MELAUDIA :: forums
système GOTO chez Klaus - Version imprimable

+- MELAUDIA :: forums (http://forums.melaudia.net)
+-- Forum: espace public (/forumdisplay.php?fid=10)
+--- Forum: vie sociale (/forumdisplay.php?fid=34)
+--- Discussion : système GOTO chez Klaus (/showthread.php?tid=3544)


système GOTO chez Klaus - rliyung - 16/01/2014 00:29:11

Bonsoir à tous,

Vient d'être publié sur le site :
http://www.melaudia.net/
>menu
>>systèmes d'exception
>>>système GOTO chez Klaus
ou
http://www.melaudia.net/ecouteKlaus1312.php

Nos commentaires d'écoute à Dominique et moi vont suivre.

a+mitiés raoul


RE: système GOTO chez Klaus - Charles Fortin - 16/01/2014 10:14:39

Bonjour Raoul. Beau systeme de son "Goto play music". J'ai deja vu ce site, Jean-Hiraga y etait invite, si je me souvient bien. Bien a toi. Charles.


RE: système GOTO chez Klaus - brunop - 16/01/2014 12:30:17

Salut Raoul,
On y retourne avec Jean en Février afin de tester
différentes choses
Bruno


RE: système GOTO chez Klaus - rliyung - 16/01/2014 23:09:08

Bonsoir à tous,

Voici les impressions que j'ai retenues de cette écoute.

En arrivant, je me mets sur mes gardes en découvrant le gigantisme de l'installation :
- la taille de la pièce, 100m2 c'est le plus grand auditorium privé que je n'avais jamais vu
- le nombre de voies, cinq voies actives, jusqu'alors, je m'étais arrêté à quatre
- l'envergure spatiale du système de reproduction

Au fur et à mesure de l'écoute, force est de constater la bonne cohérence du système. Aucun transducteur ne joue seul dans son coin.

Je n'ai pas été gêné par l'absence de calage temporel, ni physiquement (impossible avec la longueur des pavillons de bas-grave), ni électroniquement (le filtre séparateur est analogique). Je pense que je suis moins réceptif sur ce critère.

Les timbres sont superbes d'un bout à l'autre du spectre. C'est dynamique sans exagération.

Une belle écoute "globale" comme j'aime. Défini et analytique juste ce qu'il faut. Aucun registre ne prend le pas sur les autres.

Après les éloges, un petit bémol.
Sur "Beautiful love" - Shirley Horn, la petite formation s'étale trop en largeur. Attention, la voix comme les instruments gardent leur juste dimension, c'est juste qu'ils se sont éloignés les uns des autres, la scène est beaucoup plus large qu'à l'accoutumée. Un peu trop.
C'est la rançon de l'étalement vertical des pavillons. La solution pourrait être de superposer les pavillons de grave et de bas-grave, pour resserrer la surface de restitution ?

En tout cas un système original et ambitieux qu'il fallait oser. Bravo Klaus.

a+mitiés raoul


RE: système GOTO chez Klaus - jeanphilippe - 17/01/2014 00:29:40

Quel filtre actif analogique est utilisé dans ce systeme?


RE: système GOTO chez Klaus - brunop - 17/01/2014 10:26:14

Le bon !!!!


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 17/01/2014 11:11:04

Pas si sûr...


RE: système GOTO chez Klaus - gillesni - 17/01/2014 12:21:20

Bonjour Bruno,

Tu dis le bon filtre?

il est évident qu'il y a des filtres meilleurs que d'autre. Cependant, même si un filtre de qualité est utilisé, je pense surtout que la mise en œuvre est ce qui fait la grande différence.

Cordialement
Gilles


RE: système GOTO chez Klaus - EBA - 17/01/2014 14:17:28

Bonjour,

Une amélioration simple et très efficace à faire concernant la distorsion de phase.

En dessous de 300 Hz l'oreille est beaucoup moins sensible d'après les essais fait sur le sujet.

Par contre au-dessus cela est différent.

Le tweeter et le pavillon de médium aigu semblent alignés, il faudrait tout simplement aligner leurs centres émissifs sur celui du pavillon bas médium qui est au-dessus.

A la louche, les reculer tous les 2 au niveau du diaphragme du moteur bas médium SG505DX ou faire la manipe avec ARTA.

