MELAUDIA :: forums

Version complète: Entendez-vous ces sons que l'on appelle des acouphènes ?
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonsoir les mélaudiens,

Au fil des mes écoutes et avec l'âge j'entends de plus en plus ces sons qui s'apparentent à de l'écho dans les fréquences élevées et qui résonnent dans ma tête.
Y-a-t-il d'autres amateurs de musique qui les entendent ?
Savent-ils pourquoi ils les perçoivent ?
Sont-ils permanents ou au contraire apparaissent-ils par intermittence ?
Et surtout ont-ils trouvé une ou des solutions pour les supprimer ou du moins les atténuer ?
Pour ma part j'ai testé une méthode à base de sophrologie.
J'ai suivi cette méthode durant un mois tous les matins pendant 20 minutes...
Mais je les entends toujours... Heureusement c'est intermittent. Il semblerait que ce soit le cerveau qui les génère. D'ailleurs en parler les font revenir Sad
Bonsoir Christophe,
J'ai un petit sifflement continu dans les 2 oreilles que je situerais vers 14000Hz.Il n'est pas gênant et n'y prête pas trop attention.
De l’écho dans les fréquences élevées ça ne serait pas seulement de l’aliasing sans rapport avec nos « vieilles oreilles »!

Grand_Floyd a écrit :
Bonsoir Christophe,
J'ai un petit sifflement continu dans les 2 oreilles que je situerais vers 14000Hz.Il n'est pas gênant et n'y prête pas trop attention.


Bonjour Christian,

Merci pour ton retour Smile
Le mien n'est pas continu mais chevauche plusieurs fréquences avec des intensités différentes suivant les moments de la journée.

Patrick a écrit :
De l’écho dans les fréquences élevées ça ne serait pas seulement de l’aliasing sans rapport avec nos « vieilles oreilles »!


Bonjour Patrick,

Qu'appelles-tu "l'alliasing" ?
Ce qui est sûr c'est que mon acouphène se déclenche aussi sans signal audio. Sad

Bonjour,
J'ai un acouphène quasi permanent depuis un concert de Texas à Bordeaux, le niveau sonore était vraiment trop élevé.
Dans la nuit après le concert, je me suis réveillé avec ce sifflement inconnu pour moi qui n'a d'abord duré que quelques minutes.
Mais dans les mois qui ont suivi, le sifflement a réapparu régulièrement avant de devenir quasiment permanent.
La fréquence est à 8500Hz, ce qui est assez gênant et remonte mon seuil d'audition, avec une perte qui peut atteindre 20dB.
C'est un bruit à spectre assez large, centré sur 8500Hz, mais qui couvre plus d'un octave et s'accompagne d'une hyperacousie vers les 10kHz que j'ai du mal à supporter.
J'ai réussi à le reproduire assez fidèlement avec un petit montage.

Quand il se fait trop entendre, j'utilise l'appareil en plaçant le réglage de volume de manière à tout juste à couvrir l'acouphène et je le garde toute la nuit avec des écouteurs intra-auriculaires.
Le lendemain matin, je diminue le volume et je constate que l'acouphène à énormément régressé, voire même disparu, et je suis alors tranquille pour quelques jours, je peux à nouveau écouter la musique.

Je me suis beaucoup documenté sur la question, j'ai la chance (si l'on peut dire) d'avoir un acouphène à fréquence fixe, d'autres avec des bruit syncopés sont beaucoup plus difficiles à vivre.
À ma connaissance, il n'existe pas vraiment de remède, mes prothèses auditives, hélas indispensables aujourd'hui, possèdent un programme soit-disant anti-acouphènes qui produit des bruits divers, Blanc, rose, chute d'eau, vagues et pluie, qui semblent aussi efficaces qu'un cautère sur la jambe du capitaine Crochette, celle qui est en bois...
C'est pourquoi je recommande à nouveau de prendre le plus grand soin de son capital auditif, il est irremplaçable et surtout, pas inépuisable.
L'âge se charge de le réduire irrémédiablement...
Quand j'entends le casque d'un gamin dans le tram, je suis atterré, que lui restera t'il quand il atteindre la soixantaine ?
Cdt,
Gerard
Pour situer un peu plus précisément,mon sifflement ressemble à celui qu'on entendait (pour ceux qui entendaient) avec les télés sur la deuxiéme chaine qui était en 625 lignes.La fréquence était de 15625Hz,mais ce que j'entend est beaucoup moins fort!Je n'entendais pas la fréquence de 20475Hz qui correspondait aux 819 lignes de la première chaine.Ce qui me permettait sans être devant la télé de savoir si on était sur l'une ou l'autre chaîne.Evidemment à l'époque il n'y avait que ces 2 chaines-là et c'était facile!Big Grin
Irresponsables, navrants, ces parents qui scotchent leur gamins devant la sono à + 100db lors des concerts extérieurs.

