MELAUDIA :: forums

Version complète: Condensateur serie + haut-parleur Subwoofer
Vous regardez actuellement la version basse qualité d'un document. Voir la version complète avec le bon formatage.
Bonjour,

Un article intéressant sur l'avantage d'ajouter un condensateur serie de fortes valeurs avec un haut-parleur dans une enceinte clos afin d'améliorer la réponse en basse fréquence.

Quelle est votre avis sur cette solution ?

Il y a un test du Dayton Audio LS10-44 est LS12-44 Shallow-Mount Dayton

https://www.audioxpress.com/article/Test...Subwoofers

on peux voir l'effet de ce condensateur série sur ces 2 Subwoofers...


Jérôme
Merci, c'était justement un papier dont je voulais prendre connaissance.
J'ai converti les quatre pages en PDF puis les ai assemblées en un seul fichier que je mets en pièce jointe.
La technique a été adoptée un temps par certains constructeurs d'enceintes. ll me semble qu'à l'époque elle avait fait l'objet d'un article dans la Nouvelle Revue du Son. L'article de Thiele est paru trente ans plus tard, on va peut-être la redécouvrir. Ca ne coûte pas grand chose de l'essayer. Je suis sensible au côté sécurisant du condensateur série.
Intéressant,

SB Acoustics en parle dans une de ses notes techniques. En appliquant au SB34NRX75-6 les deux formules de la note, avec un condensateur série de 1600µF, on passe d'un volume de 110 litres (clos Qtc de 0.7) à un volume de 50 litres (clos Qtc de 1).
[attachment=22549]
Mais quand on considère l'effet (semi-)selfique de la bobine mobile, il faut customiser, ici de visu, la valeur de C (de 1600 à 1200).
[attachment=22550]
Globalement, c'est la réduction du volume qui peut séduire, car en réponse basse (de 50Hz à 20Hz), cela balance. Méfiance aussi sur l'amortissement et donc le délai de groupe et qui ne sont plus ceux d'un clos. On est à mi-chemin vers le comportement d'un bass-reflex.

Et quelle technologie au condensateur de plus de 1000µF ?

Bien à vous, Jean-Marc.
Bonjour,

Merci, c'était justement un papier dont je voulais prendre connaissance.

je suis content que vous ayez apprécié. Si ce sujet intéresse au moins 1 personne le but est atteint !

Globalement, c'est la réduction du volume qui peut séduire, car en réponse basse (de 50Hz à 20Hz), cela balance. Méfiance aussi sur l'amortissement et donc le délai de groupe et qui ne sont plus ceux d'un clos. On est à mi-chemin vers le comportement d'un bass-reflex.

Et quelle technologie au condensateur de plus de 1000µF ?


Oui Jean-Marc en effet, la pente ressemble à un bass-reflex, mais sans les défauts de l'ajout "d'un dispositif résonant"

Cette solution est intéressante dans le cas d'un filtrage en passif en actif via DSP je ne vois pas un grand l'intérêt

Je pense que cette solution est intéressante également avec des conditions spécifiques comme cet exemple : https://www.audioxpress.com/article/Test...Subwoofers

En limitant la valeur du condensateur dans des valeurs raisonnable

Jérôme
Bonsoir Jérôme,

Je pense que cette solution est intéressante également avec des conditions spécifiques comme cet exemple : ...
J'ai l'impression que le lien n'est pas complet dans son adresse.

En limitant la valeur du condensateur dans des valeurs raisonnable
C'est à dire ?

Bien à toi, Jean-Marc.
Bonsoir Jean Marc ,

C'est à dire ?

Dans l'exemple cité plutôt avec les Dayton Audio LS10-44 est LS12-44 la valeur est de 200uf ce qui est raisonnablement utilisable, un condensateur non polarisé de cette valeur électrolytique est facilement trouvable...

Le bon lien : https://www.audioxpress.com/article/Test...Subwoofers

Jérôme
URLs de référence