Et le système sera parfait, de plus cela réduira de moitié environ le décalage temporel avec le grave et haut grave.

Je ne parle pas l'allemand, mais cela est à soumettre à Klaus.

Après, une gestion par filtre électronique numérique des coupures 90 Hz et 300 Hz permettrait de régler les délais de ces voies, en laissant les autres coupures en analogique.

Beaucoup de travail,

Félicitations à Klaus.

Eric


RE: système GOTO chez Klaus - audiotechno - 17/01/2014 16:46:20

brunop a écrit :
Le bon !!!!


J'aime bien les réponses solidement construites et argumentées comme celle là !
Ca fait avancer dans la compréhension des choses.


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 17/01/2014 17:27:16

Bonjour à tous,

Je vais donc compléter le compte-rendu de Raoul avec mes propres impressions d'écoute.

Je connaissais déjà l'existence de ce système grâce au site de Doede Douma (voir le site dddac.com).

C'est donc grâce à la recommandation de Jean Hiraga que Raoul et moi-même nous sommes "tapés l'incruste", (pour parler jeune) dans une séance de comparaison de DAC presque aussi monstrueux que le système de haut-parleurs.

Il nous a fallu moins de 1 heure de route à travers les collines et grâce à l'aide de 2 GPS TomTom pour trouver la maison de Klaus.

Klaus ne parle que l'Allemand, mais son accueil a été chaleureux ! Nous avons bientôt été rejoints par Doede et Reinhard et la plupart des échanges qui ont suivi l'ont été en un mélange assez peu académique d'anglais, allemand et français.

Ma première impression fut l'effroi... et la prudence m'a recommandé de m'éloigner de ces bouches inquiétantes, qui semblaient prêtes à nous avaler...

Nous avons commencé la séance pianissimo et c'est la partie que j'ai le plus appréciée.

Premier constat, il faut écouter à grande distance et le canapé est placé en conséquence. la taille des haut-parleurs et leur étalement en largeur rend la création d'une scène sonore crédible difficile à courte distance. Se rajoute à cette difficulté l'absence d'alignement temporel, auquel Raoul semble peu sensible, mais que j'entends personnellement immédiatement.

Il faut donc écouter à grande distance.

Les niveaux entre chaque voie sont bien ajustés, et Les timbres sont bien respectés. Nous venions d'écouter mon système (beaucoup plus modeste) avec Raoul et je n'ai pas été dépaysé par l'équilibre général.

Klaus a réalisé un travail remarquable pour arriver à ce résultat avec un système aussi complexe...

La suite de l'écoute s'est réalisée à des niveaux de plus en plus élevés.

Nous avons écouté Misty (Yamamoto Trio) et par rapport à la maison, j'ai trouvé que le piano était énorme. J'écoute de la musique vivante et je n'ai personnellement jamais entendu un piano aussi démesurément puissant. Avec ce genre de système, il faut faire attention à ne pas se laisser entraîner vers le son de démonstration.

Ce fut le cas avec une séance de tambours chinois (ou japonais?) jouée très, très fort, mais qui m'a laissé un peu de marbre par rapport à ce que j'ai entendu en direct au Japon.

L'écoute de Michel Jonatz (Le temps passé) a fini de me convaincre qu'il aurait fallu écouter un peu moins fort, mais surtout, que le système mérite un peu de travail au niveau du filtrage et de l’alignement temporel.

Je partage l'avis de Eric : Dans un premier temps, je travaillerais sur le raccordement à 300 Hz en priorité.

Bravo à Klaus pour son système hors du commun et sa gentillesse. Il a déjà obtenu un résultat formidable, au prix d'un investissement et d'un travail énorme !

Il se concentre actuellement sur la source digitale, mais je suis sûr que ce système n'a pas fini d'évoluer !

Cordialement,

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - Sato - 18/01/2014 08:06:28

Bonjour, merci pour ces photos et compte rendu... a sa lecture on comprends que ce systéme bien "qu'énorme" ne rentre pas dans votre top 5...par contre quid des électroniques?....tube ou transistors.?...s'avez vous pourquoi un tel systéme n'est pas filtré numériquement pour aligner les voies?.... Klaus a t il fat des essais?? en tous cas bravo à lui...


