MELAUDIA :: forums
plots de découplage (coupelles-bille) - Version imprimable

+- MELAUDIA :: forums (http://forums.melaudia.net)
+-- Forum: espace public (/forumdisplay.php?fid=10)
+--- Forum: acoustique & psychoacoustique (/forumdisplay.php?fid=33)
+--- Discussion : plots de découplage (coupelles-bille) (/showthread.php?tid=5301)


plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 16/01/2016 14:58:52

Bonjour à tous,

Il y a quelques mois, j'étais tombé il y a quelques temps sur une annonce du BonCoin pour des plots de découplage, dans le style Shok Absorber commercialisés dans le temps par la Maison de l'Audiophile.
Je prends contact avec le vendeur et on convient du principe d'un prêt.

Je demande à ce qu'il les envoie à Bruno, comme il hébergeait les VOT de Jean Hiraga, il était le plus indiqué pour effectuer une comparaison avec les originaux.
Je laisse la parole à Bruno pour relater ses observations.

Quelques temps après, je récupère les 6 plots chez moi pour les tester à mon tour.

J'avais déjà entendu l'effet des Shock Absorber lors d'une écoute à la Maison de l'Audiophile. William Walther nous a fait la manip en les retirant et en les remettant sous son lecteur de CD :
mon commentaire à la fin de la page http://melaudia.net/ecouteLDA0412.php écoute privée du 18 décembre 2004

Il les utilisait également sous ses enceintes (tout comme Jean Hiraga sous ses VOT à la RDS), mais je n'avais jamais eu l'occasion d'entendre la différence avec et sans.

Je commence par les installer sous mon lecteur (Pioneer PD-S505). Le constat est immédiat, le son prend de la densité, plus de relief, et ce uniformément sur toute la bande sonore.

Pour les VOT c'est un peu moins immédiat.

Les VOT sont sur des roulettes de 9cm contre 4cm pour les plots. Présumant que les tests allaient nécessiter plusieurs dés/installations, d'une part il n'est pas question de réitérer le dé/montages des roulettes, ensuite pour la sécurité de la manœuvre, il faut réduire au minimum l'amplitude du levage. La configuration de départ sera donc les VOT posées sur des cales de bois, confectionnées avec des chutes d'un précédent bricolage.

Hors position serrée, un plot ne tient pas en place, il est nécessaire de prévoir un dispositif de maintien. Ce sera le rôle de pinces de serrage à ressort.

Devant opérer en solo, tenir en lévitation la caisse d'une main et permuter les supports de l'autre est vite usant et surtout peu sécurisant. Un aide précieuse au levage est obtenue par l'usage d'un cric hydraulique et d'un dispositif en Z pour reporter la charge.

La première opération consiste à démonter les roulettes et à "descendre" les caisses sur les cales.
Une écoute est faite avant et après. Les VOT sur roulettes donnent un grave plus rond, nettement moins pêchu. Un constat que j'avais déjà fait sur un système que j'ai eu précédemment, où je devais garder la possibilité de bouger le matériel, des tasseaux de bois un peu plus haut que les roulettes étaient glissées sous les caisses en configuration d'écoute.

Le gain plots vs cales vs ne m'est pas apparu immédiatement. Je n'avais pas encore mis au point mon dispositif d'aide à la manutention, c'est avec un stock de bouquins de la collection Livre de Poche que j'avais opéré et j'en avais un peu assez. J'ai laissé en place quelques jours avant de me donner le temps d'y revenir plus posément.

J'ai retenu trois morceaux parmi les mêmes disques qui ont défilés pour l'écoute du Kanéda 209 :
- Misty par Tsuyoshi Yamamoto (trio jazz piano contrebasse batterie)
acoustique
- Buddy Guy/Blues Singer - I love the life I live, blues mi-acoustique mi-électrique
- Helen Merrill et Ron Carter/Duets - The summer knows
Pour chaque morceau, permutation cales/plots et parfois retour en cas de doute.

And the winner is ...
Les plots apportent un surcroit de densité au message, plus de relief, d'une façon uniforme d'un bout à l'autre de la bande sonore, sans déséquilibre, sans privilégier aucun registre au détriment des autres.
Les voix sont plus charnelles, les interprètes ont une meilleure articulation.
Les parties de guitare sèche sont plus vraies.
Les résonances de caisse du piano sont mieux perçues, sans prendre le pas sur le jeu principal.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 16/01/2016 14:59:14

La mise place des plots sous une caisse comme une VOT, qui plus est chargée par un 15 cellules et deux compressions 288 et 2001 n'est pas anodine.

Voici les auxilliaires que j'ai réunis :
[attachment=12591]
- cric hydraulique (celui de votre automobile mais pas le trapèze, ça marchera pas)
- un pièce en Z qui prenant appui sous la caisse permettra au cric de soulever la caisse (deux ferrures en L liées par un morceau de bois
- trois pinces ressort (une pour chaque plot)

Placement du Z sur le cric :
[attachment=12592]

Sur la photo qui suit, je m'apprête à remplacer un plot installé par une cale de bois.
[attachment=12593]
- serrer le plot avec la pince-ressort
- positionner le Z+cric à proximité du point d'appui et avec un pied plaquer l'ensemble contre la caisse ; ça marche même avec des tongs, une pression raisonnable suffit
- pomper pour actionner le levage ; plot et cale ayant une hauteur très proche, 3 ou 4 coups de pompe suffisent à faire décoller la caisse, il n'est plus nécessaire de plaquer le cric, il tient tout seul
- effectuer la substitution plot<>cale
- déverrouiller la soupape du cric pour laisser la caisse redescendre gentiment

Renouveler l'opération pour les deux autre points d'appui.
Lors de la mise en place des plots, laisser les pinces serrées dessus jusqu'à la mise en place du dernier. D'une part pour garder le système le plus stable possible pendant la manœuvre, ensuite, ça permet de repositionner la caisse quand elle repose sur les trois plots maintenus serrés.
Desserrer les pinces sur les trois plots et vous avez votre enceinte parfaitement stable sur des plots idéalement centrés.

edit: une alternative aux pinces-ressort soufflée un ami, utiliser une bague fendue découpée dans un tube PVC d'un diamètre légèrement inférieur au plot


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique - 16/01/2016 19:22:46

Bonjour Raoul,
Certains obtiennent le même résultat en participant à des essais thérapeutiques... Oups !!!


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Grand_Floyd - 16/01/2016 19:48:57

Ça fait pareil après 2 ou 3 whiskys en principe! Tongue


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 16/01/2016 22:09:26

Bonsoir

la bonne gestion des comportements mécaniques des enceintes comme des électroniques, même celles que l'on croit sans vibration ou sensibilité particulière apporte souvent plus de différence positive que le changement d'un maillon du système.

Cela est dur à accepté pour beaucoup et pourtant essentiel

Cordialement

Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 16/01/2016 22:18:25

Quelqu'un pourrait il m'expliquer le principe physique qui pourrait expliquer un tel rėsultat ?

Cordialement,

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 16/01/2016 22:35:24

Dominique-Tanguy a écrit :
Quelqu'un pourrait il m'expliquer le principe physique qui pourrait expliquer un tel rėsultat ?

Cordialement,

Dominique T


Bonsoir Dominique,

Une hypothèse est l'amortissement des ondes stationnaires.
Voir sur le web ce qu'est une onde stationnaire si besoin.

Edit: Par exemple tes câbles de sustentation des Altec 1505 au plafond en sont le siège.

Edit 2: Des VOTs qui vibrent posées sur une dalle en béton carrelée y sera beaucoup plus sensible que des enceintes en matériaux sandwichés sur un sol moins réactif.
D'ou la différence d’appréciation de l'utilité de ces systèmes.

A+,
Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 16/01/2016 23:03:08

J'ai eu les boules de Raoul à la maison, d'un point de vue physique, et installation, je n'y vois que des inconvénients...

Une VOT sur 3 pattes, c'est peur être mieux que sur des roulettes, mais je ne comprends pas bien l'avantage par rapport à quatre pieds soigneusements calés.

Je ne co'mrends pas non plus ra remarque sur la suspension des 1505, chez moi, que des avantages...

Et l'écoute ne trompe pas, si les ondes stationnent c'est très bien, elles doivent être bien stationnées car elles ne perturbent pas la crculation du son. 😂😂😂.

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 16/01/2016 23:08:02

J'ai mis à jour mon message précédent.
Tu as 3 cordes de guitare reliant tes pavillons aux plafonds. Qu'elles vibrent ou pas est une autre question.

Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 16/01/2016 23:16:37

Je suis un gars pratique et prudent, quand je vais changer une ampoule au plafond, j'évite de monter sur un tabouret, parce que c'est instable...

Par contre, une suspension sur 3 points, c'est très stable...

A l'occasion, viens donc écouter la guitare à la maison 😉. Entre tes soit disant ondes stationnaires et un pavillon posė genre chateau branlant sur des VOT, je n'hésite pas.

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 16/01/2016 23:21:35

On n'est pas sur la même longueur d'onde Wink

Une corde en lin ou à piano n'aura pas la même fréquence de vibration.
Il faut juste que la fréquence de vibration de tes filins en acier soit en dehors de la bande de reproduction des 1505.

Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 16/01/2016 23:24:38

Maintenant tu demandais une explication des principes physiques.
Merci alors de ne pas considérer mes propos comme étant des "soit-disant".

A+,
Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 16/01/2016 23:33:19

Bonsoir

a lire ou a relire sur les shock absorber:

http://www.melaudia.net/ecouteLDA0412.php

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 16/01/2016 23:46:50

Enfin si tu peux comprendre qu'un principe et son expression (plus ou moins gênante) sont deux choses différentes, j'en serais heureux.

Un autre exemple, essaye de faire éclater une coupe en terre cuite par la voix d'une diva ...
Elle y arrivera surement avec une coupe ou flute en cristal, sauf si elle est pleine, la coupe.

Bonne soirée,
Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 01:49:17

Claude, j'ai retrouvé un message où tu relatais avoir hésité à tester de plots sous tes enceintes, du fait du caractère acrobatique de l'opération.
Dominique-Tanguy, tu avais renoncé à effectuer l'essai sous tes caisses pour les mêmes raisons.

Le mode opératoire que je décris dans le deuxième post que je viens de compléter aurait pu vous y aider.

Ceux qui par le passé ont eu l'occasion de me côtoyer et assister à certaines démos avec moi se souviennent peut-être que même en matière audiophile, je reste un mécréant de première, que je ne crois en rien à l'avance et prêt à douter de tout.
En tout cas, ma porte est ouverte et je serais heureux d'accueillir sceptiques et/ou curieux.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 17/01/2016 09:36:30

Bonjour,
L'explication physique est lié à l'énergie cinétique, S. Linkwitz l'a expliqué et démontré il y a fort longtemps déjà..
Il propose méme une feuille excel pour la calculer.
Phil.

ps : c'est toujours amusant de lire des réactions épidermiques sur certains sujets, cables, batterie, couplage/découplage, et comme Raoul je ne crois en rien à l'avance et prêt à douter de tout !


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 17/01/2016 09:54:53

Disons que j'ai une sainte horreur des gadgets gogophiles, et donc un certain a priori... Je prêfère commencer avec des solutions simples, et de bon sens. L'enceinte doit être "ancrée" au sol, sous rėserve que le sol ne soit pas lui même instable. La première condition est donc de disposer d'une surface solide. C'est pour cela que certains audiophiles japonais relient leurs équipements directement aux fondations.

Enfin, le comportement de l'enceinte de grave dépend beaucoup de sa masse. C'est pour cela que certains utilisent des caissons sablés. Une fois calės soigneusement au sol sur une surface stable, ces monstres de 300 kg se fichent des coupelles comme de l'an 40.

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 10:40:00

Bonjour raoul et a tous

une personne très sympathique de Vendée qui en avait plusieurs a vendre (monsieur K )m'en avait envoyé pour essayer.il avait mis au point un mode opératoire que je dois avoir dans mes documentations )avec un lecteur teac 25 x (qui fait dans les 25 kilos ) c'était assez contraignant a mettre en oeuvre et pas évident même avec les astuces de monsieur K .
une fois que le lecteur est posé dessus ,il n'y a plus aucun risques,lorsque l'on est pas habitué ,l'on a une certaine appréhension... côté résultat c'est de suite audible .Je ne voulais pas mettre cela sous mes enceintes ,car vu le poids ,il aurait fallu être au moins trois ,et lorsque tu veux les déplacer même topo !par contre vu les résultats obtenu avec le lecteur cela était prometteur ...j'ai donc opté pour des aktyna ,que j'avais essayé via un copain de delphi ,c'est moins contraignant et même si le résultat n'est peut être pas aussi bon ? qu'avec les shock absorber ,c'est aussi de suite audible ,sur une échelle de 1 a10 ;je dirai un apport entre quatre et cinq .

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 17/01/2016 10:41:49

Une solution simple et de bon sens est de traiter le problème à la base :
http://forums.melaudia.net/attachment.php?aid=7878
Chez Linkwitz :
http://www.linkwitzlab.com/frontiers_2.htm


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 11:33:22

Bonjour Philippe

très intéressant ces liens ,mettre du poids sur l'enceinte et a essayer ...
http://www.positive-feedback.com/pfbackissues/0706/magnan.tweaks1.7n6.html

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 12:04:58

philou, claude,

Sur ce coup-là, vous êtes à côté de la question. Il n'est pas question pour moi de remettre en cause la VOT, ni de la reconstruire et encore moins de la remplacer par autre chose.

a+mitiés raoul

philou a écrit :
Une solution simple et de bon sens est de traiter le problème à la base :
http://forums.melaudia.net/attachment.php?aid=7878
Chez Linkwitz :
http://www.linkwitzlab.com/frontiers_2.htm


claude m4 a écrit :
Bonjour Philippe

très intéressant ces liens ,mettre du poids sur l'enceinte et a essayer ...
http://www.positive-feedback.com/pfbackissues/0706/magnan.tweaks1.7n6.html

claude




RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 17/01/2016 12:35:17

Bonjour

"Enfin, le comportement de l'enceinte de grave dépend beaucoup de sa masse. C'est pour cela que certains utilisent des caissons sablés. Une fois calės soigneusement au sol sur une surface stable, ces monstres de 300 kg se fichent des coupelles comme de l'an 40."

C est faux.

Oui il y a beaucoup de gadgets mais pas plus que de mauvais maillons!
Et il y a aussi des gens très Sérieux qui ont étudié les problèmes de mise en œuvre ou les comportements internes des produits.

Déjà il y a un problème fondamental, une chaîne de reproduction est composée de nombreux maillons, tout cela joue sur le plan mécanique et acoustique sans cohérence aucune.
Hors l oreille humaine est extrêmement sensible à la cohérence, a l harmonie.
L optimisation mécanique, acoustique et electrique( en simplifiant)permet de manière plus ou moins heureuse de rendre le comportement cohérent.

je n ai pas une grande compétence en physique mais ai eu la chance de travailler avec des personnes très talentueuses. J ai pu comprendre auprès d une personne en particulier que la physique c est comme les lois, il y a mille et une façon de l interpréter et la recherche fondamentale peut aboutir à des remises en question totale...

Tout cela en aucun cas pour étaler ma science, très limitée, mais pour attiser la curiosité et donc permettre à chacun d avancer , encourager à rester ouvert.

Cordialement
Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 12:37:30

Dominique-Tanguy a écrit :
Disons que j'ai une sainte hirreur des gadgets gogophiles, et donc un certain apriori... Je prêfère commencer avec des solutions simples, et de bon sens. L'enceinte doit être "ancrée" au sol, sous rėserve que le sol ne soit pas lui même instable. La première condition est donc de disposer d'une surface solide. C'est pour cela que certains audiophiles japonais relient leurs équipements directement aux fondations.

