohm remonte au début du télégraphe/téléphone : 600 ohm est l'impédance caractéristique d'une paire torsadée, type de liaison filaire peu couteuse.

En télégraphie/téléphonie, la transmission entre deux équipements téléphoniques, compte tenu de la longueur des lignes (des dizaines de km), doit être faite de manière adaptée :
impédance de source = impédance de ligne = impédance du récepteur = Zo
imposée à 600 ohm en raison du choix des liaisons en paires torsadées.

Les impédances de sources et d'entrées sont donc en 600 ohm (le micro téléphonique par exemple), et cette valeur est très vite devenue un standard (années 1910-20) industriel. Les amplificateurs/répéteurs de lignes sont aussi en 600 ohm, donc tout le matériel électronique de l'époque.

Lorsque la radio s'est développée, ce standard de 600 ohm a été repris pour les équipements audio (micros, amplis, ..) de studio ( d'où les casques qu'on trouve en 600 ohm) dès le début des années 20.

Mais avec l'avènement de la diffusion audio a large échelle dès la fin des années 40 et avec un grand nombre d'équipements à paralléliser dans les studios d'enregistrements (multipistes vers 1 canal, 1 canal vers plusieurs sorties,..) les ingénieurs ont vite compris que le standard de 600 ohm ne permet pas la mise en // d'équipements, sauf si l'on utlise des adaptateurs complexes et spécifiques à chaque sommation ou division de signaux que l'on veut faire (ce problème de mise en // d'équipements n'existe pas en téléphonie). Exit le 600 ohm et mise en place d'un standard de liaison de type transfert en tension, impédance de source faible, qui peuvent se paralléliser, impédances de charge élévées qui peuvent se paralléliser tant que la résultante ne descend pas en dessous d'une valeur surchargeant la source.

Le 50 ohm a été défini au début de l'utilisation des liaisons coaxiales en radio (bloc émetteur vers antenne par exemple). Pourquoi 50 et pourquoi 75 ? Je n'en sais rien mais en cherchant un peu sur le net on doit trouver.


RE: XLR vers rca - forr - 04/12/2016 20:33:06

PFB a écrit :
Le plus drôle c'est que même la distance entre les rails du chemin de fer a eu une influence "impériale". Il fallait bien transporter les bobines de fils sur des milliers de km (par chemin de fer) et donc la largeur des wagons et celle des rails à eu son influence.

Drôle aussi, la distance entre les rails doit son origine à l'écart entre deux chevaux côte à côte tirant un chariot. Ca remonte aux romains qui ont standardisé les routes et même avant.


RE: XLR vers rca - PFB - 05/12/2016 08:46:25

Un mot sur la paire torsadée, entre 1880 et 1920, bien que la paire torsadée était inventée et utilisée je crois dès 1910. Les problèmes logistiques complexes et le coût d'une paire torsadée ainsi que sa faible résistance aux intempéries commandèrent un câblage par croisement.

Le "trancannage" d'un fil simple non isolé est mieux ordonné sur les bobines permettantt de transporter plus de fil par bobine.

La "torsade" ou le croisement des pôles s'effectuait sur chaque pylône pour équilibrer les perturbations (d'ou le terme de "balanced").

La distribution d'électricité étant triploaire l'équilibrage des lignes s'effectue par transposition.

C'est je crois un télégraphiste qui aurait utilisé 2 lignes, une pour l'aller, l'autre pour le retour qui aura remarqué une amélioration du signal. Le retour s'effectuant habituellement par la Terre.


PFB


RE: XLR vers rca - JeanPP - 05/12/2016 11:17:49

Oui, au début du télégraphe, il n'y avait qu'un fil et le retour se faisait par la terre.

Mais lorsque les distances de transmissions se sont allongées, il a fallu passer au bifilaire, le retour par le sol étant trop alléatoire.

Et les premiers amplificateurs de lignes à tubes ( Audion de De Forst datent de 1912 ) ont été mis en place par ATT aux US dès 1914.


RE: XLR vers rca - PFB - 05/12/2016 11:46:16

JeanPP a écrit :
Mais lorsque les distances de transmissions se sont allongées, il a fallu passer au bifilaire, le retour par le sol étant trop alléatoire.


Le retour par le sol était parfait étant donné que la terre est le meilleur conducteur de l'humanité. Le problème c'est les électrodes, le contact à la terre qui n'a jamais et c'est un constante depuis des siècles, jamais fonctionné correctement sur de longues périodes et qu'il faut par exemple arroser l'été.

Et dire que pour certains pays, la sécurité de système de distribution d'énergie repose sur des électrodes de terre ...Alléluia! alléluia!

PFB


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 05/12/2016 14:17:06

Statistiquement,y a t-il plus d'électrocutés dans ces pays à la terre,que dans les autres?


RE: XLR vers rca - Jean-Louis P - 05/12/2016 14:53:17

Il y a la fréquence mais aussi la gravité à comparer (;-)


RE: XLR vers rca - PFB - 05/12/2016 22:34:10

Grand_Floyd a écrit :
Statistiquement,y a t-il plus d'électrocutés dans ces pays à la terre,que dans les autres?


Evidemment.

Pour éviter l'électrocution il n'y a qu'une simple est unique chose à faire....

Et quand la sécurité dépend d'électrodes foireuse ou de "FI" oubliés et bien il y a des accidents.

PFB


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 06/12/2016 00:40:08

Tu peux citer tes sources?


RE: XLR vers rca - PFB - 06/12/2016 08:31:56

Oui données croisées des différents offices de statistiques.