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 18/01/2014 11:11:11

Bonjour Christophe,

Nous n'avons pas eu accès aux détails du filtre actif. Nous savons juste que c'est un 24db par octave.

Je ne crois pas qu'on puisse parler de classement type "top 5" car à ce niveau, chaque système est unique (tu es bien placé pour le savoir).

Les systèmes d'exception sont évidemment complexes à mettre en oeuvre et bien peu sont parfaits.

Je crois que Klaus dispose de la pièce et des moyens financiers pour développer son système. D'autres avec moins de moyens et moins d'espace peuvent se lancer dans l'aventure avec un système HR plus petit.

Le processus sera le même, du temps et de la persévérance pour "optimiser" le système que l'on a spécifié au départ en fonction de ces contraintes (espace, budget).

Pour prendre l'exemple des VOT, qui sont utilisées par de nombreux Mélaudiens, on pourrait "évaluer" le degré de maturité de chaque configuration en jugeant le résultat du travail de mise au point, optimisation, de chaque propriétaire. Ce travail n'a pas de fin, mais la courbe de progression peut (et doit) devenir asymptotique.

Mon opinion est qu'il existe un espace de progrès considérable à explorer dans chaque système, et que le choix du système ne doit pas rėpondre à des envies irrationnelles, mais prendre en compte les contraintes définies plus haut (espace, budget, WAF).

Bien cordialement,

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - AndréJ - 19/01/2014 21:12:31

Merci pour cet intéressant compte rendu....

A propos de filtrage et d'alignement temporel, j'ai fait une petite visite chez Marcel Roggero hier (nous n'avons rien pu écouter, le système est en travaux), mais pas mal parlé de choses et d'autres, et il me disait qu'il était possible qu'il retourne vers un filtrage purement analogique.....
Je n'ai pas d'opinion très arrêtée sur ce sujet mais c'est une option et une position à méditer....

Pour moi ces "problèmes" d'alignement temporel sont très confus (pas le phénomène physique, bien entendu, mais les notions perceptives) et je ne sais vraiment pas qu'en penser, que Klaus utilise des filtres analogiques ou que Marcel envisage d'y revenir m'interroge...

A plus
André


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 19/01/2014 21:58:31

Bonsoir André,

A la fin, il suffit d'écouter... Je ne peux pas juger pour les autres, mais personnellement, j'ai du mal à ressentir l'émotion de la musique sur un système non aligné.

Ensuite, ce n'est pas vraiment une question analogique ou numérique. On peut aligner des gros systèmes même en passif... C'est simplement plus facile en numérique.

Dans le cas de Marcel Roggero, je crains que l'alignement physique ne soit pas possible sur tous les raccordements. Mais comme dit plus haut par EBA et moi même, il est sans doute possible de sacrifier l'alignement du raccordement à 90 Hz et essayer d'aligner les raccordements au dessus (plus facile).

Bien cordialement,

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - AndréJ - 19/01/2014 22:07:24

En tant qu'ingénieur, je serais tenté de penser que l'alignement temporel, même s'il ne résout pas tous les problèmes de multiplicité des sources des systèmes multivoies, est préférable.... le hic, c'est qu'en tant qu'audiophile, je suis très troublé par la position de Klaus (que je ne connais pas), et par celle de Marcel, (que je commence à connaitre un peu)... je ne les vois pas agir "à la légère".... Et si mes souvenirs ne me trahissent pas, chez Marcel, je pense que mes plus belles écoutes l'ont été avec la "Full Onken" en filtrage analogique. Le passage mixte Onken, Goto, et le filtrage numérique, même si ils étaient de très haut niveau. Ne me semblaient pas "supérieurs".
Je ne peux que le constater, même si ça "choque" ma partie "scientifique".... Je ne sais pas bien analyser ces choses. Mais je ne sais non plus pourquoi je préfère mon ampli à tubes 211 ou TM100 à un ampli à transistors, à très faible distorsion.

A plus
André


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 19/01/2014 22:29:17

Bonsoir André,

Il n'y a pas ici un débat numėrique ou analogique (ou pire encore, tubes ou transistors). Il est question de l'alignement, physique ou grâce à l'introduction d'un retard, des différentes voies du système.

Le système de Klaus est trēs impressionnant, mais il n'est pas encore complètement optimisé.