Enfin, le comportement de l'enceinte de grave dépend beaucoup de sa masse. C'est pour cela que certains utilisent des caissons sablés. Une fois calės soigneusement au sol sur une surface stable, ces monstres de 300 kg se fichent des coupelles comme de l'an 40.

Dominique T


Bonjour Dominique,

En l’occurrence il est question de VOT. Une caisse qui si on s'en tient aux fabrications originales, est de construction légère et dont la vibration de caisse participe au rendu global.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - PFB - 17/01/2016 13:06:54

Bonjour je me suis baladé avec ces amortisseurs en poches il y a pas mal de temps déjà.

Au boulot, sous un méniscographe, après essais j'ai pu quitter la cave du bâtiment pour monter de 3 étages et faire mes essais à la lumière du jour.

Comparé à l'audio, le ménisco donne des résultats exploitables ou pas. On le pose sur une table rigide et on l'isole par des éléments amortisseurs. Le hic c'est que ces propres mouvements foutent le bordel. Je pense que mes 3 coupelles sont encore dessous.

En studio pro, bien que les résultats soient audibles le simple fait qu'un moniteur puisse se casser la gueule n'enchante personne. Et pour un prix inférieur pas mal utilisent des bases en mousse genre Auralex, Primacoustic et autres. Les moniteurs sont plus petits 100L et assez léger. Ils parlent plus de "recoil effect".

Chez les audiophiles, l'effet peut-être assez surprenant, j'en ai parfois sous mon tourne disque (55kg) car à fort niveau j'ai du larsen, mais dieux que c'est chiant à installer. Le hic c'est que ce n'est pas amorti.

PFB


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 13:31:35

Raoul...personnellement ,lorsque quelqu'un me propose une information ,j'essaie de rester ouvert ,de lire ,de me remettre en question ,après je l'utilise ,en partie ou pas ;ça c'est pour le lien de philou .

concernant le lien de positive feedback ,il faut essayer (encore faut il en avoir envie ) cela ne coûte presque rien de positionner quelques parpaings(ou autre ) sur le dessus de la caisse (entre la caisse et le pavillon )il n'y a pas de modifications a faire .

un jour après avoir présenté (sans le savoir ) un sésame ,un journaliste très connu en audio m'a dit :j'essaie de rester comme un enfant sans me faire influencer par quoi que ce soit

c'est aussi de plus en plus ma maxime ,plus j'avance moins je "spécule"

"ce n'est pas les doutes qui rendent fous mais les certitudes"

bon dimanche

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 17/01/2016 14:05:48

rliyung a écrit :
philou, claude,
Sur ce coup-là, vous êtes à côté de la question. Il n'est pas question pour moi de remettre en cause la VOT, ni de la reconstruire et encore moins de la remplacer par autre chose.

J'avais bien compris, pour ma part c'était juste pour expliquer la source du problème et les phénomènes en question.
Et les "absorber" que tu utilise font partie des solutions..
Phil.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - sanfrancisko - 17/01/2016 14:52:39

Pour écouter la différence avec mes VOT directement posées au sol, j'ai il y a quelques temps essayé un bricolage simple. J'ai trouvé des plaques fines de liège que j'ai découpé en carré puis empilé sur 2 cm environ. J'ai réalisé ainsi 4 "pieds" en liège. L'idée était déjà de découpler les boites du sol pour éviter les vibrations par le sol, éviter que mon voisin ne puisse plus faire sa sieste et supprimer parfois des moments musicaux dont j'avais l'impression qu'ils étaient un peu "brouillons"
Le grave est devenu plus "détouré" avec une meilleure définition (le HP est un 515 LFE).
Ca me donne envie de pousser plus loin l'expérience peut être que ces absorbeurs seront la bonne réponse puisqu'il semble que les roulettes sous les VOT ne soient pas la panacée.

Franck


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 15:09:41

Bonjour ,

les shock absorber a ma connaissance ne sont plus commercialisés,l'on en trouve parfois d'occasion,mais ils sont très vite vendus .
comme ,il était dit dans les revues ,les roulettes peuvent être une solution , avec des freins de blocage c'est mieux .j'ai eu cela ,et j'ai essayé aussi des matériaux divers et variés ;depuis les aktyna me conviennent bien .

p.s par contre,pour les aktyna ,il ne faut pas mettre d'interface entre la caisse et les aktyna ,sinon ,l'effet est nettement atténué .

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Sébastien - 17/01/2016 15:53:56

Trop drôle de tomber sur ce fil ce matin, car hier, juste avant de quitter Olivier (leedh), nous avons installé ces mêmes "coupelles-billes" sous ses VOT. J'attirerai la discussion à son attention. Il pourra nous partager la résultante.

Bon dimanche,

Sébastien


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - EBA - 17/01/2016 19:24:02

Bonjour,

Ils sont faits comment ces plots ?

Une photos svp.

Eric


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 17/01/2016 19:49:47

Vu les acrobaties que Raoul a du faire pour les installer, il ne va pas les ressortir pour faire une photo 😂😂😂.

Une fois en place, c'est fini, tes VOT sont alignėes pour la vie. Au moins, tu ne t'enquiquines plus avec le rėglage de la phase et de l'alignement ! Et si finalement, tu trouves qu'elles ont trop près du mur, et bien tu bouges le mur !

Sinon, tu ressors le cric....

(Dėsolė, je sors...)

Cordialement,

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 20:10:20

Bonsoir eric ,

http://www.4umusic.com/home/shok-absorber

Klinger favre a un plateforme sur billes sur le même principe

http://www.evmag.fr/site.php?page=audio310

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 21:56:13

EBA a écrit :
Bonjour,

Ils sont faits comment ces plots ?

Une photos svp.

Eric


Les photos sont sur l'annonce : http://www.leboncoin.fr/image_son/680799994.htm

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 22:02:04

Bonsoir Raoul

il doit y avoir des similitudes ,mais ce n'est pas le même produit que les semelec dont j'avais la doc ,je dirai même que c'est un plagiat.l'on en avait deja parlé ,le gars mentionnait la mda et Francis Ibre ,il avait ensuite modifié son annonce.

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 22:13:28

claude m4 a écrit :
Bonsoir Raoul

il doit y avoir des similitudes ,mais ce n'est pas le même produit que les semelec dont j'avais la doc ,je dirai même que c'est un plagiat .

claude


Le vendeur ne les présente pas comme identiques aux originaux. C'est pour cela que j'avais demandé à ce qu'il les envoie d'abord à Bruno, puisqu'il disposait des originaux pour comparaison, au visuel et à l'écoute.
Bruno viendra sans doute étayer, ce qui m'intéressait était de savoir si à l'écoute ça avait le même effet que les originaux. Sa réponse a été positive.
Le Shock Absorber originaux ne sont plus fabriqués et ils étaient à un tout autre tarif, en tout cas inaccessible pour moi. Après chacun fait ce qu'il veut.

Je réfléchis à une commande groupée. J'en parlerai quand j'aurai des éléments plus concrets à partager.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 17/01/2016 23:00:58

Bonsoir Raoul,

J'ai une planche en CP okoumé a 3 roulettes sous les enceintes (Jensen Supravox)
Mieux que posé entre du bullpack et le sol.
A l'instal des pieds de biblio qui sont mieux si lourd et rigide, je compte changer la planche dans ce sens.

Le fond de tes VOT est il d'une seule piece ?
Peut être un essai avec une planche lourde entre la VOT et les plots ?

Cordialement,
Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 17/01/2016 23:03:29

Remarque l'essai est plus simple à faire avec le lecteur CD.

Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 23:14:18

Bonsoir Raoul ,

"Le vendeur ne les présente pas comme identiques aux originaux."

je rectifie, il ne les présente plus comme les originaux ,et de plus dans l'annonce de départ ,il faisait référence
a des personnes sans leurs accords ;Francis Ibre l'a contacté et depuis le vendeur a rectifié son texte ;je passe sur l'aspect identique .

peut être que depuis oujdat (comme il l'appelle ) ou l'oeil d'osiris aura éveillé quelque chose de plus honnête chez lui .

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 23:17:46

calivin a écrit :
Bonsoir Raoul,

J'ai une planche en CP okoumé a 3 roulettes sous les enceintes (Jensen Supravox)
Mieux que posé entre du bullpack et le sol.
A l'instal des pieds de biblio qui sont mieux si lourd et rigide, je compte changer la planche dans ce sens.

Le fond de tes VOT est il d'une seule piece ?
Peut être un essai avec une planche lourde entre la VOT et les plots ?

Cordialement,
Vincent


Le fond des mes VOT est d'une seule pièce.
Insérer une planche dessous va être assez sport, et je ne suis pas sûr que le résultat va être très heureux, ça revient à rapporter une plaque supplémentaire à la caisse d'origine.
Ça va encore faire parler mais on est là pour ça, je ne souhaite pas apporter une quelconque modification à ces caisses, je rappelle qu'elles ont été récupérées par Jean Hiraga dans un cinéma parisien, le Pathé Wepler, elles ont servies à la Maison de l'Audiophile quelques années avant d'être vendues par WW à un de ses clients.
Je fais confiance à JH et WW pour les avoir maintenues au mieux de leur forme.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 23:24:12

Bonsoir Vincent ,

si tu déplace pas les enceintes fréquemment ,ou que tu n'interviens pas dessus ,ça va ,un copain en a sous ses everest ,tant que tu les bouge pas ...

"Mieux que posé entre du bullpack et le sol." le polystyrène c'est pas très bon,le feutre si l'enceinte n'est pas trop lourde ,c'est pas mal

le fait de rajouter une planche entre la caisse et les plots...en rajouter des cales entre le fond des mes caisses (ce n'est pas une contrepétrie) et les aktyna avait modifié le résultat ,en moins bien !

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 17/01/2016 23:26:49

claude m4 a écrit :
Bonsoir Raoul ,

"Le vendeur ne les présente pas comme identiques aux originaux."

je rectifie, il ne les présente plus comme les originaux ,et de plus dans l'annonce de départ ,il faisait référence
a des personnes sans leurs accords ;Francis Ibre l'a contacté et depuis le vendeur a rectifié son texte ;je passe sur l'aspect identique .

peut être que depuis oujdat (comme il l'appelle ) ou l'oeil d'osiris aura éveillé quelque chose de plus honnête chez lui .

claude


J'ai pris connaissance de l'existence de ces plots lors de cet épisode où Francis Ibre s'était manifesté auprès de lui pour lui faire rectifier ses propos.
Je ne connais pas l'histoire antérieure, je ne peux me référer qu'à ce qui est survenu après même si je ne ferme pas les yeux sur ce qui peut m'être rapporté. Je ne porte une appréciation que sur les éléments tangibles dont je dispose.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 17/01/2016 23:28:01

Bonsoir Claude,

Je garde le principe de planche a roulettes, mon salon exigu m'y oblige.

Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 17/01/2016 23:33:09

@ Claude, tu avais mis des cales ou une planche de la surface de la caisse ?


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 23:35:36

lorsque je suis tombé sur l'annonce ,j'ai demandé a Francis :c'est un pote a toi ? il m'a répondu non,je vais le contacter ;maintenant ,que tu connais l'histoire ,c'est moins tangible ;-)
bon revenons au sujet ,car tu va pouvoir nous faire part maintenant du côté...tangent des oujdat shock ;-)

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 17/01/2016 23:41:56

lorsque j'avais essayé les aktyna,la première fois ,j'avais trouvé cela ...bof ! car pour compenser la hauteur des quatre roulettes avec freins qui étaient vissées sous le dessous de la caisse ,j'avais mis des cales de bois plus les aktyna ,jusqu'a décoller les roulettes du sol .

p.s suivant la hauteur,des plots ,cela peut changer bien sûr ,la position des hauts parleurs,par rapport aux oreilles ,j'ai réhaussé les pieds de mon fauteuil ;-)

oui ,c'est pas simple,moins simple dans une pièce a vivre ,différent que dans une pièce dédié

tu peux aussi essayer du feutre ,du blue tak ,que sais je ,sur ta planche ,Vincent

en photo un des trois plots aktyna ,deux devant ,un derrière ,c'est stable .

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 18/01/2016 08:34:21

Bonjour

Une bonne solution pour utiliser des systèmes de découplage sous un produit lourd comme une enceinte.
Il suffit d'installer quatre inserts de diamètre 8 après percement de la base de l'enceinte, d'acheter ou fabriquer des pieds vissant de longueur suffisante, l'idéal est de coller des "gliss dom"( patin en téflon) sous ces pieds.

Lorsqu'il est nécessaire de déplacer l'enceinte, il suffit alors de faire descendre les pieds jusqu'à soulever légèrement les enceintes et sans effort ni risque de stabilité on peut alors retirer cônes, systèmes a bille ou autre découpleur très facilement.

Autrement pour remplacer le cric il y a un accessoire très pratique utilisé par les menuisiers pour dégonder ou régler une porte :

http://www.setin.fr/Jeu-4-coussins-gonflables-winbag-a9098.html

J'utilise ces produits depuis fort longtemps, c'est vraiment tres pratique, c'est tres puissant.

Voilà ainsi cela permet de continuer l'optimisation tout azimut tout en bénéficiant d'une bonne mise en oeuvre.

Cordialement

Joscad

[attachment=12615]


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - EBA - 18/01/2016 20:23:39

Bonjour à tous,

Après 23 ans de préconisations aux industrielles de tout poil de plots antivibratils, ce que je viens de voir me semble pour le moins étrange.

Et quels industriels, AIRBUS, presse 1500 T, LAFARGE, cribles, machines à parpaings, LU malaxeur à pattes, Marine de pêche, moteur thermique de thoniers.....
J'ai également dirigé une équipe de techniciens qui faisaient de l'analyse vibratoire. 5 collecteurs de données et une bardée de capteurs, permettaient et permettent toujours de mesurer pratiquement toute vibration en vitesse ( mesures globales ) ou en accélérations ( mesures spectrales ).


Que ces plots favorisent un écoulement des vibrations dans un seul sens, je ne vois pas comment mathématiquement, dans les 2 sens oui.

Qu'ils isolent ????

C'est de la ferraille, ou sont, la fréquence de résonnance de ces plots et leurs caractéristiques d'absorption sous charges ?

Pour rappel

Il y a 2 voies possibles pour les vibrations parasites.

Solidiennes, celles qui viennent du sol ou de l'enceinte support du pavillons compressions ou autres médium et aigu.

Aérienne, par le retour des ondes réfléchies.
Ce type de vibrations est très difficiles à éliminer voir amplifiées, si on utilise des vrais plots absorbants des ondes solidiennes.

En effet, un plot absorbant est en faite un filtre Pass bas qui coupe les vibrations dans les 2 sens ( dans un seul sens est hors de prix ) en fonction de çà résonnance propre, du poids du solide, de son centre de gravité, la fréquence la plus basse au-dessus de laquelle rien ne passe, du nombres de plots ainsi que leurs positions dans certains cas.

Autrement dit, à chaque fois que l'on souhaite isoler un solide, il est nécessaire de faire les calculs et de lui fournir la bonne technologie de plots et la bonne taille.

Ces plots sont tous plus ou moins souples et plus ou moins amortissants suivant les technologies.

Cela va du ressort, en passant par des coussins en fils d'inox, des plots en élastomères et pour finir les viscoélastiques amorties par bain d'huile ou gaz.

Des pièces métalliques, de quelle nature que ce soit, ne peuvent être des filtres pas bas ou amortissantes par leurs simples fréquences de résonnances propres qui va être élevée.

Qu'ils favorisent le couplages entre les 2 surfaces, oui.

Un bon isolement, c'est très cher voir hors de prix.

