MELAUDIA :: forums

Version complète: DIRAC LIve
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Que tu procèdes... Mais je préfère que nous évitions le hors sujet. Tu peux ouvrir un fil spécifique si ce sujet t'intéresse.

nxx a écrit :

Dominique-Tanguy a écrit :
J'adore aller chez les autres 😀

Mais par pour ėcouter et améliorer mon système... .


C'est pourtant comme cela qu'on procède généralement. Il y a toujours quelque chose de bon à absorber.
Comprendre les mises en oeuvre d'autres et faire la part des choses entre solutions mises en pratique et résultats d'écoute obtenus est la partie la plus intéressante de notre hobby 😉

Cordialement
.

Dominique-Tanguy a écrit :
Que tu procèdes... Mais je préfère que nous évitions le hors sujet. Tu peux ouvrir un fil spécifique si ce sujet t'intéresse.

Ok Dominique

nxx a écrit :
Je suis surpris de cet intérêt pour du matériel de ce type, d'autant qu'avec un micro, REW et rePhase on peut mettre en œuvre une solution de correction basée sur les mêmes principes et aussi satisfaisante, voire plus (car à la carte ...) À condition de bien séparer corrections de l'enceinte (champ direct) de celles liées à une correction de local (donc dans l'esprit, plus en champ réverbéré).

En résumé, je ne vois pas ce que le système Trinnov peut apporter en plus à l'amateur éclairé.
L'intérêt du système est plus orienté pro, c.a.d. démos "on the road" avec automatisation et immédiateté des corrections "adaptives" aux différents lieux.
Intérêt est déjà bien moindre pour l'audiophile chez lui à demeure.

Mais fais tes essais, et reparlons-en dans quelques mois 😉
Je pense que ton témoignage sera intéressant à lire.

Cordialement
.

Citation :
En résumé, je ne vois pas ce que le système Trinnov peut apporter en plus à l'amateur éclairé.


Pour moi, rien. Juste un leurre faisant croire que l'électronique peut remplacer le traitement acoustique.
Toute EQ doit être validée à l'oreille et il vaut mieux qu'elles soient peu nombreuses.

GG14 a écrit :

Citation :
En résumé, je ne vois pas ce que le système Trinnov peut apporter en plus à l'amateur éclairé.


Pour moi, rien. Juste un leurre faisant croire que l'électronique peut remplacer le traitement acoustique.
Toute EQ doit être validée à l'oreille et il vaut mieux qu'elles soient peu nombreuses.


Affirmation gratuite. Je peux dire le contraire. Comment peux tu prouver ce que tu dis ?

Je crois que tu ne comprends pas ma démarche.

Mon système est plus ou moins bi-amplifié. Les enceintes principales sont filtrées en passif, et le grave est filtré et corrigé en actif numérique
avec un un ampli LAB avec filtre et DSP intégré.

J'envoi un signal analogique au LAB qui est renumérisé.
Mon système passif comporte une cellule coupe haut à 140 Hz dont j'aimerais me débarrasser.

Pour optimiser, je m'intéresse à un préamplificateur qui me permettrait de filtrer et corriger dans le domaine numérique, pour éviter la double conversion du LAB et la cellule coupe haut dans le filtre passif. Ce préampli numérique me permettrait de centraliser toutes mes sources numériques. Idéalement, il faudrait une entrée analogique pour raccorder la platine.

Pour l'instant, j'ai identifié deux candidats.Le Trinnov, très cher mais qu'on trouve d'occasion facilement et le mini DSP SHD.

L'aspect auto EQ ne m'intéresse pas spécialement, mais ayant lu toute la doc du Trinnov, je ne peux pas ignorer cette fonction qui semble très bien mise en oeuvre. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas en débattre serainement.

Concernant le fait d'égaliser le grave, aucun doute, c'est positif. On ne corrigera pas les modes de la pièce, mais on se débarrasse de beaucoup d'irrégularités, en tout cas chez moi.

nxx a écrit :

Dominique-Tanguy a écrit :
Que tu procèdes... Mais je préfère que nous évitions le hors sujet. Tu peux ouvrir un fil spécifique si ce sujet t'intéresse.

