MELAUDIA :: forums

Version complète: Suppression de compte
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.

narshorn a écrit :

Jean-Louis P a écrit :
C’est à dire que si tu veux protéger quelque chose de génial tu le brevètes, si tu veux partager quelque chose avec une communauté tu vas sur un forum - place publique, sinon tu t’abstient. Le problème est que beaucoup ont des égos démesurés et viennent pour en découdre ou pour qu’on les encense 😂


Quand je suis arrivé sur Melaudia ce n'était ni pour l'un, ni pour l'autre, je n'ai jamais "aimé recevoir des compliments" (autre que pour saluer un travail diy bien mené), ni même pour en découdre. A la base je viens de diyaudio ou les mentalités sont quelque peu différentes et où je n'ai jamais rencontré l'ombre d'un souci; j'y ai appris pas mal de choses et en retour j'ai aidé pas mal de fois des personnes à mener à bien leur projet. Il ne me viendrait pas à l'idée de supprimer mon compte sur diyaudio.

Curieusement, avoir la même attitude ici sur Melaudia m'a progressivement exposé ici à une mentalité de forum bien différente. J'ai continué à apprendre, bien sûr, et ausdi et à vouloir retourner la chose en en aidant d'autres. Cela m'a exposé à une toute autre problématique vis à vis d'un petit noyau dur qui pêche par manque de tolérance sans doute, ou bien dont les egos sont plus gros que leur baraque, je ne sais trop bien. C'est infiniment dommage et je regrette cet esprit de niche où les discussions s'enveniment très rapidement, ce qui ne laisse pas grand chose d'enrichissant au final.
J'ai cependant fait de belles rencontres aussi ici. Tout n'est pas négatif, mais ces temps ci la balance est en train de se positionner pour moi. D'où mes questionnements pratiques.

Cordialement

.


Bonjour,
Un forum est un espace d'échange en principe.
Mais bien peu jouent le jeu, certains se contentent de prendre sans retour ni merci, voire même d'exploiter ce qu'ils y trouvent, j'en sais quelque chose et cela n'a sans doute échappé à personne.
Ensuite, il y a les mouches du coche, qui n'apportent jamais rien d'autre que sarcasmes et attaques personnelles, avec la bienveillance de la modération, ceux là aussi sont faciles à reconnaître.

J'ai beaucoup donné à ce forum, présenté mes réalisations, donné mes combines, schémas et circuits imprimés.
Aujourdhui, je me demande vraiment ce que j'ai reçu de positif en contrepartie.

Heureusement à part le noyau dur (mais creux) cité plus haut, il y a des types sympas, que je rencontre, qui m'écrivent en MP, et c'est pour ceux là que je continue (un peu).
cdt,
gérard

Bonjour à tous,

Ayant moi même procédé à l'effacement de mes messages à une certaine époque ou je ne sentais pas trouver ma place sur le forum, je profite de ce post pour présenter mes excuses suite à ce que je considère aujourd'hui comme une erreur. Une erreur dont je suis moi-même victime, car je trouve très intéressant de pouvoir se relire des années après.
Ceci étant dis , je pense qu'il est toujours intéressant de se pencher sur l'histoire pour comprendre le présent. Les fondateurs m’arrêteront ou me corrigeront si je me trompe: Mélaudia est à l'origine une association de personnes venant de la mouvance générée par la revue "l'audiophile" et sa déclinaison mercantile "la maison de..." . 25 ans après la disparition de la dite revue, les idées, les principes, la philosophie qui y étaient distillés, reste la référence principale de beaucoup des membres (je parles bien des membres de l'association). Ceci est tout à fait légitime. Cette association ne s'appelle pas "association de chercheurs de vérité sonore".
Sur le forum de l'association Melaudia, avec le temps, son venus et viennent bon nombres de personnalités différentes, certains ne sont que visiteurs, assidus ou occasionnels ( sans doute le plus grand nombre), d'autres contributeurs irréguliers (un certain nombre), et encore d'autres piliers ultra communicants (petit noyaux).
Dans les visiteurs, il doit bien y avoir quelques uns qui ne viennent que pour prendre, mais dans la majorité il s'agit de curieux ou de personnes pas très à l'aise pour s’exprimer en publique.
Dès lors qu'il s'agit de contributeurs ou de piliers, je ne pense pas qu'il s'agisse d'autre chose que de passionnés. Laissons de côté les quelques trolls et autres "allumés" qui s'y perdent parfois, cela reste marginal.
Du côté des piliers, il ne peut y avoir que des "fortes personnalités", avec des convictions et un engagement puissant dans notre "hobby". Avec le temps sont arrivés de ces fortes personnalités qui ne sont plus tout à fait aussi imprégnés par l'audiophile, qui peuvent venir d'horizons quelque peu différents comme le HC, le car SPL, la sono, ou que sais-je...
La question est de savoir si l'on souhaite rester un club privé ou bien si l'on souhaite s'ouvrir, quitte à faire évoluer les bases qui ont donné naissance au projet original.
Plus on progresse dans un domaine et plus il devient compliqué de maîtriser l'ensemble des sujets qui le compose. Il y a de plus en plus de spécialistes dans des domaines variés, électroniques, numérique, transducteurs, acoustique, métrologie, qui interviennent sur l'ensemble des sujets. Il est inévitable qu'à un certain niveau, lorsque les matières se frottent, il y ait des échauffements. Il en ressort souvent plein de choses pour celui qui peut lire autant dans le texte qu'entre les lignes.
Je donne personnellement ma voie à l'ouverture et remercie les contributeurs du forum, même ceux avec qui je ne suis pas toujours en accord et qui sont parfois limite. On ne peut pas plaire à tous le monde, mais le monde est fait ainsi et on ne peut raisonnablement s'y soustraire.