On commence par traiter les ondes aériennes et, traiter du 20 Hz c'est pas évident, en traitant le local ou en augmentant la masse inertique du solide à fin d'abaisser sa fréquence de résonnance en dessous de la fréquence la plus basse à reproduire ( bloc de béton....).

Puis on traite les ondes solidiennes en coupant la liaison support et solide ( bloc de béton compris ) par des plots adaptés.

Là, il y a des chances de ne plus avoir de vibrations parasites.

Le problème est que les plots, pour avoir une fréquence de résonnance propre très basses, entre 5 Hz et 10 Hz, sont généralement très souple, ce qui favorise l'excitation des fréquences du solide par les ondes ariennes si, celui-ci n'est pas ancré à un pré-support lourd.

Voilà, le tableau, c'est pas simple et c'est pour cela que certains audiophiles ont suspendu sur des plots, des dalles de béton ou plots en béton de très grande masse de l'ordre de la T ou des T,
généralement, plusieurs massifs indépendants, un pour l'électronique et un ou deux pour les enceintes.

Et çà ce calcule, pour les sous-marins et afin d'avoir un maximum d'isolation, les plots ou supports anti-vibratiles sont calculés avec la techniques des éléments finis.

Si les ondes aériennes ne sont pas trop gênantes, de simples plots Paulstra bien adaptés seront autrement plus efficace et pour quelques dizaines d'euros seulement.

Bien à vous.

Eric


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 18/01/2016 20:23:43

Bonsoir René ,

;-) c'est la double interprétation ;-) j'aime bien les contrepétries et le langage des oiseaux .Je te remercie,je me considère comme un étudiant ,mais j'ai trop de respect pour ceux qui font de réelles études ;-) .

"mais qu'advient-il si une roue pète?"
je dirai ,en prenant un ton péremptoire ;-) qu'en hifi ,l'on trouve souvent un gourou de secours .

bonne soirée

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 18/01/2016 20:26:01

Bonsoir éric ,

Francis Ibre conseille aussi les paulstra

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Sébastien - 19/01/2016 03:04:32

À Eric, merci pour ta récente explication fort instructive.

Sébastien


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 19/01/2016 09:15:56

Bonjour

Oui c'est intéressant ce que dit Eric, c'est pour cela en partie entre autre qu'au lieu de parler isolation ou évacuation(utopique) il est intéressant de raisonner d'une autre manière. Par exemple comment accorder les éléments du système entre eux...

Pour l'énergie vibratoire, il est également possible de chercher à la transformer. Un bon exemple est celui du liège qui a la propriété de transformer en chaleur.

L'important est de bien avoir conscience que tout cela dans une chaîne hifi interfère
joyeusement et qu'il faut donc en tenir compte afin de faire le moins d'erreur possible et ne pas empirer la situation.

Cordialement

Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - EBA - 19/01/2016 13:45:52

Bonjour,

Paulstra est le numéro un mondial de ce type de produits et de très loin.
Il est normal qu'on le préconise.

Ici.

http://www.paulstra-industry.com/index-fr.html

Et si vous souhaitez isoler un objet, demandez au BE qu'il vous calcule et préconise les plots adaptés. Ils vous ferons cela très rapidement.

Vous avez aussi, SIMRIT FREUDENBERG, ANGST ET PFISTER, TRELLBORFG.

Eric


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 19/01/2016 19:17:43

EBA a écrit :
Bonjour à tous,

Après 23 ans de préconisations aux industrielles de tout poil de plots antivibratils, ce que je viens de voir me semble pour le moins étrange.

Et quels industriels, AIRBUS, presse 1500 T, LAFARGE, cribles, machines à parpaings, LU malaxeur à pattes, Marine de pêche, moteur thermique de thoniers.....
J'ai également dirigé une équipe de techniciens qui faisaient de l'analyse vibratoire. 5 collecteurs de données et une bardée de capteurs, permettaient et permettent toujours de mesurer pratiquement toute vibration en vitesse ( mesures globales ) ou en accélérations ( mesures spectrales ).


Que ces plots favorisent un écoulement des vibrations dans un seul sens, je ne vois pas comment mathématiquement, dans les 2 sens oui.

Qu'ils isolent ????

C'est de la ferraille, ou sont, la fréquence de résonnance de ces plots et leurs caractéristiques d'absorption sous charges ?

Pour rappel

Il y a 2 voies possibles pour les vibrations parasites.

Solidiennes, celles qui viennent du sol ou de l'enceinte support du pavillons compressions ou autres médium et aigu.

Aérienne, par le retour des ondes réfléchies.
Ce type de vibrations est très difficiles à éliminer voir amplifiées, si on utilise des vrais plots absorbants des ondes solidiennes.

En effet, un plot absorbant est en faite un filtre Pass bas qui coupe les vibrations dans les 2 sens ( dans un seul sens est hors de prix ) en fonction de çà résonnance propre, du poids du solide, de son centre de gravité, la fréquence la plus basse au-dessus de laquelle rien ne passe, du nombres de plots ainsi que leurs positions dans certains cas.

Autrement dit, à chaque fois que l'on souhaite isoler un solide, il est nécessaire de faire les calculs et de lui fournir la bonne technologie de plots et la bonne taille.

Ces plots sont tous plus ou moins souples et plus ou moins amortissants suivant les technologies.

Cela va du ressort, en passant par des coussins en fils d'inox, des plots en élastomères et pour finir les viscoélastiques amorties par bain d'huile ou gaz.

Des pièces métalliques, de quelle nature que ce soit, ne peuvent être des filtres pas bas ou amortissantes par leurs simples fréquences de résonnances propres qui va être élevée.

Qu'ils favorisent le couplages entre les 2 surfaces, oui.

Un bon isolement, c'est très cher voir hors de prix.

On commence par traiter les ondes aériennes et, traiter du 20 Hz c'est pas évident, en traitant le local ou en augmentant la masse inertique du solide à fin d'abaisser sa fréquence de résonnance en dessous de la fréquence la plus basse à reproduire ( bloc de béton....).

Puis on traite les ondes solidiennes en coupant la liaison support et solide ( bloc de béton compris ) par des plots adaptés.

Là, il y a des chances de ne plus avoir de vibrations parasites.

Le problème est que les plots, pour avoir une fréquence de résonnance propre très basses, entre 5 Hz et 10 Hz, sont généralement très souple, ce qui favorise l'excitation des fréquences du solide par les ondes ariennes si, celui-ci n'est pas ancré à un pré-support lourd.

Voilà, le tableau, c'est pas simple et c'est pour cela que certains audiophiles ont suspendu sur des plots, des dalles de béton ou plots en béton de très grande masse de l'ordre de la T ou des T,
généralement, plusieurs massifs indépendants, un pour l'électronique et un ou deux pour les enceintes.

Et çà ce calcule, pour les sous-marins et afin d'avoir un maximum d'isolation, les plots ou supports anti-vibratiles sont calculés avec la techniques des éléments finis.

Si les ondes aériennes ne sont pas trop gênantes, de simples plots Paulstra bien adaptés seront autrement plus efficace et pour quelques dizaines d'euros seulement.

Bien à vous.

Eric




bonsoir ,


d'après mes souvenirs le concepteur des shock absorber n'est pas le premier venu ,le fait que l'on appréhende pas le fonctionnement n'a pour moi rien d'étrange ,les connaissances dans une spécialité sont rarement exhaustives (même pour les plus pointus ) toujours est il
que le résultat est bien la ,pour ceux qui l'ont essayer car comme disait john locke :la connaissance de l'homme ne peut aller au dela
de son expérience .

sous les enceintes de Jean Hiraga ,un exemple parmi d'autres:

http://www.melaudia.net/ecouteRDS0506.php

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 19/01/2016 19:18:42

Peut être que la question n'est pas bien posée. Comme je l'ai dit plus haut, si on dispose d'un sol très rigide, comme une dalle béton recouverte de moquette, il vaut mieux à mon avis assurer une liaison rigide entre l'enceinte de grave et le sol. C'est ce que j'ai cherché à faire chez moi, et ça marche plutôt bien. Je pense que l'enceinte doit être "ancrée " au sol.

Si je les place sur des roulettes, au lieu de procurer un impact sur les coups de timbales, elles vont reculer... Smile Smile Smile

Par contre, des Paulstra pour isoler une platine, je suis entièrement d'accord !

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 19/01/2016 19:21:22

Bonsoir Dominique ,

pour ma part ,j'ai un sol rigide (même si tout est relatif) dalle béton sur sous sol semi enterré .

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - GG14 - 19/01/2016 20:15:50

Bonsoir,

Citation :
Si je les place sur des roulettes, au lieu de procurer un impact sur les coups de timbales, elles vont reculer...


Je suis aussi sur dalle de béton et dalle de moquette avec roulettes sous les enceintes.
Mais elles sont tellement lourdes + de 150 kgs pièce , que les roulettes avec bandage caoutchouc ont fait leur place dans la moquette ce qui les rend très difficile à rouler à la suite.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 19/01/2016 20:33:11

Bonjour

Je n'ai un avis sur les coupelles qu'avec l'oeil du mécanicien.
Le système peut-il bouger ou pas ?
Le dimensionnement mécanique permet-il de porter la charge ou pas ?

http://petoindominique.fr/php/support.php
Au 3/5e du chapitre.

Pour moi les coupelles à portée sphérique sont une grossière erreur mécanique.
Il y a une proposition sérieuse au dessous, qui n'a jamais été copiée.
Enfin n'oubliez pas un bon dimensionnement mécanique pour la charge à porter.

Cordialement, Dominique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - brunop - 20/01/2016 11:14:36

Bonjour,

Juste un petit message sur ces coupelles qui font réagir.
Je réagis parce que, entre ceux qui pensent et qui n'ont pas essayer
et ceux qui ont mis en œuvre et ils ne sont pas nombreux, il y a un pas.
Aspect pratique: les enceintes décrites par claudeM4 sont celles qui sont chez moi.
Lorsque je les ai installé chez moi avec JHIRAGA on les a écouté directement sur
le sol béton+ tapis.
Puis Jean a sorti ces coupelles qui font tant parler!
Moi qui y croyais à peine ,la différence fut sans appel, meilleur partout.
Je pense que ni Jean ni moi soyons sourd.
Pour dire que les coupelles, bien faites, c'est le pied.
Maintenant si vous voulez les celer au sol c'est vous qui voyez!!!

Bruno


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - brunop - 20/01/2016 18:38:17

Bonsoir mon bon René,

Après le montage des plots:
.Un grave dégraissé, beaucoup plus net
.Du coup le bas-medium/Medium/Aigu s'expriment avec une meilleure présence.
Donc un équilibre général nettement supérieur.

Bruno


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 20/01/2016 18:38:48

Bonsoir René,

avec un lecteur cd l'on entend plus de détails avec les shock ,je sais ,c'est un peu succinct ,mais je ne tiens plus a jour mon journal de bord

ci-joint en photo(1 et 2) des photocopies prises sur des revues ,en trois c'est le mode opératoire établi par Monsieur K. de Vendée .
nota bene :ce mode opératoire peut paraître un peu superflu ,mais je puis vous assurer qu' avec un lecteur cd d'une vingtaine de kilos ,celui ci est le bienvenu .

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 20/01/2016 18:55:14

Bonsoir Bruno

c'est aussi la même impression que j'ai eu avec les aktyna

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 20/01/2016 22:46:16

Bonjour

Les coupelles du commerce ont une coupelle inférieure plate, une coupelle supérieure sphérique et une bille.
Lorsque vous posez une enceinte sur 3 coupelles, elle peut bouger si les coupelles ne sont pas parfaitement centrée.
Le mouvement est un cercle dont le rayon est l'excentration de la bille.

Ma solution est rigoureusement statique, aucun mouvement n'est possible.
Dans les deux cas il y a deux pièces métallique et une bille.

En aucun cas je n'ai donné d'avis sur l'écoute.
Botter en touche avec l'argument de l'écoute, sans parler de l'approche théorique statique ou mouvement, est une approche que je ne partage pas.

Je n'ai jamais dis de ne pas mettre de coupelle.
Ce que je dis c'est que si vous voulez en mettre, prenez une solution irréprochable, allez vous faire faire les pièces chez un usinier du coin, ce ne sera pas plus cher que des neuves mal conçues.

Cordialement, Dominique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 21/01/2016 00:13:36

tonipe a écrit :
...
En aucun cas je n'ai donné d'avis sur l'écoute.
Botter en touche avec l'argument de l'écoute, sans parler de l'approche théorique statique ou mouvement, est une approche que je ne partage pas.
...


Bonsoir Dominique,

Une démarche qui se fout du résultat sur l'écoute, je m'excuse mais je vais me permettre de m'en contrefoutre, quelque soit la qualité de l'approche théorique.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 21/01/2016 00:32:35

Je propose qu'on fasse une liste "d'Amis" et de "contrariés" pour mettre un genre de note de lecture intégrée au débat...tonipe se prenant un carton plein, je suppose qu'il avancera que ce n'est pas ISO et que ma proposition est une provocation Wink


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 21/01/2016 08:22:53

tonipe a écrit :
Bonjour

Les coupelles du commerce ont une coupelle inférieure plate, une coupelle supérieure sphérique et une bille.
Lorsque vous posez une enceinte sur 3 coupelles, elle peut bouger si les coupelles ne sont pas parfaitement centrée.
Le mouvement est un cercle dont le rayon est l'excentration de la bille.

Ma solution est rigoureusement statique, aucun mouvement n'est possible.
Dans les deux cas il y a deux pièces métallique et une bille.

En aucun cas je n'ai donné d'avis sur l'écoute.
Botter en touche avec l'argument de l'écoute, sans parler de l'approche théorique statique ou mouvement, est une approche que je ne partage pas.

Je n'ai jamais dis de ne pas mettre de coupelle.
Ce que je dis c'est que si vous voulez en mettre, prenez une solution irréprochable, allez vous faire faire les pièces chez un usinier du coin, ce ne sera pas plus cher que des neuves mal conçues.

Cordialement, Dominique.





Bonjour ,


effectivement ,Vous n'avez jamais dis cela ;-)

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 21/01/2016 10:34:13

jys a écrit :
Je propose qu'on fasse une liste "d'Amis" et de "contrariés" pour mettre un genre de note de lecture intégrée au débat...tonipe se prenant un carton plein, je suppose qu'il avancera que ce n'est pas ISO et que ma proposition est une provocation Wink


Bonjour Jean-Yves,

Tu évoques deux notions différentes.

Dans ton panneau de configuration personnelle, tu as accès à une fonction qui te permets de gérer une liste d'amis ainsi qu'une autre liste d'ignorés.

L'autre point concerne le fait de pouvoir donner une note à un sujet sur le forum.
C'est une option générale au forum que j'avais invalidée parce que je la trouvais superflu et superficielle. Quand on apprécie la tournure d'une discussion, l'apport d'un intervenant, on le dit avec des mots, c'est à la fois suffisant et complet. Nul besoin d'avoir des notes comme sur Fessebouc.
Mais cette fonction pourrait être réactivée.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 21/01/2016 10:57:29

Sur ce sujet, je suis d'accord avec tonipe. Ce systëme à double coupelle n'a pour moi aucun sens au niveau mécanique et ne peut pas être installė correctement. Le dessin que Tonipe publie sur son site le démontre sans aucune ambiguité.

Pour que les billes se positionnent comme il faut, il faut qu'un des deux rėceptacles puisse glisser...

Pour revenir à l'écoute, il aurait été intérssant que Raoul puisse comparer le configuration avec coupelles ã celles de l'enceinte solidement calėe et équilibrée sur 4 pieds réglables.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - calivin - 21/01/2016 11:30:28

Une fois chez WW, j'étais intrigué par une Onken.
Je l'ai touché et un grand mouvement de balancier m'a fait craindre qu'elle ne tombe. Elle était équipé de ces plots.
Autant dire que le frottement est très faible.