Cordialement,

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - AndréJ - 19/01/2014 22:39:12

Dominique-Tanguy a écrit :
Bonsoir André,

Il n'y a pas ici un débat numėrique ou analogique (ou pire encore, tubes ou transistors). Il est question de l'alignement, physique ou grâce à l'introduction d'un retard, des différentes voies du système.

Le système de Klaus est trēs impressionnant, mais il n'est pas encore complètement optimisé.

Cordialement,

Dominique T


Je connais un peu tout ça.... tu sais (;-)))), j'ai commencé à fabriquer des systèmes intégrant des lignes à retard numériques alors que je fabriquais des formateurs de voies pour des systèmes sonar militaires, dans les années 90.
Je pense qu'en audio, des débats, il y en a plein, je ne vois pas en quoi, l'alignement temporel (qui n'est qu'une petite partie du vaste problème de la fusion des voies dans les systèmes multivoies, et non pas la totalité, échapperait au débat.
Jeune ingénieur et jeune audiophile, je pensais qu'il y avait des incontournables qui échappaient au débat.... j'en suis maintenant moins sûr.
Klaus a il fait le choix d'un filtre analogique par défaut ou parce qu'il considérait cette solution comme plus satisfaisante. C'est une question pour moi intéressante.... C'est une des questions que Marcel a ramenée sur la table, alors que je pensais "incontournable" la solution numérique à lignes de retard.... C'est pour moi troublant, je ne prétends pas y répondre, mais je ne peux effacer ça d'un trait de plume, ni dire qu'il n'y a pas de débat.

L'alignement "physique" est aussi au coeur du débat, tu peux considérer, par exemple que pour un système tweeter/pavillon il est préférable d'aligner mécaniquement le tweeter, c'est ce que j'ai parfois pensé, mais si on intègre le fait que ce qui vient du tweeter est particulièrement "maltraité" par les obstacles (arrêtes du pavillon médium par exemple), on se demande si il n'est pas mieux de placer le tweeter près de la bouche du médium, mais dans ce cas, même avec les retards adaptés, on s'imagine assez mal voir fusionner des fronts d'onde, de taille très différentes.... en fait tout ça ne me semble pas simple, mais parfaitement "au coeur du débat".

A plus
André


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 19/01/2014 22:49:23

Mais au delà des moyens mis en oeuvre, de la technique quelle qu'elle soit, il y a un résultat qu'on peut juger, certe subjectivement, à l'ėcoute.

Disons pour rester simple que la débauche de moyens ne crée pas forcément l'émotion. Pour ce qui est du diagnostique, cela n'est pas de ma responsabilité.

Par ailleurs, je n'ai jamais affirmé que le filtre ėtait analogique. Je n'en sais rien. Klaus nous a dit que c'ėtait un filtre actif à 24 db.

Je n'ai fait que partager une expérience d'ėcoute, je ne suis pas le concepteur du système.

Sur ce, bonne nuit !

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - AndréJ - 19/01/2014 22:59:34

Dominique-Tanguy a écrit :
Mais au delà des moyens mis en oeuvre, de la technique quelle qu'elle soit, il y a un résultat qu'on peut juger, certe subjectivement, à l'ėcoute.


Bien entendu, on peut donner un avis subjectif, et je note que comme très souvent sur ces problèmes, les avis divergent (tu n'as pas sur ce point de l'écoute de ce système, la même position que Raoul).
C'est en cela aussi, à mon avis bien entendu, dans le débat audiophile.

Bonne nuit aussi.

A plus
André


RE: système GOTO chez Klaus - gillesni - 20/01/2014 03:20:25

Bonjour,

Toujours ce vieux débat (ce n'est pas péjoratif) entre les qualités respectives des systèmes alignés, non alignés, filtrés en analogique, en numérique, etc.

Je ne sais pas si on peut arriver à un système réellement satisfaisant avec cette approche là. Celle-ci me semble plus souvent la conséquence d'un parti pris que le résultat d'une réelle quête de la vérité sonore!

Pour moi, les questions que je me posent sur le filtrage sont plutôt:
Mon système fonctionne-il avec le type de filtrage qui lui convient le mieux?
Comment puis-je savoir que je suis au bout des capacités que peut m'offrir un type de filtrage donné pour mon système?

