MELAUDIA :: forums

Version complète: caisse et question de parois
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour,
Pour ce qui est du traitement des parois du caisson de grave avec des masse lourdes, l’intérêt est nul si ce dernier n'est pas destiné a reproduire les fréquences hautes. En effet, la fréquence critique d'un panneaux de médium est de l’ordre du Khz.
Quant a combattre des résonances plus basse par la masse, c'est perdu d'avance, sauf a couler le caisson avec la maison Smile
Sauf a prévoir la tonne, on est donc dans le cadre d'une construction légère et il nous reste les renforts.
Pour ce qui est des renforts, les bandes de bois envisagées feront très bien l'affaire, mais il vaut mieux les placer de façon "anarchique", éviter de créer des surfaces se répétant, et privilégier les formes triangulaires, ceci afin de casser les résonances et de les répartir :
[attachment=23630]
Dans la pratique, les parois traitée ainsi réagissent très bien je trouve.
Avec un capteur de vibration hitech (ma main Smile ) j'ai constaté de façon flagrante qu’une surface ainsi renfoncée vibrait nettement moins sous les même contraintes (test sur une même enceinte avec des parois différentes).
Sur mon caisson utilisant 2 18N862 en clos, d'environ 300 l équivalent, les parois latérales en simple médium ep. 22 (ancien évents rectangulaires) vibrent beaucoup moins alors qu'elles ne sont pas en sandwich 22 + masse lourde 10 kg + CP 22. Je ne tire pour l’instant aucune conclusion définitive, mais si c'était a refaire, je testerais pour ce dernier le caisson simple épaisseur particulièrement renforcé (l'évent formant sur mon caisson une structure en I particulièrement rigide, bien connue dans la construction des poutre).
Sur les derniers caissons de grave clos que j'ai réalisé pour des 30 cm, j'ai utiliser ces principes :
parois de MDF en 22,
renforts (simples tasseaux en pin de 40 mm) délimitant des zones de dimension différentes
renfort transversaux
Porté entre renfort de maxi 200 mm.
cela fonctionne pas mal du tout, mieux que le sandwich ep. 50 mm de mon caisson avec les BMS que j'envisage donc renforcer encore (porté actuelle de 30 cm entre renforts). De plus, la fabrication devient triviala.
Une structures comme la réalisation de bricoledur sont exemplaire également, les 2 parois ainsi liaisonnées formant un I très rigide.
C'est vrai cela s'appelle une structure "ISOGRID" voir lien http://isogridcomposites.com/about/
et pour ceux qui voudraient les calculer, voici le handbook correspondant.
https://femci.gsfc.nasa.gov/isogrid/NASA...Design.pdf

Mais bon c'est un peu compliqué, ce qu'il faut retenir c'est que les panneaux avec des triangles équilatéraux se comportent comme des panneaux pleins de meme rigidité mais avec la moitié de la masse.
L'avantage du bricolage avec des tasseaux rajoutés à un panneau est que la méthode de fixation de ces tasseaux peut ajouter pas mal d'amortissement en choisissant une colle qui ne durcit pas comme de la pierre avec le temps.

Une autre façon d'ajouter de l'amortissement est d'utiliser des visco-elastiques voir https://www.noisedamp.com
La couche visco élastique entre les deux feuilles de metal est sollicitée en cisaillement et est l'origine de l'ajout d'amortissement.
En pratique on peut coller des feuilles minces de metal sur les panneaux bois en utilisant du scotch double face pour coller la moquette. Ca marche plutôt bien, je l'ai utilisé sur des panneaux plans. Défaut, le scotch finit par se décoller à la longue.
Jacques
Celà rejoint une des règles de Linkwitz :

"Panel stiffness is also obtained by extensive bracing. As my rule of thumb, no un-braced box panel area should be larger than 4 inch squared for 3/4 inch thick wood panels. That is a lot of bracing, but it pushes modes into the low kHz range. "

Autrement dit "La rigidité du panneau est également obtenue par un grand nombre de renforts. En règle générale, aucune zone de panneau ne devrait être plus large que 4 pouces carrés (5x5cm) pour des panneaux de bois de 3/4 pouce d'épaisseur. C’est beaucoup de renforts, mais cela repousse les modes dans la gamme des kHz."
Je confirme par la pratique les propos de Greg et de Linkwitz en ce qui concerne l'efficacité des renforts. Un caisson en clos de 60L pour un 31TCA12 et une transformée de Linkwitk a été littéralement transfiguré par la pose de très nombreux renforts. Les parois sont en mdf et les renforts en CP ou des tasseaux.
Merci à vous pour ces infos et vos partages d'expériences Smile
Je ne pensais pas initiellement l'impact si important, ni la réflexion nécessaire pour "bien faire".