Ca me fait penser à ça :
https://duckduckgo.com/?q=recul+de+canon&ia=videos&iai=6eU9cWlg5U0

Doit on en conclure que ces plots ne sont pas adaptés au Magnat 380 dont l'axe du HP est vertical ?

Bien à vous,
Vincent


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 21/01/2016 11:47:56

Mais combien de gens qui en parlent ici ont essayė de les installer ? 😉😉😉


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - brunop - 21/01/2016 12:53:44

Les billes bien montées, c'est à dire chaque bille au milieu de ces deux coupelles,
ça fonctionne parfaitement.
Pas besoin de cours de physique appliquée pour ce rendre à l'évidence.
Quand à PETOIN qu'il essaye vraiment et on en reparle!

Bruno


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 21/01/2016 12:58:01

Mais bruno, c'est impossible de les mettre au milieu, j'ai essayé...


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 21/01/2016 13:29:25

calivin a écrit :
Une fois chez WW, j'étais intrigué par une Onken.
Je l'ai touché et un grand mouvement de balancier m'a fait craindre qu'elle ne tombe. Elle était équipé de ces plots.
Autant dire que le frottement est très faible.

Ca me fait penser à ça :
https://duckduckgo.com/?q=recul+de+canon&ia=videos&iai=6eU9cWlg5U0

Doit on en conclure que ces plots ne sont pas adaptés au Magnat 380 dont l'axe du HP est vertical ?

Bien à vous,
Vincent


Bonjour Vincent ,


oui ,c'est assez impressionnant a voir ,même sous un lecteur lorsque l'on introduit le disque ;les billes un fois mise en place ,il n'y a aucun risque que le lecteur se ramasse.

Monsieur Pétoin ,je vous prie de sortir de corps de Dominique ,je vous en conjure.

bonne journée

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 21/01/2016 13:44:09

Honnêtement, je m'en fiche un peu, mais franchement, il y a bien d'autre choses plus importantes à faire pour amėliorer son systëme que de s'empoisonner la vie avec ce genre de truc.

Mais chacun joue avec ce qu'il a, ça peut être aussi avec les câbles... Je rėpète que j'ai essayė de les installer. C'est Bruno qui les amenées chez moi, quand je lui ai proposé de les essayer, il a refusé... Trop peur de perdre toute la soirėe à essayer d'installer les machins !

Bonne écoute !

Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 21/01/2016 15:21:53

+1


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 21/01/2016 15:28:42

Dominique-Tanguy a écrit :
...
Le dessin que Tonipe publie sur son site le démontre sans aucune ambiguité.
le dessin du site de Dominique Pétoin montre une coupelle concave et l'autre plane, ce qui n'est pas le cas de celles que j'ai testées qui sont concaves toutes les deux, y a pas besoin d'être mécanicien émérite pour se dire que le comportement sera quelque peu différent
Pour que les billes se positionnent comme il faut, il faut qu'un des deux rėceptacles puisse glisser...
le mode opératoire que j'ai utilisé le permet sans coup férir
Pour revenir à l'écoute, il aurait été intérssant que Raoul puisse comparer le configuration avec coupelles ã celles de l'enceinte solidement calėe et équilibrée sur 4 pieds réglables.
dans la configuration alternative, l'enceinte reposait sur trois cales de bois, c'était solide et équilibrée, la possibilité de réglage n'aurait rien apporté du point de vue de l'écoute


Dominique-Tanguy a écrit :
Mais combien de gens qui en parlent ici ont essayė de les installer ? 😉😉😉
très bonne question, merci de l'avoir posée




RE: plots de découplage (coupelles-bille) - brunop - 21/01/2016 16:12:07

Dominique,
Tu me connais, pourquoi je n'ai pas voulu le faire chez toi ,parce que les coupelles étaient trop
petites pour les enceintes et je n'avais pas envie de ramper sous les enceintes.
Ce que je comprends pas c'est ton refus rigide de consister à dire que ça ne fonctionne pas sans avoir réellement
essayer puisque tu avais renoncer à les mettre.
Quelque part tes pavillons pendus au bout des fils c'est un peu la même démarche en dehors du coté pratique.
Mais si tu considères que ni moi ni Jean avons perçu quelque chose de positif alors là c'est autre chose.
Petoin est loin d'être une science exacte.
Tu sais comme moi qu'il y a une quantité de réglages que l'on fait sans pouvoir en parler de peur d'être pris pour
des guignols.

Bruno


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 21/01/2016 16:19:19

rliyung a écrit :
... Quand on apprécie la tournure d'une discussion, l'apport d'un intervenant, on le dit avec des mots, c'est à la fois suffisant et complet. Nul besoin d'avoir des notes comme sur Fessebouc...


Cher Raoul,

C'est bien pour cela que j'apprécie Mélaudia !

Parfois les prises de bec tournent à la rigolade, personne n'est heurté dans ses choix.
D'autres fois ceux qui essayent de convaincre avec arrogance les "incroyants" à partir de leurs "certitudes" rendent les échanges moins agréables.

Cordialement, Jean-Yves


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 21/01/2016 20:03:32

Bonjour

J'ai donné un avis de mécanicien sur des coupelles plate d'un coté, sphérique de l'autre.
Si vos coupelles ne sont pas dans ce cas, mon avis ne vous concerne pas.

Depuis le temps que je vais sur les forums, je devrai savoir que lorsque l'un d'entre vous achète quelque chose c'est obligatoirement la 7eme merveille du monde !!!

Les coupelles dont je parle ont pourtant été en vente.
Pour un prix pas plus élevé il est possible de faire mieux, mais cela n'intéresse personne puisque personne n'a copié ce que je propose.

Jys veut une note ? 0.001 et ce ne sont pas des mm.

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 21/01/2016 20:23:12

Mais comment peux tu comparer l'ėquilibre du masse suspendue en 3 points avec celle d'une masse posėe sur 3 points !!!

As tu déjà essayer de changer une ampoule en montant sur un tabouret ?

Si j'appuie sur un coin de la VOT de Raoul, elle bascule, parce que le système n'est pas stable.

Il est peut être trēs content de l'écoute, tant mieux, mais je ne veux pas d'une installation comme ça chez moi.

Je regrette d'avoir accepté que tu les dėposes à la maison, car ça m'a coûtė 16 Euros de frais de port pour les envoyer chez Raoul, qui auraient beaucoup mieux investis dans un bon disque...😉

brunop a écrit :
Dominique,
Tu me connais, pourquoi je n'ai pas voulu le faire chez toi ,parce que les coupelles étaient trop
petites pour les enceintes et je n'avais pas envie de ramper sous les enceintes.
Ce que je comprends pas c'est ton refus rigide de consister à dire que ça ne fonctionne pas sans avoir réellement
essayer puisque tu avais renoncer à les mettre.
Quelque part tes pavillons pendus au bout des fils c'est un peu la même démarche en dehors du coté pratique.
Mais si tu considères que ni moi ni Jean avons perçu quelque chose de positif alors là c'est autre chose.
Petoin est loin d'être une science exacte.
Tu sais comme moi qu'il y a une quantité de réglages que l'on fait sans pouvoir en parler de peur d'être pris pour
des guignols.

Bruno




RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 21/01/2016 21:14:58

Bonsoir

Tout le monde parle d'un produit qui donne de bons résultats mais qui a cet inconvénient de stabilité. Cependant personne n'aborde le sujet différemment .

Oui donc des différences qualitatives apparaissent dès que l'on commence à optimiser sur le plan mecano/acoustique, c'est cela qu'il faut retenir.

Ensuite fonction de différents critères de faisabilité, il est possible de s'orienter vers différentes solutions car il y a beaucoup de choses qui existent.

Dans mon cas j'utilise des accordeurs métalliques très stables.

Quand il y a des risques de stabilité il est également possible de sécuriser tout en profitant de l'apport de performance ; par exemple il est possible de coller des gros bouchons de liège coupés juste 1mm plus court que le découpleur ou autre et ainsi dès que quelqu'un touche le produit un peu fort les pieds en liège viennent sécuriser le tout.

cordialement

Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 21/01/2016 22:43:13

tonipe a écrit :
Jys veut une note ? 0.001 et ce ne sont pas des mm.

Eh Le Nain Savant (tonipe) !
Du Haut de ma grandeur bienveillante, je te colle 9/10 pour ton site (les écrits scientifiques compilés) et 1/10 pour tes suppositions mécano-élasto-acoustique sans intérêt ...
Tant que tu pratiqueras le langage comme une arme pour t'imposer, aucune chance avec moi de discuter du vrai monde Wink

Pour faire court, tu es une caricature évoluant dans un monde chimérique qui tente vainement de faire des adeptes à l’obscurantisme scientorienté ambiant.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 22/01/2016 00:16:37

Dominique-Tanguy a écrit :
Mais comment peux tu comparer l'ėquilibre du masse suspendue en 3 points avec celle d'une masse posėe sur 3 points !!!
si je lis bien, c'est tout le contraire, Bruno loue la solution qui consiste à suspendre les pavillons
...

Si j'appuie sur un coin de la VOT de Raoul, elle bascule, parce que le système n'est pas stable.
attends d'essayer avant de te prononcer
...

mais je ne veux pas d'une installation comme ça chez moi.
cela pourrait être effectivement plus risqué chez toi, parce que le rapport hauteur/largeur de tes caisses est moins favorable, elles sont moins trappues que les VOT ou autre Onken qui seront plus stables
...




RE: plots de découplage (coupelles-bille) - EBA - 22/01/2016 19:40:32

Bonjour,

Un truc m'inquiète, que soit avec des coupelles ou des plots élastiques l'enceinte se retrouve flottante.

Pour le bas médium et au-dessus et au vu de la valeur du déplacement du diaphragme cela ne pose pas de PB de les découpler par rapport au reste.

Mais sur les basses et au vu du déplacement de la masse d'air d'un 38, là c'est plus pareil.

Reproduction d'un coup de canon, que fait l'enceinte / à cette accélération de la membrane ?

Elle "recule" tout comme le percuteur du dit canon !

On absorbe donc une partie de l'énergie transmise, je me trompe ?

Eric


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 22/01/2016 20:01:23

Bonjour

Pour poser les enceintes au sol il y a plusieurs solutions :
- Des patins en feutre, type de ce vous mettez sous des pieds de chaise.
- Une plaque amortissante de machine à laver.
- Des pointes.
- Des coupelles.
- Des silentblocs.

Tous n'ont pas les même propriétés, ni les même cas d'emploi.
Et si nous classions ces solutions, et celles manquantes, pour y voir plus clair ?

Le haut-parleur vibre, donc l'enceinte vibre.

Je suis sur un carrelage posé directement sur la chape en béton de la maison.
Je cherche donc des supports rigides qui tiennent l'enceinte en place sous l'effet des micro vibration.
Ce sont donc des pointes, des billes sans rotation, mes coupelles sans déplacement.

Vos avis ?

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - brunop - 22/01/2016 20:08:09

Avec une VOT qui porte son pavillon +aigu,
tout bouge de la même manière, donc pas de problème.
Les trois coupelles+billes définissent le plan et n'est pas
hyperstatique, ce qui n'est pas le cas avec quatre supports.(hyperstatique d'ordre 1)
Les actions/réactions sont principalement verticales. Pas ou peu de composantes multidirectionnelles.
Maintenant pour parler du mouvement lié aux coups de canon(que l'on écoute pas tous les jours)
c'est le principe du canon monté fixe au sol et qui a une précision désastreuse et le canon avec recul qui
lui tape là ou on lui demande.
Pareil pour les VOT!
Bruno


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 22/01/2016 20:16:59

tonipe a écrit :
Pour poser les enceintes au sol il y a plusieurs solutions :
- Des patins en feutre, type de ce vous mettez sous des pieds de chaise.
- Une plaque amortissante de machine à laver.
- Des pointes.
- Des coupelles.
- Des silentblocs.

Tous n'ont pas les même propriétés, ni les même cas d'emploi.
Et si nous classions ces solutions, et celles manquantes, pour y voir plus clair ?

Vous avez oublié la lévitation Big Grin

tonipe a écrit :
Le haut-parleur vibre, donc l'enceinte vibre.

Faux, l'enceinte ne vibre que si le hp est "solidaire" de la caisse..
Si le hp n'est pas "solidaire" mécaniquement de la caisse, elle ne vibre pas.
Phil.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 22/01/2016 20:21:39

Philou,

C'est toi qui vient d'inventer le haut parleur qui lėvite... Je crains bien que les hp de Raoul, comme ceux de beaucoup d'entre nous, sont terriblement solidaires de la caisse...

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 22/01/2016 20:36:05

Combien de réalisation commerciale ou DIY ont le HP désolidarisé de l'enceinte ?
Je veux des noms, des références !!!

Cordialement, Dominique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 22/01/2016 21:15:07

Dominique-Tanguy a écrit :
C'est toi qui vient d'inventer le haut parleur qui lėvite...

Non, tu as lu trop rapidement ce que j'ai écrit, j'ai parlé (sur le ton de la plaisanterie) d'une enceinte qui lévite Big Grin
Pour le hp qui lévite, je ne sais pas faire, j'attends mon stage chez Uri Geller Smile

Petoin a écrit :
Combien de réalisation commerciale ou DIY ont le HP désolidarisé de l'enceinte ?
Je veux des noms, des références !!!

Je veux ? qui est tu toi pour m'intimer une réponse ??
Mais puisque S. Linktwitz est ton ami, pose lui la question, il te donnera la réponse..
J'en ai déjà parlé ici en indiquant un lien vers son site, ainsi qu'un document JBL relatant le probléme et la (une) solution..
J'ai méme testé le principe, et publié des photos sur un autre fil..
Phil.

PS : question subsidiaire, comment fait tu pour entrer trois billes de 17 mm dans un tube pvc de 40 mm extérieur ?
Expliquez moi ce tour de magie ?


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 22/01/2016 21:43:10

Bonsoir à tous

Mon grain de sel...

La liaison au sol est parfois décrite comme permettant "d'écouler" les vibrations.
Cette sottise courante doit être vigoureusement contrebattue. Un simple appui est une liaison non linéaire qui les réfléchit sans les écouler, de façon asymérique (non-linéaire) comme une diode le fait avec du courant alternatif.
Cette non-linéarité pourrait pourtant se concevoir intuitivement : si le sol n'est pas horizontal, et le niveau de vibration suffisant, l'enceinte se déplace, parce qu'il y a perte de contact.
La vraie solution est pourtant connue depuis des décennies. Elle consiste à dissiper l'énergie vibratoire en chaleur. Ca se fait avec des plots de type Paulstra, efficaces et très bon marché.
A défaut, un matériau absorbant en plaque fait parfaitement l'affaire.

Chez un vendeur de HP de l'avenue Parmentier, j'ai un jour demandé pourquoi on y vendait des pointes ou des coupelles. La réponse a été immédiate : "je sais bien que ça ne sert à rien, mais les gens les demandent..."

Autre grain de sel.
Si l'on "désolidarise" un HP de son support par un joint, par exemple, on crée un mode supplémentaire. Les vibrations seront de toute façon engendrées par voie acoustique et ébranleront la structure.
On remarquera que certaines enceintes de très haut de gamme (je pense à Magico) travaillent la structure mais fixent rigidement les transducteurs.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 22/01/2016 21:50:53

Bonsoir

L'enceinte vibre aussi par le son présent dans la pièce. Le fait de découpler les hauts parleurs peut solutionner certain problèmes mais pas tous. Tout est affaire de conception et la performance est avant tout due à celle ci selon son niveau, sa volonté.
Effectivement certaines enceintes du commerce utilisent ou ont utilisé ce principe. Mais c'est la conception globale qui compte. Modifier un produit bien conçu avec d'apparentes idées selon les règles du bon sens peut complètement ruiner le résultat car un vrai concepteur sérieux intègre la moindre cosse dans sa conception.