Si je ne peux répondre à ces questions, je me retrouve dans l'impossibilité de sérieusement trancher sur la qualité respective des différents types de filtrages et d'alignements?

Et dans ce cas là, alors que je n'ai pas épuisé les différentes possibilités offertes pas une technique, pour quelle raisons valables passerai-je à un autre type de filtre?

Ma propre expérience m'a convaincu de la qualité d'un filtrage passif 6dB avant multi-amplification avec un système quadri-amplifié tel que le mien (3 ans). Cependant, j'ai abandonné (temporairement ou pas ?) ce filtrage car il m'imposait un alignement géométrique des membranes des HP contraignant.

Passant au BSS (2ans), j'ai rapidement trouvé une cohérence d’image que je n'avais pas pu obtenir en passif. Par contre, cela a été au détriment d’une légère (je vous rassure, très légère) perte de transparence pour les sources analogiques. Par contre, la mesure et les réglages fins de délais apportaient beaucoup en permettant d’affiner l’alignement des membranes fait auparavant de manière empirique (car sans méthode de mesures sérieuse à l’époque).

Cependant, ce que j’ai ressenti comme la plus grande avancée de mon système s’est faite en deux temps. D’abord par le passage au filtre Dolby et l’adoption rapide des filtrages FIR (2008), puis la remise à plat de l’alignement des HP. Dés le début de cette étape, j’ai subitement eu la sensation que le but était en vue car la possibilité de refaire l’alignement des HP en façade et non plus avec les membranes a tout de suite procuré une cohérence de la scène sonore dont je n’avais même pas rêvé.
Six ans plus tard, il est paradoxal, alors que mon système a beaucoup changé et que je trouve les dernières améliorations de 2013 absolument spectaculaires, d’être conforté dans ce sentiment…

Alors, que dire ? Que même si j’ai (enfin et parfois) l’impression d’avoir atteint une certaine qualité, la route n’est jamais finie avec de tels systèmes et je me garde bien de tirer des conclusions définitives pour moi ou pour les autres. La seule chose dont je suis sûr, c’est qu’il ne faut surtout pas se presser et être très persévérant.
Et si je ne crois pas que cela puisse apporter quoi que ce soit pour le numérique, je pense pourtant moi aussi à refaire des essais avec un filtrage passif, mais uniquement pour les sources analogiques.

Cordialement
Gilles


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 20/01/2014 13:00:36

AndréJ a écrit :
(tu n'as pas sur ce point de l'écoute de ce système, la même position que Raoul).


C'est justement pour cela que nous avons chacun à notre tour rapporté notre impression d'écoute, en toute modestie...

Les grands systèmes nous font tous rêver, mais il ne faut pas oublier que la mise au point de tels systèmes est infiniment plus complexe que ce que demandent nos modestes Onken 360 ou VOT.

Cette discussion me rappelle l'expérience vécue l'été dernier, au cours d'un excellent week-end chez Yves Montmagnon.

Les écoutes principales étaient réalisées à l'étage sur un système multiamplifié, et Yves avait organisé un salon off à l'extérieur avec des petits bafles plans équipés d'un large bande, une platine tourne disque et quelques uns de ses merveilleux amplis à tubes.

C'est là que j'ai fait mes meileures écoutes. Cela ne remet pas en cause le potentiel du système multiamplifié, mais dans les conditions et les réglages proposés, j'ai trouvé que c'était moins satisfaisant que le système très simple proposé par Yves.

Cordialement,

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - jys - 20/01/2014 18:15:37

Bonjour,

Depuis que j'ai plaisir à lire sur Melaudia les interventions et les liens (souvent très intéressants) à propos des systèmes multivoies et leur infinité de déclinaisons, je me demande combien d'entre vous ont un large bande dans leur 'panoplie de référence' à la maison

Je pense qu'il est Indispensable d'écouter sans à priori ces HPs 'basiques' pour s'éduquer l'oreille
La cohérence (c'est un terme très précis en science) est définie dans le domaine spatial et temporel. Dans ces deux domaines un HP large bande (50-5000) mérite l'attention

Les mesures que j'ai fait sur Fostex (FE103 et les derniers aux membranes 'à la fibre de banane'), Lowther PM6, Supravox 17, 21, 28 sont souvent très propres ( le déplacement d'un centimètre du micro de mesure peut 'améliorer'...), mais elles ne rendent pas compte de leurs qualités musicales et de 'ce qu'on peut en tirer' (un 17 Supravox en TQWT par ex.)


