MELAUDIA :: forums

Version complète: DIRAC LIve
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

tonipe a écrit :
il y a un truc à essayer :
- Lisser la réponse en 1/2 octave.

Ce "truc" c'est comme enlever les lunettes à un myope et lui demander de lire les panneaux situés au loin.
Tu as un train de retard. Pour "voir" ce que l'oreille perçoit, il suffit de basculer l'affichage en psychoacoustic

Cordialement
.

Citation :
un lissage au 1/6 d'octave correspond approximativement à notre résolution d'écoute aux fréquences moyennes


La question n'est pas de corriger à notre résolution d'oreille, mais de faire des corrections qui restent musicales.
Je ne doute pas une seconde que les corrections calculées par Trinov sont mathématiquement irréprochables.
Nous n'écoutons pas des mathématiques, mais de la musique.
Vous pouvez être à la fois "mathématiquement irréprochable" et "a chier à l'écoute" !!! Excusez le terme employé.
Je réitère mon conseil, lissage en 1/2 octave et Q = 0.90.

Mon avis sur le prix intègre ce que j'ai payé pour une correction non automatique, "papate mimine", avec mon PC et le DAC RME.
Ce n'est qu'un avis personnel, sans importance.

Citation :
C'est comme enlever les lunettes à un myope et lui demander de lire les panneaux situés au loin.


Si la distance à laquelle sont lue les panneaux permet de changer de direction sans créer d'accident et de stress vis à vis des autres conducteurs, ou est le problème ?

Cordialement, Dominique

jimbee a écrit :

tonipe a écrit :
il y a un truc à essayer :
- Lisser la réponse en 1/2 octave.


"a 1/6 th of an octave smoothing corresponds
approximatively to our listening resolution at mid frequencies
"

http://www.univ-lemans.fr/fr/formation/c...YLOF4.html


Et 1/3 en plus basses fréquences.

Ragnarsson a écrit :

jimbee a écrit :

tonipe a écrit :
il y a un truc à essayer :
- Lisser la réponse en 1/2 octave.


"a 1/6 th of an octave smoothing corresponds
approximatively to our listening resolution at mid frequencies
"

http://www.univ-lemans.fr/fr/formation/c...YLOF4.html


Et 1/3 en plus basses fréquences.


CQFD 😎
.

tonipe a écrit :
Nous n'écoutons pas des mathématiques, mais de la musique.
Vous pouvez être à la fois "mathématiquement irréprochable" et "a chier à l'écoute" !!! Excusez le terme employé.


Les notes de musiques sont composées d'harmoniques, le système de reproduction sonore que nous utilisons pour les écouter étant principalement un système linéaire invariant en temps, composé de sous systèmes dont le comportement est compréhensible et modélisable grâce à une décomposition harmonique, c'est grâce aux mathématiques que nous pouvons avoir un système de reproduction sonore, peu importe qu'il soit analogique ou numérique.
Le fonctionnement des instruments de musique que tu vas écouter en direct au concert fait aussi appel aux mathématiques pour passer de l'à peu près des instruments anciens à ce que l'on sait modéliser et comprendre aujourd'hui dans leur fonctionnement. Les instruments de musique ont eux aussi une impédance.

tonipe a écrit :
La question n'est pas de corriger à notre résolution d'oreille, mais de faire des corrections qui restent musicales.

La correction ne s'établit pas sur des bases musicales. A chaque cas ce sont au contraire des éléments d'ordre technique qui vont les déterminer en termes de choix.

Citation :
Je ne doute pas une seconde que les corrections calculées par Trinov sont mathématiquement irréprochables.
Nous n'écoutons pas des mathématiques, mais de la musique.
Vous pouvez être à la fois "mathématiquement irréprochable" et "a chier à l'écoute" !!! Excusez le terme employé.

Encore une fois le domaine de la correction ne se commande pas par des impressions d'écoute du style "je me fais xhier" ou autres.

Citation :
Je réitère mon conseil, lissage en 1/2 octave et Q = 0.90.

On avait compris. Déjà 3 personnes vous ont signifié de manière assez unanime leur avis autre. Vous prétendez toujours qu'ils ont tort ?

Voir le message de Ragnarsson ci dessus. En tant que musicien je ne peux que valider son écrit. J'ai quelques liens vers des études (sérieuses) sur les mesures acoustiques d'instruments (entre autres) et leur modélisation, ne pas hésiter à me demander les liens.
.

nxx a écrit :

tonipe a écrit :
La question n'est pas de corriger à notre résolution d'oreille, mais de faire des corrections qui restent musicales.

La correction ne s'établit pas sur des bases musicales. A chaque cas ce sont au contraire des éléments d'ordre technique qui vont les déterminer en termes de choix.

Citation :
Je ne doute pas une seconde que les corrections calculées par Trinov sont mathématiquement irréprochables.
Nous n'écoutons pas des mathématiques, mais de la musique.
Vous pouvez être à la fois "mathématiquement irréprochable" et "a chier à l'écoute" !!! Excusez le terme employé.

Encore une fois le domaine de la correction ne se commande pas par des impressions d'écoute du style "je me fais xhier" ou autres.

Citation :
Je réitère mon conseil, lissage en 1/2 octave et Q = 0.90.

On avait compris. Déjà 3 personnes vous ont signifié de manière assez unanime leur avis autre. Vous prétendez toujours qu'ils ont tort ?

Voir le message de Ragnarsson ci dessus. En tant que musicien je ne peux que valider son écrit. J'ai quelques liens vers des études (sérieuses) sur les mesures acoustiques d'instruments (entre autres) et leur modélisation, ne pas hésiter à me demander les liens.
.


D'ailleurs j'ai oublié de préciser que les instruments de musique naturels ont une réponse qui est à phase minimale.

serions nous pris dans une tourmente automnale de considérations "théorique" montrant la vacuité du ressenti ? Anaël et Pierre, vous me semblez en campagne de désertification du monde Audio. No pleasure s'il ne satisfait pas vos contraintes métrologiques me semble "un peu" inacceptable.
Je viens de penser à un point :
L'audibilité de la phase, le 1/6e d'octave, c'est comme les courbes isophonique de Fletcher et Munson.
Cela nous explique comment nous entendons, cela ne dit pas comment il faut régler les enceintes...

Je vous ai donné un avis, vous n'en voulez pas, restons en là.

Cordialement, Dominique
Je pense, l'ayant observé attentivement, que le mode de communication de NXX est basé sur un principe conflictuel. Dans le sens de la joute d'antan.

Il ne s'inscrit pas dans un mode coopėratif. Ce n'est pas forcément gênant, mais il faut peut être y penser avant de lui répondre...

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
URLs de référence