Pour revenir aux différents matériaux que l'on peut par exemple inserer sous une enceinte ou une électronique, la aussi il faut faire une grande différence entre matériaux et produits étudiés.

Tous vibre dans un systeme de reproduction même ce qui ne parait pas.


cordialement

Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 22/01/2016 21:56:37

Citation :
question subsidiaire, comment fait tu pour entrer trois billes de 17 mm dans un tube pvc de 40 mm extérieur ?
Expliquez moi ce tour de magie ?


Trois billes D=17 mm rentrent dans un diamètre intérieur de 36.63 mm.
Trois billes D=17.7 mm rentrent dans un diamètre intérieur de 38.14 mm.
Le chapitre sera corrigé, bien que la rigidité d'un tube PVC permet le montage de trois billes D=17 avec de la déformation.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 22/01/2016 22:05:52

"Chez un vendeur de HP de l'avenue Parmentier, j'ai un jour demandé pourquoi on y vendait des pointes ou des coupelles. La réponse a été immédiate : "je sais bien que ça ne sert à rien, mais les gens les demandent..."

si ils sont intégré dans la conception de l'enceinte, il y a guère de chance que l'enceinte marche bien sans mais encore une fois tout dépend du niveau de maitrise du concepteur

ensuite il y a des structures tronconique qui fonctionnent a merveille. Je me rappellerai toujours le choc que j'ai eu le jour ou quelqu'un m'a apporté un triplet de cones Goldmund tout fraichement conçu par George Bernard aujourd'hui décédé, c'était un génie de la mécanique( platine vinyle)

Je ne veux heurter personne c'est juste de l'info Smile

Cordialement

Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 22/01/2016 22:06:22

tonipe a écrit :
Trois billes D=17 mm rentrent dans un diamètre intérieur de 36.63 mm.
Trois billes D=17.7 mm rentrent dans un diamètre intérieur de 38.14 mm.
Le chapitre sera corrigé, bien que la rigidité d'un tube PVC permet le montage de trois billes D=17 avec de la déformation.

C'est ça, corrige, si tu trouve un tube pvc de 1,68 mm d'épaisseur, je t'offre un kilo de cerise Big Grin
Toute la // entre théorie et pratique..


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 23/01/2016 18:14:48

Bonjour

Philou, je vous invite simplement à prendre un tube PVC, et a vérifier que sa rigidité n'est pas terrible.
3 billes de 17 mm de diamètre vont entrer en force, et le tube va se déformer localement.
Et le fait d'avoir les 3 billes parfaitement serrées les unes au autres et contre le tube est une excellente chose.

Bien des fois j'ai fait des trous dans une planche pour mettre un évent pris dans un tube PVC.
Régulièrement les trous sont plus des patatoïdes qu'un cercle parfait. (je découpe à la scie sauteuse)
Les tubes sont toujours rentrés, parfois en leur demandant "gentiment" avec une masse de 3 Kg...
(Dans ce cas, je remets toujours un coup de rappe à bois pour que ça rentre "glissant dur").

C'est bien d'être perfectionniste.
Pour les choses pas trop importantes, il n'en faut pas trop.
J'ai balayé devant chez moi, j'ai corrigé ce qui devait l'être.

Cordialement, Dominique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - philou - 23/01/2016 18:39:11

tonipe a écrit :
Philou, je vous invite simplement à prendre un tube PVC, et a vérifier que sa rigidité n'est pas terrible.

On voit bien que tu n'a pas bricolé depuis un moment Big Grin
De quel tube parle tu, de celui made in Asie, ou de celui fait made in Europe ?
Si tu en a acheté depuis moins de 10 ans, à part le prix, tu a du constater une // ?
Comme je sens que tu cherchera toujours à avoir raison, j'arréte là cette discussion..
A part faire des copié collé des idées des autres, en les reprenant à ton compte, tu n'apporte pas grand chose de concret Smile
Faire de beaux dessins en 3D, c'est bien, les mettre en oeuvre c'est mieux pour valider son idée.
On attends toujours ce fameux Janus Like ??
Phil.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - EBA - 23/01/2016 19:55:55

Bonjour,

Une caisse de basse qui vibre a des effets désastreux aux fréquences élevées. Car le déplacement du diaphragme à ces fréquences est de l'ordre de 0,01 mm voir moins.

Si hp de basse qui, au même moment, reproduit une fréquence de 30 Hz qui engendre une vibration de la caisse de 0,5 mm, ce qui sort du tweeter va être très distordu.

Le découplage de la caisse de basse, de mes voies bas médium, médium et aigu par des plots Paulstra adéquates m'a semblé prioritaire / au découplage de l'enceinte de basse.

Je précise que mes caisses ont un niveau de vibration très faible et ce même lors de reproductions de fréquences très basses.

Maintenant quand ces voies hautes sont touchées par une onde réfléchie de basse fréquence cela ne doit pas être joli non plus !

Sacré PB.

Eric


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 23/01/2016 20:36:07

Je parle simplement du tube que je trouve au brico machin chose du coin.
Je ne cherche pas toujours à avoir raison, je sais corriger ce qui doit l'être lorsque je me trompe.
Vous m'excuserez de ne pas avoir 3 billes du bon diamètre sous la main pour faire ma photo...
Et pour vous renvoyer la balle, vous faites parti des gens pour qui je dois toujours avoir tord, et c'est désagréable.

Cordialement, Dominique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 23/01/2016 21:48:56

tonipe a écrit :
...
Et pour vous renvoyer la balle, vous faites parti des gens pour qui je dois toujours avoir tort, et c'est désagréable...


Super ! On arrive Enfin à t'indisposer...y'a un net progrès, sauf que tu confonds un raisonnement tordu avec son effet : se gourer Wink


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - samusique - 26/01/2016 19:56:30

Pour rebondir il y aussi ça dans le même style

http://www.pointmusiques.com/pieds-bille/


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 26/01/2016 20:21:20

A ce prix, il devient évident qu'ils prennent des audiophiles pour des billes 😂😂😂

600 Euros pour la paire d'enceintes, plus chers que les haut parleurs !💸💸💸

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - samusique - 26/01/2016 21:01:27

Ah mais on peu même trouver plus cher encore.
Chez neodio
http://www.neodio.fr/wp-content/uploads/2015/12/CLASSICA-N%C2%B0178.pdf

j'ai eu l’occasion d’écouter sous un ampli.... et le pire et que ça change l’écoute en mieux............mais a quel prix !!!


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Jean-Louis P - 26/01/2016 22:46:16

samusique a écrit :
Ah mais on peu même trouver plus cher encore.
Chez neodio
http://www.neodio.fr/wp-content/uploads/2015/12/CLASSICA-N%C2%B0178.pdf

j'ai eu l’occasion d’écouter sous un ampli.... et le pire et que ça change l’écoute en mieux............mais a quel prix !!!

En gros un plot Paulstra entre deux bouts de métal , l'arnaque à ce prix


[split] achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - yvesf - 27/01/2016 17:19:21

quelques photos de Klinger-Favre qui utilise ce système sur tous ses composants (électronique et enceintes)

[attachment=12709][attachment=12710][attachment=12711][attachment=12712]


quand j'ai, il y a quelques années, acheté mes coupelles Semelec j'avais regardé un peu le net et j'étais tombé sur une video d'une salle informatique filmée pendant un tremblement de terre. Des serveurs étaient posés sur des coupelles aux 4 coins et d'autres directement sur le sol. Le film était montré au ralenti et il était impressionnant de voir les serveurs au sol se fissurer et se casser et ceux sur les coupelles avec billes (idem Semelec mais bien plus gros) qui donnaient l'impression de se dandiner et sur lesquels à la fin du tremblement de terre l'opérateur a appuyé sur le bouton de démarrage et aucun dégât apparent. malheureusement je ne trouve plus ce film.


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 27/01/2016 18:46:25

Salut Wink


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 27/01/2016 22:08:22

Bonjour

Je ne vois pas d'arnaque de proposer 4 pieds à 1000 €.
Je ne vois que des acheteurs bien cons d'avoir envisagé 1/10e de seconde de les acheter...
Excusez mon propos désobligeant, mais l'acheteur à sa part de responsabilité.

Cordialement, Dominique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 27/01/2016 22:39:23

Oh Oh, Tonipe se lâche Wink,

Après nous avoir fait savoir sans ménagement que certains d'entre nous sont incultes (bonjour la façon de concevoir le savoir)
Il nous montre aujourd'hui le risque de croire aux arguments des vendeurs de rien...

Il a surement la recette pour "marcher sur l'eau".

Totalement Grotesque Le Clown.

Pas Cordialement, Jean-Yves


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 29/01/2016 22:56:48

Je reviens juste d'un déplacement professionnel chez Rolls Royce, en Angleterre, ou j'ai pris cette photo avec mon télėphone.

Les billes proviennent des roulements d'un moteur Trent. Quand on joue avec le truc, on comprend vite que cela peut faire beaucoup de choses, sauf amortir...

Au passage, une photo d'une Silver Gost, dans le musėe d l'entreprise.

Dominique T


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 29/01/2016 23:04:46

Je reviens juste d'un déplacement professionnel chez Rolls Royce, en Angleterre, ou j'ai pris cette photo avec mon télėphone.

Les billes proviennent des roulements d'un moteur Trent. Quand on joue avec le truc, on comprend vite que cela peut faire beaucoup de choses, sauf amortir...

[attachment=12721]

Dominique T


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 29/01/2016 23:05:54

Au passage, une photo d'une Silver Ghost, dans le musėe de l'entreprise :


[attachment=12722]

Dominique


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 29/01/2016 23:29:51

Magnifique objet !
Ta visite était sûrement passionnante.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jys - 30/01/2016 03:40:12

Du coté de chez les chercheurs en interférométrie qui ont des solutions (pas simples Wink) à un problème facile à formuler:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Virgo_(interf%C3%A9rom%C3%A8tre)


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 02/02/2016 00:11:20

bonsoir ,

http://www.finite-elemente.de/englisch-1/hifi-accessories/cera-technology/

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 02/02/2016 10:57:22

Oui, il parait aussi que ça guérit la migraine...

Avec toutes les billes que vous avez achetées, on voir pouvoir jouer dans la cour ã Ablon, entre deux séances d'ėcoutes, et les coupelles pourront servir de cendrier aux fumeurs !

Bon, je ressors...

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 02/02/2016 13:00:11

Bonjour,

Voyons DOMinique...... ;-)

"et les coupelles pourront servir de cendrier aux fumeurs !"

ou au coiffeurs ! (car il y a un coiffeur parfumeur )

si c'est un problème de billes ,il a aussi cela ,c'est très efficace

http://www.tnt-audio.com/clinica/qdamper_e.html

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 13/02/2016 11:18:11

Bonjour

J'aurais bien une proposition à faire à la communauté.
Disposant d'un accéléromètre B&K, pourquoi ne nous livrerions-nous pas tout simplement à un essai, afin de rester dans l'objectif et le factuel ?

La manip est simplissime : on place un HP dans une boîte posée sur le sol, on colle l'accéléromètre sur l'une de ses faces. On effectue un balayage en fréquence et on relève spectre vibratoire et waterfall avec REW.
L'essai serait réalisé successivement avec toutes sortes de moyens de découplage : pointes, plots amortisseurs, moquette... Et ça ne prendrait pas la semaine...

Des amateurs ?


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 13/02/2016 11:30:04

Très bonne idėe Pascal !

Je suis trēs intėressé par le rėsultat !

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 13/02/2016 11:33:49

Ceux que ça intéresse peuvent m'expédier des jeux d'essai ?


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Patrick - 13/02/2016 15:52:14

Je suis d'accord avec Dominique Tanguy,
C'est une démarche très sensée qui permettra sans doute de faire vraiment la part des choses.
Je suivrai avec intérêt.
Cordialement.
Patrick .


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 14/02/2016 09:27:56

Bonjour

Si vous voulez tout expliquer ce que l'homme est capable de percevoir à l'oreille, bon courage!
Les phénomènes mécano/ acoustiques sont beaucoup plus complexes que cela, tout une vie de physicien ne suffit pas à expliquer.
Pour moi mesurer , oui, mais se faire une opinion et arrêter d'être curieux et d'expérimenter en se référant à ces mesures est très insuffisant pour progresser, il faut faire confiance aux oreilles, à nos sens! Ho à propos à la base est ce les oreilles que l'on veut satisfaire?
Cordialement
Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 14/02/2016 10:06:56

Science sans conscience... On est bien d'accord !
Ne se fier qu'aux mesures sans confirmation par l'écoute est sans doute insuffisant.
Quant à l'inverse, c'est plutôt de l'obscurantisme, au sens littéral...
La mesure a au moins pour mérite d'éclairer des perceptions, et d'éviter de tâtonner trop longtemps à l'aveuglette pour progresser.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 14/02/2016 10:15:23

Bonjour

Pour essayer de montrer que les coupelles à bille ne font pas un blocage mécanique de l'enceinte, il faudrait placer l'accéléromètre dans un coin de l'enceinte qui ne vibre pas, ou très peu, à l'intersection des faces arrière, coté et dessus.

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Josca - 14/02/2016 10:33:48

bien sur refuser la mesure serait même du charlatanisme!
cependant ce que je veux dire à demi-mot c'est qu'il faut encore savoir quoi mesurer et quel raisonnement échafauder derrière.

pour l'amateur( même dit professionnel) il ne lui reste que ces oreilles pour déterminer si il perçoit quelque chose d'interessant ou non...

cdt

Joscad


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jimbee - 14/02/2016 10:43:07

pvrx a écrit :
Bonjour

J'aurais bien une proposition à faire à la communauté.
Disposant d'un accéléromètre B&K, pourquoi ne nous livrerions-nous pas tout simplement à un essai, afin de rester dans l'objectif et le factuel ?

La manip est simplissime : on place un HP dans une boîte posée sur le sol, on colle l'accéléromètre sur l'une de ses faces. On effectue un balayage en fréquence et on relève spectre vibratoire et waterfall avec REW.
L'essai serait réalisé successivement avec toutes sortes de moyens de découplage : pointes, plots amortisseurs, moquette... Et ça ne prendrait pas la semaine...

Des amateurs ?


Bonjour,

Bonne idée. Pour clarifier, je pense qu'il faut distinguer les deux options:

Le découplage, liaison souple, qui évite de transmettre les vibrations de l'enceinte vers son support: plots amortisseurs, moquette....
c'est le support qui est considéré comme point faible,( étagère, parquet .. ) les vibrations de l'enceinte ne sont pas modifiées, mais leur transmission solide est atténuée.

[attachment=12844]

Du couplage, pointes, où le support est le point fort -> liaison rigide,
déplacement du spectre des vibrations de l'enceinte.

Et après, il y a les combinaisons genre pointes -- dalle lourde - suspension . !!

cdt


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 14/02/2016 12:44:59

D'accord, mais pas sur tout.