RE: système GOTO chez Klaus - gillesni - 20/01/2014 18:55:48

Bonjour jys,

Ma dernière construction de l'année 2013 est une paire d'enceintes avec ce fameux FE103sigma.
Effectivement, c'est un bon moyen de se rincer les oreilles.
En ce qui me concerne, la pratique régulière de la musique m'apporte elle aussi un éclairage indispensable sur les performances réelles ou supposées des systèmes de reproduction.

Cordialement
Gilles


RE: système GOTO chez Klaus - jys - 20/01/2014 20:12:39

gillesni a écrit :
...En ce qui me concerne, la pratique régulière de la musique m'apporte elle aussi un éclairage indispensable sur les performances réelles ou supposées des systèmes de reproduction...


Le Plaisir de trouver l'équilibre entre sax alto, guitare manouche et sons de synthé sur mes HP gène parfois les voisins et la police...y'a deux jours chez moi...


RE: système GOTO chez Klaus - Julien - 20/01/2014 23:05:34

Bonsoir,

Je vois que le système de Klaus déchaine les messages et les discussions.

J'ai aussi eu l'occasion d'écouter ce système il y a un an environ, grosso modo dans la même configuration que vous. Ma mémoire est (forcément) sélective, mais je me souviens avoir été assez impressionné par les capacités dynamique du bouzin et de ses capacités à passer des musiques complexes ( Jean Hiraga a des enregistrements "affreux" à reproduireBig Grin)

Sinon, je me souviens aussi avoir pensé le jour J que les électroniques mériteraient d'être plus qualitatives (entendons nous, c'est à nuancer...).

Je n'écoute pas trop ma scène sonore ni le calage temporel, donc je ne m'étendrai pas sur ces sujets que d'autres maîtrisent mieux que moi...

Comme souvent ces très gros systèmes, le résultat "initial" déçoit un peu, puis on découvre les capacités du truc, surtout avec des musiques dont on sait qu'elles ne passent pas du tout sur des systèmes habituels... C'est un peu l'opposé des petits larges bandes dans ce domaine d'ailleurs....

L'endroit et les hôtes sont très cool en tout cas

Julien


RE: système GOTO chez Klaus - AndréJ - 20/01/2014 23:13:22

Julien a écrit :
Bonsoir,

Je vois que le système de Klaus déchaine les messages et les discussions.

J'ai aussi eu l'occasion d'écouter ce système il y a un an environ, grosso modo dans la même configuration que vous. Ma mémoire est (forcément) sélective, mais je me souviens avoir été assez impressionné par les capacités dynamique du bouzin et de ses capacités à passer des musiques complexes ( Jean Hiraga a des enregistrements "affreux" à reproduireBig Grin)

Sinon, je me souviens aussi avoir pensé le jour J que les électroniques mériteraient d'être plus qualitatives (entendons nous, c'est à nuancer...).

Je n'écoute pas trop ma scène sonore ni le calage temporel, donc je ne m'étendrai pas sur ces sujets que d'autres maîtrisent mieux que moi...

Comme souvent ces très gros systèmes, le résultat "initial" déçoit un peu, puis on découvre les capacités du truc, surtout avec des musiques dont on sait qu'elles ne passent pas du tout sur des systèmes habituels... C'est un peu l'opposé des petits larges bandes dans ce domaine d'ailleurs....

L'endroit et les hôtes sont très cool en tout cas

Julien


Le "gros système" que je connais le mieux est celui de Marcel et je te rejoins sur le fait que ce qui le plus "singulier" est la capacité d'entrer dans le monde des choses non reproductibles (de manière satisfaisante) par des systèmes proches du mien (taille VOT, Onken 360 ou équivalent), sans parler des petits HP uniques.
C'est une ouverture vers autre chose. C'est aussi un sacerdoce, car ça demande une pièce elle aussi hors du commun et ne permet pas, dans la plupart des cas d'immerger la reproduction musicale dans un lieu de vie (ce qui pour moi est très important...) mais pourtant, cette extension vers des choses appartenant à un autre univers dans la reproduction est parfois très déstabilisante.