Longue vie au forum Melaudia.

Salutations

Rémy

Gérard, je suis bien content de te lire à nouveau sur Melaudia, cherches un peu au fond de toi, tu vas trouver certainement des choses positives reçues en retour. (c'est valable aussi pour ceux qui doutent)
Un peu en marge de la discussion...
Ont été évoqués les droits d'auteur
Que penser de ces machines :
http://www.treventus.com/automatic-book-...ideos.html ?

Le Relais Sonore a écrit :
[...)
Ceci étant dis , je pense qu'il est toujours intéressant de se pencher sur l'histoire pour comprendre le présent. Les fondateurs m’arrêteront ou me corrigeront si je me trompe: Mélaudia est à l'origine une association de personnes venant de la mouvance générée par la revue "l'audiophile" et sa déclinaison mercantile "la maison de..." . 25 ans après la disparition de la dite revue, les idées, les principes, la philosophie qui y étaient distillés, reste la référence principale de beaucoup des membres (je parles bien des membres de l'association). Ceci est tout à fait légitime. Cette association ne s'appelle pas "association de chercheurs de vérité sonore".
Sur le forum de l'association Melaudia, avec le temps, son venus et viennent bon nombres de personnalités différentes, certains ne sont que visiteurs, assidus ou occasionnels ( sans doute le plus grand nombre), d'autres contributeurs irréguliers (un certain nombre), et encore d'autres piliers ultra communicants (petit noyaux).
Dans les visiteurs, il doit bien y avoir quelques uns qui ne viennent que pour prendre, mais dans la majorité il s'agit de curieux ou de personnes pas très à l'aise pour s’exprimer en publique.
Dès lors qu'il s'agit de contributeurs ou de piliers, je ne pense pas qu'il s'agisse d'autre chose que de passionnés. Laissons de côté les quelques trolls et autres "allumés" qui s'y perdent parfois, cela reste marginal.
Du côté des piliers, il ne peut y avoir que des "fortes personnalités", avec des convictions et un engagement puissant dans notre "hobby". Avec le temps sont arrivés de ces fortes personnalités qui ne sont plus tout à fait aussi imprégnés par l'audiophile, qui peuvent venir d'horizons quelque peu différents comme le HC, le car SPL, la sono, ou que sais-je...
La question est de savoir si l'on souhaite rester un club privé ou bien si l'on souhaite s'ouvrir, quitte à faire évoluer les bases qui ont donné naissance au projet original.
[...]

C'est très bien résumé.
Comprendre "l'esprit" d'un forum est important pour s'y sentir bien. Comme tu l'as dit, ici, ça a été fondé par des gars plutôt "MDA Canal historique". C'est une approche de la reproduction sonore qui plait ou pas, mais c'est l'âme du lieu. On peut bien évidemment faire évoluer les choses (et je trouve que, depuis que je fréquente ce forum, ça a évolué), mais vouloir changer radicalement l'orientation (ou la critiquer en permanence), je trouve que c'est un manque de respect pour les gens de l'assoc' qui ont créé ce forum.
C'est un peu comme s'inscrire, par exemple, sur un forum de voitures anciennes et dire à tout le monde qu'ils sont idiots avec leur vieilles caisses et devraient s'acheter un SUV.
Ou rentrer dans un bar et demander au taulier de refaire la déco, changer la musique et créer un atelier tricot dans l'arrière salle. Forcément, les piliers vont réagir.Big Grin

Je pense que c'est un problème auquel sont confrontés tous les forums qui voient leur fréquentation augmenter (et Mélaudia reste pourtant un petit forum). Ca a été pareil sur le forum LS3/5a, composé à l'origine d'un petit noyau dur de gens se connaissant bien dans la vraie vie et soudé autour d'une même approche de la hifi (un peu comme ici).