Je vais donc forcer sur les renforts et raidisseurs.

pvrx a écrit :
Bonjour,
Pour le raidissement, je suggère l'utilisation de profils acier en T, comme
Ci-dessous le type d'installation sur une plaque de 50 x 50 cm :
La fixation se fait par collage, epoxy bi-composants par exemple.
L'assemblage peut être vissé. Sans forcer, juste pour maintenir l'assemblage le temps du collage.

On peut conjuguer sandwich et raidisseurs en T, of course, ceinture et bretelle...
Pascal


Bonjour Pascal
Très intéressant ce système de raidisseurs et simple à mettre en œuvre
Sur toutes les faces du caisson sauf la façade of course ?
Est ce que cela dispense de mettre des tasseaux en bois ?
Je vais bientôt attaquer 2 caisses pour BMS 18N862
Cordialement
Jean luc

Bonsoir,

Les T en acier ont une inertie et une raideur nettement plus importantes que des raidisseurs en bois. Ceux-ci deviennent inutiles.
Incidemment, des tasseaux dans les coins ne servent à rien, car sur le plan vibratoire il s'agit de zones à déplacement nul.

Pascal
Bonsoir à tous,

Comme sur la première photo , il y a un intérêt à :

mettre des tasseaux de 20x20 pour amélioré le couplage entre les renforts et les parois au niveau des points rouges ?

mettre des renforts horizontaux pour relier les trois renforts verticaux ?


Sur la deuxième photo , le carton matérialise d'hypothétiques parois pour casser le retour de l'onde du hp mais cela ne fera pas plus de mal que de bien ?
Dans le cas de son utilité, quel angle lui donner pour une efficacité optimale ?
Le fait d'ajourer ces parois par des trous de différents diamètres et d'ajouter de l'absorbant dans ce triangle aurait encore une utilité , absorber et "piéger" une partie de l'onde ?



à plus tard.

Willy a écrit :
mettre des tasseaux de 20x20 pour améliorer le couplage entre les renforts et les parois au niveau des points rouges ?

Bonjour,

A cette première question, la réponse est négative. Si l'assemblage est fait correctement, il n'y a aucun déplacement vibratoire à craindre, et des renforts supplémentaires sont absolument inutiles.

Willy a écrit :
mettre des renforts horizontaux pour relier les trois renforts verticaux ?

Ca ne peut pas faire de mal. Un seul, centré, devrait suffire.

Willy a écrit :
Sur la deuxième photo, le carton matérialise d'hypothétiques parois pour casser le retour de l'onde du hp mais cela ne fera pas plus de mal que de bien ?
Dans le cas de son utilité, quel angle lui donner pour une efficacité optimale ?
Le fait d'ajourer ces parois par des trous de différents diamètres et d'ajouter de l'absorbant dans ce triangle aurait encore une utilité , absorber et "piéger" une partie de l'onde ?

Des parois supplémentaires sont strictement sans effet sur les ondes stationnaires.
Mais cette idée est bonne car elle permet de placer et de bien maintenir un peu d'absorbant dans la zone triangulaire.

Pascal

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur l'effet des parois en triangle : la réflexion de l'onde est spéculaire si la "rugosité" (la profondeur, la largeur du pattern) est inférieur à la longueur d'onde. Elle est diffuse si elle est supérieure à la longueur d'onde (ce n'est pas ON/OFF aussi tranché, mais ça permet d'avoir un seuil correct). Un fond plat (ou les autres faces) sera donc dans tous les cas un miroir pour l'onde incidente. Un fond rugueux diffusera l'onde dans toute les direction au dessus d'une certaine fréquence. Ca permet au moins d'éliminer les interférences constructives, les modes de l'enceinte, aux longueurs d'onde multiples de ses dimensions internes. Plus l'enceinte est grande, plus les "rugosités" doivent être grandes. Couplé avec un peu d'amortissant c'est assez efficace.
Pages: 1 2 3 4 5 6 7 8
URLs de référence