Pour le découplage par liaison souple, il y a intérêt à dissiper l'énergie vibratoire (en chaleur) plutôt que de tenter de "l'écouler" (notion vide de sens). Pour cela, les plots amortisseurs sont des solutions éprouvées depuis des décennies.
Il faut simplement choisir la fréquence de résonance pour qu'elle soit au moins une octave en-dessous de la fréquence la plus basse à filtrer. Merci à jimbee pour le diagramme publié, qui illustre parfaitement ce point.
Avec les plots ci-dessous (quelques Euros pièce), on peut avoir une fréquence de résonance de 2 à 3 Hz avec une enceinte de 80 kg, de mémoire : [attachment=12847]

Les systèmes exotiques de type billes/coupelles ou, pire, à base de pointes, ne sont pas des liaisons rigides. Ce sont des liaisons qui réfléchissent une partie des vibrations, mais de façon non linéaire avec perte de contact, ce qui est une hérésie. C'est d'ailleurs facile à mettre en évidence. Il suffit de faire ce montage sur un sol pas parfaitement horizontal, l'enceinte va se déplacer sans qu'il soit nécessaire de la pousser dans ses derniers retranchements. La MHP ne démentira pas, ils en ont involontairement fait la démonstration...

Il sera intéressant de faire la mesure en plaçant l'accéléromètre à deux positions différentes.
L'une en milieu de paroi, où la contribution purement acoustique sera sans doute dominante, due aux variations de pression interne engendrée par le déplacement de la membrane.
L'autre proche d'une arête, où c'est probablement la contribution des vibrations réfléchies par le sol qui dominera.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Jean-Louis P - 14/02/2016 15:54:24

rliyung a écrit :
...

Pour les VOT c'est un peu moins immédiat.
...

Le gain plots vs cales vs ne m'est pas apparu immédiatement.
...
And the winner is ...
Les plots apportent un surcroit de densité au message, plus de relief, d'une façon uniforme d'un bout à l'autre de la bande sonore, sans déséquilibre, sans privilégier aucun registre au détriment des autres.
Les voix sont plus charnelles, les interprètes ont une meilleure articulation.
Les parties de guitare sèche sont plus vraies.
Les résonances de caisse du piano sont mieux perçues, sans prendre le pas sur le jeu principal.

a+mitiés raoul

Bonjour Pascal,

L'amortissement du lecteur CD, qui ne contient pas d'élément générant des vibrations mais doit plutôt être isolé de l'environnement, est une autre problématique à mon avis. Pour les enceintes, comment expliques tu le fait que Raoul, JH, Bruno identifient une amélioration avec les billes (qui n'est pas comparée à la mise sur plots absorbants, l'amélioration serait peut être supérieure) ? Est ce que les billes seraient susceptibles d'introduire un premier niveau de découplage dans la direction avant/arrière de mouvement des HPs ? Ou que les réflexions n'introduisent des vibrations "flatteuses" cf les discussions sur l'épaisseur du bois des VOT ?

En tout cas la mesure sera intéressante
Bien Cdt
Jean-Louis


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 14/02/2016 16:24:59

tonipe a écrit :
Bonjour

Pour essayer de montrer que les coupelles à bille ne font pas un blocage mécanique de l'enceinte, ...
Cordialement, Dominique


Bonjour Dominique,

Il n'y a rien à montrer, les coupelles-bille laissent un degré de liberté dans sens horizontal à l'objet posé dessus, c'est un fait.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 14/02/2016 16:31:40

Bonjour Jean-Louis

Je pense surtout que l'oreille est facile à berner, au moins dans un premier temps.
100% des audiophiles que je connais, après avoir tweaké quelque chose sur leur système, déclarent que "ça change tout", et tentent en outre d'en convaincre les autres.
Pour revenir en arrière un peu plus tard et tenter autre chose.
C'est une démarche de progrès qui est respectable, mais bien peu efficace si l'on ne sait pas caractériser un peu les choses, et c'est plutôt ma religion, comme tu le sais.

Et l'hallucination collective existe. J'ai un souvenir particulier, celui d'avoir assisté à la démonstration, il y a une trentaine d'années à l'occasion de journées de la HIFI au Méridien, des vertus d'un couvre-plateau. Au début de la démonstration, 80% de la salle était convaincue de l'intérêt de l'objet, elle l'était même probablement avant la présentation...
Les "Ah, ben oui" admiratifs ont émaillé la présentation à chaque fois qu'ils étaient sollicités par le démonstrateur.
Avec ami aussi dubitatif que moi, nous avons contraint le présentateur à faire une comparaison "en aveugle". Sans doute pas très rigoureuse, mais les deux plus convaincus ont quand même accepté de se livrer à l'exercice, avec nos écharpes sur les yeux.
Sans aucune surprise, leur identification s'est révélée fausse dans la moitié des cas...

Concernant l'amortissement des lecteurs CD, je risque d'incommoder une fois de plus : le fonctionnement de ces objets est binaire, c'est même congénital chez eux. L'amortissement des vibrations n'y changera donc rien. Les 0 et les 1 resteront des 0 et des 1, le jitter ne sera en rien affecté.
Sinon, c'est que le matériel est en panne.

Amicalement

Pascal




RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 14/02/2016 17:57:05

Raoul, ce n'est pas un degré de liberté, mais trois : Deux translation perpendiculaire et une rotation.
Translation avant - arrière
Translation gauche - droite
Rotation vers l'auditeur ou vers le mur
Les trois sont de faible amplitude.

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 14/02/2016 19:17:55

bonjour

il ne faut rien prendre pour argent comptant ,un palet presseur pour vinyle ,l'on peut se dire :ça doit être mieux avec !

mieux vaut essayer ...

idem pour les couvre-plateaux ,chacun a ses caractéristiques et autant se faire son propre avis ,sans aprioris ni préjugés


"Concernant l'amortissement des lecteurs CD, je risque d'incommoder une fois de plus : le fonctionnement de ces objets est binaire, c'est même congénital chez eux. L'amortissement des vibrations n'y changera donc rien. Les 0 et les 1 resteront des 0 et des 1,"

pour ceux qui ont des shock absorber sous leurs lecteur cd ,que doivent ils en déduire ?(de ton texte)

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 14/02/2016 20:05:23

Les absorbeurs de choc sont des gadgets qui peuvent se révéler utiles, si risque d'ambiance domestique agitée. Ca peut éviter la dégradation ou même la destruction de la tête optique.
Ce sont des filtres qui remplissent d'autant mieux cet office que leur fréquence de résonance est plus basse, voir à nouveau le doc de jimbee.
Quant à leur influence sur le rendu sonore, elle sera nulle, of course.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 14/02/2016 20:12:54

bonsoir

bon si c'est :of course alors amen ;-)

p.s pour les palets presseur (avec et sans ) et différents couvre-plateaux ,je peux te faire une écoute si tu veux ;-)

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 14/02/2016 20:31:15

Bonsoir Claude

Pour les vinyles, je suis plutôt convaincu. Il y a de vraies raisons pour que le palet presseur apporte une amélioration du contact pointe-sillon, et si je devais me faire un couvre-plateau, je choisirais un matériau possédant des propriétés visco-élastiques satisfaisantes. Of course, again... Wink

Ce que je voulais mettre en cause, plus haut, c'est la facilité avec laquelle on peut se faire enfumer, de parfaite bonne foi d'ailleurs, par un message de pur marketing énoncé avec beaucoup d'assurance par des gens à qui on a envie d'accorder du crédit. A l'époque, il s'agissait d'une platine déjà très bonne au départ, en l'occurrence une Linn Sondek, et je pense que son couvre-plateau faisait l'affaire.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 14/02/2016 20:53:08

bonsoir pascal

je ne cherche pas a te convaincre ,ni convaincre personne

je ne suis pas sûr qu'après une "démo" tu préfère avec le palet ...et pour les couvre-plateaux ,et les propriétés visco élastiques satisfaisantes ,tu peux avoir aussi des surprises...

et il y aussi les goûts de chacun ,je n'aime pas a l'écoute ce que le concepteur de ma platine aime comme couvre plateau .


"on peut se faire enfumer, de parfaite bonne foi d'ailleurs,"

c'est possible aussi avec des aprioris ,avec des : je pense que ...

bonne soirée a tous

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 14/02/2016 21:47:08

pvrx a écrit :
...

Concernant l'amortissement des lecteurs CD, je risque d'incommoder une fois de plus : le fonctionnement de ces objets est binaire, c'est même congénital chez eux. L'amortissement des vibrations n'y changera donc rien. Les 0 et les 1 resteront des 0 et des 1, le jitter ne sera en rien affecté.
Sinon, c'est que le matériel est en panne.

Amicalement

Pascal


Bonsoir Pascal,

Il y a une chose qui manque à ton exposé, la lecture du CD met en œuvre la rotation à grande vitesse du média.
Quels en sont les effets, la campagne de mesure que tu entreprends va peut-être les mettre en évidence, ou démontrer leur innocuité.

a+mitiés raoul

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 14/02/2016 22:03:22

bonsoir Raoul ,

comment peut on voir les "choses" ?

comme une compétition ? celui qui perd ,et celui qui gagne =pas très enrichissant et vecteur de frustrations

comme une "découverte " ? personne n'a pris le "dessus " mais chacun découvre =enrichissant ,et vecteur de transmission et de convivialité

c'était mon instant "psy" ;-)

bonne soirée a tous

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Dominique-Tanguy - 14/02/2016 22:05:48

Moi je suis bien content de m'être sorti de l'expérience pourrie de Raoul sans m'ėcraser un doigt sous mes enceintes...

J'ai abandonné avant l'accident parce que j'ai les nerfs fragiles 😀😀😀

Dominique T


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 14/02/2016 22:27:18

Bonsoir Dominique

les doigts aussi (fragiles) ;-) moi aussi (les doigts ) j'aime bien Raoul ;-)

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 14/02/2016 23:29:34

Bonsoir à tous,

claude m4 a écrit :
bonsoir Raoul ,

comment peut on voir les "choses" ?

comme une compétition ? celui qui perd ,et celui qui gagne =pas très enrichissant et vecteur de frustrations

comme une "découverte " ? personne n'a pris le "dessus " mais chacun découvre =enrichissant ,et vecteur de transmission et de convivialité

c'était mon instant "psy" ;-)

bonne soirée a tous

claude

Moi je ne "vois" que ce qui se passe chez moi, sur mes enceintes, sur mon système. Je regarde le reste avec curiosité mais aussi une relative distance.
J'ai déjà vérifié qu'un contact élastique est moins bon qu'un contact dur, je n'ai pas besoin d'un accéléromètre pour m'en convaincre.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 15/02/2016 10:39:45

bonjour Raoul ,

ohla ! bijou !t'emballe pas !

je tentais de remettre la priorité sur la convivialité pour le reste ,chacun VOIT midi a sa porte

bonne journée

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 15/02/2016 13:11:35

claude m4 a écrit :
bonjour Raoul ,

ohla ! bijou !t'emballe pas !

je tentais de remettre la priorité sur la convivialité pour le reste ,chacun VOIT midi a sa porte

bonne journée

claude


Salut Claude,

Désolé si j'ai donné l'impression de m'être emballé, ce n'était pas le but.

Je disais juste que j'ai validé une solution de façon empirique et que j'attends de voir ce que peuvent donner des démarches plus scientifiques.
Ce que je n'ai pas encore dit c'est qu'un protocole de mesures réalisées sur une boîte donnée, je regarderai à plus d'une fois avant de la transposer sur les miennes de VOT.

Et en toute convivialité, on peut aussi venir faire les mesures chez moi.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - claude m4 - 15/02/2016 13:22:30

pas de soucis ! ;-)

bonne journée

claude


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - bebege - 06/03/2016 14:01:06

C'est assez drôle de lire ce fil.
Cela fait plus de 10 ans que j'en utilise sous mes Everest.
Les originales existaient en 3 dimensions selon la masse à supporter.
Je suis plus partagé sous les platines, lecteur cd, amplis; très variable selon les cas, bref comme tous les supports.

a+


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 06/03/2016 18:59:34

bebege a écrit :
C'est assez drôle de lire ce fil.
Cela fait plus de 10 ans que j'en utilise sous mes Everest.
Les originales existaient en 3 dimensions selon la masse à supporter.
Je suis plus partagé sous les platines, lecteur cd, amplis; très variable selon les cas, bref comme tous les supports.

a+


Salut Bruno,

C'est sympa de venir causer par ici.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 31/03/2016 16:34:56

Bonjour à tous.
Je suis le fabricant des plots de découplage, "oudjat".
Merci à Raoul qui s'est investit pour les tester et les faire connaitre.
Merci à tous ceux qui les ont adoptés.
Je vous remercie pour l’intérêt que ces plots ont suscité.
Je comprend que certain formule quelques objections.
Je voudrai dire, de prime abord, que quelque soit l’appréciation que chacun fera du résultat, une chose est certaine, avec ou sans plots, le résultat est sensiblement différent.
Après on aime ou on n'aime moins...
Certain pencherons pour des enceintes transparentes, genre 'studio monitor".
D'autres préférerons des enceintes avec une signature sonore.
Je n'entamerai pas le débat sur ce sujet.
Revenons aux "Oudjat".
Je veux rester objectif et ne pas utiliser cette plateforme pour faire de la publicité commerciale.
Je veux simplement répondre à certaines interrogations et apporter quelques informations, qui seront utiles a votre débat.
Un rectificatif:Je n'ai jamais dit que les Oudjats étaient identiques aux Shock Absorber de M.Rami.
J'ai dit que le système, la philosophie ou le principe, en étaient similaires.
Ils s'agissait de deux coupelles inversées, avec un creux sphérique, emprisonnant une bille.
D'ou le nom "Oudjat", qui fait penser à un œil, qu'un forumeur à signalé.
Je connaissais Francis Hibre, pour avoir acheté et utilisé, en partie, son livre,Bien Entendu.
Il m'a donné quelques conseils sur Elector.
Je peux comprendre qu'il ne se rappelle plus de moi.
Bien que le commentaire que j'avais fait ne me sembla pas ambigu, pour ce qui est des oudjats et de la comparaison que je faisais avec les Shock Absorber, je n'étais pas moins répréhensible, d'avoir utilisé une citation, sans en avoir prévenu l'auteur.
Même si je citais la source.
Je m'en suis excusé auprès de Francis Hibre, qui a toute ma considération.
Je clos le rectificatif.
Historique des plots:
C'est un ami audiophile de la région de grenoble, qui connaissait Jean Hiraga depuis longtemps, qui m'a parlé de ces "plots de découplage", avec bille.
Sachant que j'avais une entreprise de fabrication de pièces mécaniques, il m'a suggéré d'en reprendre l'idée.
Le but étant de reproduire ce principe au moindre coût.
Pour les usiner j'utilise un tour à commande numérique.
Pour cerner au plus près la philosophie des originaux, j'ai tout d'abord fabriqué des coupelles en acier Z200C12 traité.
C'est l'acier qu'on utilise pour les outils de découpe.
Le coût s'avérait assez élevé...
Ensuite j'en ai réalisé en acier genre XC38, dont je faisais chromer la partie concave.
Là encore prix dissuasif...
J'ai finalement opté pour du laiton.
L'usinage est beaucoup plus facile et l'aspect plus fin.
Dans le cas de l'acier trempé, on risquait des déformations et un grain moins fin, à moins de rectifier la forme.Hors de prix.
Dans le cas de l'acier chromé, le décollement du chrome était à envisagé. Très forte charge en un point.
Dans mes recherches, j'ai appris que le laiton faisait partie des matières dites "à mémoire".
Sous contrainte, il était enclin à se déformer mais à reprendre sa forme initiale, hors sollicitation.
Il est donc, d'une certaine façon, "élastique".
Chacun en tirera ses conclusions, moi je vous communique ce que je
sais.
Ceci pour dire que le laiton ne marquera pas plus que l'acier trempé, sous une contrainte d'une trentaine de kg par Oudjat.
Quoi qu'il en soit en terme de résultat, par rapport a l'acier c'est identique.
Par contre au niveau du prix c'est plus abordable, même en petite quantité.
Voilà pour la fabrication.
Au niveau test: Pour ma part j'ai tout de suite entendue la différence et ça m'a plu.
Là encore je ne veux pas être dogmatique, je comprend que certain n'apprécierai pas, mais c'est indiscutable, qu'avec ou sans ce n'est pas la même chose.
Certain on abordé le problème des vibrations ou déplacement des enceintes.
J'ai donc fait le test de mettre un comparateur gradué au 1/100ème mm,
sur une face d'un caisson de basse,Oméga 380, reposant sur un jeu d'Oudjat.
A puissance assez élevée, avec un crossover de 80Hz, l'aiguille du comparateur oscillait dans une plage inférieure à 5/100ème mm.
Je précise que le caisson n'était pas chargé.
Voilà, j'espère que cela a pu vous éclairer un peu sur cette fabrication.