Je n'ai pas tous conservé mais voilà déjà de quoi faire.

http://ec.europa.eu/eurostat/statistics-explained/index.php/Accidents_and_injuries_statistics
http://www.electricalsafetyfirst.org.uk/what-we-do/policies-and-research/statistics/
http://www.esti.admin.ch/files/aktuell/f_unfallstatistik_2002-2011.pdf
http://www.aie.eu/files/PDF%20stand%20&%20safety/Feeds_report%20def.pdf
http://www.etci.ie/index.php
https://www.cpsc.gov/s3fs-public/2009electrocutions.pdf

Quand tu auras compilé les chiffres fais moi signe. Tu verras c'est intéressant.

PFB


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 06/12/2016 10:15:59

Belle manière de noyer le poisson!Vu d'avion,je ne vois pas d'études comparatives et je crois que pris au dépourvu par ma question,tu t'es empressé de trouver des liens avec Google pour me donner un os à ronger!


RE: XLR vers rca - PFB - 06/12/2016 11:50:21

Grand_Floyd a écrit :
Belle manière de noyer le poisson!Vu d'avion,je ne vois pas d'études comparatives et je crois que pris au dépourvu par ma question,tu t'es empressé de trouver des liens avec Google pour me donner un os à ronger!


Oui et tu pourras toujours contester les sources des mes sources, et je vais finir par faire du porte à porte. On pourra même discuter de l'interprétation des statistiques auquel on peut faire dire m'importe quoi.

Il y a un lien entre la complexité des installations et le nombre d'accidents. Les plus rudimentaires et simples étant les moins dangereuses. L'influence de la qualité des installations, les règles locales et leur application auront aussi une énorme influence.

Mais vu que le sujet semble sensible. Sache qu'en gros il n'y a pas de diminution notable des accidents mortels par électrocution et ce depuis 1990 environ en Europe, mais des pays y contribuent grandement.

Les pays à problèmes sont clairement identifiables, la proportion d'électrocutions/incendies est notablement plus grande pour certaines contrées.

Il y a des pays les plus "sûr" comme l'Italie, l'Irlande et l'UK, mais les chiffres sont à pondérer, car le parc immobilier est bcp plus ancien, et par conséquent les installations plus simples et rudimentaires (faible nombre de prises par pièces). L' UK et l'Irlande sont les pays les plus strict sur les règles, l'application des normes et la qualité des installations. Avec comme résultat 23 électrocutions pour la période 1996-2015 en Irlande pour 4,6M habitants, comparé aux 1073 électrocutions pour la même période en France (61M hab).

Il y a aussi tout un cortège de particularités régionales. Comme le Danemark avec une distribution BT sans terre (sont géniaux ces vikings) et un nombre d'accident ridicule.

PFB


RE: XLR vers rca - Grand_Floyd - 06/12/2016 12:58:39

Et on n'intègre pas dans ces statistiques,la résistance naturelle du corps humain!Mon patron pouvait mettre ses doigts sur le 220V et ça le chatouillait à peine,et parfois il fallait qu'il mouille ses doigts(le 110V pas la peine il ne le sentait pas).Sur le 380V ça le chatouillait un peu plus et il ne les laissait pas longtemps.Par contre j'ai connu un électricien qui se prenait des bourres sur du 24V!


RE: XLR vers rca - jys - 06/12/2016 17:22:12

Encore des stats pour nous embrouiller...
je me permet deux hypothèses électriciennes...
- le "chemin par la terre" marche moins bien dans les pays du nord (permafrost ?)
- le taux d'alcool dans leur "antigel" les protègent mieux que nous...
Wink


RE: XLR vers rca - jys - 07/12/2016 03:02:37

PFB,
as-tu essayé (juste pour le fun)? un onduleur de bonne qualité pour alimenter
- un système exigeant "at home"
- un "truc à l'arrache" sans contraintes légales dans la nature
C'est peut être une "piste bio" (aïe, pas taper, SVP)
Cdt


RE: XLR vers rca - PFB - 07/12/2016 10:05:58

jys a écrit :
PFB,
as-tu essayé (juste pour le fun)? un onduleur de bonne qualité pour alimenter
- un système exigeant "at home"
- un "truc à l'arrache" sans contraintes légales dans la nature
C'est peut être une "piste bio" (aïe, pas taper, SVP)


Oui j'ai même un "onduleur" à tubes d'un autre âge, un autre pour "PC" "UPS" qui sort du sinus virginal et aussi quelques équipements pour vérifier que tout fonctionne. Sans oublier des bidules plus adaptés aux applications audio que les normes CEM. Le bout du monde CEM est à 9kHz les normes démarrent à 300kHz alors une merde à 726Hz passe inaperçue.

Des cours et autres présentations dispensés par un pôle d'ingénieurs de Grenoble, la crème de la crème. Puis la mise en application des trucs et tours de mains dans un secteur industriel ou les horloges césium côtoient les MW.

Que des équipements hoquettent et fonctionnent partiellement à cause de couplages avec le secteur, c'est possible, mais n'oublions que le filtre est dans l'alimentation des équipements, avec un transfo et des capa...

L'illégal a bien évidement été aussi exploré, c'est parfois utilisé en audio ou la double isolation n'est pas vraiment double mais le conducteur de terre lui se sublime assez rapidement.



PFB


RE: XLR vers rca - calivin - 27/10/2017 09:16:02

PFB a écrit :
...
Ensuite une XLR a 4 pôles, 3 évidents et ils sont numérotés comme suit 1 la masse, 2 et 3 le signal (comme une RCA) et l'extérieur de la XLR qui est métallique qui sert au "prolongement" physique du boitier sur lequel devrait être relié le blindage.
...


Bonjour,

Il arrive que sur du matériel moins récent la 1 et le corps de la prise soit reliés, alors la même connexion sur le câble amène une boucle de masse, le corps n'étant pas ferreux.

Vincent