MELAUDIA :: forums

Version complète: le mélange de pentes d'atténuation est-il acceptable ?
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonsoir
Je pensais mélanger un passe haut à 18 ou 24 dB pour un ESS et un 12 dB pour le passe bas du boomer ou du médium.
Est-ce acceptable, ou une cata pour l'oreille ?
Cordialement, Jean-Marie
Techniquement les pentes électriques influenceront la sommation acoustique. La plupart des designs utilisables ne mélangent pas les pentes et sont évidemment à filtrage actif. Ce qui offre plus de solutions techniques, et surtout qui sont plus facilement implémentables tout en étant bon marché.

Les filtres passifs sont des catastrophes pour l'oreille et le porte-monnaie.

PFB
Bonjour Jean-Marie,

Tout est acceptable, surtout les priorités comme tu les exprimes.
Sinon tu suis PFB avec ses boites en plastique.

Vincent
Bonjour Vincent

Tant il est vrai que, parfois, sans filtre, ça marche bien. Tout est toujours possible. Il faut seulement écouter....

René
"Les filtres passifs sont des catastrophes pour l'oreille et le porte-monnaie.

PFB"

Alors PFB,
toujours ces affirmations sans démonstration ni explication.
D'où tiens-tu ce que tu annonces comme une vérité première?
Tu devrais tenter de vendre ce conseil aux grands amateurs japonais qui utilisent très souvent les filtres passifs.
Pour ma part, j'en utilise avant et après amplificateurs, et le rendu sonore est très attachant.
Jean
Bonjour,

Filtre passif compliqué, onéreux et j'en passe...

Voici pour 29 euros un filtre actif au rqp imbattable et que j'utilise avec satisfaction.

Gérard (escartefigue33), Dominique (foecouter), Raoul et d'autres
l'ont entendu, du moins rien perçu sinon la musicalité du système.

Il n'existe qu'en 2,2 khz. J'ai acquis un seçond exemplaire qui sera adapté à une autre fréquence de coupure.

Les 2 seront montés en hauteur sur entretoises avec un seul transfo d'alim.

https://www.audiophonics.fr/fr/modules-a..._search=fs

Il ne filtre pas le café, pas encore !

Cordialement.
Jean
Bonjour Jean-Marie,

Je pensais mélanger un passe haut à 18 ou 24 dB pour un ESS et un 12 dB pour le passe bas du boomer ou du médium. Est-ce acceptable, ou une cata pour l'oreille ?
Comme l'ont exprimé Vincent et René, un tas de choses peut être acceptable. C'est ce qui rend la passion audiophile aussi facile à nourrir... sur une sélection de quelques styles musicaux. Mais quand les écoutes se veulent multiples, larges, difficiles techniquement, mais malgré tout de qualité, il est improbable de pouvoir se passer d'un aiguillage optimisé entre deux ou trois voies.

Comme sous entendu par Pierre-François, c'est la somme acoustique qui compte. La structure du filtre électrique n'est qu'un facteur, le comportement des haut-parleurs et leur géométrie d'alignement est le deuxième. Deuxième trop longtemps, trop souvent, omis. Le populaire (à juste titre) Linkwitz-Riley d'ordre 2 : L=Rhp/(pi·Fc) et C=1/(4·pi·Fc·Rhp) ? Non. Il est en vérité ici question de courbes cibles à viser acoustiquement pour une sommation qualitativement attendue. Idem pour le Butterworth d'ordre 3, et cetera.

La méthode qui doit sauter au yeux aujourd'hui : mesurer en spl les deux ou trois haut-parleurs, mesurer le(s) delta(s) de temps de vol si non nul(s), choisir un duo ou un trio de cibles cohérents à la situations, mesurer les impédances et travailler le tout sous Xsim si filtre passif.

Bien à toi, Jean-Marc.
Je pensais mélanger un passe haut à 18 ou 24 dB pour un ESS et un 12 dB pour le passe bas du boomer ou du médium.
Est-ce acceptable, ou une cata pour l'oreille ?
Jean-Marie


Bonjour Jean-Marie,
je vais répondre un peu à coté de ta question, c'est à dire concernent les filtres à 6dB/oct:

Sur mon système, j'utilise un passe bas à 6dB/oct à 220Hz en amont de l'ampli de grave et trois autres 6dB/oct (coupures à 250, 2500 et 7500Hz) après l'ampli qui fait marcher les trois HP de medium-aigus.

Le résultat était bon dans le médium-aigus, mais je trouvais que les voix étaient empâtées par les HP de 38cm.
Plutôt que de remplacer le passe bas du grave par un filtre à 12dB/oct, j'ai ajouté au 6dB/oct à 220Hz un un autre 6dB/oct à 750Hz.

Le système, encore en cours de réglage concernant les fréquences de coupure, donne des résultats épatants.
Le rendu sonore est très sensible à la phase: dès qu'on change une valeur de composant (par exemple une self), il faut aussitôt refaire la mise en phase en déplaçant les HP (j'utilise REW).
Je n'ai pas essayé un passe bas à 12dB/oct, mais je pense que le soin apporté à la phase des différents HP contribue au résultat final.
En conclusion: soigner la phase.
Jean
Bonjour,
Je reviens à la question de départ : si les hp sont linéaires, coupés pleine bande, loin de leur fréquence d'atténuation, c'est à dire à quelques octaves de la fréquence de coupure, il faut avoir les mêmes pentes de filtre de part et d'autre. Si ce n'est pas le cas on peut tricher avec le filtre pour rétablir la réponse en fréquence, mais c'est compliqué et les mesures sont obligatoires.
Je suppose que dans le cas cité de l'ESS les 18 db visent à la protéger. Alors il faudrait trouver le bass medium qui monte assez haut pour être coupé aussi à 18db et à la même fréquence.

jeanlef a écrit :
toujours ces affirmations sans démonstration ni explication.


Pour 1€50 je boost un sub actif de 6 dB à 20Hz, si je ne suis pas satisfait du HP, de la magnitude ou de la fréquence pour 0,15€ j'adapte le dit filtre.

En passif, pour 100€ de matos je ne suis pas sur d'y arriver et encore faudra que je compense les volts perdu dans la bataille par un ampli plus puissant. Je serai probablement 10-20% à côté de la plaque pour certains paramètres, donc faudra adapter chaque filtre pour chaque HP et encore pour un niveau moyen à ne pas dépasser.

Tout dépend ce que le terme Haute-Fidélité signifie pour toi.

PFB

Pages: 1 2 3 4 5
URLs de référence