Yves


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 31/03/2016 22:35:56

Bonjour

Citation :
Dans le cas de l'acier chromé, le décollement du chrome était à envisagé. Très forte charge en un point.


Vous auriez du vous pencher sur la pression de Hertz, et la profondeur de la sous couche dure...

Avantage pour vous du laiton : Pas de traitement thermique à faire sous traiter, pas de protection antirouille des surfaces.
Avantage pour nous du laiton : Aucun, Rm et E sont plus faible que l'acier. Annoncez bien les capacités de charge...

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - ChristopheB - 01/04/2016 04:42:42

Bonjour,

L'inox est cher mais ne nécessite aucun traitement ni finition.
Ne serait ce pas une solution intéressante ?

Christophe


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 01/04/2016 12:32:44

J'ai déjà utilisé, de l'acier, mais serait-il préférable au laiton?
A vérifier dans le temps...
La pression qui s'exerce entre les coupelles et la bille est statique, donc l'usure sera réduite presque à néant.
Le résultat sonore qu'on aura au début ne variera pas dans le temps.
Quelque soit le matériau utilisé, à mon avis, le résultat sera sensiblement identique.
Donc j'ai privilégié le prix.

Yves


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 01/04/2016 19:52:51

Bonjour

Je ne parle pas d'usure, mais d'absence de déformation trop importante.
A quoi cela sert-il de faire une surfaces sphérique si la bille s'enfonce au point de ne plus pouvoir bouger ?
Autant poser la bille dans une empreinte de foret.

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 01/04/2016 22:08:13

tonipe a écrit :
...
A quoi cela sert-il de faire une surfaces sphérique si la bille s'enfonce au point de ne plus pouvoir bouger ?
...


Bonsoir Dominique,

Concrètement, ce n'est pas le cas, mes VOT bougent très librement sous la plus légère poussée.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 05/04/2016 11:36:19

Le problème d'enfoncement peut survenir à l'installation, généré par un choc.
Après il n'y a pas de raison.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - gillesni - 05/04/2016 18:46:39

Bonjour,

Ca pose tout de même un problème avec des enceintes de 400kg du style des miennes.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - tonipe - 05/04/2016 18:53:00

Bonjour

Si le matériaux de la coupelle dépasse le domaine élastique, la déformation est irrémédiable.
La solution est de surdimensionner, avec une bille plus grosse, et/ou, de meilleurs matériaux.

Une charge de 400 Kg n'est absolument pas un problème, ce n'est qu'un dimensionnement à faire, et une réalisation en toute petite série (6 pièces).

Cordialement, Dominique


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 07/04/2016 15:25:50

400Kg ça commence à faire...
Je préconiserai des coupelles en acier traité.
Car je pense qu'il ne faut pas changer le rayon de courbure de la coupelle ni le Ø de la bille.

Cordialement

yves


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Les Amis du Son - 27/10/2016 19:09:51

Concernant les coupelles concaves inversées avec bille entre les deux, ça n'a qu'un seul degré de liberté : les mouvements horizontaux. Les mouvements verticaux : aucun degré de liberté, d'où mes doutes à y associer une quelconque capacité à absorber des vibrations sol/enceintes... sauf tremblement de terre.
Toutefois, une photo en close-up de ces coupelles, chez Hiraga, je crois, montre que la coupelle du bas possède une rondelle de contact avec le sol qui semble être du caoutchouc. Si cette observation est exacte, ce matériau peut expliquer à lui seul une certaine capacité à absorber des vibrations verticales, qui serait alors faussement attribuée au système de bille entre les deux coupelles concaves, qui sont des contacts verticaux non amortis entre matériaux durs...
Pour ma part, j'ai utilisé pour déplacer les caisses de mes VOT des coupelles de glissage pour déplacer les meubles : une surface plate vers le haut en plastic/caoutchouté et vers le bas une coupelle convexe en plastic dur, à raison de une à chaque coin. Elles sont restées en place. De part leur composition et leur géométrie, elles constituent je crois de bons substituts à des "amortisseurs" brevetés très chers !
Influence ? : à peine audible. Surtout après que j'aie peaufiné les réglages de son au moyen de mes différents outils Behringer !
Il faut dire que mes Vot sont dotées de deux baguettes étroites de 3mm d'épaisseur de chaque côté du fond, qui fait que de toute manière celui-ci ne touche pas le sol. Est-ce d'origine? Quand je les ai achetées, elles étaient installées neuves depuis 40 ans dans un cinéma parisien... Était-ce pour laisser ce fond vibrer? Je n'en ai aucune idée. Cela améliore-t-il quelque chose? Même réponse.
De toute manière, je ne vois pas l'utilité de faire un essai visant à faire reposer le fond de la caisse sur le sol dans le but d'écouter une éventuelle différence ! Mais si le cœur vous en dit ...


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 02/02/2017 13:29:15

Les Amis du Son a écrit :
Concernant les coupelles concaves inversées avec bille entre les deux, ça n'a qu'un seul degré de liberté : les mouvements horizontaux. Les mouvements verticaux : aucun degré de liberté, d'où mes doutes à y associer une quelconque capacité à absorber des vibrations sol/enceintes... sauf tremblement de terre.
Toutefois, une photo en close-up de ces coupelles, chez Hiraga, je crois, montre que la coupelle du bas possède une rondelle de contact avec le sol qui semble être du caoutchouc. Si cette observation est exacte, ce matériau peut expliquer à lui seul une certaine capacité à absorber des vibrations verticales, qui serait alors faussement attribuée au système de bille entre les deux coupelles concaves, qui sont des contacts verticaux non amortis entre matériaux durs...
Pour ma part, j'ai utilisé pour déplacer les caisses de mes VOT des coupelles de glissage pour déplacer les meubles : une surface plate vers le haut en plastic/caoutchouté et vers le bas une coupelle convexe en plastic dur, à raison de une à chaque coin. Elles sont restées en place. De part leur composition et leur géométrie, elles constituent je crois de bons substituts à des "amortisseurs" brevetés très chers !
Influence ? : à peine audible. Surtout après que j'aie peaufiné les réglages de son au moyen de mes différents outils Behringer !
Il faut dire que mes Vot sont dotées de deux baguettes étroites de 3mm d'épaisseur de chaque côté du fond, qui fait que de toute manière celui-ci ne touche pas le sol. Est-ce d'origine? Quand je les ai achetées, elles étaient installées neuves depuis 40 ans dans un cinéma parisien... Était-ce pour laisser ce fond vibrer? Je n'en ai aucune idée. Cela améliore-t-il quelque chose? Même réponse.
De toute manière, je ne vois pas l'utilité de faire un essai visant à faire reposer le fond de la caisse sur le sol dans le but d'écouter une éventuelle différence ! Mais si le cœur vous en dit ...



Bonjour @ tous.
Par expérience réalisée par plusieurs utilisateurs audiophiles,
les coupelles doivent être en contact direct avec les enceintes, ou les électroniques.
Explication personnelle:
les Oudjat, ensemble bille+ 2 coupelles, sont plus un couplage qu'un découplage.
Le point de contact réalisé par les deux courbures, bille et coupelles, est un point infime.
Il ne laisse passer qu'un spectre restreint de fréquences, "non audibles".
Cela dans un sens comme dans l'autre.
Pour que cet échange se fasse, il vaut mieux des matériaux rigides entre les oudjat et les enceintes.
Je suis incapable de démontrer physiquement ou mécaniquement cela, mais les essais le prouvent ou en tous cas il y a une différence audible avec ou sans oudjat, et avec ou sans semelle élastique.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 02/02/2017 16:54:30

cabes2000 a écrit :
Le point de contact réalisé par les deux courbures, bille et coupelles, est un point infime.
Il ne laisse passer qu'un spectre restreint de fréquences, "non audibles".


Là, la physique en prend un vieux coup.
D'où provient cette affirmation ?
Un lien SVP.

cabes2000 a écrit :
Je suis incapable de démontrer physiquement ou mécaniquement cela, mais les essais le prouvent ou en tous cas il y a une différence audible avec ou sans oudjat, et avec ou sans semelle élastique.


Je pense aussi que ça va être difficile à démontrer... Mais si des essais l'ont prouvé, alors tout va bien. Mais un lien serait vraiment le bienvenu.
Mais si la différence s'entend...

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - revilo - 02/02/2017 17:45:45

Salut,

Je découvre ce sujet.

Je pense que le principe du système de découplage décrit ici (deux coupelles inversées, avec une bille entre les deux) peut être utilisé là où il est intéressant de découpler les vibrations horizontales.
Par contre pour ce qui est des vibrations dans le sens vertical, donc à mon avis l'essentiel de ce qu'on va trouver en provenance du fond d'une enceinte, et surtout, ce qui va transmettre son énergie dans le sens dans lequel travaille le plancher de la maison, là je pense que l'efficacité sera proche de zéro.
De plus, sans lubrifiant, s'il y a vraiment des vibrations dans le sens horizontal, donc un mouvement de la bille, attention au faux brinelling qui va rapidement attaquer les éléments. Et les pièces peuvent être fabriquées dans l'acier le plus dur, on trouve ce problème sur les roulements, alors ... Big Grin

Pour ma part, mon H-frame est léger, je l'ai monté sur 4 demi-balles de tennis, et ça a fait une différence très audible, surtout dans la pièce en-dessous.

Pour des choses plus lourdes, il suffit de contacter un spécialiste, il existe pour l'industrie tout ce qu'il faut, en fonction du poids et des fréquences à amortir, sous forme de tapis ou de plots/pieds.

Oliver


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 02/02/2017 18:26:31

Complètement d'accord !


Beaucoup de gens parlent de découplage pour des ensembles billes-coupelles ou pointes, qui sont des sottises bien markettées. Ces bidules réalisent un couplage, et certainement pas un découplage. Qui pis est, ce couplage est non-linéaire !
On entend même dire que ces objets "évacuent" les vibrations dans le sol.

Ca fait bien longtemps que les problèmes de vibration sont connus et traités dans l'industrie.
Pour quelques Euros, la solution peut se trouver ici :

http://fr.rs-online.com/web/b/paulstra/visserie-et-fixations/?cm_mmc=FR-PPC-_-google-_-2_FR_FR_LS_Paulstra_Exact-_-Paulstra%7CBut%C3%A9e&mkwid=sOE4JED4A_dc|pcrid|106589816195|pkw|plots%20paulstra|pmt|e|prd|&gclid=Cj0KEQiAzsvEBRDEluzk96e4rqABEiQAezEOoI-V24DObo1hZQ-06ghL3XL7UZwdoVHm_PnNL-GqqdMaAhhk8P8HAQ

Ces plots amortisseurs dissipent l'énergie vibratoire en chaleur, et pour bien les utiliser, il suffit de bien choisir leur raideur pour que la fréquence de résonance de l'ensemble soit placée assez bas (quelques Hz). En outre, leur action est triaxiale.

Pas assez cher, peut-être.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - revilo - 02/02/2017 19:02:04

pvrx a écrit :
Beaucoup de gens parlent de découplage pour des ensembles billes-coupelles ou pointes, qui sont des sottises bien markettées. Ces bidules réalisent un couplage, et certainement pas un découplage. Qui pis est, ce couplage est non-linéaire !
On entend même dire que ces objets "évacuent" les vibrations dans le sol.


Je pense qu'il y a en fait une grosse confusion. Les pointes permettent justement un meilleur couplage par le fait que la pression locale est élevée, on évite donc que l'enceinte "sautille" sur son support (imaginez une grande enceinte fabriquée d'un matériau fin, élastique et léger, posée à plat sur un plancher, ça branlerait de partout).

L'intérêt des pointes serait, à l'origine, de maintenir l'enceinte plus solidement en liaison avec le support et donc de dissiper l'énergie des mouvements du caisson dans le sol (masse élevée), en évitant ainsi que ça branle de partout.

Si on voulait aller plus loin, on pourrait sangler l'enceinte contre le sol, ou l'alourdir d'une autre manière, comme poser un sac de ciment dessus.

Mais ça n'est pas un découplage, on est bien d'accord, c'est le contraire.

En suivant ce raisonnement, on pourrait voir le système de coupelles comme un dispositif qui découple dans le sens horizontal, mais qui augmente le couplage dans le sens vertical (surface de contact faible).

Peut-être qu'après tout, les conséquences, dans certaines configurations, peuvent être positives ? ... mais j'ai un peu de mal à imaginer ça et je préfère utiliser un matériau élastique et amortissant ... et garder mes sous pour acheter des HP d'occase.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 02/02/2017 19:24:29

Mieux que l'explication, le résultat:
"Bonsoir Yves,

Mieux vaut tard que jamais, voici quelques photos de vos pieds-bille en situation.
Ce n’est que du bonheur. Je ne trouve aucun défaut à l’écoute, au contraire. Un naturel incroyable.
Encore merci et bon we à vous.

Cordialement,

Emmanuel"
[attachment=16267][attachment=16268]


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jimbee - 02/02/2017 19:54:35

Pour le découplage, celui qui découple, la gamme paulstradyn ( Hutchinson Paulstra ) est top.
http://www.paulstra-industry.com/upload/product/documentation/paulstradyn-B4956AEF.pdf


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 02/02/2017 20:16:17

cabes2000 a écrit :
Mieux que l'explication, le résultat


Ca n'est pas "mieux que l'explication", c'est à la place...

Dans le meilleur des cas, ça ne sert strictement à rien.

Mais c'est bô !
Encore que si ça se trouve, on ne les voit même plus une fois l'enceinte posée dessus.
Alors c'est du vice.
Tant qu'à ne rien voir, une chute de moquette fera mieux.

Pascal


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Greg Lagarrigue - 02/02/2017 20:36:06

revilo a écrit :

pvrx a écrit :
Beaucoup de gens parlent de découplage pour des ensembles billes-coupelles ou pointes, qui sont des sottises bien markettées. Ces bidules réalisent un couplage, et certainement pas un découplage. Qui pis est, ce couplage est non-linéaire !
On entend même dire que ces objets "évacuent" les vibrations dans le sol.


Je pense qu'il y a en fait une grosse confusion. Les pointes permettent justement un meilleur couplage par le fait que la pression locale est élevée, on évite donc que l'enceinte "sautille" sur son support (imaginez une grande enceinte fabriquée d'un matériau fin, élastique et léger, posée à plat sur un plancher, ça branlerait de partout).

L'intérêt des pointes serait, à l'origine, de maintenir l'enceinte plus solidement en liaison avec le support et donc de dissiper l'énergie des mouvements du caisson dans le sol (masse élevée), en évitant ainsi que ça branle de partout.

Si on voulait aller plus loin, on pourrait sangler l'enceinte contre le sol, ou l'alourdir d'une autre manière, comme poser un sac de ciment dessus.

Mais ça n'est pas un découplage, on est bien d'accord, c'est le contraire.

En suivant ce raisonnement, on pourrait voir le système de coupelles comme un dispositif qui découple dans le sens horizontal, mais qui augmente le couplage dans le sens vertical (surface de contact faible).