A plus
André


RE: système GOTO chez Klaus - gillesni - 20/01/2014 23:26:23

"d'immerger la reproduction musicale dans un lieu de vie"

C'est essentiel pour moi aussi et mon système, aussi gros soit-il, se trouve dans le salon de l'habitation. Si l'acoustique de la pièce a été traitée, elle reste néanmoins une pièce à vivre pour toute la famille.

Gilles


RE: système GOTO chez Klaus - jys - 21/01/2014 00:16:52

Julien a écrit :
... Jean Hiraga a des enregistrements "affreux" à reproduire...


... il nous a bien aidé avec les 'disques tests de la NRDS' que tout le monde connait avec des plages musicales...


RE: système GOTO chez Klaus - Dominique-Tanguy - 21/01/2014 11:17:53

AndréJ a écrit :
Le "gros système" que je connais le mieux est celui de Marcel et je te rejoins sur le fait que ce qui le plus "singulier" est la capacité d'entrer dans le monde des choses non reproductibles (de manière satisfaisante) par des systèmes proches du mien (taille VOT, Onken 360 ou équivalent), sans parler des petits HP uniques.
C'est une ouverture vers autre chose. C'est aussi un sacerdoce, car ça demande une pièce elle aussi hors du commun et ne permet pas, dans la plupart des cas d'immerger la reproduction musicale dans un lieu de vie (ce qui pour moi est très important...) mais pourtant, cette extension vers des choses appartenant à un autre univers dans la reproduction est parfois très déstabilisante.

A plus
André


Bonjour André,

Ce serait bien si tu pouvais trouver une occasion d'aller écouter le système de Klaus, qui n'a rien à voir avec celui de Marcel Roggero, et que tu viennes nous rapporter ton expérience d'écoute après.

Cordialement,

Dominique T


RE: système GOTO chez Klaus - AndréJ - 21/01/2014 23:55:04

Dominique-Tanguy a écrit :

AndréJ a écrit :
Le "gros système" que je connais le mieux est celui de Marcel et je te rejoins sur le fait que ce qui le plus "singulier" est la capacité d'entrer dans le monde des choses non reproductibles (de manière satisfaisante) par des systèmes proches du mien (taille VOT, Onken 360 ou équivalent), sans parler des petits HP uniques.
C'est une ouverture vers autre chose. C'est aussi un sacerdoce, car ça demande une pièce elle aussi hors du commun et ne permet pas, dans la plupart des cas d'immerger la reproduction musicale dans un lieu de vie (ce qui pour moi est très important...) mais pourtant, cette extension vers des choses appartenant à un autre univers dans la reproduction est parfois très déstabilisante.


A plus
André


Bonjour André,

Ce serait bien si tu pouvais trouver une occasion d'aller écouter le système de Klaus, qui n'a rien à voir avec celui de Marcel Roggero, et que tu viennes nous rapporter ton expérience d'écoute après.

Cordialement,

Dominique T


Ce serait avec grand intérêt, mais c'est malheureusement bien loin de chez moi, contrairement à Marcel qui est tout à coté....

Je ne sais plus si j'ai encore suffisamment le "feu sacré" en audio pour traverser l'Europe pour écouter un système, probablement pas....

Nous avions à une époque dans la région la chance d'avoir accès à trois "grands systèmes" celui de Marcel, celui de JYK et un autre à coté d'Avignon, ce n'est plus tout à fait le cas maintenant, mais bon, ça a permis de se faire quelques idées, même si bien sûr, chaque système est différent et si je me garderai bien de faire des commentaires autres que généraux.

Mon intervention sur le filtrage se voulait plus une réaction à un parallèle entre deux situations, ce que j'ai lu ici, et ce que m'en disait Marcel.... quant aux capacités d'accès à des zones de reproduction non couvertes par les moyens systèmes, c'est lié au fait que ce qui m'a toujours frappé (surtout à l'écoute du système de Marcel), c'est la capacité de reproduction, par exemple de la musique symphonique qui est relativement limitée sur les petits et moyens systèmes. Je réagissais en cela à une remarque de Julien, dans laquelle je pouvais reconnaitre des choses que j'avais ressenties ailleurs.
N'ayant pas écouté le système de Klaus, je me garderai bien d'aller plus loin.


A plus
André