Désolé mais un jeunot comme moi, ne peut pas comprendre quel est ce « MDA canal historique » qu’il ne faut pas critiquer. Le son peu importe qu’il soit reproduit avec du matos vintage ou pas, filtré passif ou numérique, du moment que c’est fait sérieusement en respectant les fondements scientifiques et quand on peut le faire utiliser les mesures et l’oreille comme guides.
Le canal historique doit aussi être souple et garder l’esprit ouvert aux choses modernes apportés par les jeunes. Cela ne peut pas être à sens unique.
Quand un membre style canal historique me traite de mesureur fou tout simplement parce que j’utilise la mesure d’abord avant l’oreille pour mettre au point ce n’est pas non plus respectueux.

Ragnarsson a écrit :
Désolé mais un jeunot comme moi, ne peut pas comprendre quel est ce « MDA canal historique »...


Je crois qu'on fait référence à la Maison de l'Audiophile, magasin qui était situé à Paris, et dont le propriétaire était William Walther.

https://twogoodears.blogspot.com/2010/01...-news.html

Sébastien

Ragnarsson a écrit :
Désolé mais un jeunot comme moi, ne peut pas comprendre quel est ce « MDA canal historique » qu’il ne faut pas critiquer. Le son peu importe qu’il soit reproduit avec du matos vintage ou pas, filtré passif ou numérique, du moment que c’est fait sérieusement en respectant les fondements scientifiques et quand on peut le faire utiliser les mesures et l’oreille comme guides.
Le canal historique doit aussi être souple et garder l’esprit ouvert aux choses modernes apportés par les jeunes. Cela ne peut pas être à sens unique.
Quand un membre style canal historique me traite de mesureur fou tout simplement parce que j’utilise la mesure d’abord avant l’oreille pour mettre au point ce n’est pas non plus respectueux.

Certes, le respect doit aller dans les deux sens, mais il est bon de savoir où on se trouve et à qui on parle.
Dans un bistrot, c’est facile, on se rend compte rapidement si on est dans un bar de bikers ou un café lounge . Dans le premier cas, on évitera de dire que les Harley sont des bécanes de merde et qu’il faut écouter les jeunes qui roulent sur les dernières sportives japonaises top niveau; dans le second cas, on ne demandera pas au DJ de couper sa ziq pourrie et de passer du death métal.
Sur les forums, ça peut être un peu plus complexe, mais on peut quand même se faire une idée de la philosophie du lieu. Et, concernant Mélaudia, il y a le site de l’assoc’, qui permet facilement de bien comprendre ce qui inspire les créateurs du forum (on y voit même ce qu’est la MDA).
Cette approche peut plaire ou pas, mais il y a assez de forums audio pour que chacun puisse trouver un endroit qui correspond à sa vision de la hifi.
Il y a des forums sur lesquels je ne vais pas (ou plus) car l’approche ne me plait pas (ou plus). Je ne vais pas y aller (ou y retourner) pour imposer mes vues à une communauté qui s’éclate dans sa vision de la hifi.

Ragnarsson a écrit :
Désolé mais un jeunot comme moi, ne peut pas comprendre quel est ce « MDA canal historique » qu’il ne faut pas critiquer.


Maintenant que l'on t'a expliqué, tu ne peux plus confondre vouloir et pouvoir.

folkdeath95 a écrit :
Concernant Mélaudia, il y a le site de l’assoc’, qui permet facilement de bien comprendre ce qui inspire les créateurs du forum (on y voit même ce qu’est la MDA).
Cette approche peut plaire ou pas, mais il y a assez de forums audio pour que chacun puisse trouver un endroit qui correspond à sa vision de la hifi.
Il y a des forums sur lesquels je ne vais pas (ou plus) car l’approche ne me plait pas (ou plus). Je ne vais pas y aller (ou y retourner) pour imposer mes vues à une communauté qui s’éclate dans sa vision de la hifi.


Absolument d'accord, d'autant qu'ici la porte reste ouverte à beaucoup de choses.