Ok Dominique

nxx a écrit :
Je suis surpris de cet intérêt pour du matériel de ce type, d'autant qu'avec un micro, REW et rePhase on peut mettre en œuvre une solution de correction basée sur les mêmes principes et aussi satisfaisante, voire plus (car à la carte ...) À condition de bien séparer corrections de l'enceinte (champ direct) de celles liées à une correction de local (donc dans l'esprit, plus en champ réverbéré).

En résumé, je ne vois pas ce que le système Trinnov peut apporter en plus à l'amateur éclairé.
L'intérêt du système est plus orienté pro, c.a.d. démos "on the road" avec automatisation et immédiateté des corrections "adaptives" aux différents lieux.
Intérêt est déjà bien moindre pour l'audiophile chez lui à demeure.

Mais fais tes essais, et reparlons-en dans quelques mois 😉
Je pense que ton témoignage sera intéressant à lire.

Cordialement
.

En pas cher, d’occasion tu as aussi le TacT RCS2.2X qui répond à ton besoin.

Ragnarsson a écrit :
En pas cher, d’occasion tu as aussi le TacT RCS2.2X qui répond à ton besoin.


Merci, je vais jeter un coup d'oeil...

Dominique-Tanguy a écrit :

GG14 a écrit :

Citation :
En résumé, je ne vois pas ce que le système Trinnov peut apporter en plus à l'amateur éclairé.


Pour moi, rien. Juste un leurre faisant croire que l'électronique peut remplacer le traitement acoustique.
Toute EQ doit être validée à l'oreille et il vaut mieux qu'elles soient peu nombreuses.


Affirmation gratuite. Je peux dire le contraire. Comment peux tu prouver ce que tu dis ?


C'est loin d'être gratuit au contraire comme affirmation. Blague à part, ... Tout ce qui est gratuit n'est pas forcement hors de prix, voire de considération. GG14 parle en connaissance de cause, son traitement de local est important, intelligemment pensé et met parfaitement les qualités du système en avant. Par exemple, une basse électrique sonne parfaitement timbrée même dans le bas, un vrai régal, sans aucun voile ou flou artistique, c'est une qualité (parmi d'autres ...) que j'ai particulièrement apprécié à l'écoute lors de mon passage chez lui. Cet homme sait pertinemment de quoi il parle, son expérience est précieuse et à écouter.

Cordialement
.

Merci Anael pour ton appréciation. Quelques modifs acoustiques et le changement du filtre actif ont amélioré le bas du spectre et l'image sonore.

Citation :
Affirmation gratuite. Je peux dire le contraire. Comment peux tu prouver ce que tu dis ?


J'ai eu l'occasion avec 2 forumeurs Melaudia d'entendre un système MTM 38 et 2 pouces dans une très grande salle aux parois épaisses et lourdes mais sans traitement. Du 20 20000Hz droit corrigé trinnov qui rabote les bosses et "comble" les creux. Je n'ai pas adhéré du tout par le côté contraint de la restitution. Trop d'EQs à Q >3 tue le son.
Un OPEN DRC sait faire le boulot si on lui fournit les bonnes données. J'en utilise toujours un en commande de volume et en convolution pour la phase malgré un filtre actif LINEA RESEARCH dit à phase linéaire.

GG14 a écrit :
J'ai eu l'occasion avec 2 forumeurs Melaudia d'entendre un système MTM 38 et 2 pouces dans une très grande salle aux parois épaisses et lourdes mais sans traitement. Du 20 20000Hz droit corrigé trinnov qui rabote les bosses et "comble" les creux. Je n'ai pas adhéré du tout par le côté contraint de la restitution. Trop d'EQs à Q >3 tue le son.


C'était particulièrement flagrant en particulier sur les clarinettes et autres instruments à vents baroques du disque Vivaldi chez AliaVox. Timbres restitués de manière erronée, faisant penser à une coloration de type "fond de tuyau" ou "canard". Mais pour s'en rendre compte il faut avoir pratiqué l'écoute de ce type d'instrument en proximité et sans système de reproduction intercalé. Non qu'il soit impossible d'arriver à un résultat impeccable, mais la correction théorique montre cependant des limites et peut être facilement erronée à l'écoute.

Cordialement
.

Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
URLs de référence