Plus tard, des ados collés à leur portable écoutent plein pot avec le casque sur les oreilles.

Séances d'éducation physique où ils trottinent autour d'un espace vert avec les écouteurs sous la direction du prof, immobile, qui palabre au portable.

Ce matin, aux infos on déplore que 80% de jeunes ne "bougent" plus car scotchés à leur portable.

À quand les appareils auditifs à tubes en classe A !

Jean
@ Grand Floyd,

Celui qui entend encore du 14kHz à 60 ans est une exception.

[attachment=26907]

Moi j'entends encore 12Khz, mais il faut mettre le paquet pour passer au-dessus de l'acouphène.

Avec un appareil de test auditifs, la puissance délivrée au casque est très faible et la mesure suivant l'âge est généralement proche de la courbe ci-dessus.
A 65 ans, on n'entend plus les mouches péter..

Comme je possède ce genre d'appareil, je me suis amusé à tester l'audition de la plupart des mes amis et de la famille et je confirme la courbe ci-dessus.

On peut effectivement entendre des fréquences supérieures à 10kHz si on a dépassé la soixantaine, mais à condition qu'ils soient produits à des niveaux bien plus élevés que les seuils normaux d'audition.
Il y a quand même des exceptions, un ami qui fait de la sono pro a une audition quasiment équivalente à un ado (qui ne s'est pas défoncé les tympans avec son baladeur).
Et pourtant il ne se protège pas...
cdt,
gérard

escartefigue33 a écrit :
Bonjour,
J'ai un acouphène quasi permanent depuis un concert de Texas à Bordeaux, le niveau sonore était vraiment trop élevé.
Dans la nuit après le concert, je me suis réveillé avec ce sifflement inconnu pour moi qui n'a d'abord duré que quelques minutes.
Mais dans les mois qui ont suivi, le sifflement a réapparu régulièrement avant de devenir quasiment permanent.
La fréquence est à 8500Hz, ce qui est assez gênant et remonte mon seuil d'audition, avec une perte qui peut atteindre 20dB.
C'est un bruit à spectre assez large, centré sur 8500Hz, mais qui couvre plus d'un octave et s'accompagne d'une hyperacousie vers les 10kHz que j'ai du mal à supporter.
J'ai réussi à le reproduire assez fidèlement avec un petit montage.

Quand il se fait trop entendre, j'utilise l'appareil en plaçant le réglage de volume de manière à tout juste à couvrir l'acouphène et je le garde toute la nuit avec des écouteurs intra-auriculaires.
Le lendemain matin, je diminue le volume et je constate que l'acouphène à énormément régressé, voire même disparu, et je suis alors tranquille pour quelques jours, je peux à nouveau écouter la musique.

Je me suis beaucoup documenté sur la question, j'ai la chance (si l'on peut dire) d'avoir un acouphène à fréquence fixe, d'autres avec des bruit syncopés sont beaucoup plus difficiles à vivre.
À ma connaissance, il n'existe pas vraiment de remède, mes prothèses auditives, hélas indispensables aujourd'hui, possèdent un programme soit-disant anti-acouphènes qui produit des bruits divers, Blanc, rose, chute d'eau, vagues et pluie, qui semblent aussi efficaces qu'un cautère sur la jambe du capitaine Crochette, celle qui est en bois...
C'est pourquoi je recommande à nouveau de prendre le plus grand soin de son capital auditif, il est irremplaçable et surtout, pas inépuisable.
L'âge se charge de le réduire irrémédiablement...
Quand j'entends le casque d'un gamin dans le tram, je suis atterré, que lui restera t'il quand il atteindre la soixantaine ?
Cdt,
Gerard


Merci Gérard pour tes solutions que je vais mettre en pratique.
Aujourd'hui nous avons de plus en plus de techniques pour effacer le bruit extérieur. J'ai différents casques qui "efface" le bruit extérieur par sommation des signaux extérieurs en opposition de phase. Une fois avoir déterminé la fréquence et la bande passante de notre (nos) acouphène(s), ne serait-il pas possible de générer un signal identique mais en opposition de phase pour l'effacer ?
En gros il suffirait de reproduire notre acouphène avec un générateur de bruit et de doser le niveau afin que le casque anti-bruit fasse son job. Puis de pouvoir récupérer le signal généré par le casque...

Pages: 1 2 3 4
URLs de référence