Peut-être qu'après tout, les conséquences, dans certaines configurations, peuvent être positives ? ... mais j'ai un peu de mal à imaginer ça et je préfère utiliser un matériau élastique et amortissant ... et garder mes sous pour acheter des HP d'occase.


Bien d'accord, c'est le principe du diapason qui permet une meilleur transmission des ondes, transmission dite solidienne dans le monde du bâtiment. Comme pascal, des chutes de moquettes c'est impec, sauf a vouloir stabiliser une colonne fine et haute.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Jean-ClaudeRL - 02/02/2017 21:47:44

jimbee a écrit :
Pour le découplage, celui qui découple, la gamme paulstradyn ( Hutchinson Paulstra ) est top.
http://www.paulstra-industry.com/upload/product/documentation/paulstradyn-B4956AEF.pdf


J'ai utilisé le matériel (et les compétences) de cette entreprise à l'époque Vibrachoc pour des équipements pesants souvent plus de dix tonnes, à bord de navires ou de plate forme de forage. Ce sont de vrais spécialistes.Je dois avoir encore des mesures au grenier.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - pvrx - 03/02/2017 01:21:47

Ca commence à faire consensus...


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jefourcade - 03/02/2017 08:23:11

pvrx a écrit :
Beaucoup de gens parlent de découplage pour des ensembles billes-coupelles ou pointes, qui sont des sottises bien markettées. Ces bidules réalisent un couplage, et certainement pas un découplage. Qui pis est, ce couplage est non-linéaire !
On entend même dire que ces objets "évacuent" les vibrations dans le sol.


Bonjour,

Oui, les ensembles de billes-coupelles ne sont effectivement pas un découplage mais bien au contraire un couplage. C'est même leur but !
Pour réaliser un découplage le système le plus efficace et celui d'une masse et d'un ressort avec une fréquence de résonance très basse avec des amortisseurs type paulstra, comme cela a été dit.

Par contre, dire que les billes-coupelles évacuent les vibrations dans le sol n'est pas faux car ce système permet effectivement de diminuer les vibrations.

En effet prenons le cas d'une enceinte légère. Sa masse ne suffit pas à amortir les vibrations. Si on découple cette enceinte, elle ne transmettra pas de vibration au sol, mais le niveau de vibration de l'enceinte ne diminuera pas.

Pour diminuer les vibrations on peut évidement augmenter la masse de l'enceinte en changeant ses parois mais on peut aussi ajouter une masse lourde à celle-ci. Pour cela, il faut que le couplage soit parfait.

Poser l'enceinte directement sur un sol en béton par exemple, va dans ce sens mais le couplage n'est pas bon car la force de couplage due au seul poids ne suffit pas car la surface de contact est importante. L'idée est alors de diminuer cette surface de contact avec des pointes. Ce couplage permet à l'énergie vibratoire de circuler entre les deux éléments (le sol et l'enceinte) et le niveau de vibration de l'enceinte va diminuer et celui du sol augmenter.

Mais placer des pointes en contact avec une faible masse (un meuble, un pied ...) n'a selon moi pas d’intérêt.

On peut vouloir aussi combiner les deux systèmes, couplage et découplage. Ainsi pour une enceinte légère de 30kg, on pourrait placer celle-ci avec des pointes sur une plaque (béton, granit) d'environ 150 kg (pour que le couplage fonctionne il faut que la masse du support soit très supérieure à la masse de l'enceinte) et placer des ressorts entre la plaque de granit et le sol pour une fréquence de résonance inférieure à 5hz.

Cdl
Jean


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Jean-ClaudeRL - 03/02/2017 10:28:22

Bonjour à tous
Même avec une enceinte légère on peut utiliser un système anti-vibratoire à base d'élastomère spécial. Le but du jeu est de dissiper l'énergie mécanique en chaleur, pour des système plus lourds la laine d'acier est utilisée. Cela se calcule et se mesure en physique "normale", on n'imagine pas à bord d'un sous-marin nucléaire (qui doit être silencieux) les équipements même légers sur des pointes ou des billes . Attention également car comme pour les HP et les enceintes tout dispositif a sa fréquence de résonance.
Sincères Salutations


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Greg Lagarrigue - 03/02/2017 10:32:48

Bonjour Jean,
merci pour cette analyse étoffée.
Cependant en prenant un peu de recul :
On peu comme tu le décris ajouter un filtre mécanique supplémentaire sous une enceinte légère, donc par exemple utiliser une plaque de 150 kg.
Intellectuellement cela peut être très satisfaisant et de plus "quelle gueule", une jolie colonne sur sa plaque de granit! Mais n'est ce pas là un peu le marteau pour écraser la mouche ?
De plus et surtout, comme tu le mentionne, un traitement par masse lourde pour amortir les parois de l'enceinte serait également applicable.
Pour utiliser ce genre de matériaux dans mes loisirs et dans mon métier, je sais qu'un traitement par masse lourde molle devient très efficace a partir d'une masse molle équivalente à la masse du panneau a amortir. Cela représente donc 30 kg de masse pour notre enceinte d’exemple.
Sachant que ce traitement sera d'une efficacité redoutable sur les colorations liées aux vibrations de la boite, efficacité bien meilleure que cette même enceinte posée sur un plaque lourde, le traitement a la source me semble plus pertinent avec un rapport effort / effet plus intéressant.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jmaudio - 03/02/2017 10:42:06

Bug... (??)


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Greg Lagarrigue - 03/02/2017 10:50:42

Le sous marin peu être prit en exemple extrêmement parlant vu les enjeux, mais les objets du quotidien n'en sont pas dépourvu et les exemples ne manquent pas :
Le groupe froid d'un frigo, le moteur de votre voiture, le tambour de votre machine a laver, tout ces systèmes fonctionnent avec des filtres mécaniques type silentbloc (l'équivalent de la self en électricité, la masse ayant pour équivalent le condensateur rappelons le), sur la machine a laver vous trouverez d’ailleurs également un plaque lourde additionnelle, la caisse étant légère.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 03/02/2017 10:54:31

jmaudio a écrit :
Bug... (??)


Bonjour,

Ce fil est affecté du même problème que quelques autres auparavant : incohérence du compteur de messages.

Je vais bloquer l'accès un instant, le temps de corriger.

a+mitiés raoul


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 03/02/2017 10:59:03

rliyung a écrit :

jmaudio a écrit :
Bug... (??)


Bonjour,

Ce fil est affecté du même problème que quelques autres auparavant : incohérence du compteur de messages.

Je vais bloquer l'accès un instant, le temps de corriger.

a+mitiés raoul


Voilà c'est fait, il faudra juste surveiller le passage à la prochaine dizaine de posts.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Jean-ClaudeRL - 03/02/2017 11:29:14

Il y a aussi cela

http://www.sonicdesign.se/sdfeet.html


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - jmaudio - 03/02/2017 11:45:09

Merci Raoul... ;-))


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - nounours - 03/02/2017 13:05:54

bonjour a tous

j'avais mis des pointes sur mes vhorn ,et je trouvais un plus...indéniable...

(Ceci dans les premières heures d"écoutes d'une nouvelle enceinte, avec de nouveaux hp que je voulais tester).

j'avais mis les pointes, cherchant à améliorer le grave du bass reflex, car des choses me déplaisaient fortement...

En testant des emplacements différent, galère à tout remettre en place à chaque essais (mes pointes n'étaient pas fixés définitif).

je monte alors des petites roulettes, sur une seule enceinte , je cale en place.

Sur la deuxieme, je laisse les pointes, et je compare...

je conserve mon amélioration constaté, avec les pointes...
ahhhhh....

rien de différent "à l'oreille".
(à la mesure, il y a "peut-être" une différence)

j'en conclut, que l'amélioration, venait de les décoller du sol...un comportement complétement différent de réflexions de l'onde sur le bas de l'enceinte...

-Les changements peuvent arriver par d'autres paramètres, que l'on ne cherchait pas à modifier au départ, n'en ayant pas déceler un besoin de modifs.
maintenant, le look apporté, est un plus sur le plan esthétique avec de belles pointes.

-cependant, j'ai pris un hp à suspension rigide, j'ai pratiqué du rodage, (musique de percussion en boucle, porte fermée...)
trois jours après, le rodage avait fait son job...
et mes deux caisses ont leurs roulettes...qui m'ont donc apporté deux améliorations, les surélever, et les déplacer,quel bonheur...

cdt pascal L



.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 03/02/2017 13:25:16

J'ai assisté à à des réglages d'enceintes, dont certains, avec Jean Hiraga.
Il est évident qu'au départ on calcul les filtres, la position des enceintes, etc...
On peut utiliser un oscilloscope, un sonomètre, etc...
Mais le réglage final se fait à l'oreille.
Au lieu de comparer différents systèmes uniquement aux travers des caractéristiques techniques, qui sont parfois complexes à établir,
dixit les coupelle à billes, le mieux serait de les comparer par l'essai.
Après on pourra émettre une opinion, positive ou négative.


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - rliyung - 03/02/2017 15:43:07

nounours a écrit :
bonjour a tous

...
je monte alors des petites roulettes, sur une seule enceinte , je cale en place.

Sur la deuxieme, je laisse les pointes, et je compare...

je conserve mon amélioration constaté, avec les pointes...
ahhhhh....

rien de différent "à l'oreille".
(à la mesure, il y a "peut-être" une différence)

j'en conclut, que l'amélioration, venait de les décoller du sol...un comportement complétement différent de réflexions de l'onde sur le bas de l'enceinte...

...

cdt pascal L



.


Bonjour Pascal,

Essaie de les placer sur des tasseaux de bois, ça devrait être encore différent des roulettes. Par rapport aux pointes je ne me prononce pas.

a+mitiés raoul

( on va aller jusqu'à la prochaine dizaine, après si ce sujet se poursuit sur le couplage enceinte/sol en général, il méritera d'être scindé du fil d'origine )


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - Greg Lagarrigue - 03/02/2017 16:02:08

Bonjour Cabes2000,
L'oreille comme seule juge ne fais pas tout non plus et la compréhension dans la mesure du possible des phénomènes a prendre en compte est une bonne base de progression.
Le fonctionnement de ces billes ne semble pas complexe a établir a en lire les dernières interventions et l'utilisation dans différents domaines de solutions de couplage ou découplage.
C'est l'environnement, le cadre dans lequel est mis en application un principe qui peu complexifier les choses.
Par exemple, on voit sur ta photo les billes mise en œuvre, elles même posées sur une planche qui elle même semble posée sur du feutre, a tu fais le choix du couplage ou du découplage?
En tout cas subjectivement c'est très jolie, la photo est bien prise.
Pour rester dans le domaine du subjectif, illustrant bien la nécessité d'y aller avec des pincettes quand aux conclusions que l'on peu en tirer, Jean Hiraga écrivait que le simple fait de poser un beau tweeter sur son enceinte pouvait suffire a amélioré la qualité subjective de l'aigu...
sans même avoir besoin de brancher le tweeter.


[split] achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 03/02/2017 16:10:41

Pour un montage plus aisé, je peux vous proposer ce système qui fonctionne très bien.
Plus de doigts pincés...
Il suffit de poser au sol les trois oudjat, d'installer l'enceinte dessus et de pousser les languettes pour libérer les billes.
[attachment=16271][attachment=16272][attachment=16273]


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - JRBLUES - 03/02/2017 16:29:56

cabes2000 a écrit :
Pour un montage plus aisé, je peux vous proposer ce système qui fonctionne très bien.
Plus de doigts pincés...
Il suffit de poser au sol les trois oudjat, d'installer l'enceinte dessus et de pousser les languettes pour libérer les billes.



Bonjour,

Vraiment astucieux..surtout pour le centrage des deux coupelles à l'aide du demi cylindre servant de gabarit

JR


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 03/02/2017 16:41:18

Je suis d'accord qu'il y a une part de subjectivité d'ou le sujet"psychoacoustique".
Ce ne sont pas mes enceintes et pour le socle je suis d'accord.
Il faut que les coupelles soient le plus directement possible en contact avec le sol et l'enceinte, couplage oblige....


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - nounours - 03/02/2017 16:54:23

rliyung a écrit :

nounours a écrit :
bonjour a tous

...
je monte alors des petites roulettes, sur une seule enceinte , je cale en place.

Sur la deuxieme, je laisse les pointes, et je compare...

je conserve mon amélioration constaté, avec les pointes...
ahhhhh....

rien de différent "à l'oreille".
(à la mesure, il y a "peut-être" une différence)

j'en conclut, que l'amélioration, venait de les décoller du sol...un comportement complétement différent de réflexions de l'onde sur le bas de l'enceinte...

...

cdt pascal L



.


Bonjour Pascal,

Essaie de les placer sur des tasseaux de bois, ça devrait être encore différent des roulettes. Par rapport aux pointes je ne me prononce pas.

a+mitiés raoul

( on va aller jusqu'à la prochaine dizaine, après si ce sujet se poursuit sur le couplage enceinte/sol en général, il méritera d'être scindé du fil d'origine )

bonjour Raoul
les tasseaux c'est ok, ça marche.
mais les roulettes que j'ai mis, vont vraiment bien aussi, elles ne sont pas articulés vu la taille, et sont sur un axe traversant reliés en deux point au châssis de celle ci, et finalement "aère" ainsi le dessous de l'enceinte...mais ce qui s'y passe dessous???
(je suis sur moquette raze, couche goudron, sur une dalle béton....)

cdt Pascal L


RE: plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 18/02/2017 16:17:44

J'ai réalisé des tests de charge sur Oudjat.
J'ai mis une charge de 156Kg sur 3 Oudjat.
Soit plus de 50Kg par oudjat.
La charge oscille normalement.
Après vérification les traces sont très légères et n'empêchent pas les billes d'évoluer sans accrocs.
Avec des charges de 20 à 30 Kg par oudjat, il n'y aura pas de problème.
J'ai des vidéos mais elles ne passent pas.
[attachment=16437]
[attachment=16438]
[attachment=16439]


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - cabes2000 - 08/04/2017 09:44:10

Bonjour à tous,

j'ai décliné l'utilisation des Oudjat.
Après essais chez plusieurs utilisateurs, il s'avère que le couplage/découplage des meubles Hifi à son importance.
C'est le sol qui évacue les vibrations parasites, il faut donc que le couplage se fasse du haut en bas sans discontinuité.
Comme une prise de terre, il faut la relier directement au sol.
D’où l'importance de coupler chaque étagère.
Cela permet de poser directement l'appareil dessus.
On peut coupler une platine vinyle, par exemple en la posant, en plus sur Oudjat.
Cela permet l'évacuation plus directe des vibrations intrinsèques.
J'ai donc réalisé un meuble Hifi sur Oudjat.
J'ai utilisé le modèle Bergen 2 de Norstone.
Il est d'un rapport qualité/prix très intéressant.
Il comporte 4 étagères en verre trempé de 8mm d'épaisseur, pouvant supporter 40Kg.
Il est facile à monter.
J'ai donc remplacé les pointes par des OudjatBox.
Et les pieds par des OudjatFoot.
Avec ce système et contrairement aux pointes le meuble est parfaitement stable.
Ce n'est plus un château de carte.
Je vous joins quelques photos:[attachment=16981][attachment=16982][attachment=16983][attachment=16986][attachment=16984][attachment=16985]


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - jeans - 08/04/2017 21:15:12

Whoua !
Je prendrais plus mon "pied" avec le tuner Marantz Mle 20 !

Bravo.
Jean


RE: achat groupé : plots de découplage (coupelles-bille) - TOF70 - 09/04/2017 09:28:26

Bonjour,

Très beau ce meuble.
Mais, attention, une plaque de verre est équivalente à un plongeoir de piscine.
Donc, faire très très attention, à la fréquence de résonance les billes ne servent à rien.

Cordialement