Bien sûr. Il ne faut pas caricaturer le forum. D’ailleurs, puisque Ragnarsson parlait de mesures, je me souviens des tutos Arta de Jean-Michel Le Cleac’h ou de Dominique-Tanguy, quand je venais d’arriver sur le forum. Ils m’ont été très utiles. Je ne crois pas qu’ils se soient fait traiter de mesureurs fous.
Ça fait donc quelques années que ce forum est ouvert aux mesures et qu’une section dédiée existe. Mais il essaye aussi de perpétuer une certaine idée de la hifi, inspirée par les installations japonaises décrites dans L’Audiophile à l’époque. C’est sa principale marque de fabrique, son âme.

Ragnarsson a écrit :
Le son peu importe qu’il soit reproduit avec du matos vintage ou pas, filtré passif ou numérique, du moment que c’est fait sérieusement en respectant les fondements scientifiques et quand on peut le faire utiliser les mesures et l’oreille comme guides.


Tu as beau pouvoir être un "jeunot", je suis entièrement d'accord avec toi sur ce point; ... tu m'as d'ailleurs guidé dans cette voie de préparer les choses sur un plan scientifique fiable puis les réaliser, les écouter, et les juger seulement après. (...)
Je suis ouvert à pas mal d'approches et quand je peux aider un membre à faire un bon choix ou sortir d'un mauvais pas, je n'hésite pas.
Je n'attends rien en retour cependant, ni n'utilise mes posts pour une autre propagande vers un site ou encore promouvoir ma personne ... mais voilà ... cela n'a pas suffi ici !!!! Big Grin Big Grin Big Grin je n'ai pas "l'aura" indispensable, ce qui produit le même effet que la Mystification, mais en audio ... Je n'ai pas l'âme d'un guru !!! mais un simple être humain avec ses gros défauts Big Grin

melaudia a écrit :
Réunir ... (...) dans les domaines de la connaissance des musiques et de la maîtrise des techniques de reproduction sonore
Source : http://www.melaudia.net/index.php

Celui ci, je vais le méditer.

Ragnarsson a écrit :
Le canal historique doit aussi être souple et garder l’esprit ouvert aux choses modernes apportés par les jeunes. Cela ne peut pas être à sens unique.


Très bien dit, et au fond je pense exactement pareil.
Ici les avis divergeront forcément, car plus on prend de l'âge moins on est tenté de se remettre en question (j'en sais aussi quelque chose ...), on prend le pli veni vidi vici et tout ce qui ne passe pas ses propres critères, on le rejette (plus ou moins violemment); c'est en tout cas une attitude très couramment observée (...).
(Parenthèse uniquement à titre d'illustration : par exemple, je ne suis vraiment pas fan de l'amplification numérique ... Cette technologie ne me semble pas encore mure à l'écoute. (...) mais, je ne la rejette pas complètement et définitivement pour autant, j'attends de voir les progrès futurs et j'en écoute à intervalles plus ou moins réguliers pour me faire une idée de la progression (dernier en date, Devialet ... Sad )
A côté de ça, quand on vient me dire que le SE classe A c'est obsolète, que ça ne fait pas de vrai grave et ne produit que de la disto (sous entendu ça ne peut sonner "correctement", ... Smile ) Et qu'en prime on vient "enfoncer" des personnes comme PASS, qui arrivent par exemple au sein de leur schémas à quantifier/varier précisément et scientifiquement le dosage/équilibre H2/H3, en relation directe avec les résultats subjectifs d'écoute, et à donner cette connaissance gratuitement à une communauté, je me dis par ailleurs que pas mal manquent cruellement d'humilité par rapport à ce genre de pointure !!! On parle de respect, encore faut-il le placer ... au bon endroit ...)

Ragnarsson a écrit :
Quand un membre style canal historique me traite de mesureur fou tout simplement parce que j’utilise la mesure d’abord avant l’oreille pour mettre au point ce n’est pas non plus respectueux.


Je vois lequel c'est Tongue lol
Plus sérieusement, la mesure, tout en n'étant pas une finalité en soi, est une étape indispensable pour une mise au point sérieuse de tout matériel. Grincements à venir, (...) c'est une méthodologie indispensable et que j'ai apprise justement ici grâce à Melaudia, ironie du sort diront certains ???!!!
Je préfère ne rien en croire ...

Fortement dévié du fil initial ... Et aucun modérateur n'a encore répondu ... Les questions d'origine restent entières ...

Pages: 1 2 3 4 5 6
URLs de référence